UFO INVESTIGATIONS-MOVIES
Entrez dans le cinéma de science-fiction, et redécouvrez toute la filmographie ovnis d'hier et d'aujourd'hui ...

Approchez les mystères de l'ufologie et prenez conscience que la vérité est peut-être sur le point d'éclater au grand jour ...

Enter the cinema of science fiction, and rediscover complete filmography UFOs Then and now ...
Penetrate the mysteries of the UFO and realize that the truth may be about to come to light ...

UFO INVESTIGATIONS-MOVIES

Dossiers d'archives, photos images articles, documents inventaires des séries et films sur le sujet ...
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le Père Noël contre les martiens (1964) Nicholas Webster

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Roswell-1947
Administrator
Administrator
avatar

Messages : 7707
Réputation : 25
Date d'inscription : 29/11/2010
Localisation : Alpha du Centaure

MessageSujet: Le Père Noël contre les martiens (1964) Nicholas Webster   Sam 7 Déc - 15:13

LE PERE NOËL CONTRE LES MARTIENS
Santa Claus Conquers the Martians

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Le Père Noël contre les martiens (Santa Claus Conquers the Martians, aussi nommé Santa Claus Defeats the Aliens) est un film de science-fiction américain datant de 1964. Il est régulièrement listé parmi les pires films jamais tournés et figure couramment dans le "top 100 du pire" de l'Internet Movie Database. Sa réalisation est due à Nicholas Webster, et le rôle du Père Noël revient à John Call. On peut également y voir Pia Zadora à l'âge de 10 ans, dans le rôle d'un des enfants martiens.

SYNOPSIS

Alors que les enfants martiens sont fascinés par des images venues de la télévision terrestre, où l'on voit particulièrement le père Noël, les adultes martiens décident d'aller kidnapper ce drôle de personnage et le ramènent sur Mars. Lors du voyage, l'un des Martiens cherche à tuer le père Noël. Arrivé sur la planète rouge, le père Noël deviendra une véritable star.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

FICHE TECHNIQUE

Titre original : Santa Claus Conquers the Martians
Titre français : Le Père Noël contre les martiens
Réalisation : Nicholas Webster
Scénario : Paul L. Jacobson et Glenville Mareth
Direction artistique : Maurice Gordon
Photographie : David L. Quaid
Montage : William Henry
Musique : Milton DeLugg
Production : Paul L. Jacobson, Joseph E. Levine, Arnold Leeds
Distribution : Embassy Pictures Corporation
Pays d'origine : États-Unis
Langue : anglais
Format : Couleurs
Genre : science-fiction
Durée : 81 minutes
Date de sortie : 14 novembre 1964

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

DISTRIBUTION

John Call : le père Noël
Leonard Hicks : Kimar
Vincent Beck : Voldar
Bill McCutcheon : Dropo
Victor Stiles : Billy
Donna Conforti : Betty
Chris Month : Bomar
Pia Zadora : Girmar
Leila Martin : Momar
Charles Renn : Hargo
James Cahill : Rigna
Ned Wertimer : Andy Henderson



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Roswell-1947 [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

« Ils sont là, ils sont hostiles et des gens puissants nous cachent leur existence.
L'histoire telle que nous la connaissons n'est qu'un véritable mensonge... »


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aventures-fr.creer-forums-gratuit.fr/forum
Roswell-1947
Administrator
Administrator
avatar

Messages : 7707
Réputation : 25
Date d'inscription : 29/11/2010
Localisation : Alpha du Centaure

MessageSujet: Re: Le Père Noël contre les martiens (1964) Nicholas Webster   Sam 7 Déc - 15:17

LE PERE NOËL CONTRE LES MARTIENS
(FILM COMPLET - VOSTFR)



Titre Original: Santa Claus Conquers the Martians
Réalisateur: Nicholas Webster
Acteurs Principaux: John Call, Doris Rich, Leonard Hicks
Année de Production: 1964

Ce film est tombé dans le domaine public et vous pouvez maintenant le regarder tout à fait légalement
et gratuitement en streaming sur cette vidéo youtube.

Le Père Noël Contre les Martiens - Science-Fiction / Série-B


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Roswell-1947 [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

« Ils sont là, ils sont hostiles et des gens puissants nous cachent leur existence.
L'histoire telle que nous la connaissons n'est qu'un véritable mensonge... »


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aventures-fr.creer-forums-gratuit.fr/forum
Roswell-1947
Administrator
Administrator
avatar

Messages : 7707
Réputation : 25
Date d'inscription : 29/11/2010
Localisation : Alpha du Centaure

MessageSujet: Re: Le Père Noël contre les martiens (1964) Nicholas Webster   Sam 7 Déc - 15:22

VISUEL DVD

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Roswell-1947 [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

« Ils sont là, ils sont hostiles et des gens puissants nous cachent leur existence.
L'histoire telle que nous la connaissons n'est qu'un véritable mensonge... »


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aventures-fr.creer-forums-gratuit.fr/forum
The Shadow
Escorteur Ufo 2éme rang
Escorteur Ufo 2éme rang
avatar

Messages : 839
Réputation : 5
Date d'inscription : 30/09/2011
Age : 27
Localisation : Orion M42-NGC1976

MessageSujet: Re: Le Père Noël contre les martiens (1964) Nicholas Webster   Dim 8 Déc - 2:31

Le Père Noël contre les Martiens, œuvre au départ destinée à divertir les marmots, a acquis au fil du temps une aura incontestablement nanardesque au point de garnir la vidéothèque de nombre d’aficionados de ce genre d’étrangetés cinématographiques et de continuer de faire couler des flots d’encre tant sa médiocrité semble sans égal.

Les enfants de Mars sont fascinés par les programmes télévisuels terriens, spécialement par ceux qui mettent en scène le Père Noël, ce personnage qui donne tant de bonheurs aux enfants de la planète bleue. Attirés par le bonheur des humains, les enfants martiens refusent de s’alimenter et ne s’endorment plus que sous l’effet d’un vaporisateur somnifère. Les parents Martiens en plein désarroi se plient à la solution proposée par le sage Père Fourras martien, à savoir amener le Père Noël sur Mars afin qu’il abreuve les rejetons extraterrestres de rêves et de gaieté. Un équipage débarque donc sur Terre afin de kidnapper le fameux Père Noël, planqué quelque part au Pôle Nord dans son usine à jouets…

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

A la lueur de ce pitch désopilant, le ton est directement donné : Le père Noël contre les Martiens propose une rencontre que personne n’aurait jamais osé envisager (et surtout pas en 1964), celle du mythique distillateur de cadeaux et d’extraterrestres désireux de nous enlever cette icône. Mais l’opposition tant attendue n’a jamais lieu, Nicholas Webster et ses scénaristes, dont ce chef-d’œuvre d’imbécilité sera la dernière facétie, proposant une lutte doucereuse entre le bedonnant barbu qui s’échine à continuellement adoucir la situation et une troupe d’extraterrestres plutôt amènes. A l’exception du très vilain Voldar qui ne désire aucunement voir les marmots martiens transformés en créatures terriennes infantiles et sème nombre d’embûches sur le chemin de son chef Kimar. Multipliant les péripéties lourdingues qui débouchent perpétuellement sur le même humour pudibond limite moralisateur, le métrage glisse rapidement du statut de curiosité hilarante à celui de bouillie lassante.

Sur fond de crétinerie moralisatrice (et oui, c’est possible), dans des décors en carton-pâte censés représenter un vaisseau spatial high-tech, se déroule avec un sérieux qui frise le génie une intrigue rose-bonbon peuplée pêle-mêle de Martiens ressemblant comme deux gouttes d’eau à des humains passés au cirage qui déambulent dans de splendides combinaisons moulantes avec casques à antennes intégrées, d’un vilain très méchant qui n’a que des plans machiavéliques (bouh, qu’il est vilain !), un Père Noël incapable de voir qu’on veut sa perte et seulement ennuyé de la crise que Mère Noël va lui piquer en rentrant, deux enfants terriens emplis de bons sentiments qui ne lâchent pas leur icône d’une semelle, un robot destructeur domestiqué par le célébrissime barbu, des gamins martiens qui tirent la tronche toute la journée et se repaissent de substituts alimentaires aux goûts parfumés et, cerise sur le gâteau, Dropo, un abruti notoire qui nourrit en secret le dessein de reprendre le commerce de Papa Noël en son absence.

Le père Noël contre les Martiens est le parfait exemple des élucubrations Z de faiseurs de films trop rapidement persuadés qu’ils tiennent dans leur escarcelle l’idée du siècle. Trop crétin pour appartenir au genre SF, trop involontaire que pour être une comédie, le métrage est un objet cinématographique non-identifié tout bonnement inclassable inclassable. Affligeant de bout en bout, cet entassement de pitreries distillées avec un sérieux hors norme ne vaut son accessit à la postérité que pour son aspect ovniesque cher aux nanardophiles.


Sources critiques: cinémafantastique



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jarod 2
Escorteur Ufo 3éme rang
Escorteur Ufo 3éme rang
avatar

Messages : 758
Réputation : 2
Date d'inscription : 27/05/2012
Localisation : Zeta Reticuli

MessageSujet: Re: Le Père Noël contre les martiens (1964) Nicholas Webster   Dim 8 Déc - 3:21

LE PERE NOEL CONTRE LES MARTIENS
SANTA CLAUS CONQUERS THE MARTIANS

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Noël approche : les boutiques font leur chiffre d’affaire, les gens fredonnent «vive le vent» et la télévision nous abreuve d’images abrutissantes. La technologie moderne nous permet bien entendu d’hypnotiser les enfants du monde entier mais nous ne nous attendions pas à ce qu’elle ait le même effet sur les petits martiens ! TNT aidant, les habitants de Mars viennent en effet de découvrir le Père Noël ! Jaloux de notre gros et sympathique bonhomme, ces chers extra-terrestres décident donc tout simplement de venir nous le voler à l’approche des fêtes ! Fort heureusement, le Père Noël n’est pas homme à se laisser faire. Et lorsqu’il descendra du ciel avec ses jouets par milliers, il n’oubliera certainement pas d’aller latter quelques aliens.


DeVil Dead


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ronald
Escorteur Ufo 2éme rang
Escorteur Ufo 2éme rang
avatar

Messages : 836
Réputation : 9
Date d'inscription : 04/01/2011
Age : 44
Localisation : Quelque part sur un vaisseau mère

MessageSujet: Re: Le Père Noël contre les martiens (1964) Nicholas Webster   Jeu 12 Déc - 0:32

Un Comic de l'époque

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Roswell-1947
Administrator
Administrator
avatar

Messages : 7707
Réputation : 25
Date d'inscription : 29/11/2010
Localisation : Alpha du Centaure

MessageSujet: Re: Le Père Noël contre les martiens (1964) Nicholas Webster   Dim 29 Déc - 15:11

CRITIQUE FILM

LE PERE NOEL CONTRE LES MARTIENS en face d’une véritable étrangeté cinématographique. Etrangeté parce qu’un tel titre ne peut bien entendu pas laisser indifférent et sonne à l’oreille du fantasticophile tordu comme un appel au fantasme. Quel métrage délirant peut bien se cacher derrière un titre aussi prometteur ? C’est bien là la question à laquelle nous allons tenter de répondre…

Tout d’abord, il est intéressant de noter que nous devons le script du film aux scénaristes Paul L. Jacobson et Glenville Mareth. Nul doute qu’un environnement festif faisant la part belle à d’illicites substances fût le moteur de leur inspiration. Quoiqu’il en soit, ce scénario sera le point départ de la carrière cinématographique des deux hommes. Un véritable coup d’éclat qui n’aura cependant aucune suite puisque lesdites carrières s’arrêteront dans la foulée ! Les mauvaises langues diront qu’ils l’avaient bien cherché mais pour notre part, nous préférons rappeler que c’est l’unicité d’une œuvre qui fait sa force et sa valeur…

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Sans aucun doute conscient de l’honneur qui lui est fait, Nicholas Webster prend les rênes de l’entreprise et accepte d’immortaliser sur pellicule ce qui n’était encore que quelques mots sur un papier. Etrangement, l’homme aura plus de chance que ses valeureux scénaristes. Suite à cette réalisation, Hollywood lui permettra en effet de poursuivre dans le métier et lui confiera, presque vingt années durant, la mise en scène de nombreux épisodes de séries télé. Bien que cette réussite professionnelle reste très modeste, elle est notable et tranche avec les carrières des acteurs pour lesquels LE PERE NOEL CONTRE LES MARTIENS sonnera tel un glas… Seule la très jeune Pia Zadora réussira à faire oublier ce premier essai cinématographique grâce à une absence des écrans durant une vingtaine d'années.

La fin prématurée de tant de vocations n’est bien évidemment pas le fruit du hasard ou d’une quelconque malédiction. Non, si tant de personnes ont dû s’inscrire au chômage par la suite, c’est bel et bien parce que le milieu du cinéma n’était pas prêt à pardonner une oeuvre aussi ratée que LE PERE NOEL CONTRE LES MARTIENS. Aujourd’hui encore, malgré la tolérance et l’esprit d’aventurier filmique qui nous habitent, reconnaissons qu’il est extrêmement délicat d’évoquer le métrage de manière positive. L’aspect «kitsch» et décontracté pourra bien entendu séduire, de même que la furtive satire de la télévision. L’humour ou plutôt les vagues tentatives qui sont faites pourront sans doute faire frissonner les zygomatiques les plus sensibles mais en vérité rien n’y fait : Nous sommes en fasse d’un authentique navet.

Un navet cependant si «parfait» dans son domaine de pointe qu’il en deviendrait presque fascinant. Les problèmes de rythmes côtoient donc la médiocrité de l’interprétation et la laideur visuelle s’acoquine sans honte avec la stupidité des dialogues… Pire que cela, LE PERE NOEL CONTRE LES MARTIENS nous ment ! Nous n’aurons en effet pas droit au tant espéré affrontement entre notre bien-aimé Père Noël et de terribles extra-terrestres. Point de coups de pieds sautés ou autres manchettes bien placées ici car le barbu de Noël est avant tout un homme juste qui aime à résoudre les conflits par le bon sens et la parole. De manière régulière, le barbu jovial tapotera donc sa grosse bedaine pour nous délivrer quelques bons mots destinés à pacifier les esprits les plus torturés. Tel le lieutenant Columbo, le Père Noël n’est pas avare d’allusions à son épouse au risque bien évidemment de barber le spectateur, ce dont il semble se moquer… Plus inquiétant encore, le Père Noël du film est à l’évidence sénile et débite à haute voix la moindre de ses pensées, généralement très basique. «Je vais me faire engueuler par madame Noël» est donc la préoccupation majeure d’un homme qui, rappelons le, vient de se faire kidnapper par des Martiens !

Impossible d’évoquer nos rivaux venus d’ailleurs sans relever leur apparence terriblement… humaine ! En effet, les Martiens du film ressemblent furieusement à des Terriens classiques passés au cirage (un bizutage peut être ?). En réalité, s’ils n’étaient pas équipés d’un casque grotesque et d’une paire d’antennes, on jurerait que les extra-terrestres sont des indiens tels qu’on pouvait les voir dans les westerns américains des années 30/40 ! Point d’arc et de flèche toutefois puisque les kidnappeurs de barbu dodu sont équipés de rayons paralysants et d’un robot indestructible. Ce sont là autant d’occasions pour le spectateur de profiter de l’incroyable travail effectué par les spécialistes des effets spéciaux : Lesdits rayons sont invisibles (pratique) et ne font aucun bruit (re-pratique) alors que le fameux robot n’est qu’un individu honteux caché dans un carton. Terrifiant.

A la lecture de ces quelques lignes, il est probable qu’un long frisson parcoure la colonne vertébrale de nos lecteurs les plus masochistes, toujours en quête du «nanar» ultime. Dans ce registre, il ne fait aucun doute que LE PERE NOEL CONTRE LES MARTIENS fait fort. Reste que c’est avant tout l’ennui qui prime et que bien vite, le doigt du spectateur tend à se crisper sur le bouton «Eject» de la télécommande… Il faudra donc être fort ou tout simplement menacé par un rédacteur en chef pour mener le visionnage à son terme. Une expérience qui ne sera toutefois pas inutile puisqu’elle vous permettra de profiter en vrac d’un «rayon chatouilleur», d’un vénérable sage martien échappé de Fort Boyard, du combat à mains nues le plus mou de l’histoire du cinéma et d’un méchant moustachu tout simplement grotesque.

Terminons cette chronique en mettant en garde les parents : Malgré un sujet « alléchant » et un traitement plus que simpliste, LE PERE NOEL CONTRE LES MARTIENS n’est pas le film idéal pour scotcher vos enfants et ainsi vous offrir une paix chèrement méritée. Son traitement laborieux et sa crétinerie omniprésente en font juste un spectacle abêtissant d’une qualité indiscutablement mauvaise. Ajoutons par ailleurs qu’il n’est pas évident que nos chères têtes blondes, même les plus éveillées, soient à même de goûter l’hommage à Russ Meyer qu’a fait le Père Noël en nommant l’un de ses rennes Vixen !

La médiocrité n’étant pas un rempart à la commercialisation, LE PERE NOEL CONTRE LES MARTIENS se voit édité chez nous après avoir déjà fait l’objet d’un disque aux Etats-Unis. Pour la France, c’est Bach Films qui régale et nous concocte une édition DVD toute aussi étrange que le métrage… L’image nous est proposée au ratio d’origine 1.33 et bénéficie donc fort logiquement d’un encodage en 4/3. La qualité de ce transfert est toutefois très discutable. L’âge et l’amateurisme du film de Webster laissaient bien évidemment présager d’une copie sale, délavée et bourrée de défauts. Sur ce plan, l’acheteur sera gâté et pourra même, cerise sur le gâteau, profiter de magnifiques bugs numériques ! Bien qu’ils ne soient pas trop nombreux, ceux-ci se matérialisent assez régulièrement sous une forme originale pour ne pas dire expérimentale. La nature peu commune de ces problèmes d’encodage rend la description malaisée et c’est pourquoi nous nous contenterons d’en parler comme d’une «traînée de pixels colorés sacrifiant la partie basse de l’écran quelques secondes durant». Ne dramatisons pas toutefois et, même s’il est regrettable que le travail n’ait pas été plus soigné, contentons-nous de dire que le film est «regardable» en l’état.

Du côté des pistes sonores, Bach marque un point puisqu’il nous propose le choix entre la version originale sous-titrée et le doublage français. Les deux pistes sont proposées en mono et disposent d’une non-dynamique à peu près équivalente. Comprenez par là que l’ensemble est audible mais parfaitement plat. La piste française se démarque cependant par son incroyable médiocrité. Les voix ajoutent au ridicule de l’ensemble et les enfants semblent avoir été doublés par un parent de Alain Dorval (doublure française de Sylvester Stallone). Le résultat peut donc décontenancer, d’autant qu’il n’est à aucun moment synchrone avec les lèvres en mouvement. Reste que le sens des mots est respecté, dans le doublage comme dans les sous-titres, et que vous pourrez donc profiter pleinement des dialogues quelque soit l’option sonore sélectionnée.

Une fois n’est pas coutume, Bach Films nous offre un bonus pour le moins décalé. Qu'avons-nous donc en sus sur ce disque ? Est-ce un oiseau ? Est-ce un avion ? Non, c'est Superman ! L’éditeur nous propose en effet le premier des épisodes animés de SUPERMAN, série créée en 1941 par les frères Fleischer. La qualité est très honnête et nous pourrons donc profiter de cette petite perle sur une durée de dix minutes environ. Un bonus sympathique donc, même si le rapport avec LE PERE NOEL CONTRE LES MARTIENS semble des plus obscurs…


Sources infos: DeVil Dead



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Roswell-1947 [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

« Ils sont là, ils sont hostiles et des gens puissants nous cachent leur existence.
L'histoire telle que nous la connaissons n'est qu'un véritable mensonge... »


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aventures-fr.creer-forums-gratuit.fr/forum
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le Père Noël contre les martiens (1964) Nicholas Webster   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le Père Noël contre les martiens (1964) Nicholas Webster
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le Père Noël contre les martiens (1964) Nicholas Webster
» Un père porte plainte contre un enseignant après le suicide de sa fille
» Nouvelle attaque contre le Saint-Père...
» Le "Notre Père" de sainte Mechtilde pour les âmes du purgatoire
» Mon Témoignage et avertissement contre L'Occultisme

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
UFO INVESTIGATIONS-MOVIES :: DOSSIERS CINEMA SCIENCE-FICTION :: Les FILMS de COMEDIES et DERIVES sur les EXTRATERRESTRES au CINEMA-
Sauter vers: