UFO INVESTIGATIONS-MOVIES
Entrez dans le cinéma de science-fiction, et redécouvrez toute la filmographie ovnis d'hier et d'aujourd'hui ...

Approchez les mystères de l'ufologie et prenez conscience que la vérité est peut-être sur le point d'éclater au grand jour ...

Enter the cinema of science fiction, and rediscover complete filmography UFOs Then and now ...
Penetrate the mysteries of the UFO and realize that the truth may be about to come to light ...

UFO INVESTIGATIONS-MOVIES

Dossiers d'archives, photos images articles, documents inventaires des séries et films sur le sujet ...
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Mystérieux décès dans le milieu ufologique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
EBE 209
Astro navigateur
Astro navigateur
avatar

Messages : 1192
Réputation : 4
Date d'inscription : 31/05/2011
Localisation : Sirius B50

MessageSujet: Mystérieux décès dans le milieu ufologique   Mer 5 Mar - 8:35

Mystérieux décès dans le milieu ufologique
En date du 5 février 2014.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

De nombreux chercheurs sur le phénomène ovni, qui ont travaillé sur ce sujet dans les années 1970 et 1980 sont décédés dans des circonstances mystérieuses et ont peut-être même été assassinés.

Cette conclusion est issue d’un astronome amateur, un ancien conseiller du gouvernement américain Timothy Hood. Il a fait cette déclaration lors d’une conférence internationale à Amsterdam, consacrée à la recherche sur l’intelligence extraterrestre.

Cette déclaration est aussi vraie pour les personnes passionnées par les objets volants non identifiés, les chercheurs qui ont essayé de trouver une vie extraterrestre, y compris ceux œuvrant dans l’astrophysique professionnelle. Cette conclusion provient d’une étude du sujet qui a duré près de 30 ans.

Le célèbre astronome américain Morris K. Jessup, dont les livres sur la vie intelligente au-delà de la Terre sont devenus des best-sellers s’est suicidé. Il a mis fin à sa vie en installant un tuyau sur le pot d’échappement de sa voiture allant vers l’intérieur de l’habitacle, puis il a verrouillé les portes, a mis le contact et démarré le véhicule.

Le professeur James Edward McDonald, qui a servi pendant de nombreuses années à la tête de l’Institute of Atmospheric Physics of the Earth and studied unidentified aerospace objects, s’est quant à lui, tiré une balle dans la tête.

Edward J. Ruppelt, qui a dirigé un projet sur l’étude des objets volants non identifiés dans le ciel des États-Unis, est décédé d’une crise cardiovasculaire à l’âge de 37 ans.

Le 5 novembre 2001, William Milton Cooper, un célèbre chercheur sur les ovnis qui a accusé à plusieurs reprises le gouvernement américain de cacher la vérité sur les ovnis, a été assassiné par la police à son domicile. Cooper, souffrait clairement d’une dépression, il délirait et vivait alors à Yeager (Arizona). Il a acheté plusieurs armes pour créer des unités pour lutter contre un gouvernement secret qu’il disait dirigé par des Aliens.

Avant l’incident, la police a déclaré que Cooper avait menacé des résidents inoffensifs, croyant apparemment, qu’ils le poursuivaient sur instruction des autorités. La police a encerclé le ranch où il habitait. Il a dit « que quiconque oserait franchir le seuil de sa propriété privée serait tué », mais la police a ignoré cet avertissement. Ne tenant pas compte de cette injonction, un policier s’est avancé et a été grièvement blessé, tandis que l’autre a dû tirer sur le chercheur par auto- défense.

À noter la fameuse « Sheldon list » du célèbre écrivain américain Sidney Sheldon, qui a travaillé sur le roman « The End of the World », qui a attiré l’attention du public sur une série de morts mystérieuses au sein de spécialistes britanniques travaillant au développement d’armes spatiales.

En octobre de 1986, professeur Arshad Sharif s’est suicidé en attachant l’extrémité d’une corde à un arbre, faisant une boucle à l’autre extrémité, en y mettant sa tête et a ensuite démarré sa voiture à toute vitesse.

Quelques jours plus tard, un autre professeur Londonien, Vimal Dazibay, a sauté la tête la première du pont de Bristol. Arshad Sharif et Vimal Dazibay travaillaient au développement d’armes électroniques pour un programme du gouvernement anglais, similaire au projet américain « Star Wars ».

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

En janvier 1987, un autre scientifique, Avtar Singh-Guide, a disparu et on l’a par la suite déclaré « décédé ».
En février 1987, Peter Pippel a été écrasé par sa voiture dans son garage.
En mars 1987, David Sands s’est suicidé en lançant sa voiture sur un bâtiment.
En avril 1987, quatre développeurs de programmes spatiaux sont morts : Mark Wiesner s’est pendu, Stuart Gooding a été victime d’un assassinat, David Greenhalgh est tombé d’un pont et Shani Warren est mort noyé. En mai de la même année, Michael Baker s’est tué dans un accident de voiture.

En un temps relativement court, 25 personnes qui ont travaillé dans le domaine de l’espace sont mortes pour des raisons diverses. Sidney Sheldon, qui a découvert ce phénomène tragique, a pensé sérieusement que cela avait un lien avec les extraterrestres.

Selon Timothy Hood, ces décès n’étaient pas accidentels, mais plutôt, l’œuvre des services spéciaux qui auraient éliminé ces experts parce qu’ils en savaient trop !

Dans les années 1970 et 1980 aux États-Unis, il y avait des programmes secrets de recherche sur les OVNIS tels que le «Le projet Blue Book», «Aquarius», «Area 51» « Majestic 12 », et le «GEIPAN». Bien que les données officielles montrent que la plupart de ces projets sont maintenant inactifs, de nombreux théoriciens de la conspiration en doutent. Aujourd’hui, beaucoup de «matières à sensation» apparaissent dans les médias dont le but est de convaincre le public que le gouvernement américain cache la vérité sur le contact humain avec les Aliens.

Peut-être qu’il n’y a aucun lien à faire avec les Aliens, mais plutôt avec des secrets militaires ou des faits falsifiés. Mais en tout cas, l’intrigue reste et l’idée d’avoir des contacts avec d’autres civilisations continue de faire peur tout en demeurant tout de même excitante.

Source: Ovnis-Direct.com


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Roswell-1947
Administrator
Administrator
avatar

Messages : 7689
Réputation : 25
Date d'inscription : 29/11/2010
Localisation : Alpha du Centaure

MessageSujet: Re: Mystérieux décès dans le milieu ufologique   Mer 5 Mar - 11:16

Très intéressant article concernant toutes ces disparitions suspectes, il y a en effet beaucoup d'interrogations sur ces étranges décès d'ufologues ou de scientifiques et même de témoins gênants et qui ne sont pas tous vraisemblablement de mort naturelle ou "accidentelle" ce rapport ici présent ne présente qu'une infime partie de ces disparitions :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Ci-dessous voici une liste non limitative d’ufologues dont la mort peut sembler plus ou moins suspecte a priori.


 
Fin juillet 1947, après avoir enquêté sur l’affaire de Maury Island, dont on ne sait dans quelle mesure il s’agissait d’une observation réelle d’ovni ou d’un coup monté, le lieutenant Frank Brown et le capitaine William Davidson du service de renseignement de l’USAF périrent au retour de leur mission, à la suite de la chute de leur avion dont le moteur gauche avait pris feu. Cet avion, un B-25, était pourtant réputé pour sa sécurité et l’on soupçonna un sabotage. Kenneth Arnold (dont l’observation du 24 juin 1947 est, rappelons-le, à l’origine du terme " soucoupe volante ") rentrant de cette même enquête à bord de son avion personnel dû quant à lui atterrir en catastrophe lorsque son moteur cala brusquement. Il venait de faire le plein et s’aperçut après coup que la valve d’admission du carburant avait été fermée à cette occasion. Pour ce qui le concerne, il s’agissait bien selon lui d’un sabotage [LDLN N° 357 p. 14-21 et N° 358 p. 18-23, article de Jean Sider].
 
L’astronome Morris Jessup se suicida le 20 avril 1959 en raccordant un tuyau entre le pot d’échappement de sa fourgonnette et une fenêtre de son véhicule. Il avait publié en 1955 " The case for the UFO " à la suite de quoi un mystérieux Carlos Allende entama avec lui une correspondance faite de révélations complexes et obscures qui abusèrent de sa crédulité et le conduisirent jusqu’à la dépression. Allende se révéla plus tard être le mythomane à l’origine de la légende de " l’expérience de Philadelphie " qui prétendait que le navire USS Eldridge avait subit en 1943 une téléportation magnétique. Cette histoire a connu depuis un succès retentissant auprès d’un public naïf toujours plus nombreux. Morris Jessup semble donc n’avoir été la victime que d’une simple escroquerie [JV90b p. 249-261].
 
Le capitaine Edward Ruppelt mourut en 1960 d’une crise cardiaque à l’âge de 37 ans. Il avait tenté de diriger à partir de 1952 la commission d’enquête " Blue Book " de l’US Air Force avec une grande honnêteté intellectuelle, mais avait démissionné découragé en 1953. Son livre " The report on unidentified flying objects " publié pour la première fois en 1956 avait été réédité en 1959 après avoir été édulcoré et réorienté vers une position sceptique, peut-être à la suite de pressions qu’il aurait subies chez le constructeur d’avion où il travaillait et dont l’armée était un très gros client [GB97 p. 107, 113 et 121].
 
Lorsqu’il devint rédacteur en chef de la Flying Saucer Review, Waveney Girvan transforma celle-ci en une revue sérieuse qui cessa dès lors de ridiculiser le phénomène OVNI et de promouvoir les histoires les plus absurdes telles que les affabulations de George Adamski, objectif pour lequel elle avait pourtant été créée. Homme secret et prudent, Girvan ne se confiait à personne et ne laissait aucun dossier au siège du journal. Il mourut prématurément en quelques jours d’un cancer galopant le 22 octobre 1964 et " tous les dossiers qu’il avait chez lui disparurent " [AMGL69].
 
Voici ce qu’écrivit en 1969 l’ufologue français Aimé Michel au sujet du journaliste américain Frank Edwards. " Dans son livre "Soucoupes volantes, affaire sérieuse" (Robert Laffont 1966), Edwards raconte en détail les persécutions dont il fut l'objet dès qu'il se mit à exposer, documents en mains, l'activité de la CIA dans le domaine des UFOs, comment on le menaça pour le faire taire, comment on lui fit perdre son travail, etc. Mais, ajoute-t-il en substance, il est trop tard pour me fermer la bouche maintenant que je suis arrivé à une certitude et que j'ai acquis mon indépendance financière, et je défie bien les autorités de me réduire au silence. Les dernières pages de son livre sont prophétiques : "le jour du dénouement arrive, le moment est plus proche que nous ne pensons", écrit-il textuellement. Il croyait parler de la nécessité pour les services secrets de mettre enfin cartes sur table. Il se flattait de les y forcer. Le "dénouement" vint d'une autre façon : Frank Edwards publia ces lignes, et aussitôt mourut d'une "crise cardiaque" [en 1967]. " [AMGL69]. Mais l’on conviendra qu’une crise cardiaque n’est pas forcément un événement exceptionnel pour un homme âgé de plus de 50 ans et victime d’une surcharge pondérale.
 
James McDonald (fig. 4-a), doyen de l’Institut de physique atmosphérique de l’Université de l’Arizona, professeur de météorologie et ufologue reconnu, se suicida en 1971 après avoir échoué une première fois. A partir de 1966, il s’était fixé pour but d’intéresser la communauté scientifique au phénomène OVNI et il y déployait une énergie considérable. Parallèlement, il luttait déjà pour la préservation de la couche d’ozone et militait en outre contre la guerre du Vietnam. Il avait mis au jour certaines manœuvres de désinformation de l’armée américaine au sujet des ovnis et certains textes à caractère diffamatoire tentèrent de ternir sa mémoire. Il fut semble-t-il poussé au suicide par des accusations déshonorantes, ironisant sur le fait qu’il s’intéressait aux ovnis [LDLN N° 344 p. 34-35].

Le docteur René Hardy, fondateur en 1963 du GEPA (Groupement d’Étude des Phénomènes Aériens et Aérospatiaux insolites), mourut " suicidé paraît-il " d’une balle dans la tête en juin 1972, soit " une semaine après avoir déclaré : "J’ai découvert le défaut de la cuirasse des ovnis, c’est fantastique… j’en parlerai la semaine prochaine chez moi". Pour lui, il n’y eut pas de semaine prochaine ! ". On aurait pourtant souhaité entendre les révélations du Dr Hardy [Témoignage de R.D. rapporté par Jean Sider dans JS94 p. 204].
 
James et Coral Lorenzen, fondateurs de l’APRO (Aerial Phenomena Research Organization), moururent respectivement d’un cancer en 1986 et d'un problème respiratoire en 1988, à un âge proche de 65 ans. Ils avaient fait paraître en 1978 dans le bulletin de leur organisation l’extraordinaire histoire du " ranch hanté " du Colorado que nous avons analysée en  prologue à cet ouvrage [JS94 p. 175 et 177]. Leur âge à leur décès ne nous permet cependant pas d’exclure une mort tout à fait naturelle.
 
Scott Rogo, auteur de " The haunted Universe ", " UFO abductions " et coauteur avec Ann Druffel de " The Tujunga Canyon contacts " mourut assassiné (poignardé) à son domicile de Northbridge, près de Los Angeles, autour du 15 août 1990, à l’âge de 40 ans [LDLN N° 310 p. 39].
 
" Le remarquable travail d’enquête de Karla Turner [fut] prématurément arrêté par son décès, le 9 janvier 1996, à l’âge de 49 ans. ". Elle enquêtait sur des enlèvements extraterrestres dans lesquels des militaires où des membres des services secrets étaient clairement impliqués [GB97 p. 230-237]. Elle fut terrassée par une forme particulièrement virulente de cancer du sein immédiatement après qu’elle ait elle-même vécu une RR4 (enlèvement extraterrestre).
   
Le colonel Bolivar Uyrange, retraité de l’armée de l’air brésilienne, fut retrouvé " suicidé " à son domicile en 1997 après avoir confirmé en juillet que son équipe avait photographié et filmé des ovnis de la vague meurtrière de Corales, à la fin des années 70. Il était apparu à la télévision et préparait une tournée de conférences dans le pays [RN98 p. 82]. NB : l’existence réelle du colonel Uyrange a été mise en doute.


Comme on peut le voir ici, il n’est pas impossible que les " extraterrestres " aient des choses à cacher et qu’ils aient parfois besoin d’imposer le silence à certains chercheurs. Mais chacune de ces morts prématurées nécessiterait à elle seule une enquête approfondie pour pouvoir conclure véritablement.





[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Roswell-1947 [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

« Ils sont là, ils sont hostiles et des gens puissants nous cachent leur existence.
L'histoire telle que nous la connaissons n'est qu'un véritable mensonge... »


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aventures-fr.creer-forums-gratuit.fr/forum
 
Mystérieux décès dans le milieu ufologique
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Mystérieux décès dans le milieu ufologique
» Des oeufs mystérieux trouvés dans le désert de l’Arizona
» Mystérieux phénomène lumineux qui apparaît dans le ciel nocturne norvégien
» Un mystérieux phénomène lumineux dans le ciel de Californie
» texte mystérieux de mitxo (info de philippe)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
UFO INVESTIGATIONS-MOVIES :: DOSSIERS PRINCIPAUX DU FORUM :: Les DOSSIERS TOP-SECRET-
Sauter vers: