UFO INVESTIGATIONS-MOVIES
Entrez dans le cinéma de science-fiction, et redécouvrez toute la filmographie ovnis d'hier et d'aujourd'hui ...

Approchez les mystères de l'ufologie et prenez conscience que la vérité est peut-être sur le point d'éclater au grand jour ...

Enter the cinema of science fiction, and rediscover complete filmography UFOs Then and now ...
Penetrate the mysteries of the UFO and realize that the truth may be about to come to light ...

UFO INVESTIGATIONS-MOVIES

Dossiers d'archives, photos images articles, documents inventaires des séries et films sur le sujet ...
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Calendrier des pluies de météorites et étoiles filantes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
The Shadow
Escorteur Ufo 2éme rang
Escorteur Ufo 2éme rang
avatar

Messages : 836
Réputation : 5
Date d'inscription : 30/09/2011
Age : 27
Localisation : Orion M42-NGC1976

MessageSujet: Calendrier des pluies de météorites et étoiles filantes   Mer 13 Mar - 2:43

Calendrier des pluies de météorites et étoiles filantes

J'ouvre ce bloc note concernant l'activité météorites prévisionnelles, afin de situer les meilleures périodes d'observations
et des informations astronomiques ainsi que de la localisation de ces pluies de météorites.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Une étoile filante ou météorite est le phénomène lumineux qui accompagne l'entrée dans l'atmosphère d'un corps extraterrestre appelé météoroïde, qui correspond à un petit corps circulant dans l'espace à des vitesses de l'ordre de 70 km/s, son orbite croisant celle de la Terre. Cette traînée lumineuse est causée par la vaporisation du corps et l'ionisation de l'air sur sa trajectoire, ce qui provoque la combustion de ce corps qui laisse derrière lui un sillage de gaz ionisé, le plasma. Ce phénomène est du principalement à la compression de l'atmosphère en avant du corps supersonique et non à la friction.

L'étoile filante est une fine poussière cosmique qui est vaporisée entièrement avant d'atteindre le sol tandis que le bolide, météoroïde de masse et taille importantes, produit un disque lumineux intense lors de sa rentrée atmosphérique. Ce bolide peut exploser, généralement à 90 ou 70 kilomètres d'altitude ou atteindre le sol (bolide lui-même ou les fragments issus de son explosion), devenant une ou des météorites.

Le phénomène se passe généralement entre 120 et 85 kilomètres d'altitude, bien que certaines étoiles filantes peuvent être visibles à 400 ou 600 km au-dessus du sol.

Les étoiles filantes ont deux origines : les étoiles filantes sporadiques sont créées par des poussières d'astéroïdes, les étoiles filantes d'essaims sont issues de la poussière libérée par les comètes dont la Terre coupe la trajectoire.



Étoiles filantes des essaims météoritiques et étoiles filantes sporadiques

Chaque année à la même période, l'orbite de la Terre croise des nuages de poussières laissés par des comètes : les essaims météoritiques. Cela provoque des pluies de météores, appelées aussi pluies ou averses d'étoiles filantes. Il est à noter que le terme d'essaim d'étoiles filantes est souvent employé pour désigner aussi bien la pluie de météores que le nuage de poussières cométaires.

Par un effet de perspective, les étoiles filantes semblent toutes provenir du même point du ciel. On appelle ce point imaginaire le radiant. Certaines étoiles filantes ne semblent pas venir du radiant, ce sont des grains de poussière n'appartenant pas au nuage traversé, on les appelle des sporadiques.

Ces pluies périodiques d'étoiles filantes portent un nom dérivé de la constellation où se trouve leur radiant. Ainsi, les Perséides (visibles en août) ont leur radiant dans la constellation de Persée. L'essaim des Léonides peut donner lieu à des pluies de météores très intenses.

L'observation judicieuse des essaims se fait en regardant à 45° du radiant (compromis entre la durée du phénomène et la longueur des traînées).



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
The Shadow
Escorteur Ufo 2éme rang
Escorteur Ufo 2éme rang
avatar

Messages : 836
Réputation : 5
Date d'inscription : 30/09/2011
Age : 27
Localisation : Orion M42-NGC1976

MessageSujet: Re: Calendrier des pluies de météorites et étoiles filantes   Mer 13 Mar - 4:25

LE RADIANT

Radiant est un terme d'astronomie désignant le point de la voûte céleste d'où, par un effet d'optique, l'essentiel des « étoiles filantes » provenant d'un même essaim semble provenir. Habituellement, lorsque ce point est situé dans une constellation, l'essaim prend un nom dérivant de cette dernière. Ainsi, par exemple, le radiant de l'essaim des Perséides est situé dans la constellation de Persée.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Représentation d'une pluie d'étoiles filantes, dont le radiant est marqué d'une croix.

Le fait que tous les météores d'un essaim semblent provenir d'un même point de la voûte céleste est dû au même effet d'optique que l'illusion que l'on a, dans une voiture roulant vite sous la pluie ou la neige, de voir l'ensemble des gouttes de pluie ou des flocons de neige provenir d'un point situé exactement dans la direction où la voiture se déplace. Cet effet d'optique est donc lié au mouvement de la Terre qui rencontre sur sa trajectoire l'essaim de grains de poussière.

Plus précisément, cette poussière continue son chemin dans la direction du parcours de la comète et, lorsque la Terre se déplace au travers ces débris, une pluie de météores en résulte. Puisque tous les débris se déplacent à peu près dans la même direction, les météores qui entrent en collision avec l'atmosphère « pointent » tous dans la direction de la trajectoire de la comète.

Les Géminides sont une exception. Ces pluies ne sont pas causées par une comète, mais par l'objet (3200) Phaethon, qu'on estime faire partie de la famille d'astéroïdes Pallas.



Les Perséides

Si la plupart du temps l'événement n'occasionne pas beaucoup d'émoi, lors d'une période à essaim on peut observer des heures durant un véritable spectacle cosmique et occasionnellement assister à l'explosion d'un bolide ou à l'observation d'une traînée d'ionisation persistante ou colorée.
La fréquence des météores et leur distribution dans le ciel n'est pas régulière. Il existe des périodes à essaims durant lesquelles on peut observer des dizaines d'étoiles filantes dans le ciel. Plus de 24 essaims se manifestent ainsi chaque année.


L'essaim des Perséides

Entre le 25 juillet et le 18 août, c'est l'essaim des "Perséides", qui donne l'occasion à la Télévision française d'organiser sa fameuse émission publique sur l'astronomie, "La nuit des Perséides".
Cette année, l'activité maximale de l'essaim devrait survenir le jeudi 12 août 2010 après minuit (en Europe). Soyez donc prêt à observer le ciel à partir du 10 août.
Le nombre de Perséides que l'on peut observer varie selon les années entre 40 et 170 météores par heure au zénith, avec une moyenne de 75 météores par heure.
Toutes les Perséides semblent surgir d'un même point du ciel appelé le radiant centré aux coordonnées équatoriales 3h04m +58° dans la constellation de Persée dont un schéma figure ci-dessous valable pour les latitudes comprises entre 30°N et 50°N.

Les Perséides sont associées à la comète Swift-Tuttle dont elles sont en fait les résidus de poussières que la comète a laissé derrière elle en croisant l'orbite terrestre; c'est ainsi que chaque année au mois d'août la Terre traverse le même nuage de poussières.
L'activité des essaims est très variable suivant les années et même les professionnels éprouvent des difficultés à prédire la date exacte des maxima et le taux horaire avec précision. Les dernières grandes pluies datent respectivement de 1961 (Perséides), 1966 et 1999 (Léonides) où on a pu compter jusqu'à 70 météores par minute et ce durant plus d'une demi-heure !


Observez après minuit

Si le ciel est clair à partir de 23 h, n'hésitez pas à sortir pour photographier l'événement.
Sachant que la Terre tourne sur elle-même en avançant sur son orbite, les météores seront toujours plus brillants en deuxième partie de nuit, après minuit.
En effet, avant minuit, la face de la Terre plongée dans l'obscurité doit rattraper les grains de poussières qui gravitent sur son orbite (ou bien les poussières doivent circuler plus rapidement que la Terre pour la rattraper) qui de ce fait présentent une vitesse relative assez faible. Les météores seront assez lents et peu brillants (tout en atteignant malgré tout l'éclat des étoiles ordinaires, d'une magnitude de 1 à 5 en général).
En revanche, après minuit le côté de la Terre plongé dans l'obscurité fait face au nuage de poussières. Les météores vont percuter l'atmosphère à grande vitesse, provoquant une ionisation plus intense des molécules d'air qui peut donner lieu à des traînées très brillantes (magnitudes négatives).
Pour avoir une chance d'observer des météores, éloignez-vous de la ville et de tout éclairage public. Prenez la peine de faire quelques kilomètres pour trouver un champ ou un parc non éclairé. Munissez-vous d'une lampe torche pour ne pas vous égarer. Habillez-vous chaudement, prenez un siège et éventuellement quelques friandises et observez le spectacle !


Photographie

Cette année, nous avons de la chance car la Nouvelle Lune tombe le 10 août 2010, elle sera donc absente du ciel et ne risque pas de masquer l'éclat des étoiles filantes (Cf. aussi les éphémérides).
Prenez un appareil photo équipé d'un objectif grand-angle (20 mm en équivalent 24x36 est l'idéal) et placez-le sur un trépied.
Orientez l'appareil vers le Nord-Est et 45° d'élévation. Faites également quelques photos au zénith ainsi qu'à plus de 45° au-dessus des horizons N, NO, E et SE. Rappelez-vous qu'au radiant il ne se passe rien et que plus vous descendez vers l'horizon moins vous verrez de météores et plus le ciel sera clair.



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
L'essaim des Perséides photographié en 2004 par Fred Bruenjes.


Tous les météores vont apparaître autour du radiant, parfois jusqu'à plus de 100° de distance (jusqu'au W de Cassiopée, la Petite Ourse, les Pléiades du Taureau, la croix du Cygne, l'Aigle ou le Bouvier). Vous noterez également la présence de la Voie Lactée qui s'étend vers l'Est.
Par un effet de perspective, certains météores donneront l'impression de suivre des trajectoires presque parallèles ou garderont un aspect ponctuel s'ils se dirigent directement vers vous.
Occasionnellement des météores sporadiques plus ou moins brillants pourraient également apparaître ailleurs dans le ciel, sans lien avec l'essaim des Perséides.
Si vous êtes très chanceux vous observerez même un bolide dont l'éclat peut dépasser la magnitude -10 (il porte une ombre sur les objets) et la vitesse propre atteindre 40 km/s. Vous en garderez un souvenir mémorable !


Pose B et grande sensibilité

Les APN compacts sont peu adaptés à la photographie du ciel étoilé car ils travaillent généralement avec des programmes prédéfinis. La plupart ont bien une pose B mais limitée à 15, 30 ou 60 secondes mais les autres options sont fixées par programme, notamment la sensibilité (souvent fixée à 80 ISO).
Si vous disposez d'un APN réflex, diaphragmez l'appareil sur f/4, choisissez une sensibilité de 1600 ISO, pose B entre 30 sec et plusieurs minutes (les APN réflex requièrent généralement une télécommande pour déclencher la pose B).
Les photographes avertis pourront réaliser des poses limitées à 10 ou 20 secondes qu'ils compositeront ensuite sous Photoshop, complétée par une photographie du ciel étoilé comme l'a fait Fred Bruenjes pour réaliser la photographie (un compositage) présentée ci-dessus qui lui valut d'être publiée dans le webzine APOD.
Détail technique, notez que la rotation du ciel s'observe déjà après 15 ou 30 secondes de pose avec un grand angle mais cela n'est pas génant pour photographier les météores. Bonne chance et faites un voeux !


Atlas du ciel de Google Earth

Pour le lecteur qui serait perdu dans le ciel, consultez Google Earth (gratuit) qui propose non seulement des photographies de la terre en haute résolution mais également une carte du ciel.


Sources: LUXORION, 2000-2013


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
The Shadow
Escorteur Ufo 2éme rang
Escorteur Ufo 2éme rang
avatar

Messages : 836
Réputation : 5
Date d'inscription : 30/09/2011
Age : 27
Localisation : Orion M42-NGC1976

MessageSujet: Re: Calendrier des pluies de météorites et étoiles filantes   Mer 13 Mar - 5:04

Calendrier des Étoiles Filantes et pluies de météorites
pour l'année 2013


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Pluie de météorites, Quadrantides

03 Jan
Corps parent : la comète Machholz
Radiant au maximum : AD 15h 20m, Déc +48°
Passage au méridien 09:25, altitude 84°
Dates actives 01 Jan - 05 Jan
Taux horaire zénithal moyen au max. 120
Illumination de la Lune 68%
Lever de Lune 23:00, Coucher 11:23 h.locale



Pluie de météorites, alpha-Centaurides

07 Fév
Corps parent : ----
Radiant au maximum : AD 14h 00m, Déc -59°
Passage au méridien 05:48, altitude -12°
Dates actives 28 Jan - 21 Fév
Taux horaire zénithal moyen au max. 6
Illumination de la Lune 10%
Lever de Lune 05:36, Coucher 15:20 h.locale



Pluie de météorites, theta-Centaurides

14 Fév
Corps parent : ----
Radiant au maximum : AD 14h 00m, Déc -41°
Passage au méridien 05:21, altitude 05°
Dates actives 23 Jan - 12 Mar
Taux horaire zénithal moyen au max. 4
Illumination de la Lune 14%
Lever de Lune 09:12, Coucher 22:22 h.locale



Pluie de météorites, gamma-Normides

13 Mar
Corps parent : ----
Radiant au maximum : AD 16h 37m, Déc -51°
Passage au méridien 06:10, altitude -04°
Dates actives 25 Fév - 22 Mar
Taux horaire zénithal moyen au max. 8
Illumination de la Lune 1%
Lever de Lune 07:11, Coucher 20:03 h.locale



Pluie de météorites, delta-Pavonides

29 Mar
Corps parent : ----
Radiant au maximum : AD 20h 31m, Déc -62°
Passage au méridien 09:01, altitude -16°
Dates actives 11 Mar - 16 Avr
Taux horaire zénithal moyen au max. 5
Illumination de la Lune 95%
Lever de Lune 20:58, Coucher 07:38 h.locale



Pluie de météorites, Lyrides

22 Avr
Corps parent : la comète Thatcher
Radiant au maximum : AD 18h 04m, Déc +34°
Passage au méridien 06:00, altitude °°°°°°80°
Dates actives 16 Avr - 25 Avr
Taux horaire zénithal moyen au max. 18
Illumination de la Lune 83%
Lever de Lune 16:10, Coucher 04:56 h.locale



Pluie de météorites, pi-Puppides

24 Avr
Corps parent : la comète Grigg-Skjellerup
Radiant au maximum : AD 07h 20m, Déc -45°
Passage au méridien 19:06, altitude 01°
Dates actives 15 Avr - 28 Avr
Taux horaire zénithal moyen au max. var
Illumination de la Lune 96%
Lever de Lune 18:24, Coucher 05:57 h.locale



Pluie de météorites, êta-Aquarides

05 Mai
Corps parent : la comète de Halley
Radiant au maximum : AD 22h 32m, Déc +00°
Passage au méridien 09:36, altitude 45°
Dates actives 19 Avr - 28 Mai
Taux horaire zénithal moyen au max. 60
Illumination de la Lune 19%
Lever de Lune 04:15, Coucher 16:41 h.locale



Pluie de météorites, tau-Cetides

27 Juin
Corps parent : ----
Radiant au maximum : AD 01h 36m, Déc -11°
Passage au méridien 09:12, altitude 34°
Dates actives 18 Juin - 04 Juil
Taux horaire zénithal moyen au max. 4
Illumination de la Lune 79%
Lever de Lune 23:48, Coucher 11:11 h.locale



Pluie de météorites, Bootides de juin

27 Juin
Corps parent : ----
Radiant au maximum : AD 14h 56m, Déc +47°
Passage au méridien 22:29, altitude 85°
Dates actives 26 Juin - 02 Juil
Taux horaire zénithal moyen au max. var
Illumination de la Lune 79%
Lever de Lune 23:48, Coucher 11:11 h.locale



Pluie de météorites, Phoenicides de juillet

13 Juil
Corps parent : ----
Radiant au maximum : AD 02h 08m, Déc -47°
Passage au méridien 08:40, altitude -01°
Dates actives 10 Juil - 16 Juil
Taux horaire zénithal moyen au max. var
Illumination de la Lune 18%
Lever de Lune 10:38, Coucher 23:31 h.locale



Pluie de météorites, Pisces Austrinides

28 Juil
Corps parent : ----
Radiant au maximum : AD 22h 44m, Déc -15°
Passage au méridien 04:18, altitude 30°
Dates actives 15 Juil - 10 Août
Taux horaire zénithal moyen au max. 5
Illumination de la Lune 63%
Lever de Lune 23:51, Coucher 13:24 h.locale



Pluie de météorites, delta-Aquarides sud

28 Juil
Corps parent : ----
Radiant au maximum : AD 22h 36m, Déc -29°
Passage au méridien 04:10, altitude 16°
Dates actives 12 Juil - 19 Août
Taux horaire zénithal moyen au max. 20
Illumination de la Lune 63%
Lever de Lune 23:51, Coucher 13:24 h.locale



Pluie de météorites, alpha-Capricornides

30 Juil
Corps parent : ----
Radiant au maximum : AD 20h 28m, Déc -09°
Passage au méridien 01:51, altitude 36°
Dates actives 03 Juil - 15 Août
Taux horaire zénithal moyen au max. 4
Illumination de la Lune 42%
Lever de Lune 00:56, Coucher 15:27 h.locale



Pluie de météorites, delta-Aquarides nord

08 Août
Corps parent : ----
Radiant au maximum : AD 22h 20m, Déc -04°
Passage au méridien 03:11, altitude 41°
Dates actives 15 Juil - 25 Août
Taux horaire zénithal moyen au max. 4
Illumination de la Lune 0%
Lever de Lune 07:31, Coucher 21:08 h.locale



Pluie de météorites, Perséides

12 Août
Corps parent : la comète Swift-Tuttle
Radiant au maximum : AD 03h 05m, Déc +58°
Passage au méridien 07:39, altitude 75°
Dates actives 17 Juil - 24 Août
Taux horaire zénithal moyen au max. 100
Illumination de la Lune 23%
Lever de Lune 11:40, Coucher 23:01 h.locale



Pluie de météorites, pi-Eridanides

27 Août
Corps parent : ----
Radiant au maximum : AD 03h 28m, Déc -14°
Passage au méridien 07:03, altitude 31°
Dates actives 20 Août - 05 Sept
Taux horaire zénithal moyen au max. 4
Illumination de la Lune 59%
Lever de Lune 23:30, Coucher 14:13 h.locale



Pluie de météorites, gamma-Doradides

30 Août
Corps parent : ----
Radiant au maximum : AD 04h 04m, Déc -49°
Passage au méridien 07:27, altitude -03°
Dates actives 19 Août - 06 Sept
Taux horaire zénithal moyen au max. 5
Illumination de la Lune 30%
Lever de Lune 01:39, Coucher 16:46 h.locale



Pluie de météorites, alpha-Aurigides

01 Sept
Corps parent : ----
Radiant au maximum : AD 05h 36m, Déc +42°
Passage au méridien 08:52, altitude 88°
Dates actives 25 Août - 08 Sept
Taux horaire zénithal moyen au max. 7
Illumination de la Lune 14%
Lever de Lune 03:25, Coucher 18:05 h.locale



Pluie de météorites, Perséides de septembre

09 Sept
Corps parent : ----
Radiant au maximum : AD 04h 01m, Déc +47°
Passage au méridien 06:45, altitude 86°
Dates actives 05 Sept - 16 Sept
Taux horaire zénithal moyen au max. 5
Illumination de la Lune 11%
Lever de Lune 10:38, Coucher 21:38 h.locale



Pluie de météorites, Giacobinides

08 Oct
Corps parent : la comète Giacobini-Zinner
Radiant au maximum : AD 17h 28m, Déc +53°
Passage au méridien 18:16, altitude 79°
Dates actives 06 Oct - 10 Oct
Taux horaire zénithal moyen au max. var
Illumination de la Lune 8%
Lever de Lune 10:41, Coucher 20:54 h.locale



Pluie de météorites, Orionides

21 Oct
Corps parent : la comète de Halley
Radiant au maximum : AD 06h 20m, Déc +15°
Passage au méridien 06:19, altitude 62°
Dates actives 02 Oct - 07 Nov
Taux horaire zénithal moyen au max. 23
Illumination de la Lune 94%
Lever de Lune 20:00, Coucher 10:44 h.locale



Pluie de météorites, Taurides sud

05 Nov
Corps parent : la comète Encke
Radiant au maximum : AD 03h 28m, Déc +13°
Passage au méridien 01:28, altitude 59°
Dates actives 01 Oct - 25 Nov
Taux horaire zénithal moyen au max. 5
Illumination de la Lune 1%
Lever de Lune 08:33, Coucher 18:34 h.locale



Pluie de météorites, Taurides nord

12 Nov
Corps parent : la comète Encke
Radiant au maximum : AD 03h 52m, Déc +22°
Passage au méridien 01:25, altitude 68°
Dates actives 01 Oct - 25 Nov
Taux horaire zénithal moyen au max. 5
Illumination de la Lune 68%
Lever de Lune 14:18, Coucher 02:11 h.locale



Pluie de météorites, Léonides

17 Nov
Corps parent : la comète Temple-Tuttle
Radiant au maximum : AD 10h 12m, Déc +21°
Passage au méridien 07:24, altitude 68°
Dates actives 14 Nov - 21 Nov
Taux horaire zénithal moyen au max. 20+
Illumination de la Lune 99%
Lever de Lune 16:58, Coucher 07:33 h.locale



Pluie de météorites, alpha-Monocérotides

21 Nov
Corps parent : ----
Radiant au maximum : AD 07h 48m, Déc +00°
Passage au méridien 04:45, altitude 47°
Dates actives 15 Nov - 25 Nov
Taux horaire zénithal moyen au max. var
Illumination de la Lune 87%
Lever de Lune 19:57, Coucher 10:55 h.locale



Pluie de météorites, Phoenicides

06 Déc
Corps parent : la comète Blanpain
Radiant au maximum : AD 01h 12m, Déc -52°
Passage au méridien 21:07, altitude -06°
Dates actives 28 Nov - 09 Déc
Taux horaire zénithal moyen au max. var
Illumination de la Lune 10%
Lever de Lune 10:21, Coucher 20:27 h.locale



Pluie de météorites, Puppides-Vélides

07 Déc
Corps parent : ----
Radiant au maximum : AD 08h 12m, Déc -45°
Passage au méridien 04:05, altitude 01°
Dates actives 01 Déc - 15 Déc
Taux horaire zénithal moyen au max. 10
Illumination de la Lune 19%
Lever de Lune 11:07, Coucher 21:40 h.locale



Pluie de météorites, Géminides

14 Déc
Corps parent : astéroïde 3200 Phaéthon
Radiant au maximum : AD 07h 28m, Déc +32°
Passage au méridien 02:54, altitude 79°
Dates actives 07 Déc - 17 Déc
Taux horaire zénithal moyen au max. 120
Illumination de la Lune 90%
Lever de Lune 14:59, Coucher 05:25 h.locale



Pluie de météorites, Coma Bérénicides

19 Déc
Corps parent : ----
Radiant au maximum : AD 11h 40m, Déc +24°
Passage au méridien 06:46, altitude 71°
Dates actives 12 Déc - 23 Jan
Taux horaire zénithal moyen au max. 5
Illumination de la Lune 96%
Lever de Lune 18:43, Coucher 09:33 h.locale



Pluie de météorites, Ursides

22 Déc
Corps parent : la comète Tuttle
Radiant au maximum : AD 14h 27m, Déc +75°
Passage au méridien 09:21, altitude 57°
Dates actives 17 Déc - 26 Déc
Taux horaire zénithal moyen au max. 10
Illumination de la Lune 79%
Lever de Lune 21:33, Coucher 11:09 h.locale



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Roswell-1947
Administrator
Administrator
avatar

Messages : 7689
Réputation : 25
Date d'inscription : 29/11/2010
Localisation : Alpha du Centaure

MessageSujet: Re: Calendrier des pluies de météorites et étoiles filantes   Ven 8 Aoû - 11:48

Les Perséides : le millésime en 2014

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Elles nous reviennent fidèlement, année après année. Pour bien des gens, elles sont synonymes de vacances et de belles nuits d’été. Mais de qui… ou de quoi s’agit-il? De la pluie d’étoiles filantes des Perséides, bien sûr!

Les amateurs d’étoiles filantes seront déçus d’apprendre que, cette année, les Perséides seront sérieusement affectées par la présence de la Lune presque pleine. En effet, la plus connue des pluies d’étoiles filantes annuelles atteindra son maximum d’intensité seulement deux jours après la pleine lune.

Le maximum d’activité des Perséides est attendu vers 20 heures, heure de l’Est, le soir du 12 août; la Lune sera pleine le 10 août à 14 h 09. Même sous un ciel parfaitement dégagé et bien transparent, et en l’absence d’autres sources de pollution lumineuse, la Lune sera le facteur limitant : elle inondera le ciel de sa lumière de la fin du crépuscule jusqu’à l’aube. Seuls les météores les plus brillants, beaucoup moins abondants, parviendront à percer ce voile lumineux. Même près du maximum, on ne comptera pas plus d’une dizaine de Perséides à l’heure.

Une fenêtre intéressante pourrait s’ouvrir à la tombée de la nuit, le 12 août, tout près du maximum, mais avant que la Lune ne s’élève trop dans le ciel. À cette heure-là, le radiant des Perséides (l’endroit, situé dans la constellation de Persée, d’où semblent émaner les météores) sera encore bas dans le ciel : il sera peut-être possible d’observer quelques météores qui frôlent l’atmosphère au-dessus de notre région du globe, laissant de très longues traînées lumineuses dans le ciel.

Comme les Perséides sont actives de la fin juillet à la troisième semaine d’août, on pourra en observer pendant les nuits sans Lune, en tenant compte du fait que leur nombre diminue en s’éloignant du maximum. Gardez également en tête que l’activité des Perséides augmente dans la seconde moitié de la nuit, à mesure que leur radiant s’élève dans le ciel : c’est habituellement juste avant l’aube que leur plein potentiel se révèle, à moins que d’autres facteurs interviennent, comme la présence de la Lune.

Même si on peut prévoir que le millésime 2014 des Perséides ne passera pas à l’histoire, il sera toujours possible d’apercevoir quelques étoiles filantes : il faut simplement espérer que le ciel soit dégagé… et garder sa liste de vœux à portée de la main!


Rappels : Qu'est-ce qu'une étoile filante?

Les étoiles filantes (ou météores) sont causées par de petits grains de poussière, venus de l’espace, qui se consument en entrant à très grande vitesse dans la haute atmosphère terrestre (entre 65 et 135 kilomètres d’altitude). La Terre se déplace à 29 kilomètres par seconde autour du Soleil, et les poussières ont des vitesses de l’ordre de 40 kilomètre à la seconde : la vitesse d’impact d’une étoile filante qui arrive dans l’atmosphère se situe donc généralement entre 30 et 70 km/s, ou encore entre 100 000 et 250 000 km/h, selon que la collision soit frontale ou non! Les météores qu’on appelle Perséïdes plongent dans l'atmosphère terrestre à 60 km/s.

Notre système solaire est rempli de ces poussières et la Terre en balaie constamment au cours de son périple autour du Soleil : c’est la source des météores dits « sporadiques », qui constituent un bruit de fond d’environ 10 météores à l’heure. Cependant, il existe des régions de l’espace où la densité de poussières est plus grande : il s’agit de concentrations de minuscules débris laissés par des comètes qui se désagrègent au cours de leurs passages répétés au voisinage du Soleil. Certains de ces essaims de poussières croisent l’orbite de la Terre, et notre planète y replonge une fois par année autour des mêmes dates. On a alors droit à une recrudescence du nombre d’étoiles filantes : une pluie de météores se produit.

Qu'est-ce que le radiant?

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Le nom des pluies d’étoiles filantes vient en général de la région du ciel (i.e. la constellation) d’où semblent émaner les météores; en d’autres termes, de la constellation où se trouve le radiant de la pluie en question. En effet, à cause d’un effet de perspective, les poussières que rencontre la Terre dans son mouvement autour du Soleil semblent émerger d’un même point de fuite, un peu comme les flocons de neige semblent sortir d’un « tunnel » lorsqu’on conduit la nuit pendant une tempête.

Par exemple, les fameuses Perséïdes, qu’on observe autour du 11-12 août, portent ce nom parce qu’elles semblent provenir de la constellation de Persée : elles sont dues à la traînée de poussières de la comète Swift-Tuttle. Mais il en existe plusieurs autres, moins connues que les Perséïdes.

Autres météors

Autour du 18 novembre, les Léonides (radiant dans la constellation du Lion) donnent parfois lieu à de véritables « orages », brefs mais très intenses.

Autour du 14 décembre, les Géminides (constellation des Gémeaux) sont aussi intenses et « fiables » que les Perséïdes, mais la température moins clémente à cette période de l’année les rend beaucoup moins populaires.

Suivez les conseils sur la page Observation des étoiles filantes pour une observation amusante, enrichissante et sécuritaire.


Observation des étoiles filantes

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Pour observer les étoiles filantes, vous aurez besoin d’un ciel aussi pur et sombre que possible, d’un point de vue bien dégagé… et d’une paire d’yeux grands ouverts! Oubliez jumelles et télescopes, car leur champ de vision est trop restreint.

Allongez-vous (une chaise longue dont le dossier est incliné à 45 degrés vous soutiendra confortablement la tête) et laissez votre regard dériver sur le ciel, à mi-hauteur. Les étoiles filantes vous paraîtront plus nombreuses et leur trainée plus longue si vous regardez à la gauche ou à la droite du radiant, le point du ciel d'où semblent émaner les météores. Évitez aussi de regarder les sources de lumière qui pourraient vous éblouir : si vous avez la possibilité de fuir la pollution lumineuse des villes, n'allez pas vous installer près d'un lampadaire ou autre « sentinelle » qu'on trouve partout à la campagne!

Compter les étoiles

Vous pourrez vous amuser à compter les météores que vous apercevez, si possible en distinguant ceux appartenant à la pluie que vous observez des autres étoiles filantes que vous êtes susceptibles de voir. (On peut déterminer l’origine d’une étoile filante en remontant sa trainée lumineuse et en observant d’où elle semble émaner : par exemple, si la trace remonte à la constellation de Persée, le météore fait vraisemblablement partie de la pluie des Perséïdes.)

Pour ceux et celles qui désirent aller au-delà de la simple contemplation céleste, il est possible d’être plus précis lors de la séance d’observation. Il s’agit alors de noter le nombre d’étoiles filantes observées par tranche de quinze minutes, l’heure du début et de la fin de la séance d’observation, les conditions météorologiques et la qualité du ciel (on parle ici de magnitude visuelle limite). Par exemple, faites un crochet dans un carnet de notes pour chaque météore que vous observez, et commencez une nouvelle section aux 15, 30 ou 60 minutes. Ainsi, vous pourrez voir comment évolue la pluie dans le temps. Vous pourrez aussi comparer vos observations avec celles d’autres amateurs ou les partager avec d’autres passionnés d’astronomie lors de réunions de clubs. Il ne faut en aucun cas additionner le nombre d’étoiles filantes qu’on observe avec celui de votre voisin ou voisine!

Une nuit passée à guetter les étoiles filantes est également une excellente occasion de se familiariser avec les constellations de la saison : pour éclairer votre carte du ciel ou votre cherche-étoiles sans nuire à votre adaptation à l’obscurité, on recommande d’utiliser une lampe de poche de faible intensité, recouverte de cellophane rouge.

S'habiller correctement

Les nuits québécoises sont souvent très humides : par conséquent, il convient de se vêtir chaudement (même en plein été), d’éviter le contact direct avec le sol (un tapis de sol pourra faire une excellente barrière contre l’humidité) et de se protéger de la rosée (avec une bâche ou une toile de plastique). L’humidité peut rapidement transformer ce qui s’annonçait comme une agréable soirée à la belle étoile en une misérable expérience…

En saison froide, il s'habiller en fonction d'une température inférieure de 20 degrés à celle prévue. En effet, l'observation des étoiles filantes n'entraîne pas une grande dépense d'énergie, et ne permet guère de vous réchauffer!

Capturer les étoiles filantes…sur caméra!

Pour les passionnés de photographie, saisir une ou des étoiles filantes sur film exige un ciel aussi noir que possible (idéalement loin des grandes villes), un peu de patience et… une bonne dose de chance! Vous aurez aussi besoin, comme matériel, d’un appareil-photo qui dispose d’un mode entièrement manuel (les appareils numérique de type reflex offrent souvent un meilleur contrôle à cet égard) et qui permet des poses d’au moins 30 seconde.

Munissez-le d’un objectif « normal » ou grand-angulaire (ou réglez le zoom à sa position la plus ouverte possible), réglez l’ouverture au maximum (nombre le plus petit) et faites le foyer à l’infini (vous devrez peut-être régler la mise au point en mode manuel). Utilisez un réglage de sensibilité moyen à élevé (de 400 à 1000 ISO). Assurez-vous de débuter votre séance de photographie avec une carte mémoire vide, que vos piles sont bien chargées, et que vous avez des rechanges à votre disposition.

Que votre appareil soit sur un trépied fixe ou monté en parallèle sur un télescope, il s’agit simplement de le pointer vers une région du ciel et de capter la lumière des étoiles pendant quelques minutes. Réglez l’appareil sur la plus longue exposition qu’il permet. Certains appareils sont limités à 30 ou 60 secondes, d’autres disposent d’une pose « B » qui permet de maintenir l’obturateur ouvert aussi longtemps qu’on le souhaite. Dans ce cas, essayez des poses de 1 à 5 minutes, puis recommencez! Si votre appareil dispose d’une fonction intervallomètre, vous pourrez le régler de manière à ce qu’il prenne automatiquement une succession d’images. Il ne reste alors plus qu’à espérer que, pendant la durée de la pose, une étoile filante ait traversé le champ d’étoiles photographié…


Sources: espacepourlavie.ca/observation-des-etoiles-filantes


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Roswell-1947 [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

« Ils sont là, ils sont hostiles et des gens puissants nous cachent leur existence.
L'histoire telle que nous la connaissons n'est qu'un véritable mensonge... »


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aventures-fr.creer-forums-gratuit.fr/forum
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Calendrier des pluies de météorites et étoiles filantes   

Revenir en haut Aller en bas
 
Calendrier des pluies de météorites et étoiles filantes
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Calendrier des pluies de météorites et étoiles filantes
» Aspect Scientifique de l'observation des Étoiles Filantes
» Les événements astronomiques du mois (2011-2012-2013)
» Où trouver un calendrier de l'avent en feutrine/tissus?
» Les pluies étranges

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
UFO INVESTIGATIONS-MOVIES :: ESPACE EVASIONS & DECOUVERTES :: ESPACE ASTRONOMIE et OBSERVATIONS :: Astronomie & Pratique-
Sauter vers: