UFO INVESTIGATIONS-MOVIES
Entrez dans le cinéma de science-fiction, et redécouvrez toute la filmographie ovnis d'hier et d'aujourd'hui ...

Approchez les mystères de l'ufologie et prenez conscience que la vérité est peut-être sur le point d'éclater au grand jour ...

Enter the cinema of science fiction, and rediscover complete filmography UFOs Then and now ...
Penetrate the mysteries of the UFO and realize that the truth may be about to come to light ...

UFO INVESTIGATIONS-MOVIES

Dossiers d'archives, photos images articles, documents inventaires des séries et films sur le sujet ...
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Dossier : Les robots et les androïdes au cinéma

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Roswell-1947
Administrator
Administrator
avatar

Messages : 7706
Réputation : 25
Date d'inscription : 29/11/2010
Localisation : Alpha du Centaure

MessageSujet: Dossier : Les robots et les androïdes au cinéma   Jeu 18 Juin - 13:44

DOSSIER : LES ROBOTS ET LES ANDROÏDES AU CINEMA

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

L'affiche de Metropolis (1927) par le cinéaste autrichien Fritz Lang

Ce sujet répertorie les films de science-fiction se déroulant dans l’univers de la robotique, des androïdes et autres formes d’intelligences artificielles humanoïdes issues de la science. Dès ses débuts, le cinéma s’intéresse aux robots et aux androïdes à travers des films tels que Metropolis. Le plus souvent ces robots ne sont pas de simple automate, ils développent une intelligence et des émotions les rapprochant très souvent de l’humain. Si Terminator ou Robocop sont les machines les plus célèbres, certains spécialistes et fans de science-fiction vouent un véritable culte à des automates tels que Robby le robot ou C3PO. I.A (Intelligence artificiel) réalisé par Steven Spielberg, présent dans cette liste, est certainement l’un des plus beaux films sur les émotions et questionnements humains posés par ces androïdes issus des sciences de la robotique.

Le concept du robot proto-humanoïde dans une œuvre culturelle apparaît pour la première fois au cinéma en l'an 1900 dans le film de Georges Méliès ; Coppelia : La Poupée animée, court-métrage aujourd'hui disparu.

Ce dossier présente ici leurs apparitions marquantes au fil des décennies, dans le « septième art ».


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Roswell-1947 [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

« Ils sont là, ils sont hostiles et des gens puissants nous cachent leur existence.
L'histoire telle que nous la connaissons n'est qu'un véritable mensonge... »


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aventures-fr.creer-forums-gratuit.fr/forum
Ronald
Escorteur Ufo 2éme rang
Escorteur Ufo 2éme rang
avatar

Messages : 836
Réputation : 9
Date d'inscription : 04/01/2011
Age : 44
Localisation : Quelque part sur un vaisseau mère

MessageSujet: Re: Dossier : Les robots et les androïdes au cinéma   Ven 19 Juin - 9:45

On ne pense pas forcément à celui-ci quand on parle de robots au cinéma :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Roswell-1947
Administrator
Administrator
avatar

Messages : 7706
Réputation : 25
Date d'inscription : 29/11/2010
Localisation : Alpha du Centaure

MessageSujet: Re: Dossier : Les robots et les androïdes au cinéma   Ven 19 Juin - 10:43

Les robots rebelles du cinéma

C'est ici une excellente référence en effet Ron, réalisé et écrit par le futur auteur de "Jurassic Park" (qui reprendra un peu le même concept !!!), Michael Crichton, "Mondwest" oppose les hommes et les robots à partir d'une idée de départ très originale. Cette idée de départ est clairement un des deux points forts de ce film, l'autre étant bien sûr Yul Brynner, parfait dans le rôle d'un robot tueur impitoyable qui a incontestablement dû inspirer "Terminator", dont le charisme n'a aucun mal à écraser celui inexistant de ses partenaires.

Metropolis, Mondwest, Blade Runner, RoboCop, I, Robot, ou I.A., le 7e art s'est souvent passionné pour ces «Spartacus de métal» ayant soif d'émancipation. Le spécialiste Daniel Ichbiah décrypte cet engouement durable du grand écran pour ces révoltés en taules et boulons.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Les robots ont-ils une âme? La sortie de Chappie, réalisé par Neill Blomkamp, est un nouvel exemple de l'intérêt porté par le cinéma pour ces robots «rebelles». Metropolis, Mondwest, Blade Runner, RoboCop, I, Robot, sont autant de films qui ont traité ce mythe de l'esclave affranchi.

Selon Ruth Aylett, dans son livre Robots. Des machines intelligentes et vivantes?, le thème de ces machines incontrôlables viendrait du monstre de Victor Frankenstein, réalisé à partir d'organes humains plutôt que de mécanismes. Une fois vivant, il rejettera son créateur et sera pris d'un accès de folie meurtrière et vengeresse se terminant par sa propre destruction.

La pièce de théâtre R.U.R. (Les Robots universels de Rossum) de Karel Capek, qui a donné le nom de robot à ces machines, a été l'une des premières œuvres (sinon la première) à traiter véritablement de ce thème. Des serviteurs humanoïdes sont mis au service du genre humain. Maltraités, ils vont se révolter et tuer presque tous les humains. Cette insurrection est la conséquence d'un mauvais traitement plutôt que d'une malveillance naturelle.

Si l'on excepte le court métrage de Georges Méliès, Coppelia. La Poupée animée, Metropolis est, en 1927, le premier film à utiliser des robots exprimant qui plus est un désir d'émancipation.

Daniel Ichbiah, auteur de Robots. Genèse d'un peuple artificiel (Minerva, 2005) revient sur la passion du cinéma pour les robots, et sur ceux qui se sont rebellés.


LE FIGARO. - Pourquoi les robots au cinéma fascinent-ils autant le public?

DANIEL ICHBIAH. - Tout ce qui a forme humaine, mais n'est pas humain tout en le simulant nous fascine. Car cela nous renvoie au mythe du Créateur, celui qui donne naissance à la vie. Dans le cas du robot, ce qui est frappant, c'est qu'il s'agit d'une machine, mais que nous sommes enclin à lui accorder une existence réelle, du fait de sa forme humaine. Je m'en suis moi-même rendu compte lorsque j'étais face à des androïdes dans des laboratoires ou à l'occasion d'expositions. La tendance immédiate, c'est de leur parler comme on parlerait à un enfant ou à une connaissance. Le fait qu'ils réagissent ou non à nos paroles augmente notre fascination. Ce ne sont pourtant que des machines. Il est étonnant de voir le caractère «infantile» de certains scénarios dès lors qu'on prend un peu de recul. Par exemple les scénarios de type L'homme bicentenaire d'Isaac Asimov, mettant en scène un robot qui veut devenir un homme sont peut-être touchants, mais ils contribuent à induire dans le grand public de fausses notions.

À quel moment certains robots se sont-ils émancipés au cinéma?

Il y a eu trois moments clés dans l'histoire du cinéma. La Maria de Metropolis (1927) est l'un des plus beaux robots du cinéma. Encore aujourd'hui, elle suscite le frisson. Par la suite, il a fallu attendre 50 ans pour voir des robots crédibles. En 1977, Star Warsa totalement transformé l'image du robot en montrant C-3PO comme un majordome britannique un peu coincé, poltron et timide, accompagné de R2D2, qui lui est l'intelligence sur patte. Tous deux sont drôles, et avant tout bien carossés. George Lucas a vraiment donné ses lettres de noblesse au robot. Après, le choc c'est Blade Runner en 1982 car là, il fait passer le message: le robot, à terme, ne pourra plus être distingué d'un humain. Le héros qui est un chasseur de répliquants en vient même à se demander si lui-même ne serait pas finalement un répliquant, et ce doute lui est infiltré par une chanteuse d'opéra brillantissime d'intelligence et qu'il veut au départ éliminer: elle parvient à le faire douter de sa propre condition d'humain!

Pourquoi certains réalisateurs ont-ils traité ce mythe de l'«esclave affranchi»?

Il est inscrit dans la genèse même du mot robot qui veut dire esclave ou «serf» en tchèque et on le retrouve dans la toute première pièce où apparaît un robot (R.U.R. en 1919). Karel Capek, auteur de la pièce, fait passer le message qu'au fond, bien des industriels rêveraient d'un prolétariat corvéable à merci et qui ne viendrait même pas se plaindre puisque ce sont des machines. Pourtant, la libération des esclaves est un thème ultra fort et déjà dans R.U.R. les robots s'affranchissent de l'Homme.

Pourquoi les robots «rebelles» comme le Chappie de Neill Blomkamp, sont-ils plus représentés au cinéma que leurs compatriotes obéissants comme C-3PO?

Pour qu'il y ait une fiction, il faut bien une controverse. Or, le mythe le plus ancien qui soit lié à la machine, et ce bien avant le robot, c'est que cette machine en viendrait tôt ou tard, on ignore comment, à acquérir une conscience d'elle-même - une thèse contestée par plusieurs grands roboticiens comme absurde en soi - et cette machine en vient alors à déduire qu'il n'existe pas de meilleure solution pour elle-même ou pour la planète que de combattre l'Homme voire à vouloir s'en débarrasser! Le fait que, pour la première fois, une machine est dotée d'une apparence humaine, autorise des milliers de fantasmes scénaristiques mais ils tournent tous autour de cette hypothèse qui franchement ne tient pas debout: le robot acquiert une conscience de lui-même.


Source ciné: lefigaro.fr/cinema


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Roswell-1947 [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

« Ils sont là, ils sont hostiles et des gens puissants nous cachent leur existence.
L'histoire telle que nous la connaissons n'est qu'un véritable mensonge... »


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aventures-fr.creer-forums-gratuit.fr/forum
EBE 209
Astro navigateur
Astro navigateur
avatar

Messages : 1200
Réputation : 4
Date d'inscription : 31/05/2011
Localisation : Sirius B50

MessageSujet: Re: Dossier : Les robots et les androïdes au cinéma   Ven 19 Juin - 14:33

Le film Mondwest a été filmé en trente jours avec le Panavision équipé d'objectifs anamorphoseurs par le photographe Gene Polito dans le désert de Mojave au sud-ouest de la Californie, dans l'ancienne propriété Greenacres de Harold Lloyd à Benedict Canyon à l'ouest de Beverly Hills du Los Angeles ainsi que dans de différents studios de Metro-Goldwyn-Mayer et dans les studios de Burbank.

La postproduction a duré entre douze et treize semaines, dont cinq semaines pour la "coupe du réalisateur".

Les images de synthèse ont été réalisées par Triple-I. Il s’agit de la manipulation d’une prise de vue réelle destinée à simuler le point de vue électronique du robot tueur. Ce rendu 2D est l'une des premières tentatives destinées à un film grand public. Chaque image demandait plus de huit heures de préparation. Dans la suite intitulée Les Rescapés du futur (Futureworld, 1976) de Richard T. Heffron des images 3D seront utilisées pour la première fois au cinéma.

En l'an 1983, le parc d'attractions Delos permet à ses visiteurs de se retrouver à l'époque de leur choix (romaine, médiévale ou conquête de l'Ouest (The Westworld, 1880), au milieu de robots presque humains.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Le récit suit deux hommes d'affaires, interprétés par Richard Benjamin et James Brolin, qui ont choisi de passer quelques jours dans le vieux Far West. Accessoirement, sont également illustrées les péripéties d'un troisième amateur de western, interprété par Dick Van Patten et d'un homme, plus âgé, qui a opté pour le Moyen Âge. Malgré toutes les précautions et sécurités prises dans ce parc d'attractions hyperréalistes, leur séjour ne va pas se dérouler exactement comme ils l'espéraient ; peu à peu, le centre de contrôle perd tout pouvoir sur les machines.

Dans le film de Michael Crichton, John et Peter ont choisi le Far West, et c’est avec un malin plaisir qu’ils descendent leur première cible : un robot incarné par Yul Brynner. Les choses tournent mal lorsqu’au bout d’un certain temps, les techniciens en charge du parc commencent à constater un dérèglement des androïdes, qui finissent par se retourner contre les visiteurs.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Avec Mondwest, Crichton nous offre donc une sorte de savant mélange (avant l’heure) entre un Terminator et un Jurassic Park, le tout sur fond de western. Même s’il brasse des thématiques fondamentales du cinéma de science-fiction depuis Metropolis, et en particulier l’immortelle confrontation humain-machine, Mondwest est pionnier sur bien des points et participe grandement à influencer le genre.

En effet, difficile de ne pas rapprocher Yul Brunner, arpentant nonchalamment les couloirs en quête de cibles humaines à la fin du film et Schwarzenegger, massacrant un commissariat entier au son d’un glaçant "Sarah Connor ?", 10 ans après. Même la vue subjective du robot est quelque chose que Mondwest a inventé.



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
EBE 2303
Patrouilleur stellaire
Patrouilleur stellaire
avatar

Messages : 75
Réputation : 6
Date d'inscription : 23/03/2015
Localisation : Zeta Reticuli

MessageSujet: Re: Dossier : Les robots et les androïdes au cinéma   Dim 21 Juin - 2:57

Le premier film de Crichton a donc bel et bien marqué de son empreinte le cinéma de science-fiction. Plusieurs tentatives (plus ou moins réussies) ont d’ailleurs déjà été faites pour lui donner un nouveau souffle. Une suite, beaucoup moins remarquée que son original, a donc été réalisée en 1976 sous le nom des Rescapés du futur (FutureWorld). Dans les années 80, c’est une série de 5 épisodes intitulée Beyond Westworld qui faisait suite au film en faisant intervenir les robots en-dehors du parc, mais qui n’eut pas non plus le succès escompté.

Pour poursuivre l’aventure Mondwest, il faudra donc attendre quelques mois supplémentaires et le début de la série HBO, dont le pilote devrait être tourné cet été. Alors qu’Anthony Hopkins et Evan Rachel Wood viennent d'être officialisés, il se murmure que James Marsden devrait incarner le personnage principal. Rendez-vous bientôt sur le petit écran, donc, pour de nouvelles vacances à Delos !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
EBE 2303
Patrouilleur stellaire
Patrouilleur stellaire
avatar

Messages : 75
Réputation : 6
Date d'inscription : 23/03/2015
Localisation : Zeta Reticuli

MessageSujet: Re: Dossier : Les robots et les androïdes au cinéma   Dim 21 Juin - 3:12

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Roswell-1947
Administrator
Administrator
avatar

Messages : 7706
Réputation : 25
Date d'inscription : 29/11/2010
Localisation : Alpha du Centaure

MessageSujet: Re: Dossier : Les robots et les androïdes au cinéma   Dim 21 Juin - 8:13

J.J. Abrams et le frère de Christopher Nolan revisitent "Mondwest" en série

Des automates d'un parc d'attractions qui se détraquent (en particulier Yul Brynner, impitoyable cowboy) et prennent en chasse les visiteurs... Il aura fallu quarante ans pour que le pitch de Mondwest (Westworld), imaginé et mis en scène par Michael "Jurassic Park" Crichton en 1973, inspire à nouveau Hollywood.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Plus précisément le petit écran, puisque les méchants robots seront remis au goût du jour par J.J. Abrams et sa société de production... Bad Robot (ça ne s'invente pas !), associés sur le projet à Warner Bros. Television et HBO.

Un pilote a d'ores et déjà été commandé et sera confié à Jonathan Nolan (frère de Christopher, créateur de Person of Interest et co-scénariste de "Memento", "The Dark Knight", "The Dark Knight Rises" et "Interstellar") à la réalisation et à l'écriture. Il sera épaulé sur le script par Lisa Joy, scénariste sur Burn Notice et Pushing Daisies.

Reste désormais à savoir si l'histoire originale (une chasse à l'homme entre un automate-tueur et un visiteur humain) peut tenir la distance sur une (ou plusieurs) saisons. Une mini-série de cinq épisodes ("Beyond Westworld") avait vu le jour en 1980.




[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Roswell-1947 [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

« Ils sont là, ils sont hostiles et des gens puissants nous cachent leur existence.
L'histoire telle que nous la connaissons n'est qu'un véritable mensonge... »


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aventures-fr.creer-forums-gratuit.fr/forum
Roswell-1947
Administrator
Administrator
avatar

Messages : 7706
Réputation : 25
Date d'inscription : 29/11/2010
Localisation : Alpha du Centaure

MessageSujet: Re: Dossier : Les robots et les androïdes au cinéma   Dim 21 Juin - 8:15

Yul Brynner 'Westworld' Animatronic by Nick Marra Studios


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Roswell-1947 [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

« Ils sont là, ils sont hostiles et des gens puissants nous cachent leur existence.
L'histoire telle que nous la connaissons n'est qu'un véritable mensonge... »


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aventures-fr.creer-forums-gratuit.fr/forum
Roswell-1947
Administrator
Administrator
avatar

Messages : 7706
Réputation : 25
Date d'inscription : 29/11/2010
Localisation : Alpha du Centaure

MessageSujet: Re: Dossier : Les robots et les androïdes au cinéma   Dim 21 Juin - 8:31

WESTWORLD : LA MINI SERIE TV (2015)

Le film de Science-Fiction écrit et réalisé en 1973 par Michael Crichton : Westworld va être adapté en série télévisée sur commande de la chaîne américaine HBO. La chaîne made in US a en effet passé commande de la première saison, qui sera adaptée du film, avec Anthony Hopkins et Evan Rachel Wood à l’affiche.

Cette série a été créée par J.J Abrams, Jonathan Nolan et Jerry Weintraub. Elle reprendra le synopsis d’origine : en 1983, un parc d’attractions nommé DELOS propose aux visiteurs de voyager dans le temps et se retrouver à l’époque de leur choix ; au temps des cowboys, des romains ou toute autre époque.

Entourés de robots ressemblant à des êtres humains, ces visiteurs évoluent dans une époque différente, l’histoire d’origine décrit le parcours de 2 hommes d’affaires qui ont décidé de se rendre à l’époque du Far West.

La série devrait être diffusée à partir de la fin de l'année 2015.



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Roswell-1947 [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

« Ils sont là, ils sont hostiles et des gens puissants nous cachent leur existence.
L'histoire telle que nous la connaissons n'est qu'un véritable mensonge... »


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aventures-fr.creer-forums-gratuit.fr/forum
Roswell-1947
Administrator
Administrator
avatar

Messages : 7706
Réputation : 25
Date d'inscription : 29/11/2010
Localisation : Alpha du Centaure

MessageSujet: Re: Dossier : Les robots et les androïdes au cinéma   Dim 21 Juin - 8:43

MONDWEST (1973) LE MAKING OF


MONDWEST (1973) TRAILER


MONDWEST (1973) SALOON SCENE


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Roswell-1947 [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

« Ils sont là, ils sont hostiles et des gens puissants nous cachent leur existence.
L'histoire telle que nous la connaissons n'est qu'un véritable mensonge... »


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aventures-fr.creer-forums-gratuit.fr/forum
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Dossier : Les robots et les androïdes au cinéma   

Revenir en haut Aller en bas
 
Dossier : Les robots et les androïdes au cinéma
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Certification complémentaire cinéma
» Documentaire 04: Planete Choc Dossier OVNI
» Dossier: Les policier et le phénomène ovni
» Dossier/débat: les découvertes scientifiques et les aspects du phénomène ovni
» dossier d'inscription et numéro d'interne

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
UFO INVESTIGATIONS-MOVIES :: ESPACE EVASIONS & DECOUVERTES :: ESPACE CINE SF - Les DOSSIERS du CINEMA de la SCIENCE-FICTION-
Sauter vers: