UFO INVESTIGATIONS-MOVIES
Entrez dans le cinéma de science-fiction, et redécouvrez toute la filmographie ovnis d'hier et d'aujourd'hui ...

Approchez les mystères de l'ufologie et prenez conscience que la vérité est peut-être sur le point d'éclater au grand jour ...

Enter the cinema of science fiction, and rediscover complete filmography UFOs Then and now ...
Penetrate the mysteries of the UFO and realize that the truth may be about to come to light ...

UFO INVESTIGATIONS-MOVIES

Dossiers d'archives, photos images articles, documents inventaires des séries et films sur le sujet ...
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 L'étoile Sirius

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Brian 2505

avatar

Messages : 9
Réputation : 0
Date d'inscription : 25/05/2015
Localisation : Sirius System

MessageSujet: L'étoile Sirius   Jeu 4 Juin - 10:21

L'ETOILE SIRIUS

Sirius, également appelée Alpha Canis Majoris par la désignation de Bayer, est l'étoile principale de la constellation du Grand Chien. Vue de la Terre, Sirius est l'étoile la plus brillante du ciel (après le Soleil), dépassant Canopus et Arcturus. Elle fait partie de la catégorie des étoiles blanches (selon la classification du catalogue de l'astronome Pietro Angelo Secchi). Du fait de sa déclinaison, Sirius n'est jamais très élevée au-dessus de l'horizon depuis les latitudes tempérées de l'hémisphère nord. L'extinction atmosphérique atténue son éclat comparativement à Arcturus (Canopus étant elle, invisible depuis ces latitudes). Du fait de sa proximité et de son éclat, Sirius est une des étoiles les plus étudiées des astronomes et fut objet de plusieurs « premières », notamment la détection de son mouvement propre et de sa vitesse radiale.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

CARACTERISTIQUES PHYSIQUES

Sirius possède une magnitude apparente de -1,46. C'est avec Canopus le seul astre possédant une magnitude apparente notablement négative, et elle n'a de fait pas été incluse dans les considérations qui ont mené à l'établissement de l'échelle des magnitudes apparentes. L'éclat important de Sirius vue depuis la Terre ne vient pas tant de la luminosité intrinsèque de l'astre, certes plus lumineux que le Soleil, que de sa relative proximité avec le Système solaire. Situé à seulement 8,6 années-lumière du Soleil, Sirius correspond au cinquième système stellaire le plus proche du Soleil, après le système triple Alpha Centauri (4,35 al), l'étoile de Barnard (5,96 al), Wolf 359 (7,78 al) et Lalande 21185 (8,29 al) (voir la liste d'étoiles proches).

Sirius est en réalité une étoile binaire

DEPLACEMENT PAR RAPPORT AU SOLEIL

Du fait de sa relative proximité par rapport au Soleil, Sirius est animée d'un mouvement propre important, c'est-à-dire que sa position sur la sphère céleste varie au cours du temps plus rapidement que nombre d'autres astres. C'est Edmund Halley qui mit ce mouvement propre pour la première fois en évidence en 1717, se fondant sur la comparaison de la position d'alors de Sirius par rapport à celle transcrite par les astronomes de l'Antiquité grecque, notamment Hipparque. Un siècle et demi plus tard, utilisant la spectroscopie, une discipline tout fraîchement introduite en astronomie, William Huggins parvint pour la première fois à mettre en évidence le rapprochement de Sirius vers le Soleil, c'est-à-dire sa vitesse radiale, après une première tentative infructueuse avec W. A. Miller en 1862-1863. Les limitations à l'époque portaient sur la résolution des spectrographes. Au début des années 1860, seules des vitesses radiales de plus de 300 kilomètres par seconde pouvaient être mises en évidence, limite rabaissée à quelques kilomètres par seconde quelques années plus tard. Les mesures de Huggins demeuraient entachées d'incertitude : il publia une vitesse radiale de -40 km/s, alors que la valeur mesurée aujourd'hui est de -7,6 km/s.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Roswell-1947
Administrator
Administrator
avatar

Messages : 7707
Réputation : 25
Date d'inscription : 29/11/2010
Localisation : Alpha du Centaure

MessageSujet: Re: L'étoile Sirius   Jeu 4 Juin - 12:07

Si je ne m'abuse Brian, toi et tes semblables, "les lézards", vous venez bien de ce système ?

Non plus sérieusement, les astronomes antiques, tels Ptolémée, ont décrit Sirius comme une étoile rouge, comparant sa couleur à celle d'autres étoiles aujourd'hui visiblement rouges. De plus, au moins un texte chinois ancien mentionne que sa couleur a changé. La cause de cet éventuel changement spectaculaire reste un véritable mystère.

Sirius est en réalité un système binaire composé d'une étoile de la séquence principale et d'une naine blanche (en bas à gauche sur la photo ci-dessous), près de 10 000 fois moins lumineuse (Image Télescope spatial Hubble).

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

LOCALISATION DE L'ETOILE SIRIUS
Par rapport à la constellation d'Orion.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]




[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Roswell-1947 [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

« Ils sont là, ils sont hostiles et des gens puissants nous cachent leur existence.
L'histoire telle que nous la connaissons n'est qu'un véritable mensonge... »


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aventures-fr.creer-forums-gratuit.fr/forum
EBE 2303
Patrouilleur stellaire
Patrouilleur stellaire
avatar

Messages : 76
Réputation : 6
Date d'inscription : 23/03/2015
Localisation : Zeta Reticuli

MessageSujet: Re: L'étoile Sirius   Dim 21 Juin - 6:06

Sirius, l'étoile la plus brillante du ciel nocturne
Le lien mystérieux entre Sirius et l’histoire de l’humanité


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Depuis des temps anciens et à travers de multiples civilisations, Sirius, l’étoile du chien, a été entouré de mystérieuses traditions. Des enseignements ésotériques de tous les âges ont attribué invariablement un statut spécial à Sirius et l’importance de l’étoile dans le symbolisme occulte atteste du fait. Qu’est-ce qui rend Sirius aussi spécial ? Est-ce juste dû au fait qu’il est l’étoile la plus brillante du ciel ? Ou cela proviendrait-il d’une ancienne et mystérieuse connexion avec elle ? Cet article met en lumière l’importance de Sirius à travers l’Histoire et les sociétés secrètes et décrit ensuite le symbolisme qui l’entoure.

Sirius se trouve dans la constellation du Grand Chien et est de ce fait connue comme  »l’étoile du chien ». (si vous savez reconnaître la constellation d’Orion, il suffit de regarder en-dessous à gauche, vers l’est, pour repérer Sirius. Ne pas le confondre avec Jupiter. Sirius scintille, alors que l’éclat de Jupiter est fixe. NdT)Il est vingt fois plus brillant que notre soleil et deux fois plus massif. La nuit, Sirius est l’étoile la plus brillante du ciel et son éclat bleu clair n’a jamais manqué d’intéresser les astronomes depuis l’aube des temps. Il n’est pas étonnant que Sirius ait été révéré par pratiquement toutes les civilisations. Mais existe-t-il autre chose au-delà du simple fait de son observation ?

Des artefacts d’anciennes civilisations ont révélé que Sirius avait une grande importance en astronomie, mythologie et occultisme. Les Écoles de Mystères le considèrent comme un  »soleil derrière le soleil » et, par là même la vraie source d’énergie de notre soleil. Si la chaleur de notre soleil maintient le monde physique en vie, Sirius est considéré conserver le monde spirituel en vie. Il est la  »vraie lumière » qui brille à l’est, la lumière spirituelle, alors que le soleil illumine le monde physique, considéré comme une grande illusion.

Le fait d’associer Sirius au divin et de même le considérer comme le berceau des  »grands enseignants » de l’humanité n’est pas seulement ancré dans la mythologie de quelques civilisations primitives : c’est une croyance répandue qui a survécu (et s’est même intensifié) jusqu’à aujourd’hui. Nous étudierons l’importance de Sirius dans les temps anciens, analyserons sa prédominance dans les sociétés secrètes et examinerons ces concepts ésotériques tels qu’ils se sont transmis dans la culture populaire.

Dans les anciennes civilisations

Dans l’Égypte ancienne, Sirius était vu comme la plus importante étoile du ciel. Sur le plan astronomique il fut en fait le fondement de tout le système religieux égyptien. Il était révéré en tant que Sothis et était associé à Isis, la déesse maternelle de la mythologie égyptienne. Isis est l’aspect féminin de la trinité formée par elle-même, Osiris et leur fils Horus. Les anciens égyptiens tenaient Sirius en tel égard que la plupart de leur déités était associée, de près ou de loin, à l’étoile. Anubis, le dieu de la mort à tête de chien, avait un lien évident avec l’étoile du chien et Toth-Hermès, le grand enseignant de l’humanité, était aussi lié ésotériquement à l’étoile.

Le système de calendrier égyptien était basé sur le lever héliaque de Sirius qui survenait juste avant l’inondation annuelle estivale du Nil. Le mouvement céleste de l’étoile était également observé et révéré par les anciens grecs, les sumériens, les babyloniens et d’autres nombreuses civilisations. L’étoile était donc sacrée et son apparition dans le ciel s’accompagnait de fêtes et célébrations. L’étoile du chien annonçait la venue de la chaleur et des jours de sécheresse de juillet et d’août, donc le terme populaire était la  »canicule » (du latin  »canis », le chien, NdT)

Plusieurs chercheurs en occultisme auraient prétendu que la Grande Pyramide de Gizeh était construite en alignement parfait avec des étoiles, spécialement Sirius. L’éclat de ces étoiles aurait servi dans des cérémonies de Mystères égyptiens.
Des découvertes scientifiques récentes relatives à la Grande Pyramide et à ses mystérieuses cheminées d’aération ont amené les chercheurs à confirmer plus avant l’importance de Sirius pour la pyramide.  

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

(Traduction : le ciel au-dessus de la grande pyramide, 2500 ans avant JC)

L’alignement de l’étoile avec la Grande Pyramide de Gizeh. Orion (assimilé au dieu Osiris) s’aligne avec la Chambre du Roi tandis que Sirius (assimilé à la déesse Isis) s’aligne avec la Chambre de la Reine.

Un aspect fascinant de Sirius est la cohérence de son symbolisme et les significations qui s’y rapportent. Plusieurs grandes civilisations ont vraiment associé Sirius à un personnage ressemblant à un chien et visualisé l’étoile soit comme la source, soit comme le but final d’une force mystérieuse. Pour l’astronomie chinoise et japonaise, Sirius est connu comme  »l’étoile du loup céleste ». Plusieurs tribus indigènes d’Amérique du nord se sont référés à l’étoile en termes canins : les tribus Seri et Tohono O’odham du sud-ouest décrivent Sirius comme un  »chien qui suit le mouflon », alors que Blackfoot (indien américain) l’appelle  »Visage de chien ». Les Cherokees couplaient Sirius avec Antarès comme étoile-chien gardienne du  »Chemin des Âmes ». La tribu du chien au Nebraska le connaissait comme  »l’étoile du loup », tandis que d’autres branches de la tribu le nommaient  »l’étoile coyote ». Plus au nord, les inuits d’Alaska l’appelaient  »chien de la lune ».
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Roswell-1947
Administrator
Administrator
avatar

Messages : 7707
Réputation : 25
Date d'inscription : 29/11/2010
Localisation : Alpha du Centaure

MessageSujet: Re: L'étoile Sirius   Dim 21 Juin - 9:14

REPRESENTATION DE SIRIUS DANS L'HISTOIRE

En 1971, l’auteur américain Robert Temple publia un livre controversé intitulé Le mystère de Sirius, dans lequel il prétendait que les Dogons (une ancienne tribu africaine du Mali) connaissaient des détails sur Sirius impossibles à connaître sans un télescope. Selon lui, les Dogons avaient compris la nature binaire de Sirius, qui est en fait, composé de deux étoiles nommées Sirius A et Sirius B. Ceci amena Temple à penser que les Dogons avaient des connexions  »directes » avec des êtres de Sirius. Pendant que certains pourraient dire  »Vous ne pouvez pas être de Sirius » (désolé), un grand nombre de sociétés secrètes (qui ont eu historiquement dans leurs rangs certaines parmi les personnes les plus influentes au monde) et de systèmes de croyances enseignent une connexion mystique entre Sirius et l’humanité.

Dans la mythologie dogon, l’humanité serait née du Nommo, une race d’amphibiens qui étaient des habitants d’une planète entourant Sirius. Ils seraient  »descendus du ciel dans un vaisseau accompagné de feu et de tonnerre. » et auraient communiqué une connaissance approfondie aux humains. Ceci a conduit Temple à établir la théorie que les Nommos étaient des habitants extraterrestres de Sirius qui voyagèrent vers la terre à un moment donné dans un lointain passé pour enseigner les anciennes civilisations (comme les égyptiens et les Dogons) sur le système d’étoiles de Sirius ainsi que sur notre propre système solaire. Ces civilisations intégreront ensuite les enseignements des Nommos dans leurs religions et les feront converger vers leurs Mystères.

Le système mythologique dogon est remarquablement semblable à ceux d’autres civilisations telles que les sumériens, les égyptiens, les israëlites et les babyloniens, car il inclut le mythe archétypal d’un  »grand enseignant qui vient du ciel ». En fonction de la civilisation, ce grand enseignant est connu soit comme Enoch, Thot ou Hermès Trismégiste et aurait appris des sciences théurgiques à l’humanité. Dans les traditions occultes, on croit que Thot-Hermès a enseigné le peuple d’Atlantide, qui, selon la légende, serait devenu la civilisation la plus avancée au monde avant que le continent tout entier ne soit submergé par un grand déluge (des versions d’une inondation peuvent être retrouvées dans les mythologies d’un nombre incalculable de civilisations). Les survivants de l’Atlantide voyagèrent par bateau vers plusieurs pays, dont l’Egypte, où ils transmirent leur connaissance avancée. Les occultistes pensent que l’inexplicable ressemblance entre civilisations éloignées (comme les mayas et les égyptiens) peuvent s’expliquer par leur contact commun avec les atlantes.

Thot-Hermès Trismégiste est-il l’équivalent du Nommos des Dogons, qu’ils pensent être originaire de Sirius ? Des anciens textes concernant Hermès le décrivent comme un enseignant de mystères qui  »venait des étoiles ». De plus, Thot-Hermès était en lien direct avec Sirius dans la mythologie égyptienne.

L’interprétation de la mythologie d’anciennes cultures n’est pas une science exacte et les liens sont de manière inhérente difficiles à prouver. Pourtant le lien symbolique entre Sirius et une connaissance occulte est apparue tout au long de l’histoire et a continuellement voyagé à travers les âges. En fait, il est révéré aujourd’hui comme il y a des millénaires. Les sociétés secrètes modernes, telles les Franc-Maçons, les Rosicruciens et la Golden Dawn (qu’on considère comme ordres hermétiques par le fait que leurs enseignements sont basés sur ceux d’Hermès Trismégiste), attribuent toutes une extrême importance à Sirius. Un regard averti sur leur symbolisme donne un aperçu de la profonde connexion entre Sirius et la philosophie occulte.

Sirius, symbolisme occulte et sociétés secrètes

Prétendre que Sirius est  »important » pour les ordres hermétiques serait un énorme euphémisme. L’étoile du chien n’est rien d’autre que le pivot d’enseignements et de symboles des sociétés secrètes. La preuve ultime : de nombreuses sociétés secrètes sont encore nommées d’après l’étoile.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Sirius C est l'étoile compagnon hypothétique de l'étoile Sirius A

D'après le livre de l'ethnologue Marcel Griaule publié en 1936, la cosmogonie du peuple Dogon au Mali décrirait l'existence de deux compagnons qui tournent autour de l'étoile Sirius A. Ce mythe intéresse les partisans d'une initiation extraterrestre des Dogons et vise à conforter les croyances en la théorie des Anciens Astronautes et aux thèses du néo-évhémérisme propres au mouvement New Age.

Les éléments astronomiques de cette cosmogonie Dogon se retrouvent dans trois ouvrages de Camille Flammarion :
L'astronomie populaire
Les étoiles et les curiosités du ciel
Les terres du ciel

L'astronome Camille Flammarion en parla dès 1894 (bien avant Griaule, 1936) pour parler de l'éventualité d'un 2e compagnon de Sirius, décelable par les perturbations de Sirius B. La réputation de Flammarion a donné du poids à cette hypothèse, aussi fragile soit-elle.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Par une analyse approfondie des observations de Sirius accumulées depuis Alvan Clark en 1862, les français Daniel Benest et Jean-Louis Duvent auraient détecté en 1995 la réalité de ses variations. Celles-ci seraient imputées à une naine rouge gravitant à très faible distance de Sirius A et donc noyée dans sa lumière. Cependant cette découverte n'a pas été confirmée, et rien à ce jour n'atteste l'existence de Sirius C.



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Roswell-1947 [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

« Ils sont là, ils sont hostiles et des gens puissants nous cachent leur existence.
L'histoire telle que nous la connaissons n'est qu'un véritable mensonge... »


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aventures-fr.creer-forums-gratuit.fr/forum
Jarod 2
Escorteur Ufo 3éme rang
Escorteur Ufo 3éme rang
avatar

Messages : 758
Réputation : 2
Date d'inscription : 27/05/2012
Localisation : Zeta Reticuli

MessageSujet: Re: L'étoile Sirius   Dim 21 Juin - 15:19

Sirius et les Franc-Maçons

Dans les loges maçonniques, Sirius est connu comme »l’étoile embrasée » et un simple regard à sa mise en valeur dans le symbolisme maçonnique révèle son immense importance. L’auteur franc-maçon William Hutchinson a écrit à propos de Sirius : »c’est l’objet primordial et le plus haut placé qui requiert notre attention dans la Loge. »De la même manière que la lumière de Sirius fait son chemin dans la Grande Pyramide pendant les initiations, elle est symboliquement présente dans les loges maçonniques.

»Les anciens astronomes ont vu tous les grands symboles de la Franc-maçonnerie dans les étoiles. Sirius brille dans nos loges comme l’étoile embrasée. »


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'étoile Sirius   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'étoile Sirius
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» miracle du coran : l'étoile sirius
» L'étoile Sirius
» (Sirius) Qu'est ce que c'est?
» Le compagnon de l'étoile Sirius
» Sirius / Dogons / Cétacés

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
UFO INVESTIGATIONS-MOVIES :: ESPACE EVASIONS & DECOUVERTES :: ESPACE ASTRONOMIE et OBSERVATIONS-
Sauter vers: