UFO INVESTIGATIONS-MOVIES
Entrez dans le cinéma de science-fiction, et redécouvrez toute la filmographie ovnis d'hier et d'aujourd'hui ...

Approchez les mystères de l'ufologie et prenez conscience que la vérité est peut-être sur le point d'éclater au grand jour ...

Enter the cinema of science fiction, and rediscover complete filmography UFOs Then and now ...
Penetrate the mysteries of the UFO and realize that the truth may be about to come to light ...

UFO INVESTIGATIONS-MOVIES

Dossiers d'archives, photos images articles, documents inventaires des séries et films sur le sujet ...
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Alien : La créature des Abysses (1989) Antonio Margheriti

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Roswell-1947
Administrator
Administrator
avatar

Messages : 7689
Réputation : 25
Date d'inscription : 29/11/2010
Localisation : Alpha du Centaure

MessageSujet: Alien : La créature des Abysses (1989) Antonio Margheriti   Sam 4 Jan - 10:00

ALIEN: LA CREATURE DES ABYSSES

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Titre original : Alien degli abissi - Alien from the deep

Réalisateur(s) : Antonio Margheriti
Scénario : Tito Carpi
Casting : Daniel Bosch, Marina Giulia Cavalli, Robert Marius, Luciano Pigozzi, Charles Napier.
Musique : Robert O. Ragland
Durée : 90 min.
Pays : Italie


SYNOPSIS

Jane, une jeune écologiste, vient enquêter avec un caméraman sur une île du Pacifique qui abrite une usine d'élimination de déchets nucléaires. Le complexe industriel est dirigé par l'autoritaire colonel Kovacks, dont seul le professeur Joffre se risque à contester les ordres. Jane et son équipier parviennent à s'introduire dans l'usine au moment où Kovacks ordonne de jeter des fûts de déchets dans le volcan voisin. Repérée, Jane parvient à s'enfuir mais le caméraman est fait prisonnier. Avec l'aide de Bob, un chasseur de serpents qui travaille pour l'Institut Pasteur, elle retourne à l'usine pour libérer son équipier, mais une étrange créature apparaît et tue tout sur son passage...

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

LE FILM

Le récit de ce film fantastique se veut trépidant et dépaysant, pour s’inscrire dans la grande tradition du cinéma américain. Oui, bon, tout cela est bien beau, mais comme vous êtes attentifs, vous n’allez pas manquer de remarquer que ce pitch ne colle pas réellement à l’idée que l’on aurait pu se faire du film à la découverte de son titre, qui fait référence à un alien et un abysse. Et bien, sachez que, dans Alien, la créature des abysses, si alien il y a, il ne montrera pas le bout de son nez (ou plutôt de sa pince) avant une bonne heure de métrage. Pour l’abysse, par contre, on repassera. Tout juste aurons-nous droit à un petit lagon.

Cependant, avant cela, il faudra vous contenter d’un spectacle d’aventure aussi palpitant qu’une course de gastéropodes obèses. Cela commence par l’arrivée sur l’île, en canot gonflable. Saisissant alors une paire de jumelle, Jane observe le volcan fumant, réalisé en papier mâché, menaçant l’île de destruction (un volcan Mousline aurait été aussi réaliste). Puis, s’enfonçant dans la jungle, les courageux explorateurs vont faire la rencontre d’une tribu locale, représentée par quelques figurants philippins peu motivés (le film est tourné dans l’archipel, on a donc droit à de jolis paysages, c’est déjà ça) tournant autour d’un feu de camp en singeant une danse sioux ou zoulou. On voit même un sorcier vaudou psalmodier quelques sombres prédictions en austro-hongrois. Terrifiant, enfin, c’est l’arrivée de nos amis dans une mission dirigée par un pasteur qui leur fournira les moyens de pénétrer dans l’usine. Ceci fait, de ces indigènes et de ce missionnaire, nous n’en entendrons plus jamais parler. Disparus dans les abysses insondables de ce scénario sénile.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Bref, courageux, les deux écologistes s’introduisent en catimini dans le complexe high tech. En réalité, malgré les efforts de la production, qui a maquillé les lieux en peignant sur les murs le sigle «danger radiations" on ne met pas longtemps à saisir qu’il s’agit en fait d’une vieille raffinerie désaffectée. Dissimulés derrière de vieilles canalisations, Jane et son ami ne tardent pas à découvrir le pot aux roses: ces vils industriels utilisent le volcan pour se débarrasser, à moindre coût, de leurs déchets radioactifs! Le temps d’imprimer ça sur la pellicule, et il est de temps de quitter la place. Malheureusement, les deux indésirables sont repérés par les caméras de surveillance du colonel Kovacs, un chef de la sécurité con comme une valise sans poignée et cruel comme un tortionnaire de l’Inquisition. Fuyant seul dans la jungle (le caméra s’est fait capturé et est soumis à la question par les sbires de Kovacs), Jane trouve alors assistance en un chasseur de serpents à lunettes (le chasseur, pas les serpents), sorte de version minimaliste de Crocodile Dundee et de Jack T. Colton (A la poursuite du diamant vert).

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Pendant une heure, Alien, la créature des abysses, c’est un récit d’aventures vaguement exotique qui n’a absolument rien de fantastique. Dans tous les sens du terme.  Force est d’admettre que l’on a connu Antonio Margheritibien mieux inspiré. Ici, ce sympathique artisan transalpin, spécialiste des effets spéciaux, nous propose un spectacle sans rythme, à la mise en scène plus qu’approximative, qui n’est valable que par l’aspect ridicule de certaines séquences. Certaines méritent d’ailleurs d’être citées. Parmi les plus réjouissantes, on retient celle où,  tirant au jugé, à hauteur d’épaule à travers une épaisse végétation, le chasseur de serpent touche un poursuivant zigzagant entre les arbres (le cinéma d’action philippin a apparemment contaminé Margheritti au cours de son séjour). Autre scène marquante, une attaque de serpents sur des agents de sécurité matérialisée par des acteurs hurlant et se roulant au sol pendant que des accessoiristes lancent sur eux ces malheureux reptiles. Enfin, la scène coquine du film. Contaminée, Jane se rue dans une douche pour se nettoyer… sans toutefois oser enlever son haut. Si l’on peut être déçu de cet excès de timidité (on est dans une série B, merde !), l’on se console en constatant que la comédienne Maria Giulia Cavalli conserve ce tee-shirt mouillé jusqu’au dénouement.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Cela ne va d’ailleurs pas s’arranger quand, incommodé par les agissements des pollueurs, l’alien surgit des profondeurs de la terre. En fait, cette créature d’origine inconnue (on nous affirme qu’elle vient de l’espace, sans que de tels propos soient justifiés), probablement un peu timide, ne montre au préalable que l’une de ses gigantesques pinces de homard, jaillissant du sol à différents endroits de l’île. Débute alors une série de scènes improbables où, tâtonnant quelque peu, la pince, pourtant peu véloce, parvient à attraper quelques victimes pour les découper ou les contaminer avec une sorte de bave verdâtre, aux propriétés acides. Des attaques qui nous donnent droit aux deux seuls plans horrifiques du métrage (un visage et un bras brûlés). Notons également qu’elle fait également son affaire du méchant de service, qui, jusqu’à la fin, semble plus préoccupé par la présence des deux écologistes que par la présence de cette créature et le regain d’activité du volcan.

Ce n’est que dans le dernier quart d’heure que le monstre va vraiment nous surprendre en se montrant dans toute sa splendeur. Si j’ose dire. Car attribuer un tel qualificatif à cette gigantesque marionnette à peine articulée, vaguement inspirée de l’alien d'Hans Rudi Giger, est lui faire bien trop d’honneur. Personnellement, je m’attendais plus à voir sortir une version géante de Larry, le homard de Bob l’éponge. Du coup, j’ai été déçu par la vue de ce machin. Une déception d’autant plus grande que les héros, Jane et Bob le chasseur de serpents, ne vont pas avoir trop de difficulté à débarrasser le monde de cet alien handicapé moteur dans un scène d’affrontement qui se pose comme un relecture ultra cheap et paralympique de la séquence finale d’Aliens, le retour.


CRITIQUE PAR SciFi-Universe



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Roswell-1947 [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

« Ils sont là, ils sont hostiles et des gens puissants nous cachent leur existence.
L'histoire telle que nous la connaissons n'est qu'un véritable mensonge... »


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Dernière édition par Roswell-1947 le Lun 5 Jan - 6:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aventures-fr.creer-forums-gratuit.fr/forum
Roswell-1947
Administrator
Administrator
avatar

Messages : 7689
Réputation : 25
Date d'inscription : 29/11/2010
Localisation : Alpha du Centaure

MessageSujet: Re: Alien : La créature des Abysses (1989) Antonio Margheriti   Sam 4 Jan - 10:00



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Roswell-1947 [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

« Ils sont là, ils sont hostiles et des gens puissants nous cachent leur existence.
L'histoire telle que nous la connaissons n'est qu'un véritable mensonge... »


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aventures-fr.creer-forums-gratuit.fr/forum
Roswell-1947
Administrator
Administrator
avatar

Messages : 7689
Réputation : 25
Date d'inscription : 29/11/2010
Localisation : Alpha du Centaure

MessageSujet: Re: Alien : La créature des Abysses (1989) Antonio Margheriti   Sam 4 Jan - 10:01

VISUEL VHS
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Roswell-1947 [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

« Ils sont là, ils sont hostiles et des gens puissants nous cachent leur existence.
L'histoire telle que nous la connaissons n'est qu'un véritable mensonge... »


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Dernière édition par Roswell-1947 le Lun 5 Jan - 7:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aventures-fr.creer-forums-gratuit.fr/forum
Ronald
Escorteur Ufo 2éme rang
Escorteur Ufo 2éme rang
avatar

Messages : 836
Réputation : 9
Date d'inscription : 04/01/2011
Age : 44
Localisation : Quelque part sur un vaisseau mère

MessageSujet: Re: Alien : La créature des Abysses (1989) Antonio Margheriti   Mar 7 Jan - 0:03

Pas le meilleur Margheriti, loin de là... De plus le "monstre" est très décevant et il faut attendre quasiment la fin du film pour le voir !!!
Au final il ne reste pas grand chose... Ah si, la scène de la douche peut-être.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Roswell-1947
Administrator
Administrator
avatar

Messages : 7689
Réputation : 25
Date d'inscription : 29/11/2010
Localisation : Alpha du Centaure

MessageSujet: Re: Alien : La créature des Abysses (1989) Antonio Margheriti   Mar 7 Jan - 3:43

Ronald a écrit:
Pas le meilleur Margheriti, loin de là... De plus le "monstre" est très décevant et il faut attendre quasiment la fin du film pour le voir !!!
Au final il ne reste pas grand chose... Ah si, la scène de la douche peut-être.


Mise à part cette scène de la douche. Il faut également ajouter que ce film à une certaine ressemblance avec "ALIEN" de Ridley Scott, sorti en 1979,
mais que nous sommes très loin de l'égaler sur sa mise en scène et son imposante présence dans le film, puisque nous ne voyons que ce pseudo "alien" qui fait son apparition seulement, une heure après le début du film, nous pouvons en conclure qu'il s'inscrit volontiers dans la catégorie des films dit "NANARS"

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Roswell-1947 [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

« Ils sont là, ils sont hostiles et des gens puissants nous cachent leur existence.
L'histoire telle que nous la connaissons n'est qu'un véritable mensonge... »


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Dernière édition par Roswell-1947 le Lun 5 Jan - 7:18, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aventures-fr.creer-forums-gratuit.fr/forum
Roswell-1947
Administrator
Administrator
avatar

Messages : 7689
Réputation : 25
Date d'inscription : 29/11/2010
Localisation : Alpha du Centaure

MessageSujet: Re: Alien : La créature des Abysses (1989) Antonio Margheriti   Mar 7 Jan - 4:26

Dans le rôle de la belle journaliste adepte du T-shirt mouillé : Julia Mc Kay qui, malgré son vrai nom de Marina Giulia Cavalli,
n'en est pas moins américaine. Elle fait toujours actuellement une excellente carrière à la télévision en Italie.
Cette scène de la fameuse douche de décontamination et l'un des moments les plus savoureux du film en effet ...  

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Si dessous l'actrice toujours aussi sexy dans le rôle de Francesca Moschin dans le film :
OCCHIO ALLA PERESTROJKA (1990)

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Marina Giulia Cavalli ( née à Portland USA, Etat de l'Oregon : le 13 décembre 1965 )
Actrice italienne de son état.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Roswell-1947 [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

« Ils sont là, ils sont hostiles et des gens puissants nous cachent leur existence.
L'histoire telle que nous la connaissons n'est qu'un véritable mensonge... »


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aventures-fr.creer-forums-gratuit.fr/forum
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Alien : La créature des Abysses (1989) Antonio Margheriti   

Revenir en haut Aller en bas
 
Alien : La créature des Abysses (1989) Antonio Margheriti
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un bébé alien/extraterrestre/singe au Mexique
» La créature de Metepec (Mexique)
» Isopode "alien"
» En 1989 le 1 décembre en soirée, ville d'Eupen
» juin 1989 Place tien an men

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
UFO INVESTIGATIONS-MOVIES :: DOSSIERS CINEMA SCIENCE-FICTION :: Les FILMS sur les EXTRATERRESTRES et OVNIS au CINEMA-
Sauter vers: