UFO INVESTIGATIONS-MOVIES
Entrez dans le cinéma de science-fiction, et redécouvrez toute la filmographie ovnis d'hier et d'aujourd'hui ...

Approchez les mystères de l'ufologie et prenez conscience que la vérité est peut-être sur le point d'éclater au grand jour ...

Enter the cinema of science fiction, and rediscover complete filmography UFOs Then and now ...
Penetrate the mysteries of the UFO and realize that the truth may be about to come to light ...

UFO INVESTIGATIONS-MOVIES

Dossiers d'archives, photos images articles, documents inventaires des séries et films sur le sujet ...
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Les OVNI du IIIe Reich et l'anti-gravité

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Roswell-1947
Administrator
Administrator
avatar

Messages : 7689
Réputation : 25
Date d'inscription : 29/11/2010
Localisation : Alpha du Centaure

MessageSujet: Les OVNI du IIIe Reich et l'anti-gravité   Sam 8 Sep - 12:34

Les OVNI du IIIe Reich

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Reconstitution d'un Haunebu III

Les OVNI du IIIe Reich ou OVNI nazis sont un thème majeur de spéculation dans le domaine de l'ufologie et des théories du complot. Ces thèses postulent que des OVNI fonctionnant à l'aide d'un dispositif inconnu ou à anti-gravité ont été construits en secret et furent opérationnels durant la période du Troisième Reich en Allemagne. Elle évoquent également la possibilité que les États-Unis se soient appropriés cette technologie après la seconde guerre mondiale, via l'Opération Paperclip, le Project Silver Bug et le programme Pye Wacket.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Vue d'archive d'un Haunebu, type d'OVNI du IIIe Reich,
tels qu'évoqués dans les écrits de George Adamski, Reinhold Schmidt, Howard Menger, et Stephen Darbishire.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

les prototypes allemands

Le dossier des O.V.N.I.S pose de nombreuses interrogations. Les spécialistes s’opposent régulièrement sur la pertinence des dossiers et sur leur authenticité. Mais que l'on parle de soucoupes volantes, d'O.V.N.I.S, de mystérieux objets célestes ou d'autres phénomènes aériens non identifiés, un faisceau de présomptions se dégage. Le dossier O.V.N.I est un fait que l'on ne peut plus nier. Sa nature est sociologique et/ou physique, suivant le coté où l'on se place ; pour ou contre. Aujourd'hui, il est difficile de rejeter les témoignages et les documents, les pièces du puzzle sont trop nombreuses. Pourtant, il y a un volet du sujet que tout le monde ignore ou ne souhaite pas aborder : celui des prototypes secrets nazis. Il faut bien reconnaître que le sujet est délicat. Beaucoup de facteurs entrent en ligne de compte et prêtent à confusion. D'un côté, il y a les ufologues qui pensent à une opération de désinformation visant à écarter l’hypothèse extraterrestre. Se sentant directement attaqués, certains se hérissent au point d'atteindre l'aveuglement et l'intransigeance. De l'autre côté, vous avez les politiques, totalement incultes en matière d'O.V.N.I.S, et qui envisagent forcément la question des soucoupes volantes nazies comme une opération de propagande néo-nazie. Suspecter par les uns et les autres, comment garder la tête froide et chercher la vérité sereinement ? Pourtant les questions sont pertinentes : les Allemands, à la fin de la seconde guerre mondiale, auraient-ils testé des appareils volants circulaires, autrement dit des soucoupes volantes ? Ces appareils, dès 1944, auraient-ils pu être observés et constituer les premiers témoignages de l'ufologie ?


Des O.V.N.I.S Allemands dans les années 50

Tout commence dans les années 50. La seconde guerre mondiale est terminée, le Reich a été vaincu, les alliés se sont partagés l'Europe et les nations se reconstruisent. Des informations commencent à circuler dans les milieux autorisés. Les fameuses soucoupes volantes observées dès 1947 ne viendraient pas d'ailleurs, mais seraient des essais délocalisés d'engins secrets, récupérés par les Américains auprès des nazis. Ce qui est d'autant plus troublant, c'est que des témoins de l'époque prétendent avoir observé des engins discoïdaux, posés au sol, et avoir conversé avec des personnages humanoïdes grands et blonds, dont certains parleraient Allemand ou avec un fort accent Allemand. Ils seraient vêtus d’une sorte d'uniforme (le mythe des Aryens resurgit ?)... ! La célèbre aventure de George Adamski ( dont un article sur notre site en parle ) contient d'ailleurs des éléments nous rapprochant de l'Allemagne vaincue. Des indices surgissent lors de son supposé contact avec un "Vénusien", épisode survenu en Californie en 1952. Lors de la première partie de son histoire ; le 20 novembre à « Desert Center », six personnes assistent à la scène : George Adamski est à quelques mètres d'une sorte de vaisseau posé au sol, à coté duquel se tient un être blond. Après l'observation, George Adamski et ses amis constatent des traces sur le sol. Ces traces ont été faites par les chaussures du "Vénusien". Sur les marques relevées, on voit, sur l'empreinte du pas droit une croix gammée en deux exemplaires : l'une sur le talon, l'autre sur la plante des pieds ! Ce n'est pas tout. Le 13 décembre, l'astronef "Vénusien" revient et survole la vallée proche de l'endroit où habite Adamski. Ce dernier prend plusieurs clichés surprenants de l'engin volant mystérieux. Un objet est lancé depuis l'astronef, c'est une plaque photographique qu’Adamski donne à développer. Dessus figurent plusieurs signes étranges, dont une croix gammée et, il est vrai, d'autres symboles non traduits à ce jour !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

En 1946, Adamski a vu son premier OVNI. Il en a vu un second en 1947, qu’il a pris en photo, et il en a observé un groupe en mai 1950. La même année, en novembre, alors qu’il était avec des amis dans le désert –on y revient toujours– un OVNI s’est posé non loin de lui et en est sorti Orthon, un habitant de Vénus. Ils ont eu une conversation téléphatique lors de laquelle Orthon lui a dit que les humains devaient arrêter leurs expériences nucléaires. Adamski, alors devenu une véritable star dans le milieu des passionnés d’OVNIS, a revu Orthon quelques années plus tard. Adamski a fait un voyage sur la face cachée de la lune sur laquelle se trouve, selon lui, des installations extraterrestres.
George Adamski est mort d’une crise cardiaque en 1965. Ci-dessus, la fameuse photo d’Adamski prise en 1947.



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Roswell-1947 [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

« Ils sont là, ils sont hostiles et des gens puissants nous cachent leur existence.
L'histoire telle que nous la connaissons n'est qu'un véritable mensonge... »


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Dernière édition par Roswell-1947 le Lun 13 Mai - 12:07, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aventures-fr.creer-forums-gratuit.fr/forum
Roswell-1947
Administrator
Administrator
avatar

Messages : 7689
Réputation : 25
Date d'inscription : 29/11/2010
Localisation : Alpha du Centaure

MessageSujet: Re: Les OVNI du IIIe Reich et l'anti-gravité   Sam 8 Sep - 12:37

Précisions sur le dossier : Adamsky ...

Nous savons aujourd'hui que les clichés de soucoupes volantes pris par George Adamski sont sans doute des faux ; en tout cas les preuves de leur authenticité manquent. Le document lancé depuis le vaisseau "Vénusien" reste étrange. Le symbole de la croix gammée n'a pas été inventé par les nazis mais l’Hitlérisme a impressionné les mémoires collectives avec ce symbole funeste. L'histoire d'Adamski comporte bien plus de signes faisant le lien entre les dossiers ufologiques des années 50 et l'Allemagne nazie. Nous n'en tirons aucune conclusion mais estimons que certaines coïncidences ici sont troublantes. Hasard, « synchronicité » ou présence intentionnelle, observer bien la soucoupe volante dite d'Adamski dont on trouvera la trace à travers plusieurs témoignages un peu partout dans le monde...

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Photo de la Haunebu II en Allemagne pendant la seconde guerre mondiale.
Noter la similitude avec la photographie prise par Adamski.


Regarder bien le design, avec cette "jupe", ce dôme, il y a curieusement quelque chose de totalement "germanique" dans l'ergonomie de cet engin ! Si les nazis avaient dû construire un O.V.N.I, il aurait forcément ressemblé à cette image, un engin massif, entre le casque, le sous-marin et le tank allemand. L'architecture et le design reflètent complètement la philosophie d'un peuple. Les Américains, les Soviétiques, les nazis avaient chacun leur style bien personnel qui en disait long sur les mentalités et les régimes politiques en place. C'est ce genre de détail qui sème le trouble. S'il s'agissait d'un simple montage, d'une vaste opération de désinformation, les services secrets auraient-ils été capables d'intégrer, d'imiter, de contrefaire et finalement d'inventer des modèles d'engins "dans l'esprit et la philosophie nazis au point de conférer à ces derniers une fracture parfaitement germanique ?


Vril et Haunebu

Il faut attendre les années 90 pour qu'un livre allemand de Jan Van Helsing, publié en Français en 1995 sous le titre "Les sociétés secrètes et leur pouvoir au 20ème siècle", fasse à nouveau l'effet d'une bombe dans le milieu ufologique. L'ouvrage publie les plans des prototypes militaires allemands des Haunebu I, II, III, ainsi que celui du Vril I et du projet Androméda. En fait, de parfaites soucoupes volantes sans aile que l’on qualifierait aujourd'hui d’O.V.N.I.S. Ces plans sont synthétiques avec des annotations techniques. Ils sont écrits en Allemand et possèdent le logo de la SS. L'ensemble est accompagné d'une série de clichés montrant ces engins en vol, marqués du sigle runique de la SS ou de la croix de la Luftwaffe !



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Ci-dessus, plans des Haunebu I, II, III et IV


L'auteur Jan Van Helsing garde l'anonymat et utilise ce pseudonyme pour avancer à visage caché. Même son éditeur allemand, Ewertverlag, ne le connaît pas directement. Leurs échanges se sont passés par courriers anonymes, sans adresse pour répondre. Depuis la parution du livre, de nouvelles photos et de nouveaux plans des Vril et Haunebu circulent dans le monde, sans que l'on sache d'où elles viennent. S'agit-il d'une vaste opération de désinformation ? Il y a trop de documents différents pour penser que tous sont faux ? Les Photos connues ont visiblement été réalisées par plusieurs sources. Elles sont en noir et blanc ou en couleurs. Elles montrent indifféremment ces engins au sol ou en vol. Certaines de ces soucoupes volantes portent des marquages militaires allemands. Quelques images sont même estampillées avec une référence d’archives militaires allemandes. Encore plus étonnant, on trouve aussi quelques photographies montrant ces Vril et Haunebu en vol, avec des avions classiques à l’arrière plan ! Ces images ne sont bien évidemment pas des preuves, et sans doute de splendides faux se sont glissés dans ces collections. Elles représentent en tout cas ce que des témoins de l'époque ont vu en Allemagne durant la seconde guerre mondiale.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Ci-dessus, le plan du Vril



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Roswell-1947 [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

« Ils sont là, ils sont hostiles et des gens puissants nous cachent leur existence.
L'histoire telle que nous la connaissons n'est qu'un véritable mensonge... »


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Dernière édition par Roswell-1947 le Lun 13 Mai - 12:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aventures-fr.creer-forums-gratuit.fr/forum
Lowry

avatar

Messages : 16
Réputation : 0
Date d'inscription : 01/07/2012
Age : 29
Localisation : terre

MessageSujet: Re: Les OVNI du IIIe Reich et l'anti-gravité   Sam 8 Sep - 13:00

j'ai lu que les moteurs à propulsion, utilisés sur les soucoupes volantes,
puisaient leur énergie du néant !?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Roswell-1947
Administrator
Administrator
avatar

Messages : 7689
Réputation : 25
Date d'inscription : 29/11/2010
Localisation : Alpha du Centaure

MessageSujet: Re: Les OVNI du IIIe Reich et l'anti-gravité   Sam 8 Sep - 13:29

Le néant "de nul part" donc ? je ne pense pas que se soit le cas, je pense plutôt que ce terme est choisit en fonction de la compréhention objective d'un systéme d'équilibrage de champ de forces et donc : "La propulsion par champ de forces marquera le terme du perfectionnement dans la technique des déplacements à très grande vitesse". Ce champ de forces, pour permettre les déplacements dans toutes les directions, aussi bien dans l'atmosphère qu'en dehors, devra être créé à partir d'une énergie omniprésente, artificielle ou naturelle...
Mais c'est un sujet assez technique et qui offre grands nombres de possibilités quand à l'origine et à l'exploitation de la source de cette énergie de propulsion ...
scratch

http://rr0.org/data/1/9/5/3/09/Plantier_UneHypothese/


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Roswell-1947 [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

« Ils sont là, ils sont hostiles et des gens puissants nous cachent leur existence.
L'histoire telle que nous la connaissons n'est qu'un véritable mensonge... »


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aventures-fr.creer-forums-gratuit.fr/forum
EBE 209
Astro navigateur
Astro navigateur
avatar

Messages : 1192
Réputation : 4
Date d'inscription : 31/05/2011
Localisation : Sirius B50

MessageSujet: Re: Les OVNI du IIIe Reich et l'anti-gravité   Sam 8 Sep - 15:59

Théorie sur le mode de fonctionnement des Ovnis


Concernant le dossier Ovni, on a souvent évoqué leur mode de déplacement. Car effectivement, comme vous pouvez le noter dans un grand nombre de cas, les témoins, qui sont quelques fois des pilotes de ligne ou de chasses, décrivent des engins avec des capacités de déplacements hors du commun.
Sachant que la plupart sont accomplis en silence avec de très fortes accélérations et/ou vitesse, avec dans certains cas l'arrêt des moteurs des véhicules terrestres à proximité, ainsi que la paralysie locomotrice des témoins.

De quelles technologies peut-il s'agir ?
Sommes-nous capables aujourd'hui sur terre de concevoir de tels prototypes ?
Où en sont nos connaissances à ce sujet ?

À supposer qu'il s'agisse d'engin venu d'un autre monde, comment auraient-ils pu se déplacer de si loin ?


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Comme le souligne Hugo Nhart dans " Ovni, enquête sur des faits " : " L'énormité des problèmes logistiques que posent les voyages interstellaires devrait toutefois être évidente. La distance de la Terre à Alpha du Centaure (4,3 année-lumière) est supérieure à 40000 milliards de kilomètres. Une sonde se déplaçant à la vitesse de 40 kilomètres seconde, soit à la limite de nos possibilités technologiques actuelles, mettrait plus de 42000 ans pour accomplir le voyage ". voilà où nous en sommes aujourd'hui, officiellement du moins.

" Le phénomène Ovni soulève effectivement une suite de questions importantes. Comment des intelligences extraterrestres pourraient-elles traverser l'immensité des espaces interstellaires ? Puisque nous ne le savons pas, nous avons tendance à croire que personne ne le sait " résumé Auguste Meesen qui dénonce notre vision anthropocentriste du monde en plaçant vaniteusement l'homme au sommet de la pyramide de la Connaissance et du Savoir.

Pour en revenir au Paradoxe de Fermi, notre Soleil est né il y a 4,5 milliards d'années, mais à cette époque notre Galaxie avait déjà 8 milliards d'années. La vie avait donc eu largement le temps de se développer sur d'autres planètes et atteindre un degré de développement technologique élevé et ainsi en arriver à nous visiter.
Notons qu'après seulement quelques centaines de milliers d'années, l'ensemble de la Galaxie devrait être sous l'emprise d'une possible civilisation extraterrestre (a supposé qu'il n'y en ait qu'une seul qui aurait entrepris ce voyage). Car, si d'autres ET auraient décidés d'entreprendre ce périple, cela augmenterait considérablement les chances qu'ils en soient arrivés à nous.
Enrico Fermi demande donc : " si les extraterrestres existent, mais où sont-ils donc ? ".
Un million d'années ne représentent rien à l'échelle de la Galaxie, ils devraient donc être arrivés à nous et il ne devrait pas être impossible qu'on puisse les voir.
Ils auraient même pu nous visiter avant la naissance de l'homme sur terre.

À supposer que ces Ovnis observés sont d'origine exotique, beaucoup de spécialistes sont convaincus que ces êtres exploitent une source d'énergie inconnue sur Terre.
Une énergie qui bouleverserait toutes les lois de la physique telle que nous la connaissons. Sachant que ces accélérations supposent que ces vaisseaux disposent d'une technologie permettant d'annihiler les effets de la gravité sur les passagers, qui ne survivraient pas sans une protection adaptée à leurs organismes.

Sc. OVNIS-DIRECT


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Roswell-1947
Administrator
Administrator
avatar

Messages : 7689
Réputation : 25
Date d'inscription : 29/11/2010
Localisation : Alpha du Centaure

MessageSujet: Re: Les OVNI du IIIe Reich et l'anti-gravité   Dim 9 Sep - 2:22

J'ai déjà lu cette théorie intéressante, mais ce n'est pas la seule :

Pour continuer le raisonnement de cette théorie EBE, il y des explications à prendre très au sérieux, car tirées de l'expérience de scientifiques dans ce domaine et de rencontres fortes intéressantes.

" En étudiant tous les témoignages en ufologie concernant des supposés crashs, des rencontres dites du type 3 ainsi que les témoignages d'abductés, on a souvent des descriptions similaires de l'intérieur des objets. Ces appareils sensés se déplacer à des vitesses hors normes avec des accélérations fulgurantes ne semblent pas avoir de machinerie intérieure à l'exception d'une sorte de tableau de commande, donc en quelque sorte des coquilles vides.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Voici donc les suites de cette théorie sur le mode de propulsion :

L'image qu'on a à ce moment c'est celle d'une balle de ping-pong sur un jet d'air, ce petit objet ne tient sur rien de visible et si on augmente brutalement le flux porteur il peut partir à toute vitesse.
On peut imaginer que l'énergie nécessaire au vol et au déplacement est certainement apportée à l'ovni par un système extérieur. Des essais dans notre technologie ont été faits et montrent la faisabilité. Il y a même des projets de centrale électrique solaire en orbite terrestre dont l'énergie produite serait transférée sous forme de micro-ondes jusqu'aux récepteurs au sol. Ne pas oublier le projet de Nikola Tesla sur la transmission d'énergie motrice par radiofréquences.

Ceci pourrait expliquer la présence d'ovni de très grandes tailles en orbite basse en même temps que des petits objets près du sol. Comme une sorte de vaisseau mère qui largue ses modules d'exploration et leur fournit l'énergie nécessaire avec un faisceau de rayonnement.
Et ce serait ce rayonnement associé avec les caractéristiques des constituants de la coque qui fournirait la motricité. Les halos entourant les objets en vol pourraient trouver leur explication, la propulsion MHD aussi produirait ce phénomène lumineux, mais celle-ci ne permet pas le vol stationnaire.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Théorie et explication des crashs d'ovnis :

Il reste l'énigme des crashs. On peut se dire logiquement qu'une technologie très en avance sur la nôtre ne devrait pas connaître ce genre de mésaventures.

Il semble qu'il y a 2 possibilités :

• Soit l'ovni est très complexe avec une multitude de pièces et dans ce cas c'est mathématique : la fiabilité ne peut pas être égale à 100% et si les vaisseaux sont nombreux les accidents sont probables. Ces lois fonctionnent pour nos avions qui sillonnent le ciel par milliers chaque jour et qui connaissent des accidents rares, mais probables (dans le sens mathématique du terme).

• Soit l'ovni est une coquille vide, mais une coquille très particulière dont " l'excitation " par un faisceau d'énergie extérieure lui permet la sustentation et le déplacement. Dans cette éventualité, la fiabilité serait proche de 100% et les accidents pratiquement inexistants. Alors, pourquoi des crashs ? Il semble que l'explication la plus logique est l'interruption ou l'altération durable du transfert d'énergie.

Quelle peut-être la raison de ce disfonctionnement ?

Le flash électromagnétique d'une explosion nucléaire est susceptible d'être la raison.
N'oublions pas que ces impulsions électromagnétiques produites par des charges nucléaires sont envisagées pour détruire l'électronique des systèmes d'armes bien terrestres. La plupart des crashs se sont produits à proximité de zones d'essais atomiques. L'intérêt du phénomène ovni pour les bases, les centrales, les aires d'essais et de stockage d'armes atomiques est récurrent, certainement parce que nos visiteurs y voient un danger pour leurs appareils.
De plus, la réaction de la coque aux hyperfréquences pourrait expliquer l'invisibilité au radar (alors que visuellement l'objet est présent, on a de nombreux témoignages concordants) la transparence d'une coque aux hyperfréquences est une garantie de furtivité, d'où l'intérêt supplémentaire des militaires. "


ovnis-direct.com
Les modes de propulsions


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Roswell-1947 [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

« Ils sont là, ils sont hostiles et des gens puissants nous cachent leur existence.
L'histoire telle que nous la connaissons n'est qu'un véritable mensonge... »


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Dernière édition par Roswell-1947 le Lun 13 Mai - 12:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aventures-fr.creer-forums-gratuit.fr/forum
Roswell-1947
Administrator
Administrator
avatar

Messages : 7689
Réputation : 25
Date d'inscription : 29/11/2010
Localisation : Alpha du Centaure

MessageSujet: Re: Les OVNI du IIIe Reich et l'anti-gravité   Dim 9 Sep - 3:15

La Théorie des Unniversons

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Des chercheurs tels que Claude Poher par exemple sont persuadés que ces Ovnis sont bien de nature physique et depuis 2003, il expose au public sa théorie des Unniversons, des particules chargées d'énergie qui seraient présentes dans tout l'univers, se déplaçant à la vitesse de la lumière.
Ce qui voudrait dire que l'espace ainsi que des éléments cosmiques seraient utilisés afin d'effectuer des voyages interstellaires.

En interaction avec les Universons, un vaisseau serait donc capable de bénéficier de leurs propriétés cinétiques et de se propulser à la même vitesse, dans n'importe quel endroit du cosmos. Les champs de gravité artificiels ainsi crées permettraient en outre de compenser l'effet des très fortes accélérations sur les occupants.
Plusieurs scientifiques réfutent cependant cette idée.

C'est le cas d'Auguste Meesen qui songe plutôt à la matière sombre, amas de particules invisibles qui selon certains scientifiques constitueraient plus de 90% de l'univers, pourrait servir de source d'énergie aux vaisseaux interstellaires. Il explique même dans un article paru en 2004, intitulé " La propulsion des ovnis et les thèses de Claude Poher " que : " Si tout cela était vrai, il y aurait une réserve d'énergie utilisable devant notre porte, à l'intérieur même de notre système solaire et l'on peut penser que des ovnis, installés sur Mars ou des astéroïdes par exemple, s'y approvisionnent couramment. En tout cas, les observations d'ovnis ne suggèrent nullement qu'ils exploitent une source d'énergie conventionnelle ".


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

L'Antimatière

De plus en plus d'études scientifiques se penchent sur les possibilités d'une propulsion à l'antimatière, qui pourrait faire approcher la vitesse de croisière d'un engin dans l'espace de celle de la lumière, soit environ 300 000 km/seconde.

Lorsque l'on sait que ce type de propulsion produit 1000 fois plus d'énergie que la fission nucléaire, on se fait une petite idée de la puissance potentielle de cette technologie.
Selon le physicien américain Robert Lull Forward, spécialiste de la gravitation, ce système de propulsion sera sans doute disponible pour l'humanité d'ici quelques siècles.

Le problème est que la création et le stockage de seulement quelques milligrammes d'antimatière coûte aujourd'hui plusieurs milliards de dollars.



Histoire

Jusqu’en 1930, le monde des physiciens était exclusivement fait de matière. Cette matière était composée de petites « briques élémentaires » appelées particules et portant des noms étranges comme électrons, photons ou protons (voir mon billet sur le bestiaire des particules pour plus de détails).

C’est alors que le physicien Paul Dirac, pour résoudre une équation de physique, postulat qu’il devait exister une autre particule, identique à l’électron, mais ayant une charge électrique opposée. En effet, l’électron a une charge électrique négative, alors que l’équation de Dirac possède une solution supplémentaire correspondant à une « particule jumelle » positive. Cette nouvelle particule hypothétique fut baptisée positron (plus tard renommée antiélectron) et fut découverte rapidement en 1932 en analysant les rayons cosmiques venant de l’univers.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Paul Dirac en 1933, « inventeur » du positron, la première antiparticule

Cette théorie fut ensuite généralisée à toutes les particules que nous connaissons et l’ensemble de ces nouvelles particules furent nommée antimatière. Cependant, il faudra attendre 1955 pour découvrir l’antiproton et 1995 pour créer le premier antiatome au CERN.

Science for every one - novembre 2010



CERN. http://fr.wikipedia.org/wiki/Organisation_europ%C3%A9enne_pour_la_recherche_nucl%C3%A9aire


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Roswell-1947 [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

« Ils sont là, ils sont hostiles et des gens puissants nous cachent leur existence.
L'histoire telle que nous la connaissons n'est qu'un véritable mensonge... »


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Dernière édition par Roswell-1947 le Lun 13 Mai - 12:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aventures-fr.creer-forums-gratuit.fr/forum
Roswell-1947
Administrator
Administrator
avatar

Messages : 7689
Réputation : 25
Date d'inscription : 29/11/2010
Localisation : Alpha du Centaure

MessageSujet: Re: Les OVNI du IIIe Reich et l'anti-gravité   Dim 9 Sep - 4:27

Le Projet Hyperdrive ou Hyperpropulsion

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Des chercheurs de l'université d'Arizona travaillent depuis plusieurs années sur ce mode de propulsion révolutionnaire.

Dans la perspective des voyages stellaires, ces scientifiques estiment que l'Univers pourrait être composé de 4 dimensions supplémentaires à celles que nous percevons, dans lesquelles la vitesse de la lumière serait plusieurs fois plus élevée que dans notre réalité.
En théorie, une propulsion utilisant un champ antigravitationnel répulsif serait capable de faire glisser un vaisseau spatial dans ces autres dimensions pour se déplacer à des vitesses extraordinaires.
La Lune ne serait donc plus qu'à quelques minutes de trajet, et Mars à 3 petites heures alors qu'il faudrait à l'aide de notre technologie actuelle 1 an.

L'USA Army est très intéressé par cette recherche même si l'application est encore loin d'être réalisable. Le projet a obtenu en 2005 le prix du meilleur projet de vol du futur délivré par l'American Institute of Aeronautics and Astronautics.
Le Docteur Franklin Felber, qui travaille aussi sur un système de propulsion anti-gravité dit : " En me basant sur les recherches actuelles, j'envisage le lancement d'émissions spatiales utilisant des vaisseaux capables d'approcher la vitesse de la lumière avant la fin de ce siècle (…) Les solutions que propose l'antigravité évoquée dans la théorie d'Einstein vont changer notre point de vue sur notre capacité à voyager au plus profond de l'univers ".


La MHD

Un accélérateur MHD (magnétohydrodynamique) est un convertisseur MHD qui met en mouvement un fluide conducteur, grâce à un champ électrique et un champ magnétique combinés.

Le principe de base est le même que celui d'un moteur électrique. Tous deux possèdent un inducteur (électroaimant) générant un champ magnétique dans un induit.
Dans le cas d'un moteur conventionnel, cet induit est solide : c'est une bobine constituée d'un enroulement de fil métallique.
Dans le cas d'un accélérateur MHD, cet induit est fluide : liquide conducteur (eau salée, métal liquide) ou gaz ionisé (appelé plasma).

Les accélérateurs MHD n'utilisent donc pas de pièce mécanique mobile, contrairement aux moteurs électriques traditionnels, ils convertissent directement l'énergie électromagnétique en énergie cinétique. Un fluide est mis en mouvement dans un champ magnétique, par un champ électrique débitant un courant électrique aux bornes d'électrodes immergées dans le fluide.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Jean Pierre Petit

En 1968, le physicien nucléaire Stanton Friedman évoqua un mode de propulsion : la magnétohydrodynamique (ou MHD).
Il s'agit d'une branche de la physique qui traite de la dynamique des fluides conducteurs en présence d'un champ magnétique. Le physicien Jean Pierre Petit, ancien directeur de recherche au CNRS, s'intéresse depuis longtemps à la propulsion des ovnis. Il expliquait à VSD en 2000 : " La magnétohydrodynamique est l'art et la manière d'agir sur un fluide, liquide ou gaz, en lui exerçant des forces électromagnétiques, à condition qu'il soit suffisamment conducteur de l'électricité. "
Il serait possible de propulser des engins (bateaux, voitures, avions…) à l'aide d'un aimant (ou d'un bobinage) et d'une source d'électricité. Les avantages sont nombreux : les déplacements seraient extrêmement rapides et silencieux. Seul problème : cette technique consomme une quantité d'énergie colossale.
Dans l'eau de mer, il est facile de faire circuler un courant au moyen d'électrodes posées sur l'enveloppe du mobile. C'est pourquoi la propulsion MHD a été expérimentée, pour l'instant avec succès aux USA et au Japon, sur des maquettes de navires, aussi bien de surface que sous-marins.
Dans l'air, naturellement isolant, il est plus difficile de faire passer un courant électrique, mais on sait rendre l'air conducteur au moyen par exemple de champs électriques puissants engendrés, là encore, par des électrodes appropriées (l'air, rendu conducteur, peut devenir plus ou moins lumineux, ce qu'on a observé autour des objets inconnus).

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Quant au champ magnétique, il peut être créé comme pour les bateaux. Cependant, dans l'air, la propulsion est plus difficile à obtenir, puisqu'elle doit non seulement propulser le mobile, mais d'abord compenser son poids. Les champs électriques et magnétiques requis sont donc beaucoup plus intenses que pour un navire et, en pratique, il n'est guère envisageable d'obtenir les champs très intenses indispensables sans avoir recours à des bobinages supraconducteurs. Encore théorique jusqu'à il y a quelques années, leur mise en œuvre dans un véhicule aérien est, depuis 1991, une perspective crédible, avec la découverte de températures proches de l'ambiante.
La propulsion dans l'atmosphère ans hélices ou réacteurs, est donc en principe tout à fait possible par MHD, et le calcul montre que la puissance nécessaire n'est dans certains cas pas incompatible
Les premiers essais de propulsion MHD eurent lieu en France en 1976.
Si les ovnis utilisaient effectivement cette technique pour se déplacer, cela expliquerait leur vol stationnaire, leur déplacement silencieux et leurs accélérations prodigieuses sans " bang " supersonique. Ce qui résoudrait le mystère du halo de lumière qui souvent les entoure et qui serait donc de l'ozone ionisé.

Dans son ouvrage " Le temps manipulé ", Luc Mary pense que si nous n'en sommes encore qu'aux balbutiements de la MHD sur Terre, des entités d'une intelligence supérieure utilise cette propulsion pour diriger leurs machines volantes : " Les OVNIS sont donc une vitrine de l'avenir technologique. Pour résumer les vertus du générateur MHD, celui-ci créerait un vide autour de l'engin lui permettant d'atteindre des vitesses fabuleuses. Et la forme la plus rationnelle pour un vaisseau utilisant ce champ serait précisément celle de la soucoupe ".
Ce sont Andrei Sakharov et J.P.Petit qui ont popularisé la MHD.

D'après J.P.Petit dans son ouvrage " Enquête sur les Ovnis " : " Nos fusées éjectent leurs gaz à une vitesse maximale de 2500 mètres par seconde, directement indexée sur la température, régnant dans la chambre de combustion. Comme celle-ci est nécessairement limitée par la tenue thermique des matériaux, la puissance d'éjection l'est aussi.
Plus on éjecte vite, plus on tire parti du moindre kilo du mélange carburant/comburant. C'est particulièrement intéressant quand on prévoit des missions de longue durée, comme un voyage aller et retour vers Mars. Or, il se trouve qu'il n'y a pratiquement pas de limitation à la vitesse d'éjection des tuyères MHD (…).
En 1972, dans des expériences effectues en France en sortie de tube à choc sur ces gaz très chauds et très conducteurs d'électricité, on enregistra des gains de vitesse de 5000 mètres par seconde sur une longueur de seulement 10 cm. Les canons à plasma de la guerre des étoiles ne sont d'ailleurs rien d'autre que des accélérateurs MHD qui poussent cette éjection jusque dans ses extrêmes limites, puisque celle-ci tangente alors la vitesse de la lumière ".

A savoir qu'il n'y a que les USA qui continuent les recherches sur la MHD.


ovnis-direct.com
Les modes de propulsions


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Roswell-1947 [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

« Ils sont là, ils sont hostiles et des gens puissants nous cachent leur existence.
L'histoire telle que nous la connaissons n'est qu'un véritable mensonge... »


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Dernière édition par Roswell-1947 le Lun 13 Mai - 12:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aventures-fr.creer-forums-gratuit.fr/forum
The Shadow
Escorteur Ufo 2éme rang
Escorteur Ufo 2éme rang
avatar

Messages : 836
Réputation : 5
Date d'inscription : 30/09/2011
Age : 27
Localisation : Orion M42-NGC1976

MessageSujet: Re: Les OVNI du IIIe Reich et l'anti-gravité   Mar 11 Sep - 10:35

Trés intérressant sujet Roswell !!! Et il y a matière à dire si je puis dire !!!


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
The Shadow
Escorteur Ufo 2éme rang
Escorteur Ufo 2éme rang
avatar

Messages : 836
Réputation : 5
Date d'inscription : 30/09/2011
Age : 27
Localisation : Orion M42-NGC1976

MessageSujet: Re: Les OVNI du IIIe Reich et l'anti-gravité   Mar 11 Sep - 10:49

Un article double page sur l'antigravité ( projet Greenglow )
parut dans air & cosmos - juillet 2000


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
EBE 209
Astro navigateur
Astro navigateur
avatar

Messages : 1192
Réputation : 4
Date d'inscription : 31/05/2011
Localisation : Sirius B50

MessageSujet: Re: Les OVNI du IIIe Reich et l'anti-gravité   Mar 30 Avr - 8:19

LES SOUCOUPES VOLANTES DU TROISIEME REICH

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Au départ, les croyances et la mythologie nazie.

Avant la fin de la première guerre mondiale, fût créé la société secrète, les "FRERES DE LA LUMIERE" qui prit, plus tard, le nom de "SOCIETE VRIL". Dans celle-ci se retrouvèrent aussi "LES MAITRES DE LA PIERRE NOIRE", une nouvelle fondation des templiers, issue de l'ordre Germanique du Moyen-Age, et les "CHEVALIERS NOIRS" du "SOLEIL NOIR", élite de la Société Thulé et des SS.

Dans ces différentes sociétés se trouvait quasiment tous les grands responsables nazis et beaucoup de scientifiques, des sommités dans tous les domaines. Cela donna une ligne directrice (un commandement hiérarchisé) et un but idéologique (la motivation de réussir), qui a donné un élan à cette entreprise démesurée (comme on le verra plus loin).

D'après certains, les nazis auraient eu connaissance d'un savoir secret, non seulement par des contacts télépathiques avec des extra-terrestres leur fournissant les plans de construction, mais aussi par l'étude d'une soucoupe non terrestre qui se serait abattue en Forêt Noire en 1936. Mais il n'y a aucune preuve de cet événenement ni de témoins oculaires qui ont révélés quoi que ce soit à ce sujet.

La découverte de ces connaissances et en fait beaucoup plus concrète et "classique" que l'on pourrait le croire. Même si les nazis avaient en effet une très forte attirance pour tout ce qui a trait à "l'énergie du vril". Une énergie qui permettrait de faire vivre l'homme en harmonie avec la nature et qui serait détenue par les habitants d'un monde souterrain, "l'Agharta". C'est par cette "mythologie" germanique liée à l'idéologie nazie, que dans l'esprit des hauts dignitaires du Troisième Reich et surtout de Hitler, la recherche vers des technologies innovantes et des énergies inconnues fût entreprise.


Les débuts de la recherche sur les engins à intigravitation.

La recherche pour le développement des technologies de propulsion à antigravitation était entièrement aux mains des SS. Le Schutzstaffel, "escadron de production", E-IV ou "Bureau SS-E-IV", était le responsable du projet dans son ensemble. Malgré la grandeur de la tâche et le nombre de personnes impliquées, qu'ils soient militaires, ingénieurs ou scientifiques, les noms des principaux responsables sont peu connus. La majorité des archives et documents furent perdus ou détruits à cause de l'avance Alliée en 1945. Mais la principale cause du manque d'informations entourant ces recherches, c'est le secret absolue dont les SS ont fait preuve. Car la SS disposait de moyens et d'une autonomie qui leur garantissaient un anonymat quasiment assuré, concernant les recherches cruciales et stratégiques, exercées par le Reich. Uniquement les participants direct au projet étaient au courant, personne d'autre.


Les différentes recherches menées au cours de la guerre.

Parmi les projets sur la propulsion à antigravitation, il y avait le projet "RWS-1", basé en Silésie (Pologne). Ce projet était dirigé par le professeur Walter GERLACH, directeur scientifique, qui était épaulé par les professeurs THIRRING et Pascual JORDAN. Les SS l'appelèrent "Glocken", la "cloche". Les expérimentations furent réalisées en Pologne sur le site minier de Wencelaus, situé non loin de la frontière Tchèque. En Tchécoslovaquie, dans le protectorat de Bohème-Moravie, les SS étudiaient aussi un système de propulsion à énergie nucléaire, à Pilsen (1).

Le responsable de l'ensemble des projets était le SS-Gruppenführer KAMMLER. Son second était le SS-Gruppenführer Otto SCWAB, qui dirigeait l'Amtsgruppe VIII ou "Amt VIII-FEP", "Département de l'armement". D'autres officiers sont connus, comme le SS-Gruppenführer Emil MAZUW et le SS-Brigadeführer Heinrich GARTNER.

Des recherches qui portèrent leurs fruits.

La première soucoupe Allemande à voir le jour était la RFZ-1. Avec une propulsion à antigravitation "électro-mécanique". Son premier vol en 1934 fût aussi le dernier. Elle s'éleva jusqu'à environ 60m. Mais le système de guidage s'avéra inefficace. C'est avec peine que le pilote réussit à la poser au sol, puis à s'en échapper. L'appareil se mit à tourner comme une toupie avant de capoter et d'être mis en pièces. C'était la fin du prototype RFZ-1, mais le début des engins volants à propulsion de type "Vril".

Son successeur, le RFZ-2, avait une propulsion Vril et un "pilotage à impulsion magnétique". Son diamètre était de 5m et ses caractéristiques étaient les suivantes: les contours de l'appareil s'estompaient quand il prenait de la vitesse, et il s'illuminait de différentes couleurs. Selon la force de propulsion, il devenait rouge, orange, jaune, vert, blanc, bleu ou violet. Intéressant, mais pas terrible comme camouflage. Il fallait remédier à cela.

Il ne pouvait effectuer des changements de direction que de 90°, 45° ou 22,5°. Cela demandait donc une certaine maîtrise. Pas évidente pour des combats aériens contre des chasseurs conventionnels. De plus, l'installation de l'armement pausait problème. Il fût donc délaissé l'idée de l'utiliser comme chasseur et les recherches se poursuivirent.

Après le RFZ-2, ce fût le VRIL 1, disque volant qui vola au cours de l'année 1941. Il avait 11,5m de diamètre, possédait une "propulsion à lévitation Schumann" et un "pilotage par impulsion à champ magnétique". Donc aussi maniable qu'un chasseur classique, mais avec les avantages des "virages en épingle à cheveux" et la possibilité de faire du "sur place", en plus. Il atteignait des vitesses de 2900 à 12000km/h, pouvait accomplir en pleine vitesse des changements de vol à angle droit sans préjudice pour le pilote (pas la sensation des G). Plus libre en figures de vols que le RFZ-2. On construisit plusieurs exemplaires du Vril 1. Surtout pour avoir des prototypes à disposition pour continuer les recherches.



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
EBE 209
Astro navigateur
Astro navigateur
avatar

Messages : 1192
Réputation : 4
Date d'inscription : 31/05/2011
Localisation : Sirius B50

MessageSujet: Re: Les OVNI du IIIe Reich et l'anti-gravité   Mar 30 Avr - 8:38

PROJETS "VRIL" ET TECHNOLOGIE ALLEMANDE

La déclinaison de la série "Vril" se poursuivit avec plusieurs autres prototypes. Ils gardaient en fait les mêmes caractéristique au niveau de la propulsion, mais ils étaient beaucoup plus grand. L'objectif était "plus gros et mieux armé". Les deux les plus prometteurs furent le Vril 7 et le Vril 8 "Odin". Ces deux modèles subirent toutes sortes de modifications au cour des essais.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Il a coulé beaucoup d'encre sur la remarquable sophistication de la technologie allemande à la fin de la Seconde Guerre mondiale et sur l'extraordinaire panoplie d'armes baptisées «Vengeance» avec lesquelles Hitler espérait, au dernier moment, renverser le cours de la guerre par un ultime coup d'éclat. Seulement deux d'entre elles, le V-l et le missile balistique V-2, furent officiellement utilisées.Mais à la fin de la guerre, explorant les bases d'armement allemandes soigneusement camouflées,les Alliés réalisèrent le degré d'aboutissement des recherches menées par les scientifiques au service de la cause hitlérienne: ils découvrirent notamment les traces éparses d'une panoplie de pro-grammes secrets comme Haunebu, Vril ou V-7.

DES OVNIS BIEN TERRESTRES

On a prétendu que ces vestiges de programme sauraient fourni aux Alliés la technologie pour élaborer leurs propres « ovnis de fabrication terrestre», mais les preuves manquent: les Allemands ont détruit un grand nombre de bases secrètes au moment de la retraite et tout ce qui restait a été immédiatement classé confidentiel.

Néanmoins, les témoignages affluent. Au printemps 1941, Rudolph Schriever, un ingénieur en aéronautique de la Luftwaffe, aurait dessiné un appareil proto- type en forme de disque baptisé Haunebu. L'auteur allemand Rudolf Lusarra conte dans son livre German Secret Weapons of the Second World War (Les Armes secrètes des Allemands pendant la Seconde Guerre mondiale) comment Schriever aurait reçu l'appui de deux ingénieurs allemands, Miethe et Habermohl, et un soutien plus tardif de l'Italien Giuseppe Belluzzo pour finaliser l'appareil. À ce sujet, le journaliste italien Maurizio Verga, auteur notamment de l'ouvrage Ovni: Anthologie d'un mythe contemporain, conteste cette version des faits et attribue à son compatriote l'invention du premier ovni terrestre.L'idée de Belluzzo aurait ensuite été reprise parles ingénieurs allemands.

Les documents qui permettraient de résoudre ce conflit de paternité faisant défaut, on admet généralement que c'est le quadrige d'ingénieurs qui s'est attelé à l'élaboration de disques volants pour les nazis. Initialement conçus pour être propulsés par des moteurs avec turbines au gaz, ils furent ensuite modifiés en vue d'élaborer une forme perfectionnée de propulsion par réaction.
Ainsi, Schriever et Habermohl conçurent le projet du Haunebu 1, un disque à réaction pourvu d'un anneau très large pivotant autour d'un habitacle fixe en forme de dôme. Le disque était formé d'ailes mobiles réglables en fonction du décollage ou de la hauteur de vol.
Un autre appareil en forme de disque, à propulsion vectorielle, imaginé par le professeur Miethe, faisait 42 mètres de diamètre. Rudolf Lusar affirme que c'est après avoir été testé à Prague, le 14 février 1945, que cet appareil a pris le nom de V-7. Il est décrit comme ayant des performances remarquables, s'élevant â plus de dix kilomètres en moins de trois minutes, et atteignant des vitesses proches de 2 000 km/h envol horizontal, performances bien supérieures à celles des appareils de l'époque.


PLANS DE DISQUES

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Malgré la prudence observée alors par les équipes scientifiques allemandes, plusieurs dessins de disques volants nazis ont néanmoins circulé, ce qui explique que l'on dispose aujourd'hui de quelques maigres documents.Ceux du livre de David Master,
Genesis of German Jet (La Genèse du vol à réaction en Allemagne),fournissent une approximation
grossière des trois versions principales. Les dessins du disque de Miethe, suppose être le premier à avoir volé, dépourvus de détails techniques, prévoient néanmoins des habitacles au-dessus et en dessous du fuselage du disque,avec deux propulseurs à réaction à l'arrière, le tout ressemblant étrangement à l'avion furtif B2.

Le gouvernement d'Allemagne de l'Ouest dispose des plans du disque que Schriever aurait dessiné pour Hitler, mais des spécialistes en aéronautique affirment qu'ils ont été falsifiés et rendus inutilisables. Quoi qu'il en soit, le sobre dessin montrant un disque de 15 mètres de diamètre sur quatre pieds est conceptuellement très en avance sur son temps. Il aurait été équipé d'une technologie futuriste, y compris un système laser, un radar et des turbines électromagnétiques.
Les dessins de ces disques ne sont évidemment pas la preuve qu'ils ont été fabriqués ou qu'ils ont volé. Ripostant aux affirmations de Schriever et d'autres selon lesquelles des disques auraient été construits à partir de leurs plans, plusieurs experts en aéronautique ayant examiné les dessins les ont déclarés véritablement irréalisables.


V : COMME VRIL

Cherchant comment Hitler avait financé ses projets, des enquêteurs opiniâtres ont trouvé la trace d'une organisation secrète convaincue du bienfondé des mythes raciaux allemands et active à l'intérieur du mouvement nazi. L'Ordre de Thulé, inspiré de l'Ordre des Templiers, s'appropria une sentence tirée des textes sumériens anciens (« Qui vint du Ciel sur Terre») pour justifier le finance- ment de programmes de recherche sur les ovnis. Ils auraient ainsi
maîtrisé une toute nouvelle forme d'énergie qu'ils baptisèrent Vril.

Selon un ufologue américain, le colonel en retraite Wendelle Stevens, c'est bien avant la guerre, à l'université de Vienne, que la Société Vril aurait trouvé le moyen de manipuler des forces « sous-jacentes» de l'univers physique. Ces connaissances ont été ensuite combinées aux technologies utilisant des énergies nouvelles mises au point par les ingénieurs des programmes Haunebu et V-7, à l'exemple des travaux de l'Autrichien Victor Schauberger, inventeur des machines actionnées par «spirales vers l'intérieur», dans lesquelles l'énergie était le résultat d'implosions plutôt que d'explosions du moteur à combustion interne.


ANTIGRAVITÉ

Dans l'ouvrage qu'il a co-écrit avec Renato Vesco, Man-Made UFOs 1944-1994, faisant état des découvertes ayant permis, en un demi-siècle, de mettre au point des ovnis terrestres, David Hatcher Childress confirme que Schauberger aurait bien conçu, au cours de la Seconde Guerre mondiale, plusieurs disques volants pour les nazis, fonctionnant sur un mode de « propulsion à vortex liquide », une technologie qui annulerait la gravité.
Selon les affirmations de Stevens, la Société Vril aurait expérimenté plusieurs technologies singulières, dont le convertisseur d'Hans Kohler et le «tachyon à transmission magnéto-gravitationnelle de Kohler», plus connu sous le nom de «tachyonateur de Thulé». Les disques Vril de 10 mètres de diamètre, hautement perfectionnés, furent conçus pour être des appareils de combat d'interception. La technologie de propulsion à champ électromagnétique aurait alors été utilisée en 1943 pour détruire les bombardiers alliés qui attaquaient les fabriques de roulements à billes à Schweinfurth. Mais Maurizio Verga et d'autres spécialistes de la question considèrent ces affirmations comme pure affabulation.


RÉALITÉ OU FICTION ?

Les seules preuves de l'existence des appareils Vril ou Haunebu se résument à quelques photocopies de carbones de documents SS et quelques photos floues publiées dans un ouvrage allemand, Die Dunkle Seit Des Mondes (La Face cachée de la Lune) de Brad Harris, considérées comme une imposture par certains chercheurs. Le fait que les appareils Vril n'aient pas réussi à
faire pencher la balance en faveur des nazis laisse penser qu'ils sont restés à l'état de carbones, mais d'aucuns affirment que les engins existaient bel et bien mais qu'ils ont été sortis discrètement d'Allemagne juste avant la défaite dans l'attente de jours meilleurs... Si tel est le cas, où Hitler aurait-il pu les cacher sans attirer l'attention?

Si l'on en croit le journaliste et écrivain américain W. A. Harbinson, Hitler cherchait à s'implanter dans l'Antarctique. En 1938, des expéditions allemandes tracèrent la carte d'une région de Queen Maud Land que les nazis rebaptisèrent Neu-Schwabenland. Cette région très étendue comprenait plusieurs zones dépourvues de glace. Harbinson et quelques autres soutiennent que, tout au long de la guerre, les nazis y ont acheminé du matériel pour y construire une énorme base secrète. Une fois la base terminée, les disques y auraient été installés.
Or, en 1947, Neu-Schwabenland devint justement le centre d'un exercice de grande envergure de la marine américaine, l'opération Highjump («saut en hauteur»). Toujours selon Harbinson, cette opération était destinée à camoufler une expédition visant à déloger d'éventuels nazis survivant à la base secrète. La mission se serait mal terminée pour les Américains qui se seraient heurtés aux disques et auraient essuyé une défaite.
L'U.S. Navy se serait alors retirée de l'Antarctique pendant une dizaine d'années, le temps de mettre au point ses propres disques, à partir de ce qu'elle avait récupéré des installations nazies dans les décombres du IIIe Reich.



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



Sources: actualitedelhistoire. article-les-soucoupes-volantes-du-troisieme-reich
alsace-paranormal.skyrock - Les-soucoupes-humaines-du-IIIe-Reich.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Roswell-1947
Administrator
Administrator
avatar

Messages : 7689
Réputation : 25
Date d'inscription : 29/11/2010
Localisation : Alpha du Centaure

MessageSujet: Re: Les OVNI du IIIe Reich et l'anti-gravité   Mar 30 Avr - 16:10

Merci pour réouvrir le sujet EBE, et pour nous faire partager les sources de ton exposé sur les ovnis du IIIé Reich !
Ci-dessous un document vidéo sur ces engins secrets de l'armée Allemande et des projets Haunebu et Vril ...




[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Roswell-1947 [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

« Ils sont là, ils sont hostiles et des gens puissants nous cachent leur existence.
L'histoire telle que nous la connaissons n'est qu'un véritable mensonge... »


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aventures-fr.creer-forums-gratuit.fr/forum
Roswell-1947
Administrator
Administrator
avatar

Messages : 7689
Réputation : 25
Date d'inscription : 29/11/2010
Localisation : Alpha du Centaure

MessageSujet: Re: Les OVNI du IIIe Reich et l'anti-gravité   Lun 13 Mai - 12:33

Les soucoupes Allemandes et la recherche nazi pendant la guerre.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Haunebu IV 1946

Le dernier modèle de moteur antigravitationnel conçu par les nazis et le plus évolué, fût élaboré en 1943-44. Il comprenait deux cylindres superposés et contrarotatifs, de un mètre de diamètre, en métal diamagnétique. Chaque cylindre contenait de la vapeur de mercure, sous vide, mise en rotation équatoriale par les cylindres. Des ondes radio, émises à l'intérieur des cylindres formant une cavité résonante, induisait un courant électrique intense dans la tornade de vapeur de mercure. Une fois ionisée, la vapeur de mercure devenait un puissant électro-aimant tournant. Chaque tornade de mercure tournait dans le sens de rotation mécanique de son cylindre respectif. A partir d'une vitesse de rotation relative entre les tornades, d'environ 8Km/seconde. Le système annulait totalement sa masse et son inertie. L'ajout d'un faisceau radio supplémentaire permettait alors de créer une force de propulsion dirigée dans le champ antigravitationnel. L'énergie électrique du vide quantique dans le vortex de mercure était récupérée par auto-induction, ce qui permettait d'alimenter éternellement la tornade.(1)

Le concepteur de l'original de ce type de moteur, était le Professeur Gerlach, qui avait travaillé sur les extensions de la relativité générale en relation avec Albert Einstein dans les années vingt. Son moteur n'était qu'une évolution moins "grossière" du moteur magnéto-électrostatique et électromécanique de Shumann développé à partir de 1934 et dont la première version opérationnelle fût installée sur le "RVZ-1", qui vola en 1936.

Les moteurs Shumann (appelés aussi "lévitators Shumann"), développés dans le cadre du programme de recherche Allemand, équipèrent eux tous les prototypes "Vril" et "Haunebu", à l'exception du Vril 8 "Odin" et du Haunebu III, qui étaient eux équipés du moteur Gerlach. Les nazis firent aussi appel, assez tardivement et en complément des autres théories (citées plus haut), à la théorie (incomplète) "unifiée des champs" d'Einstein (appelé aussi "relativité générale étendue") datant de 1928. A partir de 1944, ils prirent du retard car ils furent confrontés à des distorsions "spatio-temporelles" (le phénomène de "vortex"), durant les vols avec leurs prototypes Vril 8 "Odin" et Haunebu III. Problèmes qu'ils eurent du mal à appréhender et à résoudre, car ils ne pouvaient être décrits par les modèles théoriques existants à l'époque.


(1) L'inventeur Canadien Hammel a reproduit, de manière empirique et sans le chercher vraiment, une version mécanique de ce moteur où les tornades de mercure sont remplacées par des cônes oscillants et superposés en aluminium.

S:Actualité-de-l'histoire


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Roswell-1947 [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

« Ils sont là, ils sont hostiles et des gens puissants nous cachent leur existence.
L'histoire telle que nous la connaissons n'est qu'un véritable mensonge... »


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aventures-fr.creer-forums-gratuit.fr/forum
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les OVNI du IIIe Reich et l'anti-gravité   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les OVNI du IIIe Reich et l'anti-gravité
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les OVNI du IIIe Reich et l'anti-gravité
» Engins anti-gravité, Reagan était au courant..
» Les secrets de la propulsion anti-gravité
» Iron sky (2012) Timo Vuorensola
» Le IIIe Reich et les Malentendants

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
UFO INVESTIGATIONS-MOVIES :: DOSSIERS PRINCIPAUX DU FORUM :: Les DOSSIERS TOP-SECRET-
Sauter vers: