UFO INVESTIGATIONS-MOVIES
Entrez dans le cinéma de science-fiction, et redécouvrez toute la filmographie ovnis d'hier et d'aujourd'hui ...

Approchez les mystères de l'ufologie et prenez conscience que la vérité est peut-être sur le point d'éclater au grand jour ...

Enter the cinema of science fiction, and rediscover complete filmography UFOs Then and now ...
Penetrate the mysteries of the UFO and realize that the truth may be about to come to light ...

UFO INVESTIGATIONS-MOVIES

Dossiers d'archives, photos images articles, documents inventaires des séries et films sur le sujet ...
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 EPHEMERIDES ASTRONOMIQUES MENSUELLES : 2016

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage
Roswell-1947
Administrator
Administrator
avatar

Messages : 7689
Réputation : 25
Date d'inscription : 29/11/2010
Localisation : Alpha du Centaure

MessageSujet: Re: EPHEMERIDES ASTRONOMIQUES MENSUELLES : 2016    Dim 3 Juil - 1:31

EPHEMERIDES ASTRONOMIQUES DU MOIS DE JUILLET 2016
EN PREPARATION ...


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Roswell-1947 [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

« Ils sont là, ils sont hostiles et des gens puissants nous cachent leur existence.
L'histoire telle que nous la connaissons n'est qu'un véritable mensonge... »


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aventures-fr.creer-forums-gratuit.fr/forum
Roswell-1947
Administrator
Administrator
avatar

Messages : 7689
Réputation : 25
Date d'inscription : 29/11/2010
Localisation : Alpha du Centaure

MessageSujet: Re: EPHEMERIDES ASTRONOMIQUES MENSUELLES : 2016    Mar 5 Juil - 6:41

EPHEMERIDES ASTRONOMIQUES
JUILLET 2016


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

L'EDITO de FUTURA-SCIENCES

Voici venir juillet, synonyme de vacances. Ce début d'été vous proposera trois maxima de météores, dont les delta-Aquarides sud, la planète naine Pluton qui sera à l'opposition, et de belles rencontres de la Lune avec Jupiter, Mars et Saturne. On notera également un rapprochement entre Mercure et Vénus, mais difficilement visible dans les lueurs du crépuscule. Bonnes observations, et bonnes vacances.  

A RETENIR

1 - La Lune en rapprochement avec Jupiter
2 - La Lune en rapprochement avec Saturne
3 - La Lune en rapprochement avec les Pléiades et Aldébaran
4 - Maximum de l'essaim météoritique des delta-Aquarides Sud


Sources: Futura-Sciences 2016


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Roswell-1947 [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

« Ils sont là, ils sont hostiles et des gens puissants nous cachent leur existence.
L'histoire telle que nous la connaissons n'est qu'un véritable mensonge... »


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aventures-fr.creer-forums-gratuit.fr/forum
Roswell-1947
Administrator
Administrator
avatar

Messages : 7689
Réputation : 25
Date d'inscription : 29/11/2010
Localisation : Alpha du Centaure

MessageSujet: Re: EPHEMERIDES ASTRONOMIQUES MENSUELLES : 2016    Mar 5 Juil - 7:28

CARTE DU CIEL DU MOIS DE JUILLET 2016
Edition du ciel du 5 juillet 2016 à 22 h 00 (Paris)


Repérez facilement les principales étoiles et planètes, et observez que tout le ciel semble tourner autour de l' étoile polaire ! Ainsi, les astres se lèvent et se couchent, et l'aspect du ciel change au long de la nuit...

Utilisation dehors : imprimez cette carte (si nécessaire), et placez-la au dessus de votre tête, en orientant le repère "Horizon NORD" de la carte vers le nord. Comparez votre carte au ciel observé !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Pourquoi le ciel change-t-il en permanence ?

à cause des mouvements de la Terre: comme la Terre tourne sur elle-même, nous voyons défiler le ciel comme si nous étions sur un manège : tout le ciel paraît tourner au fil des heures, autour d'un point voisin de l'étoile polaire (au centre de la carte). Ceci provoque les "levers" et "couchers" des astres. De plus, la course de la Terre autour du Soleil permet de découvrir une portion de ciel différente selon la période de l'année à cause des mouvements des astres eux-mêmes: le Soleil, la Lune, les planètes, ont un mouvement perceptible au fil des jours (ou des semaines) par rapport au fond des étoiles. Les étoiles, elles, sont tellement lointaines qu'elles paraissent fixes au cours d'une vie humaine.


Source infos: Stelvision


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Roswell-1947 [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

« Ils sont là, ils sont hostiles et des gens puissants nous cachent leur existence.
L'histoire telle que nous la connaissons n'est qu'un véritable mensonge... »


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aventures-fr.creer-forums-gratuit.fr/forum
Roswell-1947
Administrator
Administrator
avatar

Messages : 7689
Réputation : 25
Date d'inscription : 29/11/2010
Localisation : Alpha du Centaure

MessageSujet: Re: EPHEMERIDES ASTRONOMIQUES MENSUELLES : 2016    Mar 5 Juil - 7:56

La Lune en rapprochement avec les Pléiades
Le 01/07/2016 à 02:30 TU


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Dans les lueurs du jour naissant, cherchez le fin croissant lunaire au-dessus de l'horizon est vers 2 h 30 TU.
À sa gauche un peu plus haut, vous trouverez l'amas des Pléiades.
Un horizon dégagé est souhaitable.


La Lune en rapprochement avec Aldébaran
Le 02/07/2016 à 02:45 TU


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Vers 2 h 45 TU, localisez le fin croissant lunaire, au-dessus de l'horizon est, dans les lueurs de l'aube.
À sa gauche, vous trouverez l'étoile Aldébaran, l'astre le plus brillant de la constellation du Taureau.

Contrairement à l'illustration, la Lune ne masquera pas Aldébaran en France.
Un site dégagé est obligatoire pour profiter au mieux de ce rapprochement.


Observez le très fin croissant lunaire
Le 05/07/2016 à 20:00 TU


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Vers 20 h 00 TU, alors que le Soleil vient tout juste de passer sous l'horizon, repérez le très fin croissant lunaire au-dessus de l'horizon ouest.
Seulement 2,51 % de sa surface seront éclairés par l'astre du jour.

Observable aux jumelles ou aux instruments, elle devrait être théoriquement visible à l'œil nu.
Un site dégagé est conseillé.


La Lune en rapprochement avec Régulus
Le 07/07/2016 à 21:00 TU


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Dans les dernières lueurs du crépuscule, cherchez le fin croissant lunaire au-dessus de l'horizon ouest vers 21 h 00 TU.
Au-dessus lui, vous trouverez l'étoile Régulus, l'astre le plus brillant de la constellation du Lion.
Un horizon dégagé est conseillé.


Sources infos: Futura-Sciences juillet 2016



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Roswell-1947 [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

« Ils sont là, ils sont hostiles et des gens puissants nous cachent leur existence.
L'histoire telle que nous la connaissons n'est qu'un véritable mensonge... »


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aventures-fr.creer-forums-gratuit.fr/forum
Roswell-1947
Administrator
Administrator
avatar

Messages : 7689
Réputation : 25
Date d'inscription : 29/11/2010
Localisation : Alpha du Centaure

MessageSujet: Re: EPHEMERIDES ASTRONOMIQUES MENSUELLES : 2016    Mar 12 Juil - 3:37

La planète naine Pluton est à l'opposition
Le 07/07/2016 à 21:30 TU


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

La planète mineure Pluton est à l'opposition lorsqu'elle est alignée avec la Terre et le Soleil. C'est ce qui se produira ce jour.
Elle sera dans les meilleures conditions pour l'observation.
Pluton sera visible aux instruments vers 21 h 30 TU, au-dessus de l'horizon sud-est.


La Lune en rapprochement avec Jupiter
Le 09/07/2016 à 21:15 TU


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

C'est un joli rapprochement que nous propose notre satellite avec Jupiter, dans les dernières lueurs du crépuscule.
La Lune se trouvera au-dessus de l'horizon ouest vers 21 h 15 TU.

Jupiter se tiendra à sa droite, très légèrement plus bas.
Les astres seront assez bas sur l'horizon, ce qui nécessitera un site plutôt dégagé pour cette observation.


La Lune en rapprochement avec Spica
Le 11/07/2016 à 21:30 TU


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

À quelques heures du premier quartier de Lune, localisez l'astre sélène au-dessus de l'horizon ouest vers 21 h 30 TU.
À sa gauche, très légèrement plus bas, vous trouverez l'étoile Spica, l'astre le plus brillant de la constellation de la Vierge.


La Lune en rapprochement avec Junon
Le 12/07/2016 à 21:30 TU


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Le premier quartier de Lune se trouvera au-dessus de l'horizon sud-ouest vers 21 h 30 TU.
La planète naine Junon se trouvera plus haut, très légèrement à droite. Elle sera visible aux jumelles ou au télescope.


Futura-Sciences-2016


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Roswell-1947 [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

« Ils sont là, ils sont hostiles et des gens puissants nous cachent leur existence.
L'histoire telle que nous la connaissons n'est qu'un véritable mensonge... »


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aventures-fr.creer-forums-gratuit.fr/forum
Roswell-1947
Administrator
Administrator
avatar

Messages : 7689
Réputation : 25
Date d'inscription : 29/11/2010
Localisation : Alpha du Centaure

MessageSujet: Re: EPHEMERIDES ASTRONOMIQUES MENSUELLES : 2016    Mar 12 Juil - 3:43

La Lune en rapprochement avec Mars
Le 14/07/2016 à 21:30 TU


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

En ce jour de fête nationale, repérez la Lune gibbeuse au-dessus de l'horizon sud-ouest vers 21 h 30 TU.
En dessous de celle-ci, très légèrement à gauche, vous trouverez la planète célèbre pour sa couleur rouge : Mars.




[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Roswell-1947 [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

« Ils sont là, ils sont hostiles et des gens puissants nous cachent leur existence.
L'histoire telle que nous la connaissons n'est qu'un véritable mensonge... »


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aventures-fr.creer-forums-gratuit.fr/forum
Roswell-1947
Administrator
Administrator
avatar

Messages : 7689
Réputation : 25
Date d'inscription : 29/11/2010
Localisation : Alpha du Centaure

MessageSujet: Re: EPHEMERIDES ASTRONOMIQUES MENSUELLES : 2016    Mar 12 Juil - 4:02

Visibilité des planètes en juillet 2016
(Planètes visibles entre les latitudes 60° Nord et 60° Sud et les constellations les plus voisines)


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Mercure n'est pas visible durant le mois de juillet.

Vénus est visible le soir au crépuscule à partir du 18 juillet, date de sa première visibilité du soir à Paris. Depuis le 10 juillet, elle se trouve dans la constellation du Cancer qu'elle quitte le 26 juillet pour entrer dans la constellation du Lion.

Mars est visible tout le mois au crépuscule et une grande partie de nuit dans la constellation de la Balance. Durant tout le mois, elle se couche de plus en plus tôt, à partir du 16 juillet, elle se couche à Paris avant minuit vrai.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Jupiter est visible en début de mois au crépuscule et une grande partie de nuit, puis elle est visible au crépuscule et en première partie de la nuit. Durant tout le mois, elle se couche de plus en plus tôt. Elle est tout le mois dans la constellation du Lion.

Saturne est visible tout le mois au crépuscule et une grande partie de la nuit. Durant tout le mois, elle se lève de plus en plus tôt. Elle se trouve tout le mois dans la constellation d'Ophiuchus.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Sources infos : LA LETTRE D'INFORMATION DE L'IMCCE N°125 : juillet 2016
astrosurf.com/ephemerides


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Roswell-1947 [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

« Ils sont là, ils sont hostiles et des gens puissants nous cachent leur existence.
L'histoire telle que nous la connaissons n'est qu'un véritable mensonge... »


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aventures-fr.creer-forums-gratuit.fr/forum
Roswell-1947
Administrator
Administrator
avatar

Messages : 7689
Réputation : 25
Date d'inscription : 29/11/2010
Localisation : Alpha du Centaure

MessageSujet: Re: EPHEMERIDES ASTRONOMIQUES MENSUELLES : 2016    Mar 12 Juil - 4:17

Le Ciel du mois de juillet 2016

Cartes du ciel pour une observation vers le nord et vers le sud
à Paris le 15 juillet 2016 à 23 h temps légal


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Carte du ciel en direction du nord

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Carte du ciel en direction du sud

Ces cartes du ciel montrent les étoiles brillantes et les planètes visibles dans le ciel de l'hémisphère nord, vers l'horizon sud et vers l'horizon nord, pour le 15 juillet 2016 (23h). Le trait vertical correspond à la projection sur le ciel du méridien du lieu. L'arc de cercle rouge sur l'horizon sud représente l'écliptique (lieu de la trajectoire apparente du Soleil durant l'année). Les constellations visibles sur ces cartes sont, par ordre alphabétique des sigles :

Andromède (And), le Bélier (Ari), le Bouvier (Boo),le Cocher (Aur), la Girafe (Cam), Cassiopée (Cas), Céphée (Cep),la Baleine (Cet), le Grand Chien (CMa), le Petit Chien (CMi), le Cancer (Cnc), les Chiens de Chasse (CVn), le Cygne (Cyg), le Dragon (Dra), Eridan (Eri), les Gémeaux (Gem), l'Hydre femelle (Hya), le Lézard (Lac),le Lion (Leo),le Lièvre (Lep), le Lynx (Lyn), la Licorne (Mon), Orion (Ori), Pégase (Peg), Persée (Per), la Grande Ourse (UMa), la Petite Ourse (UMi), les Poissons (Psc), la Poupe (Pup), le Sextant (Sex), le Taureau (Tau), le Triangle (Tri).

Le Soleil dans sa course apparente sur l'écliptique est accompagné de plusieurs planètes proches. Celles qui sont à l'est peuvent être observées au coucher du Soleil et au début de nuit selon leur élongation et leur magnitude, celles qui sont à l'ouest le seront en fin de nuit et au lever du Soleil sous les mêmes conditions. La figure suivante montre la configuration au 15 juillet 2016.

Les cartes du ciel sont générées à l'aide du logiciel libre Stellarium.



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Roswell-1947 [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

« Ils sont là, ils sont hostiles et des gens puissants nous cachent leur existence.
L'histoire telle que nous la connaissons n'est qu'un véritable mensonge... »


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aventures-fr.creer-forums-gratuit.fr/forum
Roswell-1947
Administrator
Administrator
avatar

Messages : 7689
Réputation : 25
Date d'inscription : 29/11/2010
Localisation : Alpha du Centaure

MessageSujet: Re: EPHEMERIDES ASTRONOMIQUES MENSUELLES : 2016    Dim 17 Juil - 0:37

La Lune en rapprochement avec Saturne
Le 15/07/2016 à 21:30 TU


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Vers 21 h 30 TU, cherchez la Lune au-dessus de l'horizon sud.
À sa gauche, vous trouverez la planète Saturne, célèbre pour ses anneaux.
La proximité d'Antarès et de Mars donne un joli rapprochement.


Vénus en rapprochement avec Mercure
Le 16/07/2016 à 20:15 TU


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Dans les lueurs du jour encore fortes, et au ras de l'horizon, vous localiserez vers 20 h 15 TU, avec une paire de jumelles ou un instrument, la planète Vénus. Mercure se trouvera au-dessus, très légèrement à droite.
Un site dégagé est impératif.


La Lune en rapprochement avec Pluton
Le 18/07/2016 à 21:30 TU


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

À quelques heures de la Pleine Lune, vous trouverez celle-ci au-dessus de l'horizon sud vers 21 h 30 TU.
Avec un télescope, vous trouverez à sa gauche, un peu plus bas, la planète mineure Pluton.


La Lune en rapprochement avec Neptune
Le 23/07/2016 à 02:30 TU


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

La Lune est désormais visible le matin. C'est à 2 h 30 TU que vous la repérerez au-dessus de l'horizon sud.
À sa gauche, très légèrement plus haut, vous trouverez la planète Neptune, visible aux jumelles ou avec un instrument.


Futura-Sciences-2016



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Roswell-1947 [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

« Ils sont là, ils sont hostiles et des gens puissants nous cachent leur existence.
L'histoire telle que nous la connaissons n'est qu'un véritable mensonge... »


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aventures-fr.creer-forums-gratuit.fr/forum
Roswell-1947
Administrator
Administrator
avatar

Messages : 7689
Réputation : 25
Date d'inscription : 29/11/2010
Localisation : Alpha du Centaure

MessageSujet: Re: EPHEMERIDES ASTRONOMIQUES MENSUELLES : 2016    Mer 20 Juil - 1:15

Calendrier solaire juillet 2016

Mercredi 20 juillet 2016 à Paris, le soleil se lève à 06h14 et se couche à 21h39 ; Soit 15h25 d'ensoleillement ce jour (-2 minutes par-rapport à la veille).

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Le soleil (Rappel)

Le soleil joue un rôle important dans notre vie. C'est lui qui apporte chaleur et lumière et c'est aussi lui qui influe sur les climats. Le soleil émet de la lumière et de la chaleur en brulant l'hydrogène qu'il contient par une réaction nucléaire. La température au centre du soleil atteint près de 14 000 000 de degrés. L'observation du soleil est strictement non recommandée sans protection ni instruments adaptés. En effet, sa lumière est si vive qu'elle pourrait laisser des lésions graves sur votre rétine ou endommager votre matériel. NE REGARDEZ JAMAIS LE SOLEIL sans protection, même avec des lunettes de soleil.


Date - Lever - Coucher - Variation

01 juillet 2016 05h56 21h53 -1 min.
02 juillet 2016 05h57 21h52 -2 min.
03 juillet 2016 05h57 21h52 +0 min.
04 juillet 2016 05h58 21h51 -2 min.
05 juillet 2016 05h59 21h51 -1 min.
06 juillet 2016 06h00 21h51 -1 min.
07 juillet 2016 06h00 21h50 -1 min.
08 juillet 2016 06h01 21h49 -2 min.
09 juillet 2016 06h02 21h49 -1 min.
10 juillet 2016 06h03 21h48 -2 min.
11 juillet 2016 06h04 21h48 -1 min.
12 juillet 2016 06h05 21h47 -2 min.
13 juillet 2016 06h06 21h46 -2 min.
14 juillet 2016 06h07 21h45 -2 min.
15 juillet 2016 06h08 21h44 -2 min.

16 juillet 2016 06h09 21h43 -2 min.
17 juillet 2016 06h10 21h42 -2 min.
18 juillet 2016 06h11 21h41 -2 min.
19 juillet 2016 06h13 21h40 -3 min.
20 juillet 2016 06h14 21h39 -2 min.
21 juillet 2016 06h15 21h38 -2 min.
22 juillet 2016 06h16 21h37 -2 min.
23 juillet 2016 06h17 21h36 -2 min.
24 juillet 2016 06h19 21h35 -3 min.
25 juillet 2016 06h20 21h34 -2 min.
26 juillet 2016 06h21 21h32 -3 min.
27 juillet 2016 06h22 21h31 -2 min.
28 juillet 2016 06h24 21h30 -3 min.
29 juillet 2016 06h25 21h28 -3 min.
30 juillet 2016 06h26 21h27 -2 min.
31 juillet 2016 06h28 21h25 -4 min.

En juillet 2016, nous perdons 61 minutes de soleil.

Attention : Ces données sont fournies à titre indicatif car calculées automatiquement.
Elles peuvent légèrement différer d'un internaute à l'autre en fonction de certaines conditions.


LeCalendrier.fr 2016.Marque déposée.
Site créé par Pierre-Henri POIRET


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Roswell-1947 [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

« Ils sont là, ils sont hostiles et des gens puissants nous cachent leur existence.
L'histoire telle que nous la connaissons n'est qu'un véritable mensonge... »


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aventures-fr.creer-forums-gratuit.fr/forum
Roswell-1947
Administrator
Administrator
avatar

Messages : 7689
Réputation : 25
Date d'inscription : 29/11/2010
Localisation : Alpha du Centaure

MessageSujet: Re: EPHEMERIDES ASTRONOMIQUES MENSUELLES : 2016    Mer 20 Juil - 1:32

Calendrier lunaire juillet 2016

La Lune tourne autour de la Terre en approximativement 29 jours, 12 heures et 44 minutes ; C'est la période synodique. La Lune met autant de temps à tourner sur elle-même qu'autour de la Terre. C'est pourquoi on voit toujours la même face ; Face visible de la Lune.

La Lune exerce une force sur la Terre qui se traduit par le renflement des océans ; Ce sont les marées. En même temps, la Lune s'éloigne de la Terre d'un peu plus de 3cm par an à cause des forces exercées par notre planète.

mercredi 20 juillet 2016

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Phase
Pleine Lune

Age
15,08 jours

Visibilité
99,89 %

Distance Terre Lune
384 949 km.

Distance Lune Soleil
152 003 626 km.

Inclinaison
0,517 °

Date - Phase - Age (jours) - Visibilité (%)

01 juillet 2016 Croissant descendant 26,03 j. 13,21 %
02 juillet 2016 Croissant descendant 27,15 j. 6,29 %
03 juillet 2016 Croissant descendant 28,26 j. 1,82 %
04 juillet 2016 Croissant descendant 29,35 j. 0,03 %
05 juillet 2016 Nouvelle Lune 0,90 j. 0,91 %
06 juillet 2016 Nouvelle Lune 1,94 j. 4,22 %
07 juillet 2016 Croissant ascendant 2,96 j. 9,58 %
08 juillet 2016 Premier quartier 3,94 j. 16,56 %
09 juillet 2016 Premier quartier 4,89 j. 24,71 %
10 juillet 2016 Premier quartier 5,82 j. 33,64 %
11 juillet 2016 Premier quartier 6,72 j. 43,01 %
12 juillet 2016 Gibbeuse croissante  7,62 j. 52,51 %
13 juillet 2016 Gibbeuse croissante  8,51 j. 61,86 %
14 juillet 2016 Gibbeuse croissante  9,40 j. 70,81 %
15 juillet 2016 Gibbeuse croissante  10,30 j. 79,09 %

16 juillet 2016 Gibbeuse croissante  11,21 j. 86,40 %
17 juillet 2016 Gibbeuse croissante  12,15 j. 92,44 %
18 juillet 2016 Gibbeuse croissante  13,10 j. 96,90 %
19 juillet 2016 Gibbeuse croissante  14,08 j. 99,47 %
20 juillet 2016 Pleine Lune 15,08 j. 99,89 %
21 juillet 2016 Pleine Lune 16,11 j. 97,98 %
22 juillet 2016 Gibbeuse décroissante  17,15 j. 93,71 %
23 juillet 2016 Gibbeuse décroissante  18,21 j. 87,19 %
24 juillet 2016 Troisième quartier 19,27 j. 78,72 %
25 juillet 2016 Troisième quartier 20,34 j. 68,71 %
26 juillet 2016 Troisième quartier 21,42 j. 57,70 %
27 juillet 2016 Croissant descendant 22,50 j. 46,26 %
28 juillet 2016 Croissant descendant 23,58 j. 35,01 %
29 juillet 2016 Croissant descendant 24,66 j. 24,54 %
30 juillet 2016 Croissant descendant 25,74 j. 15,43 %
31 juillet 2016 Croissant descendant 26,81 j. 8,16 %


LeCalendrier.fr 2016. Marque déposée.
Site créé par Pierre-Henri POIRET


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Roswell-1947 [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

« Ils sont là, ils sont hostiles et des gens puissants nous cachent leur existence.
L'histoire telle que nous la connaissons n'est qu'un véritable mensonge... »


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aventures-fr.creer-forums-gratuit.fr/forum
Roswell-1947
Administrator
Administrator
avatar

Messages : 7689
Réputation : 25
Date d'inscription : 29/11/2010
Localisation : Alpha du Centaure

MessageSujet: Re: EPHEMERIDES ASTRONOMIQUES MENSUELLES : 2016    Dim 24 Juil - 3:28

La Lune en rapprochement avec Uranus
Le 26/07/2016 à 02:45 TU


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Vers 2 h 45 TU, le dernier quartier de Lune se tiendra au-dessus de l'horizon sud-est.
À sa gauche un peu plus haut, vous trouverez avec une paire de jumelles ou un télescope la planète Uranus.


La Lune en rapprochement avec Cérès
Le 27/07/2016 à 02:45 TU


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

La Lune continue son chemin et sera proche de Cérès.
C'est au-dessus de l'horizon sud-est vers 2 h 45 TU que vous localiserez notre satellite.
La planète naine Cérès se tiendra à sa droite un peu plus bas, et sera observable avec une paire de jumelles ou un télescope.



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Roswell-1947 [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

« Ils sont là, ils sont hostiles et des gens puissants nous cachent leur existence.
L'histoire telle que nous la connaissons n'est qu'un véritable mensonge... »


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aventures-fr.creer-forums-gratuit.fr/forum
Roswell-1947
Administrator
Administrator
avatar

Messages : 7689
Réputation : 25
Date d'inscription : 29/11/2010
Localisation : Alpha du Centaure

MessageSujet: Re: EPHEMERIDES ASTRONOMIQUES MENSUELLES : 2016    Mar 2 Aoû - 8:49

VEUILLEZ EXCUSER CE PETIT RETARD DANS LA CLÔTURE DES EPHEMERIDES ASTRONOMIQUES DU MOIS DE JUILLET
INDEPENDANT DE MA VOLONTE ET POUR DES RAISONS TECHNIQUES. JE TERMINE L'EDITION DE CETTE PAGE
DANS LES PLUS BREFS DELAIS AUJOURD'HUI MÊME. EN ATTENDANT MERCI ENCORE DE VOTRE COMPREHENSION !


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Roswell-1947 [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

« Ils sont là, ils sont hostiles et des gens puissants nous cachent leur existence.
L'histoire telle que nous la connaissons n'est qu'un véritable mensonge... »


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aventures-fr.creer-forums-gratuit.fr/forum
Roswell-1947
Administrator
Administrator
avatar

Messages : 7689
Réputation : 25
Date d'inscription : 29/11/2010
Localisation : Alpha du Centaure

MessageSujet: Re: EPHEMERIDES ASTRONOMIQUES MENSUELLES : 2016    Mar 2 Aoû - 9:10

La Lune en rapprochement avec les Pléiades et Aldébaran
Le 29/07/2016 à 02:45 TU


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Vers 2 h 45 TU, cherchez le croissant lunaire au-dessus de l'horizon est.
Au-dessus de lui, vous trouverez l'amas de Pléiades qui est une pouponnière d'étoiles.
Aldébaran se trouvera à gauche de la Lune, un peu plus bas.


Maximum de l'essaim météoritique des alpha-Capricornides
Le 29/07/2016 à 21:15 TU


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

L'essaim météoritique des alpha-Capricornides est actif du 3 juillet au 15 août. Il tire son nom de la constellation dont il est proche, la constellation du Capricorne, qui se dit Capricornus en latin.

Cet essaim provient du passage de la comète 45P/Honda-Mrkos-Pajdusakova découverte en décembre 1948 par Minuru Honda et par Antonin Mrkos et Pajdusakova. Elle repasse à proximité de la Terre tous les 5 ans et 3 mois. L'essaim produit des météores souvent très brillants et lents, parfois même des bolides de couleur jaune.

Pour observer les alpha-Capricornides, repérez la constellation du Capricorne vers 21 h 15 TU au-dessus de l'horizon sud. Le taux horaire est estimé à 5, il faudra s'armer de patience. Toutefois, en combinant les observations des delta-Aquarides Sud, vous ne devriez pas être déçu. L'absence de la Lune sera bénéfique.


La Lune en rapprochement avec la nébuleuse du Crabe
Le 30/07/2016 à 02:45 TU


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Au-dessus de l'horizon est vers 2 h 45 TU, localisez le fin croissant lunaire.
Avec une paire de jumelles ou un télescope, vous trouverez à sa gauche, très légèrement plus haut, la nébuleuse du Crabe, appelée également M1, ou Messier 1.


Maximum de l'essaim météoritique des delta-Aquarides Sud
Le 30/07/2016 à 02:45 TU


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

L'essaim d'étoiles filantes des delta-Aquarides Sud est actif du 12 juillet au 19 août. Tout comme pour les autres maxima, son nom provient de la constellation dont il est proche, la constellation du Verseau, Aquarius en latin.

Les premières observations de ces étoiles filantes remontent à 1949, par un astronome du nom de McKinley. Il découvre d'ailleurs une complexité d'essaims dans cette région du ciel. Des recherches furent effectuées pour savoir à quand remontent les premiers signes d'activité de cet essaim. Il fut rapporté un premier signalement en 1007.

D'une vitesse de 41 km/s, les étoiles filantes ont un taux horaire de 16.
Pour observer les delta-Aquarides Sud, repérez la constellation du Verseau au-dessus de l'horizon sud vers 2 h 45 TU. Le fin croissant de Lune ne sera pas gênant.


La Lune en rapprochement avec Vesta
Le 31/07/2016 à 02:45 TU


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Pour cette dernière observation du mois, c'est au-dessus de l'horizon est que vous trouverez le fin croissant lunaire vers 2 h 45 TU.
Avec une paire de jumelles ou un instrument, vous trouverez au-dessus de lui, l'astéroïde Vesta.
Privilégiez un site dégagé pour cette observation.


Sources infos et données astronomiques
Futura-Sciences-juillet 2016


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Roswell-1947 [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

« Ils sont là, ils sont hostiles et des gens puissants nous cachent leur existence.
L'histoire telle que nous la connaissons n'est qu'un véritable mensonge... »


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aventures-fr.creer-forums-gratuit.fr/forum
Roswell-1947
Administrator
Administrator
avatar

Messages : 7689
Réputation : 25
Date d'inscription : 29/11/2010
Localisation : Alpha du Centaure

MessageSujet: Re: EPHEMERIDES ASTRONOMIQUES MENSUELLES : 2016    Mar 2 Aoû - 9:52

Principales constellations du soir et objets remarquables en juillet 2016

Nota : (*) le mode d'observation proposé est le minimal mais il est évident qu'un équipement plus performant permet une meilleure observation (un objet observable à l'oeil nu sera mieux vu avec une paire de jumelles, un autre accessible aux simples jumelles sera mieux appréciable dans un petit télescope).

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Le Bouvier (Bootes)

La référence mythologique de cette constellation est relativement imprécise, soit le surveillant de l'Ourse, soit le guide du "chariot" que les romains voyaient à l'emplacement de la Grande Ourse. Elle est assez facile à reconnaître avec sa forme pointue évoquant un cornet de glace ou une flûte à champagne. Sa pointe, Arcturus, est l'une des étoiles les plus brillantes du ciel : la 4ème de tout le ciel mais la seconde visible dans le ciel boréal, après Sirius (et devançant de peu Vega). En 1635, elle fut la première étoile observée en plein jour avec un télescope (par Morin, astrologue -et astronome- de Louis XIII).
Observation visuelle* : Arcturus (étoile). Voir carte nord pour son repérage depuis la Grande Ourse.

La Vierge (Virgo)

Autre grande constellation du ciel de printemps (avec Pegase), il ne s'agit pas de la Vierge Marie des chrétiens mais d'une déesse annonçant les moissons (parfois identifiée comme Cérès mais aussi à de nombreuses autres...). Son étoile principale est d'ailleurs nommée Spica (l'épi). Dans cette région du ciel (entre la queue du Lion, la Chevelure de Bérénice et la Vierge), les télescopes permettent d'observer de très nombreuses galaxies, de petite taille apparente étant donnée leur distance importante à nous (dans les 40-50 millions d'années-lumière environ). C'est le fameux "amas de la Vierge", un très large amas de galaxies (plusieurs centaines dans une zone d'environ 7 millions années-lumière) qui se fonde à grande échelle dans le "super-amas" de la Vierge (plusieurs milliers de galaxies dans un rayon de plus de 100 millions d'années-lumière), dont feraient partie également la nôtre (la Voie Lactée) et ses voisines du groupe local (dont M31 et M33). Observation avec instruments (lunette/télescope) : amas de la Vierge (galaxies).

La Chevelure de Bérénice (Coma Berenices)

Selon la légende c'est la longue chevelure que la princesse Bérénice a sacrifiée pour obtenir la victoire de son époux (et son frère) parti à la guerre. Comme pour le Cancer, les étoiles de cette constellation ne sont pas très lumineuses et son identification n'est pas aisée. Dans cette région du ciel plutôt propice à l'observation de galaxies, on peut y voir un bel amas globulaire, c'est à dire un groupe d'étoiles situé hors de notre galaxie (la Voie Lactée) mais très proche d'elle. Observation visuelle* : M53 (amas globulaire).


La Couronne Boréale (Corona Borealis)

Cette constellation de la Couronne, dont le qualificatif "boréal" la distingue de son homologue située plus au Sud (dite "australe"), figure bien la forme d'un diadème en demi-cercle avec en son milieu son étoile la plus brillante, Gemma (la perle). Elle est donc facilement identifiable à l'Est du Bouvier. Selon la légende, il s'agit de la couronne de la princesse Ariane (fille de Minos qui a permis à Icare de s'échapper du labyrinthe avec son fameux "fil").

Hercule (Hercules)

Cette constellation figure bien entendu le héros légendaire du mythe des douze travaux. Elle est facilement reconnaissable à ses deux trapèzes centraux, l'un assez régulier et l'autre plus "ouvert", qui peuvent figurer un grand "H" comme "Hercule". Pour se représenter la figure humaine, il faut penser que le héros est représenté tête en bas, le trapèze régulier figurant son "pagne" (ou ses cuisses) et le trapèze le plus large son torse aux épaules impressionnantes. L'une de ses jambes est repliée (donc genou posé au sol) alors que son autre pied repose sur la tête du Dragon qu'il a terrassé, prenant donc une pose assez classique d'un chasseur et de son trophée...

L'amas globulaire M13, très facile à situer dans le trapèze régulier, est le plus beau du ciel boréal mais il fait pâle figure à côté du géant du ciel austral, Oméga du Centaure, qui est quatre fois plus étendu. Les amas globulaires sont des groupes d'étoiles détachés de notre galaxie (la Voie Lactée) et situés hors du plan galactique. C'est pourquoi le printemps, quand la Voie Lactée est presque absente du ciel, est favorable à leur observation comme pour les galaxies de l'amas de la Vierge ou du Lion. Mis à part les autres galaxies, ces amas sont donc des objets très éloignés (de l'ordre de 20.000 à 50.000 années-lumière). Observation aux jumelles* : M13 (amas globulaire).

Ophiuchus et Le Serpent (Serpens)

Cette immense constellation figure Esculape, le médecin légendaire capable de ressusciter les morts après avoir tué un Serpent, constellation entremêlée avec lui. D'où parfois le nom de "Serpentaire" qu'on lui donne également. Cette constellation nous permet d'évoquer le caractère totalement arbitraire de l'astrologie moderne : du fait de la précession des équinoxes, lente rotation mécanique de l'axe Nord-Sud de la Terre (en environ 26.000 ans), le plan de l'écliptique où se situent Soleil et planètes oscille lentement par rapport aux étoiles donc aux constellations, ce qui décale complètement les véritables repères astronomiques par rapport aux éléments traditionnels de l'astrologie (les 12 constellations du Zodiaque).

Actuellement l'écliptique traverse Ophiuchus, ce qui fait de lui la 13ème constellation du Zodiaque et sa traversée par le Soleil est à tort attribuée au Scorpion (où il ne passe réellement que 6 jours). De plus, les passages du Soleil dans les constellations ne correspondent plus aux dates "habituelles" (en fait "antiques") qu'on leur attribue généralement, le décalage étant d'environ un mois (par exemple un prétendu natif de la Vierge est généralement du Lion). Parmi les amas globulaires observables avant l'été, on trouve M5 dans la partie occidentale du Serpent. Bien que proche de la tête du Scorpion, Saturne est dans cette constellation. Observation aux jumelles* : M5 (amas globulaire).

La Balance (Libra)

Cette modeste constellation du Zodiaque faisait initialement partie du Scorpion dont elle constituait les pinces. Elle en a, semble-t-il, été détachée au IIIème siècle avant JC par les Egyptiens pour créer une douzième constellation dans le Zodiaque (et en utilisant le symbole mythique de la pesée des âmes par Anubis). Cette modification pris tout son sens avec les Romains au moment de la réforme du calendrier julien puisque l'équinoxe d'automne (équilibre exact entre jour et nuit) avait lieu à cette époque pendant le passage du Soleil à cet endroit du ciel (aujourd'hui dans la Vierge du fait de la précession des équinoxes). Actuellement, Mars est située dans cette petite constellation et se dirige lentement vers le Scorpion.

Le Scorpion (Scorpio)


Cette constellation du Zodiaque est remarquable par son étoile principale très brillante et rougeâtre, Antarès, qui forme avec les trois étoiles qui la précèdent une forme d'éventail figurant la tête de l'animal. Selon la légende c'est le Scorpion que la déesse Diane envoya pour tuer Orion, ce qui explique les positions opposées (l'une se lève quand l'autre se couche) de ces constellations dans le ciel pour qu'elles ne se rencontrent jamais plus. Antarès, avec sa couleur et son éclat ressemble à Mars, d'où son nom grec qui signifie littéralement "rivale de Mars" (anti-Arès). Juste à côté se situe l'un des plus beau amas globulaire du ciel boréal, pratiquement égal à M13 en taille, dont l'éclat est malheureusement terni par sa brillante voisine. Observation aux jumelles* : M4 (amas globulaire).
           
La Lyre (Lyra)

Cette petite constellation évoque la légende d'Orphée, musicien hors pair autorisé exceptionnellement par Hadès à aller chercher son épouse Eurydice aux Enfers... Elle est remarquable par son étoile principale, Vega, la 3ème plus brillante du ciel boréal (après Sirius et Arcturus). Avec Deneb (du Cygne) et Altaïr (de l'AIgle), elle forme le fameux "Triangle d'été", figure bien utile pour se repérer dans le ciel estival. La nébuleuse planétaire M57 qu'elle contient est célèbre pour sa forme "en rond de fumée". C'est le résidu d'une étoile qui s'est dilatée en géante rouge à la fin de sa vie (comme le fera le Soleil dans environ 5 milliards d'années). Nota : le terme "planétaire" vient uniquement de la ressemblance de ce type d'objet avec le petit disque d'une planète lorsqu'on l'observait avec de petits instruments, donc des très faibles grossissements. Observation avec instruments (lunette/télescope) : M57 (nébuleuse planétaire).

Le Sagittaire (Sagittarius)

Très basse vers l'horizon Sud sous nos latitudes, cette constellation ne peut être observée qu'en été. Elle fait référence à l'archer hybride, mi-homme mi-cheval, qui pointe sa flèche en direction d'Antarès (pour venger Orion, voir le Scorpion ci-dessus). Comme ces constellations ont été dessinées par les grecs, observant le ciel depuis une latitude plus faible que nous, elles ne nous apparaissent pas dans leur entier, ce qui ne nous permet pas réellement de reconnaître leurs figures. Pour nous, le Sagittaire est plus facile à définir comme une "théière", avec un couvercle triangulaire, un bec verseur et une anse. Le centre de notre galaxie (la Voie Lactée) étant situé dans la direction du Sagittaire, cette région du ciel est particulièrement riche en étoiles, amas et nébuleuses.

M22 est une curiosité à cet endroit (un amas globulaire visible "au travers" de cette région très riche de la galaxie). M7 est en réalité situé dans le Scorpion mais il nous apparaît plutôt dans le voisinage du Sagittaire. M16 se situe dans le Serpent mais nous l'avons indiqué ici car il fait partie de la "chaîne" de nébuleuses M8, M20, M17 et M16 souvent observées à la suite. M8 est surnommée "La Lagune" en raison de la partie sombre qui la coupe en deux, M20 "Trifide" (idem en trois) plus petite mais voisine, M17 est dite "Oméga" (mais elle évoque souvent la silhouette d'un canard nageant sur l'eau) et M16 "nébuleuse de l'Aigle" (où l'on trouve les fameux "piliers de la création", photo célèbre du télescope spatial Hubble).

Observation aux jumelles* : M22 (amas globulaire), M7 (amas ouvert), M8 (nébuleuse), M20 (nébuleuse), M17 (nébuleuse), M16 (nébuleuse).

Le Cygne (Cygnus)

Cette grande constellation de l'été évoque la légende de Leda, reine que Zeus a séduite en se transformant en cygne pour pouvoir l'approcher lors de son bain, avec la complicité de l'aigle. Sa principale étoile, Deneb (littéralement "la queue" du cygne) forme le Triangle de l'été avec Vega et Altaïr. C'est une étoile très remarquable car très éloignée de nous : environ 3.250 années-lumière, c'est à dire que sa lumière qui nous parvient actuellement est partie à l'époque où Ramsès II régnait sur l'Egypte...

Pour briller aussi fort (à l'égal d'Altaïr qui n'est qu'à environ 16 al), elle est vraiment très puissante, de l'ordre de 9 millions de fois la taille du Soleil !!! La nébuleuse M27 indiquée ci-dessous est en fait dans la petite constellation du Renard mais elle est facilement située entre Albiréo (belle étoile double figurant les yeux du Cygne) et la petite constellation de la Flèche. C'est le reste d'une supernova (explosion cataclysmique d'une grosse étoile à la fin de sa vie). Observation aux jumelles* : M27 (nébuleuse).

L'Aigle (Aquila)

Cette constellation de l'été participe aussi de la légende de Leda, puisque Aquila, complice de Zeus, a survolé la scène pour donner prétexte au cygne, effrayé par le rapace, de se jeter dans les bras de la belle. Aquila est associé à de nombreuses autres légendes mythologiques : il dévore sans relâche le foie de Prométhée, il a enlevé Ganymède (figuré par le Verseau dans le Zodiaque)...
 L'amas ouvert M11 indiqué plus bas et la constellation de l'Ecu de Sobieski se repèrent facilement à partir du bout de la queue de l'Aigle.

L'Ecu de Sobieski (Scutum)

Cette constellation a été crée au XVIIème siècle par Hevelius en tronquant l'Aigle. Elle n'est pas très remarquable par les étoiles qui la composent mais par la richesse de la Voie Lactée à cet endroit qui forme un véritable "nuage" visible dans un ciel bien noir. En son sein, l'amas ouvert M11 est l'un des plus beau du ciel. Contrairement aux amas globulaires, situés hors de la galaxie, les amas ouverts en constituent les zones les plus riches, les plus denses en étoiles. Observation aux jumelles* : M11 (amas ouvert).


Sources C&G/Constellations & Galaxies 2016


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Roswell-1947 [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

« Ils sont là, ils sont hostiles et des gens puissants nous cachent leur existence.
L'histoire telle que nous la connaissons n'est qu'un véritable mensonge... »


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aventures-fr.creer-forums-gratuit.fr/forum
Roswell-1947
Administrator
Administrator
avatar

Messages : 7689
Réputation : 25
Date d'inscription : 29/11/2010
Localisation : Alpha du Centaure

MessageSujet: Re: EPHEMERIDES ASTRONOMIQUES MENSUELLES : 2016    Mar 2 Aoû - 10:09

EPHEMERIDES ASTRONOMIQUES
AOÛT 2016


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

L'EDITO de FUTURA-SCIENCES

Voici le mois d'août et ses Nuits des étoiles attendues patiemment par les amateurs. Outre les divers rapprochement entre notre satellite avec des étoiles et des planètes, on notera cinq maxima de météore, dont les Perséides, une opposition de Pallas, Saturne, Mars et Antarès qui donnent un rapprochement de toute beauté, le Soleil qui se couche dans l'axe de l'Arc de Triomphe en début de mois, et une lumière zodiacale en fin de mois. Bonnes observations et bonnes vacances sous les étoiles.

A RETENIR

1 - La Lune en rapprochement avec Mars
2 - Maximum de l'essaim météoritique des Perséides
3 - Saturne et Antarès sont en rapprochement avec Mars


Sources: Futura-Sciences 2016



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Roswell-1947 [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

« Ils sont là, ils sont hostiles et des gens puissants nous cachent leur existence.
L'histoire telle que nous la connaissons n'est qu'un véritable mensonge... »


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aventures-fr.creer-forums-gratuit.fr/forum
Roswell-1947
Administrator
Administrator
avatar

Messages : 7689
Réputation : 25
Date d'inscription : 29/11/2010
Localisation : Alpha du Centaure

MessageSujet: Re: EPHEMERIDES ASTRONOMIQUES MENSUELLES : 2016    Mar 2 Aoû - 10:25

Le ciel du mois d'août
Edition du 2 août 2016 ( Région centre de la France )


Repérez facilement les principales étoiles et planètes, et observez que tout le ciel semble tourner autour de l' étoile polaire ! Ainsi, les astres se lèvent et se couchent, et l'aspect du ciel change au long de la nuit...

Utilisation en extérieur : imprimez cette carte (si nécessaire), et placez-la au dessus de votre tête, en orientant le repère "Horizon NORD" de la carte vers le nord. Comparez votre carte au ciel observé !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Pourquoi le ciel change-t-il en permanence ?

A cause des mouvements de la Terre: comme la Terre tourne sur elle-même, nous voyons défiler le ciel comme si nous étions sur un manège : tout le ciel paraît tourner au fil des heures, autour d'un point voisin de l'étoile polaire (au centre de la carte). Ceci provoque les "levers" et "couchers" des astres. De plus, la course de la Terre autour du Soleil permet de découvrir une portion de ciel différente selon la période de l'année à cause des mouvements des astres eux-mêmes: le Soleil, la Lune, les planètes, ont un mouvement perceptible au fil des jours (ou des semaines) par rapport au fond des étoiles. Les étoiles, elles, sont tellement lointaines qu'elles paraissent fixes au cours d'une vie humaine.


Sources: Stelvision 2016
http://www.stelvision.com/boutique/stelvision365_plus.php


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Roswell-1947 [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

« Ils sont là, ils sont hostiles et des gens puissants nous cachent leur existence.
L'histoire telle que nous la connaissons n'est qu'un véritable mensonge... »


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aventures-fr.creer-forums-gratuit.fr/forum
Roswell-1947
Administrator
Administrator
avatar

Messages : 7689
Réputation : 25
Date d'inscription : 29/11/2010
Localisation : Alpha du Centaure

MessageSujet: Re: EPHEMERIDES ASTRONOMIQUES MENSUELLES : 2016    Jeu 4 Aoû - 8:06

Maximum de l'essaim météoritique des iota-Aquarides sud
Le 04/08/2016 à 03:00 TU


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

L'essaim d'étoiles filantes des iota-Aquarides sud est actif du 25 juillet au 15 août. Son nom étrange vient de la constellation dont il provient : la constellation du Verseau, qui se dit Aquarius en latin.

Cet essaim fait partie d'un ensemble complexe de radiants situés dans la constellation du Verseau, actif en juillet et août. Découvert en 1877, il fut longtemps confondu avec l'essaim des delta-Aquarides.

Pour observer les iota-Aquarides sud, il faudra regarder en direction de la constellation du Verseau au-dessus de l’horizon sud-ouest vers 3 h 00 TU. Son taux horaire est vraiment faible : 2 par heure au moment du maximum. Mais ses météores se trouveront mélangés avec les autres essaims, ce qui devrait donner tout de même plus de 2 météores à l'heure. L'absence de la Lune n'en sera que bénéfique.


La Lune en rapprochement avec Vénus
Le 04/08/2016 à 19:45 TU


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Dans les lueurs du crépuscule encore fortes, cherchez la brillante Vénus au ras de l'horizon ouest vers 19 h 45 TU.

À sa gauche, vous trouverez un très fin croissant lunaire, dont seulement 4,23 % de sa surface sera éclairée. Visible aux jumelles et aux instruments, il est théoriquement visible à l'œil nu. Un horizon dégagé est vivement conseillé.


La Lune en rapprochement avec Jupiter
Le 05/08/2016 à 20:00 TU


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Vers 20 h 00 TU, localisez dans le jour baissant le fin croissant lunaire au-dessus de l'horizon ouest.
À sa gauche un peu plus haut, et sur un site dégagé, vous trouverez la planète Jupiter.


La Lune en rapprochement avec Spica
Le 08/08/2016 à 20:30 TU


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Au-dessus de l'horizon ouest, vous trouverez le croissant lunaire vers 20 h 30 TU.
L'étoile Spica de la constellation de la Vierge se trouvera en dessous.
Privilégiez la campagne pour profiter au mieux de cette observation.

Maximum de l'essaim météoritique des delta-Aquarides nord
Le 09/08/2016 à 03:00 TU


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

L'essaim d'étoiles filantes des delta-Aquarides nord est actif du 15 juillet au 25 août. Tout comme les iota-Aquarides, son nom étrange provient de la constellation du Verseau, appelée Aquarius en latin.

Cet essaim fait partie d'un ensemble complexe de radiants situés dans la constellation du Verseau, actif en juillet et août. Les premières observations remontent à 1879, mais ce n’est qu’en 1950 que son existence fut confirmée.

Pour observer les delta-Aquarides nord, il faudra regarder en direction de la constellation du Verseau au-dessus de l’horizon sud vers 3 h 00 TU. Son taux horaire sera de 4. Les météores seront peu brillants. Cependant la Lune étant absente, cela devrait vous aidez pour les repérer à condition de bénéficier d'un ciel bien noir.


La Lune en rapprochement avec Junon
Le 09/08/2016 à 20:45 TU


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

À quelques heures du premier quartier de Lune, repérez celle-ci au-dessus de l'horizon sud-ouest vers 20 h 45 TU.
À sa droite un peu plus haut, vous trouverez avec une paire de jumelles ou un télescope l'astéroïde Junon, appelé également Juno. Une sonde portant son nom est en orbite autour de Jupiter depuis début juillet.


La Lune en rapprochement avec Mars
Le 11/08/2016 à 20:45 TU


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Une fois la nuit tombée, cherchez la Lune au-dessus de l'horizon sud-ouest vers 20 h 45 TU.
À sa gauche un peu plus bas, vous trouverez la planète Mars, facilement reconnaissable par sa couleur rouge.

La présence de Saturne et Antarès à proximité, dessine un losange dans le ciel.
Privilégiez un site d'observation dégagé.


La Lune en rapprochement avec Saturne
Le 12/08/2016 à 20:45 TU


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Après Mars, c'est au tour de Saturne de recevoir la visite de la Lune. Celle-ci sera visible au-dessus de l'horizon sud-ouest vers 20 h 45 TU.
Saturne se trouvera à sa droite un peu plus bas.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Roswell-1947 [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

« Ils sont là, ils sont hostiles et des gens puissants nous cachent leur existence.
L'histoire telle que nous la connaissons n'est qu'un véritable mensonge... »


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aventures-fr.creer-forums-gratuit.fr/forum
Roswell-1947
Administrator
Administrator
avatar

Messages : 7689
Réputation : 25
Date d'inscription : 29/11/2010
Localisation : Alpha du Centaure

MessageSujet: Re: EPHEMERIDES ASTRONOMIQUES MENSUELLES : 2016    Mer 10 Aoû - 12:55

Ce weekend, la 26éme Nuit des étoiles dédiée à la vie et à André Brahic

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Du vendredi 5 au vendredi 12 août, pour sa 26e édition dédiée au regretté André Brahic, la Nuit des étoiles aura un thème original : « Au fil de l’eau : la recherche de la vie ». Plus de 300 manifestations sont programmées partout en France. Quelques jours plus tard, dans la nuit du 11 au 12 août, l’activité de l’essaim météoritique des Perséides sera à son comble : environ 200 étoiles filantes par heure pourraient être visibles. Le double des autres années.

Comme chaque année au mois d’août, l’Afa, l’Association française d’astronomie, nous donne rendez-vous dans un des centres ou clubs spécialisés, à consulter sur la carte des 300 manifestations recensées en France métropolitaine et outre-mer. Ce sera l'occasion pour tous de découvrir le ciel étoilé à travers les instruments mis à contribution par les astronomes amateurs et, bien sûr, pour parler d’astronomie.

Cette 26e édition, qui se déroulera les 5, 6 et 7 août 2016, sera centrée sur un thème d'actualité : la recherche de la vie. Un vaste sujet qui convie autant des spécialistes de notre Planète bleue, petite oasis située dans la « zone habitable » de notre Soleil (au fait, d’où vient l’eau terrestre ?…) que des spécialistes des comètes, petits corps célestes riches en eau et soupçonnés de détenir des molécules prébiotiques depuis des temps immémoriaux… Une occasion d’ailleurs de revenir sur la mission de Rosetta — et sa précieuse moisson de données — autour du noyau cométaire Tchouri qui, le 6 août, fêtera ses deux ans passés en sa compagnie et se prépare à présent à son atterrissage final, le 30 septembre. La question de l’origine de l’eau sera également abordée, de même que celle de sa distribution dans le Système solaire et au-delà, dans d’autres systèmes planétaires de la Galaxie.

Bien visible vers le sud, sud-ouest cet été, notre voisine Mars ne sera pas en reste. Ses ressources en eau, passées et actuelles, et les éventuelles traces de vie que vont rechercher les futurs robots ExoMars 2020 et Mars 2020 (successeur de Curiosity) seront bien sûr évoquées.

Le thème de l’eau et de la recherche de la vie habite les pages du dernier livre, Terres d’ailleurs, du regretté André Brahic, décédé le 15 mai dernier, et à qui sont dédiées ces Nuits des étoiles. L’astrophysicien qui a participé à plusieurs missions d’exploration spatiale (notamment Voyager et Cassini) et à qui l’on doit la découverte des anneaux de Neptune et de ses arcs, était aussi très connu et aimé pour ses talents de vulgarisateur insatiable. Il était bien sûr très attaché à cette manifestation annuelle et à la diffusion des connaissances, de même qu’au développement de la recherche, un thème qu’il a défendu dans son livre La recherche, une ambition pour la France. Il nous manque beaucoup.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Deux fois plus d’étoiles filantes que d’habitude

Hormis les cinq planètes visibles au crépuscule (de l’ouest en allant vers le sud : Vénus et Mercure, basses sur l’horizon, Jupiter, Mars et enfin Saturne), les grandes stars du ciel d’août 2016, et comme toujours très attendues, seront les étoiles filantes. Et cette année, il se murmure qu’elles devraient être encore plus abondantes.

Rappelons que ce phénomène récurrent n’a rien à voir avec des étoiles qui filent… Ce sont des micrométéorites, pour la plupart aussi grosses qu’un grain de sable ou qu’un grain de riz, et qui se désintègrent dans la haute atmosphère. Quelques-unes, les plus lumineuses de facto, peuvent avoir la taille du poing. Celles du mois d’août appartiennent à l’essaim météoritique des Perséides, car leur radiant se situe en direction de la constellation de Persée. Ce n’est pas le seul essaim de l’année mais comme il se produit durant les douces nuits d’été, durant les vacances, et que son taux de météores visibles par heure dépasse souvent les 100 lors de ses pics d’activité, il est devenu très célèbre.

Cette année, le maximum est attendu dans la nuit du 11 au 12 août. Les spécialistes sont enthousiastes car, au plus fort de l'évènement, en seconde partie de nuit, ces petits grains laissés dans le sillage de la comète Swift-Tuttle devraient être deux fois plus nombreux que d’habitude à pénétrer l’atmosphère à une vitesse moyenne de 59 km/s. Les prévisions tablent sur 200 météores par heure.

Pourquoi cette recrudescence ? Parce que sous l’influence gravitationnelle des planètes, notamment celle de Jupiter, les courants de poussière de 1079, 1479 et 1862 laissés par les passages de la comète dans le Système solaire interne, se sont rapprochés de notre Planète.

Aussi, si tel est le cas, le spectacle promet d’être deux fois plus merveilleux. À condition bien sûr que la météo soit favorable et que la pollution lumineuse soit minimale. Quant à la Lune (en conjonction avec Saturne et Mars), gênante pour sa luminosité, elle disparaîtra sous l’horizon après minuit, soit lorsque Persée prendra de la hauteur… Pour en profiter, il ne vous reste plus donc qu’à vous armer de patience et à vous installer confortablement, coucher et chaudement vêtu, de façon à pouvoir embrasser du regard la plus grande partie possible du ciel.

https://www.afastronomie.fr/les-nuits-des-etoiles


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Roswell-1947 [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

« Ils sont là, ils sont hostiles et des gens puissants nous cachent leur existence.
L'histoire telle que nous la connaissons n'est qu'un véritable mensonge... »


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aventures-fr.creer-forums-gratuit.fr/forum
Roswell-1947
Administrator
Administrator
avatar

Messages : 7689
Réputation : 25
Date d'inscription : 29/11/2010
Localisation : Alpha du Centaure

MessageSujet: Re: EPHEMERIDES ASTRONOMIQUES MENSUELLES : 2016    Ven 12 Aoû - 9:50

Maximum de l'essaim météoritique des Perséides
Le 12/08/2016 à 20:45 TU


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

L'essaim d'étoiles filantes des Perséides est le plus connu et admiré de tous. Ce n'est pourtant pas le seul qui vaille le détour. Celui des Quadrantides en janvier, et celui des Géminides en décembre, sont tout aussi beaux, et offrent même un taux horaire plus important que les Perséides. Mais c'est probablement parce que ces dernières se produisent à la belle saison, qui plus est pendant les grandes vacances, qu'elles remportent le plus de succès.

Actif du 17 juillet au 24 août, les météores semblent provenir de la constellation de Persée, d'où leur nom : les Perséides. Ils sont aussi appelés les larmes de saint Laurent, car autrefois la date du maximum était le 10 août, jour de la Saint-Laurent.

Cet essaim est le résultat des débris que la comète Swift-Tuttle laisse sur son passage lorsqu'elle repasse au voisinage de la Terre tous les 130 ans.

Les premières observations remontent au VIIIe siècle, et c’est en 1866 que l'astronome italien Giovanni Virginio Schiaparelli démontra que l’essaim provenait du passage de la comète Swift-Tuttle, découverte en 1862. Comme beaucoup d’essaims, le taux horaire diminuait au fur et à mesure que les années passaient, pour reprendre une nette amélioration après le passage de la comète.

Au début du siècle dernier, le taux horaire était d’une moyenne de 50. Lorsque la comète repassa au voisinage de la Terre en 1992, le taux horaire fut de plus de 250. Deux décennies plus tard, il est désormais d’une moyenne de 100.

Pour cette année 2016, les prévisionnistes annoncent une activité plus importante que les années précédentes, avec une moyenne de 160 à 180 météores par heure ! Un pic primaire est prévu entre 0 h 00 et 4 h 00 TU. Le pic principal devrait quant à lui se produire entre 7 h 40 et 20 h 10 TU. Enfin un pic secondaire est prévu dans la nuit du 12 au 13. La présence du quartier de Lune pourrait vous gêner pour voir les météores les plus faibles.

Ne pas oublier que ces horaires ne sont que des estimations, et que parfois l’inattendu peut réserver des surprises… Il est conseillé aussi d’observer 24 heures avant et après le maximum prévu.

Vous trouverez la constellation de Persée au-dessus de l'horizon nord-est vers 20 h 45 TU.



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Roswell-1947 [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

« Ils sont là, ils sont hostiles et des gens puissants nous cachent leur existence.
L'histoire telle que nous la connaissons n'est qu'un véritable mensonge... »


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aventures-fr.creer-forums-gratuit.fr/forum
Roswell-1947
Administrator
Administrator
avatar

Messages : 7689
Réputation : 25
Date d'inscription : 29/11/2010
Localisation : Alpha du Centaure

MessageSujet: Re: EPHEMERIDES ASTRONOMIQUES MENSUELLES : 2016    Ven 12 Aoû - 10:20

4 conseils pour observer les Perséides

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Le mois d’août apporte avec lui non seulement la joie des vacances, mais aussi un des spectacles célestes le plus attendus de l’année. La pluie d’étoiles filantes des Perséides se fera honneur à son apogée entre la nuit du 12 et 13 août et entre 2h30 et 5h00 du matin. Cette année, nous avons une nouvelle Lune durant les Perséides. Ainsi, les observateurs ne seront pas éblouis par notre satellite naturel. Si vous planifiez observer ce phénomène, cet article vous présentera quelques conseils et outils que vous trouverez fort utiles lors de votre observation.

Avant de commencer, parlons un peu de ces fameuses Perséides. En premier lieu, ces étoiles filantes sont des morceaux de glace ou de roche venant de la queue de la comète Swift-Tuttle. Cette dernière croise l’orbite de la Terre et y laisse une trainée de poussière et de débris. Pour les curieux, la prochaine fois que Swift-Tuttle croisera notre orbite sera en 2126 et elle passera à quelques jours près de notre propre passage. Pas de panique! Lorsque la Terre croise ces débris, ils brulent dans notre atmosphère et émettent une longue trainée lumineuse. Dans cette phase, ces débris deviennent des météores et s’ils frappent la surface de la Terre, ils sont référés en tant que météorites.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Les Perséides sont nommées ainsi, car leur point de radiant a comme point d’origine, la constellation du Persée. Vous retrouverez cette constellation à côté, de Cetus, de Cassiopée et d’Andromède. Dans la mythologie grecque, Cassiopée a déclaré que sa fille, Andromède ou, en fonction des versions, elle-même était plus belle que les nymphes de Poséidon. Pour la punir pour son insolence, le Dieu de la Mer a relâché le monstre marin Cetus. Conseillé par son oracle, le Roi décida de sacrifier sa fille, Andromède, au monstre pour apaiser la colère de Poséidon. Enchainée à une roche sur les rives de la mer, Andromède se fit secourir par Persée qui revenait de sa victoire contre Méduse.

Ainsi, après avoir appris un peu plus sur cette pluie d’étoile filante, voici 4 conseils pour observer les Perséides.

1. Consulter la météo

Oui, ceci peut sembler bête, mais consultez la météo. Assurez-vous que votre emplacement d’observation est dégagé. Aussi, vous pouvez aussi planifier des emplacements de remplacement pour vous assurer de ne pas manquer le spectacle! La météo dans les environs du Fleuve St-Laurent peut changer extrêmement vite à cause de la géographie des basses terres du St-Laurent.

2. Trouver un emplacement sombre

Si vous résidez dans la ville, la pollution lumineuse peut gâcher ce spectacle. Il faut ainsi trouver un emplacement sombre. Pour les amoureux du camping, la majorité des Parcs de la SÉPAQ sont dans des emplacements où la pollution lumineuse est faible. Sinon, il y a toujours l’observatoire du Mont-Mégantic. Personnellement, je m’arrête dans une halte routière ou sur un endroit public au bord d’un lac. Vous pouvez aussi consulter Dark Sky Finder, une carte qui vous informe sur l’intensité de la pollution lumineuse. Personnellement, tous secteurs jaunes, verts et bleus sont recommandés.

3. Trouver Persée

Avant de partir à l’aventure, imprimez une carte du ciel. Persée se trouve « en bas » de la constellation de Cassiopée qui ressemble à un gros W dans le ciel. Si vous regardez vers ce coin du ciel, vous êtes dans la bonne direction. Si vous êtes perdus, vous pouvez télécharger l’application Night Sky Lite. Elle vous aidera à identifier les constellations. Vous n’avez qu’à pointer votre cellulaire vers le ciel et retrouver Persée sur votre écran pour finalement définir la forme de la constellation dans le ciel. La version gratuite de l’application est suffisante.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

4. Rester confortable

Tout est permis ici! Vous allez regarder vers le ciel pour des heures, alors une longue chaise de plage ou un matelas gonflable est toujours recommandé. Attention, c’est la nuit, prévoyez aussi un vêtement chaud. Si vous avez faim ou soif, un peu de café et des friandises peuvent toujours aider! Et ne pas oublier les indispensables chasse-moustique!!!

Bonnes observations et n’oubliez pas de faire plein de vœux! Rswll3

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Roswell-1947 [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

« Ils sont là, ils sont hostiles et des gens puissants nous cachent leur existence.
L'histoire telle que nous la connaissons n'est qu'un véritable mensonge... »


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aventures-fr.creer-forums-gratuit.fr/forum
Roswell-1947
Administrator
Administrator
avatar

Messages : 7689
Réputation : 25
Date d'inscription : 29/11/2010
Localisation : Alpha du Centaure

MessageSujet: Re: EPHEMERIDES ASTRONOMIQUES MENSUELLES : 2016    Mar 16 Aoû - 7:59

La planète naine Pallas est en opposition
Le 14/08/2016 à 20:45 TU


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

L'astéroïde Pallas est au plus près de la Terre, et se trouve idéalement placé pour une bonne observation.
Visible aux jumelles ou aux instruments, vous la trouverez au-dessus de l'horizon sud-est vers 20 h 45 TU.


La Lune en rapprochement avec Pluton
Le 15/08/2016 à 21:00 TU


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Au-dessus de l'horizon sud, vous trouverez vers 21 h 00 TU la Lune gibbeuse.
Avec un télescope, vous trouverez à sa droite un peu plus bas la planète naine Pluton.


Maximum de l'essaim météoritique des kappa-Cygnides
Le 17/08/2016 à 20:30 TU


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

L'essaim d'étoiles filantes des kappa-Cygnides est actif du 3 au 25 août. Son nom provient de la constellation du Cygne, dont les météores semblent surgir.

Les premières observations de ces étoiles filantes ont été faites par N. de Konkoly en 1874. Son taux horaire n'est que de trois, ce qui est peu comparé aux Perséides. Mais ce qui rend cet essaim intéressant, c'est la production de nombreux bolides d'une belle couleur blanche bleutée. De plus, les météores ont une vitesse de 25 km/s, ce qui est plutôt lent.

Pour observer les kappa-Cygnides, il faut localiser la constellation du Cygne au-dessus de l'horizon nord-est vers 20 h 30 TU. Les météores proviennent d'un point situé entre les constellations du Dragon et du Cygne. La présence de la Lune pratiquement pleine, sera en revanche gênante.


Maximum de l'essaim météoritique des iota-Aquarides nord
Le 19/08/2016 à 20:30 TU


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

L'essaim d'étoiles filantes des iota-Aquarides nord est actif du 11 au 31 août. Tout comme son jumeau le iota-Aquarides sud, il doit son nom à la constellation du Verseau, appelée Aquarius en latin.

Les premières observations ont été faites par W.-F. Denning en 1877. Il fut difficile à cerner, car la constellation du Verseau est entourée d'un ensemble complexe de radiants, actif en juillet et août. Il faudra attendre les années 1920 pour comprendre que cet essaim se partage en deux branches, l’une vers le nord (iota-Aquarides nord), l’autre vers le sud (iota-Aquarides sud).

C’est grâce à l’écoute des signaux radio générés par les météores que les astronomes ont pu, dans les années 1960, discerner les différents radiants entourant la constellation du Verseau.

Pour observer les iota-Aquarides nord, il faudra regarder en direction de la constellation du Verseau au-dessus de l’horizon est vers 20 h 30 TU. Son taux horaire sera de 3. La présence de la Pleine Lune tout près, gâchera un peu l'observation.

Il sera toutefois difficile de reconnaître les iota-Aquarides nord parmi les nombreux radiants entourant la constellation du Verseau, générant chacun leur météore. Qu'importe, c'est le spectacle qui compte...


La Lune en rapprochement avec Neptune
Le 19/08/2016 à 21:30 TU


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Attendez que la Lune soit suffisamment haute dans le ciel pour la localiser au-dessus de l'horizon sud-est vers 21 h 30 TU.
Avec une paire de jumelles ou un télescope, vous trouverez à sa droite, très légèrement plus haut, la planète Neptune.



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Roswell-1947 [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

« Ils sont là, ils sont hostiles et des gens puissants nous cachent leur existence.
L'histoire telle que nous la connaissons n'est qu'un véritable mensonge... »


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aventures-fr.creer-forums-gratuit.fr/forum
Roswell-1947
Administrator
Administrator
avatar

Messages : 7689
Réputation : 25
Date d'inscription : 29/11/2010
Localisation : Alpha du Centaure

MessageSujet: Re: EPHEMERIDES ASTRONOMIQUES MENSUELLES : 2016    Dim 21 Aoû - 3:40

Visibilité des planètes
(Planètes visibles entre les latitudes 60° Nord et 60° Sud et les constellations les plus voisines)


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Mercure n'est pas visible durant le mois d'août.

Vénus est visible tout le mois le soir au crépuscule. Au cours du mois, elle se couche de plus en plus tôt. Elle se trouve dans la constellation du Lion jusqu'au 24 août, date où elle entre dans la constellation de la Vierge.

Mars est visible dans la première quinzaine du mois au crépuscule et une grande partie de nuit, puis elle est visible au crépuscule et en première partie de la nuit. Durant tout le mois, elle se couche de plus en plus tôt. Elle se trouve dans la constellation de la Balance jusqu'au 2 août, puis entre dans la constellation du Scorpion qu'elle quitte le 21 août pour entrer dans la constellation d'Ophiuchus, puis elle entre de nouveau dans la constellation du Scorpion le 27 août.

Jupiter est visible au crépuscule et en début de nuit les trois premières semaines d'août, puis elle est visible uniquement au crépuscule jusqu'au 30 août, date de son coucher héliaque du soir à Paris. Durant tout le mois, elle se couche de plus en plus tôt. Elle est dans la constellation du Lion jusqu'au 9 août, date où elle entre dans la constellation de la Vierge.

Saturne est visible tout le mois au crépuscule et une grande partie de la nuit. Durant tout le mois, elle se couche de plus en plus tôt et à partir du 5 août, elle se couche avant minuit vrai à Paris. Elle se trouve tout le mois dans la constellation d'Ophiuchus.


Le Ciel du mois d'Août
Cartes du ciel pour une observation vers le nord et vers le sud à Paris les 15 août et septembre 2016 à 23 h temps légal


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Carte du ciel en direction du nord

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Carte du ciel en direction du sud

Ces cartes du ciel montrent les étoiles brillantes et les planètes visibles dans le ciel de l'hémisphère nord, vers l'horizon sud et vers l'horizon nord, pour le 15 août 2016 (23h). Le trait vertical correspond à la projection sur le ciel du méridien du lieu. L'arc de cercle rouge sur l'horizon sud représente l'écliptique (lieu de la trajectoire apparente du Soleil durant l'année). Les constellations visibles sur ces cartes sont, par ordre alphabétique des sigles :

Andromède (And), l'Aigle (Aql), le Bélier (Ari),le Cocher (Aur), le Bouvier (Boo), la Girafe (Cam), le Capricorne (Cap), Cassiopée (Cas), Céphée (Cep), la Chevelure de Bérénice (Com), la Couronne Boréale (CrB), les Chiens de Chasse (CVn), le Cygne (Cyg), le Dauphin (Del), le Dragon (Dra), le Petit Cheval (Equ), Hercule (Her), le Lézard (Lac), la Balance (Lib), le Petit Lion (LMi), le Lynx (Lyn), la Lyre (Lyr), le Serpentaire (Oph), Pégase (Peg), Persée (Per), les Poissons (Psc), la Grande Ourse (UMa), la Petite Ourse (UMi), le Scorpion (Sco), l'Ecu de Sobieski (Sct), le Serpent (Ser), la Flèche (Sge), le Sagittaire (Sgr), le Triangle (Tri), la Vierge (Vir), le Petit Renard (Vul).

Le Soleil dans sa course apparente sur l'écliptique est accompagné de plusieurs planètes proches. Celles qui sont à l'est peuvent être observées au coucher du Soleil et au début de nuit selon leur élongation et leur magnitude, celles qui sont à l'ouest le seront en fin de nuit et au lever du Soleil sous les mêmes conditions. La figure suivante montre la configuration au 15 août 2016.

Les cartes du ciel sont générées à l'aide du logiciel libre Stellarium.

Source astronomiques: LA LETTRE D'INFORMATION DE L'IMCCE

N°126 : août 2016


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Roswell-1947 [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

« Ils sont là, ils sont hostiles et des gens puissants nous cachent leur existence.
L'histoire telle que nous la connaissons n'est qu'un véritable mensonge... »


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aventures-fr.creer-forums-gratuit.fr/forum
Roswell-1947
Administrator
Administrator
avatar

Messages : 7689
Réputation : 25
Date d'inscription : 29/11/2010
Localisation : Alpha du Centaure

MessageSujet: Re: EPHEMERIDES ASTRONOMIQUES MENSUELLES : 2016    Dim 21 Aoû - 8:24

La Lune en rapprochement avec Uranus
Le 22/08/2016 à 03:15 TU


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Vers 3 h 15 TU, repérez la Lune gibbeuse au-dessus de l'horizon sud.
Avec une paire de jumelles ou un télescope, vous trouverez à gauche de notre satellite un peu plus haut, la planète Uranus.


La Lune en rapprochement avec Cérès
Le 23/08/2016 à 03:15 TU


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Après Uranus, la Lune se rapprochera de la planète naine Cérès.
Notre satellite se trouvera au-dessus de l'horizon sud vers 3 h 15 TU.
Cérès se trouvera à sa gauche un peu plus bas, et sera visible aux jumelles ou aux instruments.


Saturne et Antarès sont en rapprochement avec Mars
Le 24/08/2016 à 20:30 TU


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Une fois la nuit tombée, vers 20 h 30 TU, cherchez la planète Mars au ras de l'horizon sud-ouest.
Au-dessus de celle-ci, très légèrement à droite, vous trouverez Saturne.
Antarès, l'étoile la plus brillante de la constellation du Scorpion, se trouvera en dessous de Mars, très légèrement à gauche.

Mars et Antarès ayant la même couleur rouge, elle sont souvent confondues. Mais Mars est une planète, alors qu'Antarès est une étoile.
Dans notre ciel, celle-ci paraît plus petite que Mars.
Pour profiter au mieux de cette observation, privilégiez un site dégagé.


La Lune en rapprochement avec les Pléiades et Aldébaran
Le 25/08/2016 à 03:15 TU


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Comme chaque mois, notre satellite rend visite aux Pléiades.
C'est au-dessus de l'horizon sud-est vers 3 h 15 TU que vous trouverez le dernier quartier de Lune.

L'amas de Pléiades se trouvera juste au-dessus.
Quant à l'étoile Aldébaran, elle se trouvera à gauche de la Lune, très légèrement plus bas.


La Lune en rapprochement avec la nébuleuse du Crabe et l'étoile Alhena
Le 27/08/2016 à 03:30 TU


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Vers 3 h 30 TU, localisez le croissant lunaire au-dessus de l'horizon est.
Avec une paire de jumelles ou un télescope, vous trouverez à sa droite un peu plus haut, la nébuleuse du Crabe.
Alhena sera visible à l'oeil nu, et se trouvera à gauche de notre satellite, un peu plus bas.


Les planètes Vénus et Jupiter sont en rapprochement
Le 27/08/2016 à 19:00 TU


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Dans les lueurs du crépuscule encore fortes, vers 19 h 00 TU, repérez la planète Vénus au-dessus de l'horizon ouest.
À sa gauche vous trouverez avec une paire de jumelles ou un instrument, la planète Jupiter.
Contrairement à l'illustration, il n'y aura pas d'occultation. Privilégiez la campagne pour cette observation.


La Lune en rapprochement avec Vesta
Le 28/08/2016 à 03:30 TU


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Vers 3 h 30 TU, cherchez le croissant lunaire au-dessus de l'horizon est.
Avec une paire de jumelles ou un télescope, vous trouverez à sa gauche un peu plus haut, l'astéroïde Vesta.


La Lune en rapprochement avec l'amas de la Crèche
Le 30/08/2016 à 03:30 TU


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

À quelques heures de la Nouvelle Lune, localisez le très fin croissant lunaire au ras de l'horizon est vers 3 h 30 TU.
Avec un télescope ou une paire de jumelles, vous trouverez au-dessus de lui, légèrement à gauche, l'amas de la Crèche.
Un horizon dégagé est nécessaire pour cette observation.


Observez la lumière zodiacale
Le 31/08/2016 à 03:30 TU


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Peu avant les premières lueurs de l'aube, observez en direction de l'est, vers 3 h 30 TU. Vous verrez une traînée lumineuse : la lumière zodiacale.

C'est en réalité la lumière du Soleil, se situant en dessous de l'horizon, qui éclaire des particules de poussière se trouvant dans le Système solaire, majoritairement à l'intérieur de l'orbite de Mars.
Pour pouvoir observer dans les meilleures conditions, privilégiez la montagne, loin de tout éclairage urbain.


Source des données astronomiques
FUTURA-SCIENCES Août 2016


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Roswell-1947 [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

« Ils sont là, ils sont hostiles et des gens puissants nous cachent leur existence.
L'histoire telle que nous la connaissons n'est qu'un véritable mensonge... »


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aventures-fr.creer-forums-gratuit.fr/forum
Roswell-1947
Administrator
Administrator
avatar

Messages : 7689
Réputation : 25
Date d'inscription : 29/11/2010
Localisation : Alpha du Centaure

MessageSujet: Re: EPHEMERIDES ASTRONOMIQUES MENSUELLES : 2016    Lun 29 Aoû - 6:52

CALENDRIER SOLAIRE AOÛT 2016

Lundi 29 août 2016 à Paris, le soleil se lève à 07h08 et se couche à 20h34 ; Soit 13h26 d'ensoleillement ce jour
(-4 minutes par-rapport à la veille).

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

RAPPEL

Le soleil joue un rôle important dans notre vie. C'est lui qui apporte chaleur et lumière et c'est aussi lui qui influe sur les climats. Le soleil émet de la lumière et de la chaleur en brulant l'hydrogène qu'il contient par une réaction nucléaire. La température au centre du soleil atteint près de 14 000 000 de degrès. L'observation du soleil est strictement non recommandée sans protection ni instruments adaptés. En effet, sa lumière est si vive qu'elle pourrait laisser des lésions graves sur votre rétine ou endommager votre matériel. NE REGARDEZ JAMAIS LE SOLEIL sans protection, même avec des lunettes de soleil.


DATE - LEVER - COUCHER - VARIATION

01 août 2016 06h29 21h24 -2 min.
02 août 2016 06h30 21h23 -2 min.
03 août 2016 06h32 21h21 -4 min.
04 août 2016 06h33 21h19 -3 min.
05 août 2016 06h34 21h18 -2 min.
06 août 2016 06h36 21h16 -4 min.
07 août 2016 06h37 21h15 -2 min.
08 août 2016 06h38 21h13 -3 min.
09 août 2016 06h40 21h11 -4 min.
10 août 2016 06h41 21h10 -2 min.
11 août 2016 06h43 21h08 -4 min.
12 août 2016 06h44 21h06 -3 min.
13 août 2016 06h45 21h04 -3 min.
14 août 2016 06h47 21h03 -3 min.
15 août 2016 06h48 21h01 -3 min.

16 août 2016 06h49 20h59 -3 min.
17 août 2016 06h51 20h57 -4 min.
18 août 2016 06h52 20h55 -3 min.
19 août 2016 06h54 20h54 -3 min.
20 août 2016 06h55 20h52 -3 min.
21 août 2016 06h56 20h50 -3 min.
22 août 2016 06h58 20h48 -4 min.
23 août 2016 06h59 20h46 -3 min.
24 août 2016 07h01 20h44 -4 min.
25 août 2016 07h02 20h42 -3 min.
26 août 2016 07h03 20h40 -3 min.
27 août 2016 07h05 20h38 -4 min.
28 août 2016 07h06 20h36 -3 min.
29 août 2016 07h08 20h34 -4 min.
30 août 2016 07h09 20h32 -3 min.
31 août 2016 07h10 20h30 -3 min.

En août 2016, nous perdons 97 minutes de soleil.
Source.lecalendrier.fr


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Roswell-1947 [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

« Ils sont là, ils sont hostiles et des gens puissants nous cachent leur existence.
L'histoire telle que nous la connaissons n'est qu'un véritable mensonge... »


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aventures-fr.creer-forums-gratuit.fr/forum
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: EPHEMERIDES ASTRONOMIQUES MENSUELLES : 2016    

Revenir en haut Aller en bas
 
EPHEMERIDES ASTRONOMIQUES MENSUELLES : 2016
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
 Sujets similaires
-
» Calendrier des éphémérides astronomiques (2014-2015-2016-2017)
» Quelques nombres Astronomiques
» Les événements astronomiques du mois (2011-2012-2013)
» calendrier des évènements astronomiques 2009
» requete : valeurs mensuelles stock

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
UFO INVESTIGATIONS-MOVIES :: ESPACE EVASIONS & DECOUVERTES :: ESPACE ASTRONOMIE et OBSERVATIONS :: Astronomie & Pratique-
Sauter vers: