UFO INVESTIGATIONS-MOVIES
Entrez dans le cinéma de science-fiction, et redécouvrez toute la filmographie ovnis d'hier et d'aujourd'hui ...

Approchez les mystères de l'ufologie et prenez conscience que la vérité est peut-être sur le point d'éclater au grand jour ...

Enter the cinema of science fiction, and rediscover complete filmography UFOs Then and now ...
Penetrate the mysteries of the UFO and realize that the truth may be about to come to light ...

UFO INVESTIGATIONS-MOVIES

Dossiers d'archives, photos images articles, documents inventaires des séries et films sur le sujet ...
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 LA RUBRIQUE NECROLOGIQUE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Roswell-1947
Administrator
Administrator
avatar

Messages : 7770
Réputation : 25
Date d'inscription : 29/11/2010
Localisation : Alpha du Centaure

MessageSujet: LA RUBRIQUE NECROLOGIQUE   Sam 28 Fév - 9:09

DECES DE LEONARD NIMOY, Mr SPOCK DANS «STAR TREK»
27/02/15

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

L'acteur américain, figure tutélaire de la culture populaire, s'est éteint ce vendredi à l'âge de 83 ans.
Leonard Nimoy, connu notamment pour avoir interprété le personnage de Spock dans Star Trek, est mort aujourd'hui à l'âge de 83 ans à Los Angeles, indique le New York Times.


La carrière de Leonard Nimoy a été profondément marquée par le personage de monsieur Spock, un extraterrestre vulcain aux oreilles pointues et cultivant une logique froide, créé par Gene Roddenberry.

Né à Boston le 26 mars 1931, Leonard Nimoy a quitté la Nouvelle-Angleterre pour Hollywood à l’âge de 18 ans, où il a interprété une pléiade de petits rôles dans des séries américaines des années 1950. Il obtient le rôle de sa vie en 1966, qui fera de lui une légende de la science-fiction pour le petit et le grand écran. Spock était le contrepoids froid et extrêmement rationnel à l’impulsif capitaine James Tiberius Kirk, joué par William Shatner, et du médecin calme et posé du vaisseau Leonard «Bones» McCoy, interprété par DeForest Kelley.

En plus de son travail d’acteur, Leonard Nimoy était un réalisateur accompli. Il a dirigé deux longs métrages de Star Trek, dont Star Trek IV: Retour sur terre qui a été l’un des mieux reçus par la critique. Il a également réalisé, en 1987, le film 3 Men and a Baby basé sur le film français Trois hommes et un couffin, mettant en vedette Tom Selleck.

Nimoy, comme d’autres têtes d’affiche de «Star Trek», a cependant eu beaucoup de difficulté à trouver d’autres rôles, car il est resté fortement associé à la série de science fiction. En 1975, il a écrit l’essai Je ne suis pas Spock, dans une tentative de se dissocier de Spock, encore populaire auprès de légions de fans. Figure mythique chez les geeks, il avait notamment doublé les voix du jeu Civilization IV. Il apparaît aussi dans deux épisodes des Les Simpsons (1993 et 1997). Dans la sitcom à succès The Big Bang Theory, le personnage de Sheldon Cooper est obsédé par Leonard Nimoy, qu'il n'a plus le droit d'approcher par décision de justice. Dans cet extrait, il reçoit une serviette signée par son idole, et songe à utiliser son ADN pour le cloner :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

En 1973, Leonard Nimoy apparaît dans un épisode de Columbo, où il incarne un cardiologue froid et hautain, dont le meurtre rate de peu - un fait rare dans la série. Il tente d’éliminer un confrère en l’opérant du coeur et en se servant d’un fil de suture qui se dissoudra de lui-même au bout de quelques jours. Columbo étant imbattable, son coup rate, mais il tue tout de même une assistante qui a vite compris ses intentions.

Il avait annoncé l’an dernier souffrir d’une maladie pulmonaire chronique, après avoir pourtant arrêté de fumer depuis une trentaine d’année. Il avait été hospitalisé il y a quelque jours.

Son dernier rôle, avant de revenir brièvement en Spock dans Star Trek 2, fut celui du mystérieux William Bell dans la série Fringe créée par JJ Abrams. Il apparaît par surprise dans le finale culte de la saison 1.

Depuis l'annonce de son décès, les hommages affluent, de la NASA à la Maison Blanche, en passant par le MIT, dont son personnage a inspiré des générations d'ingénieurs. La photo tweetée par la Nasa (visible ici en haute résolution) représente les acteurs de Star Trek en 1976 auprès du prototype de la navette spatiale, baptisé Enterprise en hommage à la série. Nimoy, pantalon blanc et chemise bleu clair, se tient au centre.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

R.I.P. MR. SPOCK !  Neutral
Libération.fr


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Roswell-1947 [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

« Ils sont là, ils sont hostiles et des gens puissants nous cachent leur existence.
L'histoire telle que nous la connaissons n'est qu'un véritable mensonge... »


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aventures-fr.creer-forums-gratuit.fr/forum
Boba Fett II
Patrouilleur galactique
Patrouilleur galactique
avatar

Messages : 248
Réputation : 0
Date d'inscription : 10/02/2013
Localisation : Kamino

MessageSujet: Re: LA RUBRIQUE NECROLOGIQUE   Sam 28 Fév - 10:17

SPOCK IS DEAD

La carrière de Leonard Nimoy a été profondément marquée par le personnage de Spock, un extraterrestre vulcain aux oreilles pointues et cultivant une logique froide, créé par Gene Roddenberry. Outre ce rôle marquant et sa carrière d'acteur et de réalisateur, il était aussi poète, photographe et musicien.

M. Spock incarnait le contrepoids froid et extrêmement rationnel à l'impulsif capitaine James Tiberius Kirk, joué par William Shatner, et du médecin calme et posé du vaisseau, Leonard Bones McCoy, interprété par DeForest Kelley.

La série Star trek a été diffusée pour la première fois sur les ondes de NBC le 8 septembre 1966 et a duré trois saisons jusqu'en 1969. Leonard Nimoy a repris son rôle de Spock dans les films en 1979.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Il a réalisé deux longs métrages de Star trek, dont Star trek IV : retour sur terre, qui a été l'un des mieux reçus par la critique. Il a également réalisé, en 1987, le film 3 men and a baby, basé sur le film français Trois hommes et un couffin, mettant en vedette Tom Selleck.

Né à Boston, au Massachusetts, en 1931, Leonard Simon Nimoy a grandi dans une famille juive orthodoxe d'origine ukrainienne.

Il a tenu des rôles au théâtre dans la région de Boston avant de déménager à Hollywood à la fin des années 40. On l'a vu pour la première fois au grand écran dans les films Queen for a day et Rhubarb en 1951.

Il a aussi écrit deux autobiographies montrant sa relation ambivalente avec la popularité de son personnage : en 1975, I am not Spock, et en 1995, I am Spock.

Il a joué le rôle de Paris dans la série Mission impossible. Il a ensuite animé l'émission de télévision À la recherche de... de 1976 à 1982. Il a interprété le rôle du mari de l'ancienne première ministre israélienne Golda Meir dans la série Une femme nommée Golda, ainsi que le peintre Vincent van Gogh dans la pièce de théâtre Vincent.
Il avait récemment travaillé dans la série du réseau américain Fox, Fringe.

Leonard Nimoy avait un compte twitter dans lequel il publiait parfois sa poésie. Son dernier tweet a été écrit il y a quatre jours. Il disait que la vie était comme un jardin. « On vit de parfaits moments qui ne peuvent être préservés que dans notre mémoire. »

William Shatner, le capitaine Kirk dans Star trek a réagi sur CNN : « Je l'aimais comme un frère. Son humour, son talent et sa capacité d'aimer vont nous manquer. »

Radio-Canada.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
EBE 68
Patrouilleur interstellaire
Patrouilleur interstellaire
avatar

Messages : 130
Réputation : 1
Date d'inscription : 27/09/2014

MessageSujet: Re: LA RUBRIQUE NECROLOGIQUE   Mar 3 Mar - 13:18

Obsèques de Leonard Nimoy : William Shat­ner (Capi­taine Kirk) était absent lors des funé­railles
de "Mr Spock", il explique pourquoi !


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Ils ont formé l’un des duos les plus célèbres de la télé­vi­sion. William Shat­ner, qui a joué le Capi­taine Kirk, n’a pour­tant pas assisté aux obsèques de Leonard Nimoy, qui inter­pré­tait Spock.


Les fans de Star Trek sont très en colère. Endeuillés par la mort du comé­dien Leonard Nimoy, ils ne comprennent pas pourquoi William Shat­ner ne s’est pas présenté aux funé­railles qui ont eu lieu dimanche matin.

Il faut dire que les deux hommes ont partagé une amitié aussi extra­or­di­naire à la ville qu’à l’écran. Dans la série Star Trek, William Shat­ner inter­pré­tait le Capi­taine Kirk, tandis que Leonard Nimoy endos­sait le costume de monsieur Spock, mi-homme mi-vulcain.

Dès l’an­nonce de son décès, William Shat­ner avait pour­tant tenu à hono­rer la mémoire de son célèbre acolyte. « Je l’ai­mais comme un frère, avait-il confié dans un commu­niqué. Son sens de l’hu­mour, son talent et sa capa­cité à aimer les autres vont nous manquer à tous. »

Absent du service funé­raire qui s’est tenu dimanche au domi­cile de l’ac­teur à Los Angeles, il a tenu à s’en expliquer samedi sur son compte Twit­ter.

« Je suis actuel­le­ment en Floride, car j’ai accepté de parti­ci­per à un gala de charité. Les funé­railles de Leonard ont lieu demain. Je ne peux pas faire l’al­ler-retour. Je me sens vrai­ment très mal. J’ai choisi d’ho­no­rer un enga­ge­ment pris il y a des mois. Fichez-moi la paix. »

L’ac­teur de 83 ans a égale­ment expliqué que ses deux filles, Mela­nie et Lisa­beth, le repré­sen­taient auprès de la famille de Leonard Nimoy. Pas de quoi calmer la fureur des fans. « Excuse minable. Sois un homme », lui a ainsi répondu un inter­naute. Il est pour­tant un homme de parole.


Voici.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Roswell-1947
Administrator
Administrator
avatar

Messages : 7770
Réputation : 25
Date d'inscription : 29/11/2010
Localisation : Alpha du Centaure

MessageSujet: Re: LA RUBRIQUE NECROLOGIQUE   Mer 28 Déc - 9:15

DECES DE L'ACTRICE CARRIE FISHER
LA PRINCESSE LEIA ORGANA DE STAR WARS

mardi 27 décembre 2016

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Carrie Fisher est morte des suites d'une crise cardiaque ce mardi 27 décembre à Los Angeles, a annoncé un porte-parole de la famille au magazine américain People. L'inoubliable princesse Leia de "Star Wars" avait 60 ans.

"C'est avec une profonde tristesse que Billie Lourd confirme la mort de sa mère adorée à 8h55 ce matin", indique le porte-parole Simon Halls dans un bref communiqué.

Carrie Fisher, dont le nom restera à jamais associé à son rôle de la princesse Leia dans la saga spatiale de George Lucas, avait souffert d'une crise cardiaque lors d'un vol entre Londres et Los Angeles le 23 décembre. Elle avait été transportée d'urgence dans un hôpital de la ville dans un état grave.

Dimanche encore sa mère, Debbie Reynolds, avait annoncé que sa fille se trouvait dans un état stable.

Les spectateurs ont découvert la princesse Leia et ses légendaires cheveux tressés en macarons dans "La Guerre des étoiles" en 1977 depuis rebaptisé "Star Wars, épisode IV: Un nouvel espoir".

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Carrie Fisher n'avait que 19 ans quand elle a incarné la princesse de la rébellion contre l'Empire aux côtés de Harrison Ford (Han Solo) et Mark Hamill (Luke Skywalker).

Liaison avec Harrison Ford

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Elle avait révélé tout récemment dans ses mémoires "The Princess Diarist" qu'elle avait eu une liaison avec Harrison Ford pendant le tournage du premier volet de la trilogie originelle, devenue au fil des ans un véritable phénomène de société.

Carrie Fisher a su camper une princesse au caractère bien trempé, courageuse, brillante et drôle. Un ovni dans une trilogie où les personnages féminins sont rares.

Elle est même devenue un improbable sex-symbol en 1983 dans "Star Wars, épisode VI: le Retour du Jedi". Elle y apparaît dans un bikini doré, enchaînée à Jabba le Hutt, une sorte de limace géante, contrebandier en chef de la fameuse galaxie très, très lointaine. Un costume à minima qui a ému des générations d'adolescents.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Dans la vraie vie, son humour aussi était dévastateur, mais dans les année 80 -malgré ou peut-être à cause du succès- elle a souffert de dépression et d'addictions à l'alcool, à la cocaïne et aux médicaments.

Carrie Fisher -promue de princesse au rang de général- était réapparue en décembre 2015 aux côtés de Han Solo et de Luc Skywalker dans le dernier volet en date de "Star Wars, épisode VII: Le réveil de la Force".

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

On la voit très fugacement à la fin de "Rogue One", un nouveau dérivé de la saga originelle qui caracole en tête du box-office depuis sa sortie en décembre.

Carrie Fisher était née à Beverly Hills le 21 octobre 1956 de l'union entre Debbie Reynolds, star de l'âge d'or hollywoodien et notamment de la comédie musicale "Chantons sous la pluie", et Eddie Fisher, chanteur et vedette de télévision.

R.I.P. LEIA ! Neutral

http://mashable.com/2016/12/27/carrie-fisher-life-in-pictures/


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Roswell-1947 [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

« Ils sont là, ils sont hostiles et des gens puissants nous cachent leur existence.
L'histoire telle que nous la connaissons n'est qu'un véritable mensonge... »


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aventures-fr.creer-forums-gratuit.fr/forum
DV-523
Pionnier de l'espace
Pionnier de l'espace
avatar

Messages : 39
Réputation : 0
Date d'inscription : 15/02/2016

MessageSujet: Re: LA RUBRIQUE NECROLOGIQUE   Mer 28 Déc - 13:18

Carrie Fisher, l'inoubliable princesse de « Star Wars »

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Après une vie passée au coeur d’Hollywood et des excès à faire frémir l’intrépide Princesse Leia qu’elle incarnait dans Star Wars, l’actrice Carrie Fisher est décédée mardi à Los Angeles des suites d’une crise cardiaque. Elle avait 60 ans.

La comédienne américaine avait repris récemment son rôle mythique de princesse rebelle dans une nouvelle trilogie de la saga spatiale, dont le premier opus est sorti l’an dernier.

Née à Beverly Hills le 21 octobre 1956 de l’union entre Debbie Reynolds, star de l’âge d’or hollywoodien et notamment de la comédie musicale Chantons sous la pluie, et Eddie Fisher, chanteur et vedette de télévision, Carrie Fisher a grandi dans l’univers du septième art.

Le mariage de ses parents s’est défait au bout de quatre ans, quand Eddie Fisher a quitté son épouse pour Elizabeth Taylor.

La jeune Carrie a fait ses premiers pas au théâtre avec sa mère avant un premier rôle sur grand écran au côté de Warren Beatty dans Shampoo, en 1975.

Deux ans plus tard, elle devient une star planétaire à 20 ans grâce au rôle de Leia, qui a marqué sa carrière et sa vie.

Son personnage de princesse altière et courageuse, qui mène l’Alliance rebelle dans sa lutte contre l’Empire galactique avec son Jedi de frère Luke Skywalker (Mark Hamill), a inspiré des générations de spectateurs.

En combinaison ou robe de vestale blanche, souvent coiffée de ses célèbres macarons tressés, Leia a fasciné les petites filles du monde entier et fait fantasmer nombre d’adultes.

«Ca prenait deux heures à l’époque de faire sa coiffure. J’arrivais à 5 h du matin sur le tournage, je m’assoupissais et je me réveillais jolie», racontait-elle en 2015 lors d’une convention Star Wars.

Ce rôle où elle vit une histoire d’amour avec Han Solo, franc-tireur macho et charmeur incarné par Harrison Ford, a également fait d’elle un sex-symbol, en partie à cause de la scène où elle est captive, portant un bikini doré devenu mythique, du monstrueux Jabba le Hutt.

«Une vie pleine de revers»

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Interrogée l’an dernier sur ces scènes du Retour du Jedi, elle avait répondu s’être beaucoup amusée à tuer son ravisseur.
«La seule motivation pour devenir acteur, c’est de pouvoir tuer un monstre géant!», avait-elle plaisanté en conférence de presse.
Malgré le succès, les années 1980 ont été pour elle synonymes de problèmes d’alcool, drogue, dépression... et d’une série de flops.

Elle a cependant fait quelques apparitions dans les Blues Brothers de John Landis, Hannah et ses soeurs de Woody Allen, et dans la comédie romantique Quand Harry rencontre Sally.

La comédienne s’est ensuite mise en retrait d’Hollywood pour écrire, notamment son roman semi-autobiographique décapant Bons baisers d’Hollywood, adapté au cinéma en 1990.

Scénariste de talent, Fisher a contribué à de nombreux scripts, y compris pour Sister Act (1992), Alerte (1995) ou Demain on se marie (1998).

Mais elle s’était maintes fois exprimée sur son addiction à la cocaïne, aux médicaments et l’alcool, avouant notamment avoir pris de la drogue sur le plateau de L’empire contre-attaque (1980).

Dans plusieurs interviews, elle a même raconté que les médecins avaient établi qu’elle était bipolaire et l’avaient traitée aux électrochocs.

Interrogée dans Vanity Fair en 2006 sur la manière dont elle avait convaincu le réalisateur George Lucas de lui donner le rôle de Leia, la comédienne a répondu avec toute sa gouaille: «j’ai couché avec un “nerd”. J’espère que c’était bien George».

Dans son dernier livre, The Princess Diarist, qui raconte les coulisses du tournage du premier Star Wars, elle révèle avoir eu une liaison de trois mois avec Harrison Ford quand elle n’avait que 19 ans et lui 33. Il était alors marié à sa première épouse, Mary Marquardt.

Carrie Fisher fut de son côté brièvement mariée au chanteur Paul Simon dans les années 80. Elle a eu une fille, l’actrice Billie Lourd, avec l’agent artistique Bryan Lourd.

Campant récemment une mère névrosée dans la série Catastrophe d’Amazon, elle avait commencé en juin à tenir une rubrique de courrier du coeur dans le quotidien britannique The Guardian, promettant «des conseils puisés dans une vie pleine de revers et d’accidents».


Source ciné: LE JOURNAL DE QUÉBEC
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Boba Fett II
Patrouilleur galactique
Patrouilleur galactique
avatar

Messages : 248
Réputation : 0
Date d'inscription : 10/02/2013
Localisation : Kamino

MessageSujet: Re: LA RUBRIQUE NECROLOGIQUE   Jeu 29 Déc - 13:13

Carrie Fisher, la princesse Leia de Star Wars, a rejoint les étoiles

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

L'actrice américaine Carrie Fisher, rendue célèbre pour son rôle de Princesse Leia dans la saga de La Guerre des étoiles, avait été admise vendredi dernier après avoir été victime d'un tragique arrêt cardiaque, quinze minutes avant que le vol 935 Londres-Los Angeles n'atterrisse à l'aéroport de L.A.X., vendredi 23 décembre. Immédiatement prise en charge par le personnel de l'avion, puis par les pompiers de Los Angeles, transférée aux urgences, placée sous assistance respiratoire, puis admise dans une unité de soins intensifs , rien n'y aura fait.

«C'est avec une profonde tristesse que Billie Lourd confirme la mort de sa mère adorée à 08H55 ce matin», indique le porte-parole Simon Halls dans un bref communiqué. Nous apprenons nous aussi avec une immense émotion la mort de celle que l'on croyait immortelle.

C'est un peu grâce aux macarons de sa coiffure médiévale que Carrie Fisher est entrée dans la légende. En 1977 dans le rôle de la princesse Leia Organa, elle est devenue l'une des grandes héroïnes du 7e art, dans le Star Wars de George Lucas.

Pour nombre de fans de Star Wars autour de la planète, la disparition de cette comédienne gouailleuse et charismatique n'était pas concevable. Mais il faut bien se rendre à l'évidence: la princesse Leia a rejoint les étoiles.

Née le 21 octobre 1956, Carrie Fisher était la fille du crooner Eddie Fisher et de Debbie Reynolds, actrice de l'âge d'or hollywoodien qui joua le premier rôle dans la comédie musicale de Stanley Donen Chantons sous la pluie (1952).

Elle débute d'abord au théâtre aux côtés de sa mère. Puis elle décroche un premier rôle dans la comédie romantique de Hal Ashby Shampoo, écrite et interprétée par Warren Beatty. L'année suivante sera décisive. Carrie Fisher auditionne conjointement pour deux films totalement différents: Carrie de Brian de Palma et Star Wars de George Lucas. Retenue par George Lucas, elle refuse finalement de tourner dans le film de Brian de Palma, en raison de scènes dénudées. C'est Sissy Spacek qui obtiendra le rôle.

En attendant, Carrie Fisher a fait le bon choix: grâce au rôle de Leia Organa, membre éminent de l'Alliance rebelle, elle devient immédiatement une star. Elle enchaîne le tournage de L'Empire Contre-Attaque d'Irvin Kershner en 1980, puis Le Retour du Jedi de Richard Marquand, en 1983, où sa prestation en bikini doré, dans le repère de Jabba The Hutt, marquera durablement bien des jeunes esprits.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Entre deux Star Wars, elle tourne dans le film The Blues Brothers de John Landis (1980). Elle apparaît également dans la célèbre émission Saturday Night Live (qui a révélé les Blues Brothers), où c'est en bikini qu'elle chante une chanson des années 50. Plus tard, lors d'une interview, elle dira: «Cela a été une formidable expérience. Je vivais à l'époque avec Paul Simon, juste à côté de chez Lorne Michaels, le producteur de l'émission.»

Pour Carrie Fisher, l'après Star Wars sera difficile. Souffrant d'addiction aux médicaments, à l'alcool et à l'héroïne, l'actrice américaine s'éloigne des plateaux de cinéma. Woody Allen fait tout de même appel à elle pour Hannah et ses sœurs, en 1986.

Elle joue ensuite la meilleure copine de Meg Ryan dans la comédie romantique de Rob Reiner Quand Harry rencontre Sally, en 1989. La même année, elle joue dans Les Banlieusards (The Burbs), de Joe Dante, où elle incarne la femme de Tom Hanks.

Les années suivantes, elle fera des apparitions dans quelques films tels Austin Powers (1997) ou Scream 3 (2000). En 2013, elle est membre du jury de la 70e Mostra de Venise, sous la présidence de Bernardo Bertolucci. Un an plus tard, elle joue son propre rôle (avec beaucoup de malice et un rien de cynisme) dans Maps Of The Stars, une peinture au vitriol du petit milieu d'Hollywood signée David Cronenberg.

Mais, c'est avec Le Réveil de la Force, le septième épisode de Star Wars réalisé par J.J.Abrams que Carrie Fisher fait son grand retour dans la peau du personnage qui a fait son succès, la princesse Leia, devenue générale de la Rébellion.

Carrie Fisher venait d'achever le tournage du huitième épisode de Star Wars réalisé par Rian Johnson. Elle avait également fait une apparition dans Rogue One, un épisode alternatif de l'univers Star Wars, où elle incarne une nouvelle fois la princesse Leia, son visage étant rajeuni numériquement.

C'est sans doute ce visage éternellement jeune, évoquant la force de l'espoir, qui restera dans les mémoires...


Le Figaro
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
T-800
Pionnier de l'espace
Pionnier de l'espace
avatar

Messages : 45
Réputation : 0
Date d'inscription : 05/05/2016
Localisation : Skynet

MessageSujet: Re: LA RUBRIQUE NECROLOGIQUE   Mar 17 Jan - 12:34

DECES D'EUGENE CERNAN
Le dernier homme à avoir marché sur la Lune

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

L'astronaute américain est mort ce lundi dernier à l'âge de 82 ans. Il fut également le troisième homme à effectuer une sortie dans l'espace, après le Soviétique Alexeï Leonov et l'Américain Ed White.

L'Américain Eugene Cernan, dernier astronaute à avoir foulé le sol de la Lune, est mort lundi à l'âge de 82 ans, a annoncé la Nasa. Cernan fut le troisième homme à effectuer une sortie dans l'espace, après le Soviétique Alexeï Leonov et l'Américain Ed White, lorsqu'il flotta à l'extérieur de la capsule Gemini-9 en 1966. Par la suite, il fut le commandant de la toute dernière mission sur la Lune, Apollo 17, en décembre 1972.

Avec un autre astronaute d'Apollo 17, Harrison Schmitt, Eugene Cernan était descendu de l'échelle du LEM (module lunaire), le 11 décembre 1972, pour fouler le sol lunaire. Seules dix autres personnes - tous des astronautes américains - l'avaient fait avant eux, et il n'y a plus eu de mission habitée sur la Lune depuis.

«Bon vent à l'équipage d'Apollo 17»

Durant trois journées, ils parcoururent plus de 30 km à bord du Rover lunaire et recueillirent plus de 100 kg de roches. Ces sorties durèrent au total 22 heures, sur les monts et dans les cratères du site d'alunissage, dans la vallée Taurus-Littrow, près de la mer de la Sérénité. Eugene Cernan a signé à cette occasion un record de vitesse sur la Lune, ayant conduit le Rover à 18 km/h sur une pente.

«Alors que nous quittons la Lune à Taurus-Littrow [une vallée lunaire, NDLR], nous partons comme nous sommes arrivés et, si Dieu le veut, comme nous reviendrons, en paix et avec de l'espoir pour toute l'humanité. Bon vent à l'équipage d'Apollo 17», avait-il déclaré en effectuant ses derniers pas sur notre satellite.

«J'ai su que j'avais changé au cours de ces trois journées et que je n'appartenais plus uniquement à la Terre», écrivit-il. «Pour toujours, j'appartiendrai à l'univers». Par la suite, Eugene Cernan s'est régulièrement prononcé en faveur de nouvelles explorations sur la Lune, puis sur Mars. Avec Neil Armstrong, il avait notamment écrit une lettre à Barack Obama en 2010 pour dénoncer la politique spatiale de son administration.


Source: lefigaro.fr

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: LA RUBRIQUE NECROLOGIQUE   

Revenir en haut Aller en bas
 
LA RUBRIQUE NECROLOGIQUE
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les rubriques nécrologiques
» Règlement de cette rubrique
» à propos de la rubrique "en tête à tête"...
» une nouvelle rubrique pour mutualiser nos travaux
» Idée de rubrique ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
UFO INVESTIGATIONS-MOVIES :: ESPACE EVASIONS & DECOUVERTES :: ESPACE CINE SF - Les DOSSIERS du CINEMA de la SCIENCE-FICTION :: Rubrique nécrologique-
Sauter vers: