UFO INVESTIGATIONS-MOVIES
Entrez dans le cinéma de science-fiction, et redécouvrez toute la filmographie ovnis d'hier et d'aujourd'hui ...

Approchez les mystères de l'ufologie et prenez conscience que la vérité est peut-être sur le point d'éclater au grand jour ...

Enter the cinema of science fiction, and rediscover complete filmography UFOs Then and now ...
Penetrate the mysteries of the UFO and realize that the truth may be about to come to light ...

UFO INVESTIGATIONS-MOVIES

Dossiers d'archives, photos images articles, documents inventaires des séries et films sur le sujet ...
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Les événements astronomiques à venir

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Roswell-1947
Administrator
Administrator
avatar

Messages : 7689
Réputation : 25
Date d'inscription : 29/11/2010
Localisation : Alpha du Centaure

MessageSujet: Les événements astronomiques à venir   Lun 2 Avr - 14:24

LES EVENEMENTS ASTRONOMIQUES EN PREVISION
Transit de Vénus : 06-2012

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Transit de Vénus devant le Soleil : 20-08-2000 (21h20)

Le transit de Vénus devant le Soleil est un phénomène astronomique particulièrement rare tout en étant observable à l'œil nu. Le prochain est prévu le 6 juin 2012.
Le 6 juin 2012 la planète Vénus passera devant le Soleil. Le phénomène s'était produit pour la dernière fois le 8 juin 2004 mais cette fréquence n'est pas toujours aussi régulière puisqu'il faudra ensuite patienter plus d'un siècle pour voir un nouveau transit.

L'observation des transits de Vénus n'est possible que depuis le XVIIe siècle, lorsque les tables de prédiction de position des planètes sont devenues assez fiables. Pendant 3 siècles les astronomes ont tenté de mesurer avec précision ces transits dans l'espoir de déterminer la parallaxe solaire indispensable pour en déduire la distance Terre-Soleil, appelée Unité Astronomique (UA). Depuis les années 1960 d'autres méthodes ont permis de déterminer avec une très grande précision la valeur de l'UA comme l'utilisation des radars ou l'envoi de sondes dans le Système solaire.
Si les astronomes les plus motivés ne manqueront pas de faire le déplacement le 6 juin 2012 jusque dans l'océan Pacifique où ils pourront suivre le phénomène pendant presque sept heures, il sera possible d'observer la fin du transit en France après le lever du Soleil. Dans tous les cas les observations de ce beau phénomène devront se faire avec prudence en appliquant les mêmes règles que lors de l'observation des éclipses de Soleil.



Table

Transit : Passage d'une planète inférieure à travers le disque solaire. Egalement passage d'un objet à travers le méridien de l'observateur.

Parallaxe : Décalage périodique des positions apparentes des étoiles proches du à la position variable de la Terre sur son orbite autour du Soleil. Plus l'étoile est proche, plus ce mouvement est important. La distance d'une étoile en parsecs est simplement 1/parallaxe, (soit en années lumière 3.2616/parallaxe) si la parallaxe est exprimée en secondes d'arc.

Unité astronomique : (symbole : UA) La distance moyenne de la Terre au Soleil. Une UA vaut 149 597 871 km. C'est une unité souvent utilisée pour les distances dans le système solaire, ou pour l'écartement de deux étoiles dans un système double.



Le transit de Vénus du 06 juin 2012 est le second du cycle court (8 ans) entre deux transits (le précédent s'étant produit le 8 juin 2004), avant une attente de 105 ans.



Conditions générales de visibilité

Pour observer l'intégralité du transit de Vénus devant le Soleil le 6 juin 2012 il faudra se rendre dans l'océan Pacifique, d'où l'on pourra suivre pendant près de 7 heures le passage du disque noir de la planète devant notre étoile. Le premier contact (lorsque le bord de Vénus "touchera" le bord solaire) est fixé à 22 heures 03 (T.U.) le 5 juin et le dernier contact se produira à 4 heures 55 (T.U.) le 6 juin.
En France (contrairement au 8 juin 2004 où tout le transit avait été observable), seule l'observation de la fin du phénomène sera possible au lever du Soleil. Il faudra donc se placer le plus à l'est possible selon un axe Strasbourg-Nice en choisissant un site d'observation bien dégagé en direction du nord-est, zone d'apparition du Soleil levant.



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Conditions de visibilité du transit de Vénus les 5 et 6 juin 2012.


Comment observer le transit de Vénus sans danger ?

L'observation du transit de Vénus devant le Soleil le 6 juin 2012 nécessite de prendre un certain nombre de mesures de sécurité, celles employées habituellement pour l'observation des éclipses de Soleil.
Le 6 juin 2012 le transit sera observable en France au lever du Soleil pendant un maximum d'une quarantaine de minutes selon la position géographique de l'observateur. À cette époque de l'année on ne peut guère compter sur le brouillard pour atténuer l'éclat de notre étoile à l'horizon, il sera donc impératif de se munir de lunettes de protection "spéciales éclipses" qu'on pourra se procurer à l'avance chez des opticiens, des pharmaciens ou dans des magasins spécialisés.
Sans ces lunettes les risques ophtalmologiques auxquels on s'expose lors d'une observation directe du soleil sont de deux natures :
des lésions cornéennes de type kératite, liées essentiellement aux ultraviolets, douloureuses mais réversibles en quelques jours
des brûlures rétiniennes liées à l'effet thermique du rayonnement solaire et à un effet photochimique sur les cellules rétiniennes particulièrement fragiles. Cet effet peut être irréversible et conduire à une altération définitive de la vue.



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Les lunettes "spéciales éclipses" sont indispensables pour observer un transit de Vénus.


Bien choisir ses lunettes

Pour observer cet événement dans de bonnes conditions de sécurité, il convient donc de se munir de lunettes spéciales de protection complètement opaques à la lumière normale, comme celles qui ont été largement utilisées lors de l'éclipse du 11 août 1999. De telles lunettes doivent être conformes aux dispositions prévues par la directive européenne 89 / 686 / CEE relative aux équipements de protection individuels, et porter le marquage CE de conformité après examen de conformité réalisé par un laboratoire de contrôle habilité. La norme de référence permettant d'attribuer le marquage CE de conformité est la norme EN 169 : 1992 relative aux verres de soudeur, le niveau de référence d'absorption pour de telles lunettes est le niveau 14.
Certaines personnes ont pu conserver des lunettes utilisées lors d'éclipses précédentes. Cependant, les lunettes à monture cartonnée et filtre aluminisé doivent être considérées comme étant à usage unique. La qualité du filtre aluminisé risque en effet d'avoir été dégradée, rendant leur protection aléatoire. Il est également possible d'utiliser des verres de soudeur, soit tenus directement à la main, soit montés sur un carton de protection. Ce verre doit être également au regard de la norme européenne EN 169 : 1992 un verre n°14, de bonne caractéristique optique. à la différence des lunettes aluminisées, c'est un produit stable dans le temps qui peut être réemployé et ne risque pas de se détériorer ou de se modifier dans le temps : il constitue actuellement la meilleure protection à condition d'être correctement utilisé. Il convient également de mettre en garde contre l'utilisation de moyens de protection de fortune, comme des verres fumés, les films radiologiques ou de simples lunettes de soleil dont la faculté de protection est très insuffisante.



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Les instruments également doivent également disposer de moyens de filtration de la lumière destinés à protéger les observateurs.
En aucun cas le transit de Vénus ne doit être observé avec des instruments d'optique (jumelles, appareil photographique,…) sans un filtre adapté placé à l'avant de l'instrument pour supprimer l'entrée de la chaleur et de tous les rayons nocifs. Il est également conseillé de limiter à quelques minutes les observations du Soleil avec un verre de soudeur ou des lunettes spéciales et d'effectuer un temps de pause entre deux observations afin de reposer les yeux.


Source info : Futura-Sciences 2001-2012


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Roswell-1947 [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

« Ils sont là, ils sont hostiles et des gens puissants nous cachent leur existence.
L'histoire telle que nous la connaissons n'est qu'un véritable mensonge... »


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aventures-fr.creer-forums-gratuit.fr/forum
Roswell-1947
Administrator
Administrator
avatar

Messages : 7689
Réputation : 25
Date d'inscription : 29/11/2010
Localisation : Alpha du Centaure

MessageSujet: Re: Les événements astronomiques à venir   Mar 5 Juin - 10:26

Le rendez-vous avec Vénus : 6 juin 2012

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

A l'aube mercredi, la planète va passer devant le Soleil et sera visible depuis la Terre.

Si vous devez vous lever très tôt mercredi matin, vous pourriez être témoin d'un spectacle rare qui ne se reproduira pas au 21e siècle. Pendant quelques heures, Vénus se retrouvera pile entre nous et notre étoile, le Soleil. Europe1.fr vous donne le mode d'emploi.

Quel phénomène ? Il s'agit de ce qu'on appelle un "transit" en langage scientifique. Concrètement, il se traduit par le passage d'un astre devant un autre. Ce transit intervient lorsque les trois corps célestes -Vénus, la Terre et le Soleil- sont alignés, ce qui se produit très rarement. A la différence d'une éclipse de lune devant le Soleil qui masque une grande partie de notre étoile, la distance et la petite taille de Vénus feront que ce transit visible sera minime.

Que va-t-on voir ? Vous pourrez voir une sorte de petit confetti noir qui traversera le disque solaire, occultant un trentième de l'image du Soleil. Dès 5h50, au lever du Soleil, Vénus sera visible si les nuages ne masquent pas trop le phénomène. Soyez à l'heure car à 6h55 exactement, Vénus sortira de la trajectoire du Soleil et disparaîtra de notre vue.

Qui va l'observer ? De nombreux observatoires solaires et une flottille d’engins spatiaux, parmi lesquels le télescope Hubble de la Nasa et de l’ESA, seront activés, explique Ouest France. En France, une expédition a été organisée par les Observatoires de Paris et de la Côte d’Azur. Des groupes seront mobilisés dans neuf régions du globe. Ces observations permettront d'en savoir plus sur les techniques de détection des exoplanètes hors de notre système solaire.

Comment l'observer ? Prudence ! Il ne faut pas observer le transit de Vénus simplement avec votre télescope ou vos jumelles sous peine d'abîmer votre rétine. Il faut se munir de lunettes appropriées comme lors des précédentes éclipses. Petit conseil du Parisien : si vous n'en disposez pas, des lunettes de soudeur (au moins indice 14) suffiront. Vous pouvez également avoir recours à un systéme simple d'une feuille de papier par projection du soleil sur celle-ci, en positionnant par exemple une paire de jumelles dans la trajectoire du soleil, mais attention sans regarder le soleil directement (Danger) Il est également possible de suivre l'événement sur plusieurs sites Internet.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

A quand le prochain transit ? Si vous manquez ce phénomène astronomique, sachez que vous ne pourrez pas le revoir avant 2117. La dernière fois qu'il a été observable, c'était le 8 juin 2004, soit 121 ans avant l'avant dernier, le 6 décembre 1882. Ce phénomène cyclique, se reproduit huit ans plus tard puis à nouveau à un siècle d'intervalle.

Simulation du transit de Vénus 6 juin 2012 :





L'Observation par projection

Ne prenez aucun risque ! En cas de doute sur l'état de vos filtres, ou tout simplement si vous n'êtes pas équipé de ces précieux filtres, vous pouvez suivre l'événement par simple projection de l'image du Soleil. Dans ce cas, il suffit d'installer votre lunette astronomique ou votre télescope, en prenant soin d'obturer le chercheur de l'instrument pour éviter tout risque d'accident, et de projeter l'image sur un écran blanc, placé à bonne distance de l'oculaire. L'image ainsi agrandie vous permettra de suivre, seul ou en groupe, le passage de Vénus devant le Soleil sans avoir à prendre de risques inutiles.

Vénus, avec un diamètre apparent de 57.8", est 32.7 fois plus petite que le Soleil (diamètre apparent de 1890,8"). L'image projetée doit donc être suffisamment grande pour permettre de voir la planète. Avec une image agrandie d'environ 160mm de diamètre, Vénus apparaîtra comme une minuscule tache d'un peu moins de 5mm de diamètre.



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


RAPPEL IMPORTANT
à lire attentivement


Observer le Soleil sans protection adaptée est dangereux,


Même pendant les phases partielles d'une éclipse, et également s'il est partiellement caché par des nuages. En effet, la luminosité est telle qu'elle peut brûler irrémédiablement votre rétine et donc vous rendre aveugle.

Le danger est d'autant plus important que la brûlure de la rétine ne s'accompagne d'aucune douleur et que les cellules détruites ne se régénèrent jamais.

Il est donc indispensable de prévoir des filtres pour observer le Soleil en toute sécurité.

Pour l'observation sans instrument, utilisez des lunettes "Spéciale Eclipse" avec estampille de conformité CE.

Pour l'observation avec jumelles ou pour la Photographie : utilisez des filtres fabriqués à partir de Mylar ou taillés dans une feuille de Polymère noire.

Ces filtres sont indispensables. On se les procure très facilement auprès des vendeurs spécialisés en Astronomie.

Si vous utilisez un instrument optique, munissez l'objectif d'un filtre spécial.

Refusez tout bricolage ou systéme "D", genre diapo noire, film voilé ou verre fumé.

En d'autres termes, soyez vigilant et très prudent.

Vérifiez toujours l'état de vos filtres avant d'observer.

Ne braquez jamais vers le Soleil, même en grande partie éclipsé, un instrument d'optique (jumelles, lunette astronomique, télescope, appareil photo...) sans un bon filtre testé et vérifié.

Le système optique doit toujours être muni d'un filtre haute densité (D3 à 4 pour la photo, D4 à 5 pour l'observation), placé devant l'objectif, jamais derrière.




Observation possible suivant les conditions météo ... Rolling Eyes


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Roswell-1947 [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

« Ils sont là, ils sont hostiles et des gens puissants nous cachent leur existence.
L'histoire telle que nous la connaissons n'est qu'un véritable mensonge... »


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aventures-fr.creer-forums-gratuit.fr/forum
EBE 209
Astro navigateur
Astro navigateur
avatar

Messages : 1192
Réputation : 4
Date d'inscription : 31/05/2011
Localisation : Sirius B50

MessageSujet: Re: Les événements astronomiques à venir   Mer 6 Juin - 8:17

Merci de cette info Roswell, dommage que la météo d'aujourd'hui ne soit pas clémente ...
A dire vrai, je remarque des conditions désastreuses du temps lorsqu'il y a un événement de cette nature, sans compter que maintenant il faudra attendre 2117
pour un prochain transit de Vénus avec le Soleil ...


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Roswell-1947
Administrator
Administrator
avatar

Messages : 7689
Réputation : 25
Date d'inscription : 29/11/2010
Localisation : Alpha du Centaure

MessageSujet: Re: Les événements astronomiques à venir   Mer 6 Juin - 14:01

Bien malheureusement comme toujours, mais je vous rapporte les premières images du net sur cet événement astronomique de toute beauté, pour ceux qui n'ont pas eu la chance de scruter le passage de vénus devant le disque solaire.

Pour la dernière fois avant 2117, le Soleil, Vénus et la Terre étaient cette nuit parfaitement alignés. Un spectacle astronomique exceptionnel.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Transit de Vénus devant le Soleil, vu par le Solar dynamic Observatory,
6 juin 2012 - images NASA




[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Roswell-1947 [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

« Ils sont là, ils sont hostiles et des gens puissants nous cachent leur existence.
L'histoire telle que nous la connaissons n'est qu'un véritable mensonge... »


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aventures-fr.creer-forums-gratuit.fr/forum
Jarod 2
Escorteur Ufo 3éme rang
Escorteur Ufo 3éme rang
avatar

Messages : 740
Réputation : 2
Date d'inscription : 27/05/2012
Localisation : Zeta Reticuli

MessageSujet: Re: Les événements astronomiques à venir   Jeu 7 Juin - 7:52

Merci Roswell, superbe vidéo, dommage pour le temps clément effectivement,
nous n'auront malheureusement plus l'occasion de voir pareil spectacle de sitôt.
Neutral


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Roswell-1947
Administrator
Administrator
avatar

Messages : 7689
Réputation : 25
Date d'inscription : 29/11/2010
Localisation : Alpha du Centaure

MessageSujet: Re: Les événements astronomiques à venir   Dim 1 Juil - 6:31

En juillet pour découvrir les planètes, suivez la Lune !
Par Jean-Baptiste Feldmann de Futura-Sciences.

Ce mois de juillet sera peut-être pour vous l'occasion de découvrir le ciel étoilé, avec pour guide une compagne de choix, la Lune.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Tous les débutants en astronomie vous le diront, le plus difficile quand on commence l'astronomie est le repérage des astres. Avec l'été et ses douces soirées il est tentant de lever les yeux en direction de la voûte céleste, mais comment s'y retrouver ? Nous vous proposons de faire vos premiers pas en suivant la course de notre satellite naturel tout au long du mois.

Mais avant, profitons de l'occasion pour chasser quelques fausses idées. Vous avez peut-être été le destinataire d'un message vous annonçant que ce mois de juillet était extraordinaire parce qu'il comportait cinq weekends complets (cinq vendredis, cinq samedis et cinq dimanches) et qu'un tel événement ne se reproduit que tous les 823 ans. C'est bien entendu ce qu'on appelle un hoax, un canular informatique, aussi fantaisiste que celui qu'on voit resurgir chaque 27 août à propos de la planète Mars aussi grosse que la Lune. S'il y a bien cinq weekends en juillet, il vous suffit de feuilleter votre calendrier pour vous rendre compte que ce fut aussi le cas en octobre 2010 et mai 2009 et que cela se reproduira en mars 2013. Rien de bien exceptionnel donc, il suffit qu'un mois de 31 jours commence un vendredi...

Deuxième petite curiosité, ce 4 juillet la Terre passait à l'aphélie, sa plus grande distance au Soleil (152,1 millions de kilomètres). Elle était au plus près de notre étoile le 3 janvier dernier à 147,1 millions de kilomètres. Il n'y a bien entendu aucune anomalie à ce que nous soyons plus près du Soleil en hiver et plus loin en été puisque les saisons sont provoquées par l'inclinaison de l'axe de rotation de la Terre et non pas par la variation de distance entre nous et notre étoile. Maintenant que ces points sont clarifiés, voyons comment la Lune va pouvoir nous aider à faire nos premiers pas en astronomie.



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

À la découverte des planètes

Pour suivre le cheminement de notre satellite naturel et ses rencontres apparentes avec d'autres objets célestes tout au long du mois, nous consulterons avec profit les éphémérides. La nouvelle Lune a coïncidé avec le premier jour du mois et une éclipse partielle de Soleil qui n'a concerné qu'une petite partie de l'océan Indien. Le dimanche 3 juillet le fin croissant lunaire était de retour dans le ciel du soir (image ci-dessus) aux côtés de Mercure, mais les lumières du couchant empêchaient de distinguer la première planète du Système solaire.
Mercure actuellement sous la surveillance de la sonde Messenger atteindra son élongation maximale le 20 juillet, c'est-à-dire que c'est à ce moment qu'elle sera au plus loin du Soleil et qu'il faudra la rechercher au crépuscule sur l'horizon ouest. Le 7 juillet, veille du premier quartier, la Lune passera à quelques encablures de Saturne, l'occasion pour vous de repérer le joyau du Système solaire dont l'opposition s'est produite il y a deux mois. Notre satellite naturel va ensuite croiser de bien lointaines planètes qu'il ne vous sera pas possible d'observer : Pluton le 13 juillet, Vesta et Neptune le 17 ou encore Uranus le 21. Beaucoup plus intéressant, le rapprochement avec Jupiter le 24 juillet vous permettra de localiser la géante gazeuse. Et pour clore ce mois planétaire, la Lune passera à proximité de Mars le 27 juillet.
Tous ces rapprochements vous donneront peut-être envie de composer de jolis paysages célestes à venir ensuite partager sur notre forum dans la rubrique astronomie !


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Roswell-1947 [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

« Ils sont là, ils sont hostiles et des gens puissants nous cachent leur existence.
L'histoire telle que nous la connaissons n'est qu'un véritable mensonge... »


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aventures-fr.creer-forums-gratuit.fr/forum
Roswell-1947
Administrator
Administrator
avatar

Messages : 7689
Réputation : 25
Date d'inscription : 29/11/2010
Localisation : Alpha du Centaure

MessageSujet: Re: Les événements astronomiques à venir   Dim 1 Juil - 7:25

Les Perséides en août 2012

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Cette superbe image de l'astrophotographe T. Ladanyi est un assemblage de plusieurs clichés réalisés pendant les nuits des 11 et 12 août 2010. De nombreuses Perséides brillantes sont visibles. Crédit T. Ladanyi


Elles nous reviennent fidèlement, année après année. Pour bien des gens, elles sont synonymes de vacances et de belles nuits d'été. Mais de qui… ou de quoi s'agit-il? De la pluie d'étoiles filantes des Perséides, bien sûr!

La pluie des Perséides est un classique de l'été. D'une année à l'autre, par contre, les conditions d'observation varient et influencent la qualité du spectacle auquel on peut s'attendre. Quant à la météo, c'est suivant son humeur du moment…

Deux facteurs astronomiques jouent en défaveur des Perséides en 2012. D'abord, la période où les météores sont les plus abondants se produira en plein jour pour les observateurs de l'Est de l'Amérique du Nord : en effet, le maximum d'activité de cette pluie est attendu vers 8 heures, heure avancée de l'Est, le matin du 12 août. Pour nous, c'est donc la nuit du 11 au 12 août qui sera la plus proche de ce maximum. Toutefois, après une heure du matin, il faudra composer avec la présence du croissant de Lune, dont la lumière voilera les météores les plus faibles.


Mais la situation n'est pas catastrophique, et à moins que vous ne vous trouviez sous un ciel complètement dépourvu de pollution lumineuse, le lever de la Lune n'aura que peu d'impact pour vous. Vers la fin de la nuit du 11 au 12 août, le radiant de la pluie (le point du ciel, situé dans la constellation de Persée, d'où semblent émaner les météores) sera à son plus haut dans le ciel. Nous ne serons alors qu'à quelques heures du maximum, et on peut s'attendre à compter une trentaine d'étoiles filantes à l'heure sous un ciel bien dégagé et raisonnablement sombre. Si la météo refuse de collaborer, sachez que les nuits qui précèdent et qui suivent sont également à considérer, mais que les comptes de météores chutent rapidement à mesure qu'on s'éloigne du maximum.

Préparez donc vos vœux, et bonnes observations !!!


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Qu'est-ce qu'une étoile filante ?

Les étoiles filantes (ou météores) sont causées par de petits grains de poussière, venus de l’espace, qui se consument en entrant à très grande vitesse dans la haute atmosphère terrestre (entre 65 et 135 kilomètres d’altitude). La Terre se déplace à 29 kilomètres par seconde autour du Soleil, et les poussières ont des vitesses de l’ordre de 40 kilomètre à la seconde : la vitesse d’impact d’une étoile filante qui arrive dans l’atmosphère se situe donc généralement entre 30 et 70 km/s, ou encore entre 100 000 et 250 000 km/h, selon que la collision soit frontale ou non ! Les météores qu’on appelle Perséïdes plongent dans l'atmosphère terrestre à 60 km/s.

Notre système solaire est rempli de ces poussières et la Terre en balaie constamment au cours de son périple autour du Soleil : c’est la source des météores dits « sporadiques », qui constituent un bruit de fond d’environ 10 météores à l’heure. Cependant, il existe des régions de l’espace où la densité de poussières est plus grande : il s’agit de concentrations de minuscules débris laissés par des comètes qui se désagrègent au cours de leurs passages répétés au voisinage du Soleil. Certains de ces essaims de poussières croisent l’orbite de la Terre, et notre planète y replonge une fois par année autour des mêmes dates. On a alors droit à une recrudescence du nombre d’étoiles filantes : une pluie de météores se produit.



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

La constellation de Persée et le radiant des Perséïdes,
tel qu'ils apparaisent au-dessus de l'horizon nord-est vers 23h30 (heure avancée), à la mi-août.
(Illustration : Planétarium de Montréal / Marc Jobin)



Qu'est-ce que le radiant?

Le nom des pluies d’étoiles filantes vient en général de la région du ciel (i.e. la constellation) d’où semblent émaner les météores; en d’autres termes, de la constellation où se trouve le radiant de la pluie en question. En effet, à cause d’un effet de perspective, les poussières que rencontre la Terre dans son mouvement autour du Soleil semblent émerger d’un même point de fuite, un peu comme les flocons de neige semblent sortir d’un « tunnel » lorsqu’on conduit la nuit pendant une tempête.

Par exemple, les fameuses Perséïdes, qu’on observe autour du 11-12 août, portent ce nom parce qu’elles semblent provenir de la constellation de Persée : elles sont dues à la traînée de poussières de la comète Swift-Tuttle. Mais il en existe plusieurs autres, moins connues que les Perséïdes. En voici quelques unes :

Autour du 18 novembre, les Léonides (radiant dans la constellation du Lion) donnent parfois lieu à de véritables « orages », brefs mais très intenses.
Autour du 14 décembre, les Géminides (constellation des Gémeaux) sont aussi intenses et « fiables » que les Perséïdes, mais la température moins clémente à cette période de l’année les rend beaucoup moins populaires.



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Perséides 2010. Crédit J.C. Dalouzy


Quelques conseils pour observer les étoiles filantes

Pour observer les étoiles filantes, vous aurez besoin d’un ciel aussi pur et sombre que possible, d’un point de vue bien dégagé… et d’une paire d’yeux grands ouverts ! Oubliez jumelles et télescopes, car leur champ de vision est trop restreint.

Allongez-vous (une chaise longue dont le dossier est incliné à 45 degrés vous soutiendra confortablement la tête) et laissez votre regard dériver sur le ciel, à mi-hauteur. Les étoiles filantes vous paraîtront plus nombreuses et leur trainée plus longue si vous regardez à la gauche ou à la droite du radiant, le point du ciel d'où semblent émaner les météores. Évitez aussi de regarder les sources de lumière qui pourraient vous éblouir : si vous avez la possibilité de fuir la pollution lumineuse des villes, n'allez pas vous installer près d'un lampadaire ou autre « sentinelle » qu'on trouve partout à la campagne !

Compter les étoiles

Vous pourrez vous amuser à compter les météores que vous apercevez, si possible en distinguant ceux appartenant à la pluie que vous observez des autres étoiles filantes que vous êtes susceptibles de voir. (On peut déterminer l’origine d’une étoile filante en remontant sa trainée lumineuse et en observant d’où elle semble émaner : par exemple, si la trace remonte à la constellation de Persée, le météore fait vraisemblablement partie de la pluie des Perséïdes.)

Pour ceux et celles qui désirent aller au-delà de la simple contemplation céleste, il est possible d’être plus précis lors de la séance d’observation. Il s’agit alors de noter le nombre d’étoiles filantes observées par tranche de quinze minutes, l’heure du début et de la fin de la séance d’observation, les conditions météorologiques et la qualité du ciel (on parle ici de magnitude visuelle limite). Par exemple, faites un crochet dans un carnet de notes pour chaque météore que vous observez, et commencez une nouvelle section aux 15, 30 ou 60 minutes. Ainsi, vous pourrez voir comment évolue la pluie dans le temps. Vous pourrez aussi comparer vos observations avec celles d’autres amateurs ou les partager avec d’autres passionnés d’astronomie lors de réunions de clubs. Il ne faut en aucun cas additionner le nombre d’étoiles filantes qu’on observe avec celui de votre voisin ou voisine !

Une nuit passée à guetter les étoiles filantes est également une excellente occasion de se familiariser avec les constellations de la saison : pour éclairer votre carte du ciel ou votre cherche-étoiles sans nuire à votre adaptation à l’obscurité, on recommande d’utiliser une lampe de poche de faible intensité, recouverte de cellophane rouge.

S'habiller correctement

Les nuits québécoises sont souvent très humides : par conséquent, il convient de se vêtir chaudement (même en plein été), d’éviter le contact direct avec le sol (un tapis de sol pourra faire une excellente barrière contre l’humidité) et de se protéger de la rosée (avec une bâche ou une toile de plastique). L’humidité peut rapidement transformer ce qui s’annonçait comme une agréable soirée à la belle étoile en une misérable expérience…

En saison froide, il s'habiller en fonction d'une température inférieure de 20 degrés à celle prévue. En effet, l'observation des étoiles filantes n'entraîne pas une grande dépense d'énergie, et ne permet guère de vous réchauffer !


Photographie

Pour les passionnés de photographie, saisir une ou des étoiles filantes sur film exige un ciel très noir (donc loin des grandes villes), un peu de patience et… une bonne dose de chance ! Vous aurez aussi besoin, comme matériel, d’un appareil-photo 35 mm qui dispose d’un contrôle manuel et de la pose «B» (les appareils entièrement mécaniques sont préférables : le froid affecte les piles des appareils électroniques), muni d’un objectif normal (50 mm) ou grand-angulaire (ouvert au maximum et focalisé à l’infini) et d’une pellicule très sensible (400 ISO et plus).

Que votre appareil soit sur un trépied fixe ou attaché à un télescope, il s’agit simplement de le pointer vers une région du ciel et de capter la lumière des étoiles pendant quelques minutes : essayez des poses de 5 à 10 minutes au maximum, puis recommencez ! Il ne reste alors plus qu’à espérer que, pendant la durée de la pose, une étoile filante ait traversé le champ d’étoiles photographié…




- Planetarium.montreal
- Crédits photos - Futura-Sciences


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Roswell-1947 [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

« Ils sont là, ils sont hostiles et des gens puissants nous cachent leur existence.
L'histoire telle que nous la connaissons n'est qu'un véritable mensonge... »


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aventures-fr.creer-forums-gratuit.fr/forum
The Shadow
Escorteur Ufo 2éme rang
Escorteur Ufo 2éme rang
avatar

Messages : 836
Réputation : 5
Date d'inscription : 30/09/2011
Age : 27
Localisation : Orion M42-NGC1976

MessageSujet: Re: Les événements astronomiques à venir   Lun 2 Juil - 2:29

Un rendez-vous annuel à ne pas manquer absolument !!! Wk


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Roswell-1947
Administrator
Administrator
avatar

Messages : 7689
Réputation : 25
Date d'inscription : 29/11/2010
Localisation : Alpha du Centaure

MessageSujet: Re: Les événements astronomiques à venir   Ven 15 Fév - 7:55

L'astéroïde Apophis ( DA14 ) va frôler la Terre ce soir

Cet objet céleste de 270 mètres de diamètre devrait s'approcher de la planète bleue
à une distance de 14,4 millions de kilomètres.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Les passionnés d'astronomie seront ravis de pouvoir découvrir à l'œil nu un astéroïde géant mercredi soir. Baptisée Apophis, du nom d'un dieu maléfique de la mythologie égyptienne, il s'approchera, sans danger, à 14,4 millions de kilomètres de la Terre.

Découvert en 2004, cet objet céleste mesure 270 mètres de diamètre, soit la taille de trois terrains de football. Il serait capable de dégager une énergie équivalente à 25.000 bombardements atomiques d'Hiroshima s'il heurtait la Terre. Il sera possible d'observer en temps réel son passage sur le site Slooh.com à partir de minuit, heure française.

http://events.slooh.com/

Des risques d'impacts faibles

À sa découverte en 2004, les astronomes craignaient une possible collision de l'astéroïde Apophis avec la Terre le 13 avril 2029. Ils estimaient cette probabilité à 2,7%, soit 1 «chance» sur 45. Mais en 2009, de nouveaux calculs effectués par la Nasa avaient écarté tout risque de collision. Ils prévoyaient que l'astéroïde passerait à cette date à 22.208 kilomètres de la Terre. Il s'agirait de la distance la plus faible jamais observée.

En 2036, l'astéroïde Apophis devrait faire sa réapparition. Selon les calculs de Steve Chesley et Paul Chodas du Jet Propulsion Laboratory de la Nasa, les risques de collision avec la Terre seront alors d'une chance sur 250.000.

L'Agence spatiale européenne (ESA) offre d'autres données que celles de la Nasa. D'après leur télescope Herschel, l'astéroïde Apophis aurait un diamètre supérieur de 20% par rapport aux estimations de l'agence américaine. Il aurait ainsi un diamètre de 352 mètres.

Selon Göran Pilbratt, responsable scientifique du projet Herschel de l'ESA, sa collision avec la Terre est «maintenant considérée comme hautement improbable dans un avenir prévisible». L'astéroïde est cependant «d'un intérêt considérable en lui-même, et comme un exemple d'objets géocroiseurs» (passant près de la Terre), a-t-il expliqué.

Un phénomène qui n'est pas rare

Le 15 février 2013, un autre astéroïde intitulé 2012 DA14 passera près de la Terre. Celui-ci est beaucoup plus petit que l'astéroïde Apophis, il ne mesure que 57 mètres de diamètre. Il sera visible à 34.000 kilomètres d'altitude, ce qui signifie qu'il va traverser l'orbite des satellites géostationnaires. Selon Mark Bailey, directeur de l'observatoire d'Armagh, en Irlande du Nord, cet astéroïde passera si près «que même les astronomes amateurs pourront l'observer, peut-être même avec de simples jumelles».

Mais ces passages, tout aussi impressionnants qu'ils soient, ne sont pas rares et sont le plus souvent inoffensifs. Durant la nuit du 12 au 13 décembre 2011, l'astéroïde Toutatis, qui revient tous les quatre ans, s'était de nouveau approché de la planète sans inquiéter les scientifiques. Il était apparu le 12 décembre à 6,9 millions de kilomètres de la planète, puis le 13 décembre à 7 millions de kilomètres.

Les images, saisies par les radars de la Nasa, indiquent une masse caillouteuse difforme. Dans la séquence vidéo, la rotation de l'astéroïde apparaît plus rapide qu'elle ne l'est de manière naturelle. En 2069, l'astéroïde Toutatis devrait à nouveau frôler la terre, où il sera visible à 3 millions de kilomètres. Là-aussi, aucun impact n'est à prévoir. Mais il pourrait frapper la planète dans quatre siècles, sauf si de nouveaux calculs contestent d'ici-là cette possible collision.


Sarah Pinard: lefigaro.fr



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Roswell-1947 [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

« Ils sont là, ils sont hostiles et des gens puissants nous cachent leur existence.
L'histoire telle que nous la connaissons n'est qu'un véritable mensonge... »


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aventures-fr.creer-forums-gratuit.fr/forum
Floflo
Patrouilleur intergalactique
Patrouilleur intergalactique
avatar

Messages : 380
Réputation : 0
Date d'inscription : 10/02/2011
Localisation : Galaxie

MessageSujet: Re: Les événements astronomiques à venir   Ven 15 Fév - 12:58

Mercredi soir ! c'est noter l'ami Wink

mais d’après la Chute d'astéroïdes en Russie, il parler pas du passage ce soir ? c'est à dire le vendredi 15 fevrier 2013 ?

ou alors je n'ai pas tout compris là :Blue:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Roswell-1947
Administrator
Administrator
avatar

Messages : 7689
Réputation : 25
Date d'inscription : 29/11/2010
Localisation : Alpha du Centaure

MessageSujet: Re: Les événements astronomiques à venir   Sam 16 Fév - 8:28

Floflo a écrit:
Mercredi soir ! c'est noter l'ami Wink

mais d’après la Chute d'astéroïdes en Russie, il parler pas du passage ce soir ? c'est à dire le vendredi 15 fevrier 2013 ?

ou alors je n'ai pas tout compris là :Blue:


Il sagit en faite pour mercredi 13 d'un autre astéroïde sous le nom de code : Apophis, une confusion avec le second astéroïde de ce vendredi 15 février au soir passant dans le sillage de la Terre est catalogué 2012 DA14.

Relire l'article ci-dessous :
Un phénomène qui n'est pas rare

Le 15 février 2013, un autre astéroïde intitulé 2012 DA14 passera près de la Terre. Celui-ci est beaucoup plus petit que l'astéroïde Apophis, il ne mesure que 57 mètres de diamètre. Il sera visible à 34.000 kilomètres d'altitude, ce qui signifie qu'il va traverser l'orbite des satellites géostationnaires. Selon Mark Bailey, directeur de l'observatoire d'Armagh, en Irlande du Nord, cet astéroïde passera si près «que même les astronomes amateurs pourront l'observer, peut-être même avec de simples jumelles».


Voilà l'origine de ta confusion et ton interrogation Floflo.



Distinction des deux astéroïdes :

- (99942) Apophis (anciennement 2004 MN4) est un astéroïde géocroiseur qui fut découvert le 19 juin 2004. Mesurant environ 325 mètres de diamètre, constitué de fer et d'une masse d'environ 47 millions de tonnes, il suit une orbite proche de celle de la Terre qu'il croise deux fois à chacune de ses révolutions. ( passage mercredi 13 février 2013 dans le périmétre terrestre )

La précision des calculs indiquant son prochain passage, affime qu'il se situerait en 2029 au plus près de la Terre au quart de la distance Terre-Lune. Des observations et des calculs ultérieurs ont permis d'affiner cette prévision.
Mais si, le 13 avril 2029, il passait dans une zone de l'espace large de 600 m baptisée le trou de la serrure, il risquerait de percuter la Terre à son passage suivant donc, le 13 avril 2036.



- 2012 DA14 est un autre astéroïde géocroiseur d'environ 45 mètres de diamètre et d'une masse de l'ordre de 120 000 tonnes, découvert le 23 février 2012 à l'observatoire de La Sagra, à Puebla de Don Fadrique, en Espagne. Le 15 février 2013, cet astéroïde est passé à seulement 0,09 distance lunaire (34 000 km) de la Terre.
Le prochain passage notable aura lieu le 16 février 2046 lorsque l’astéroïde sera au plus près à 0,01 ua du centre de notre planète. Le passage du 15 février 2013 a été le plus rapproché des trois prochaines décennies.


Note : les dimensions et les diamétres peuvent varié approximativement ...
Par ailleurs la source de l'article ( lefigaro.fr ) semble avoir englober les passages des deux astéroïdes du 13 et du 15 février 2013 d'ou le titre de l'article quelque peu ambiguë.



Le titre plus politiquement correct :

L'astéroïde 2012 ( DA14 ) va frôler la Terre ce soir

Cet objet céleste de 45 mètres de diamètre devrait s'approcher de la planète bleue
à une distance de 14,4 millions de kilomètres.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Roswell-1947 [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

« Ils sont là, ils sont hostiles et des gens puissants nous cachent leur existence.
L'histoire telle que nous la connaissons n'est qu'un véritable mensonge... »


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aventures-fr.creer-forums-gratuit.fr/forum
Roswell-1947
Administrator
Administrator
avatar

Messages : 7689
Réputation : 25
Date d'inscription : 29/11/2010
Localisation : Alpha du Centaure

MessageSujet: Re: Les événements astronomiques à venir   Sam 16 Fév - 8:53

NOTE :

L'astéroïde 2012 DA 14 a frôlé la Terre ! Vers 20h30, cet objet céleste est passé à 28 157 kilomètres environ au dessus de l'Indonésie, soit un dixième de la distance Terre-Lune. D'un diamètre de 45 mètres et d'une masse de 135 000 tonnes, il s'agit du plus gros astéroïde passant aussi près de notre planète jamais détecté par les scientifiques, puisque la distance de séparation était inférieure à celle de certains satellites.

La Nasa a surveillé de près ce survol, qui n'a fait aucun dégât.

Son passage près de la Terre n'était pas lié à la chute de morceaux de météorite en Russie, qui ont blessé un millier de personnes. Selon Samuel Kounaves, professeur au laboratoire de physique appliquée de l'université Johns Hopkins (Maryland, Etats-Unis), les météorites, qui sont des morceaux d'astéroïdes, «tombent sur la Terre en permanence».

Un point brillant se déplaçant dans le ciel

Un astéroïde est un corps du système solaire composé de roche, de métaux et de glace. Découvert en février 2012, l'astéroïde 2012 DA 14 était visible avec un télescope amateur en Europe de l'Est, en Australie et en Asie, où il fasait nuit, et il est apparu comme un point brillant se déplaçant dans le ciel.

Il était possible de suivre en direct la trajectoire de l'astéroïde 2012 DA 14 sur le site de la Nasa. A 21h05, heure de Paris, l'agence spatiale américaine a indiqué sur son compte Twitter que l'astéroïde était passé.

Source: leparisien.fr




[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Roswell-1947 [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

« Ils sont là, ils sont hostiles et des gens puissants nous cachent leur existence.
L'histoire telle que nous la connaissons n'est qu'un véritable mensonge... »


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aventures-fr.creer-forums-gratuit.fr/forum
Floflo
Patrouilleur intergalactique
Patrouilleur intergalactique
avatar

Messages : 380
Réputation : 0
Date d'inscription : 10/02/2011
Localisation : Galaxie

MessageSujet: Re: Les événements astronomiques à venir   Sam 16 Fév - 12:02

Merci Ros ! C'est maintenant plus clair dans ma petite tête Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
EBE 209
Astro navigateur
Astro navigateur
avatar

Messages : 1192
Réputation : 4
Date d'inscription : 31/05/2011
Localisation : Sirius B50

MessageSujet: Re: Les événements astronomiques à venir   Sam 16 Fév - 12:11

Affirmatif Floflo ... Wk
Merci pour ces explications et la vidéo du passage de l'astéroïde Roswell !!!


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Floflo
Patrouilleur intergalactique
Patrouilleur intergalactique
avatar

Messages : 380
Réputation : 0
Date d'inscription : 10/02/2011
Localisation : Galaxie

MessageSujet: Re: Les événements astronomiques à venir   Sam 16 Fév - 12:38

Felix Baumgartner aurait du attendre pour faire le grand plongeon
il aurait trouver un ballon pour jouer comme sa mdr2 mdr2 mdr2 mdr2

d'accord les amis, je sort ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Roswell-1947
Administrator
Administrator
avatar

Messages : 7689
Réputation : 25
Date d'inscription : 29/11/2010
Localisation : Alpha du Centaure

MessageSujet: Re: Les événements astronomiques à venir   Sam 16 Fév - 13:42

Floflo a écrit:
Felix Baumgartner aurait du attendre pour faire le grand plongeon
il aurait trouver un ballon pour jouer comme sa mdr2 mdr2 mdr2 mdr2

d'accord les amis, je sort ! Very Happy

Et imagine un peu qu'il soit tombé en plein sur l'astéroïde en sautant dans le vide, juste au même moment de son passage ?
Il aurait fallut attendre le prochain passage de cet astéroïde pour revoir félix Baumgartner ... aux environs de 2046 !
affraid


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Roswell-1947 [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

« Ils sont là, ils sont hostiles et des gens puissants nous cachent leur existence.
L'histoire telle que nous la connaissons n'est qu'un véritable mensonge... »


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aventures-fr.creer-forums-gratuit.fr/forum
Floflo
Patrouilleur intergalactique
Patrouilleur intergalactique
avatar

Messages : 380
Réputation : 0
Date d'inscription : 10/02/2011
Localisation : Galaxie

MessageSujet: Re: Les événements astronomiques à venir   Mar 19 Fév - 3:17

Il aurait pris de la bouteille l'ami Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Roswell-1947
Administrator
Administrator
avatar

Messages : 7689
Réputation : 25
Date d'inscription : 29/11/2010
Localisation : Alpha du Centaure

MessageSujet: Re: Les événements astronomiques à venir   Mar 19 Fév - 13:13

Floflo a écrit:
Il aurait pris de la bouteille l'ami Very Happy

Et un bol d'air à longue échéance dans l'espace pour Felix Baumgartner en perspective ... fu

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Roswell-1947 [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

« Ils sont là, ils sont hostiles et des gens puissants nous cachent leur existence.
L'histoire telle que nous la connaissons n'est qu'un véritable mensonge... »


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aventures-fr.creer-forums-gratuit.fr/forum
Floflo
Patrouilleur intergalactique
Patrouilleur intergalactique
avatar

Messages : 380
Réputation : 0
Date d'inscription : 10/02/2011
Localisation : Galaxie

MessageSujet: Re: Les événements astronomiques à venir   Mer 20 Fév - 13:52

Petite parenthèse sur notre ami felix si je peut me permettre mon ami Ros ? Wink
il en faut quand même dans le pantalon pour sauter à cet hauteur affraid
moi qui suis fan de sensation forte et de saut en hauteur ( j’atterris dans l'eau moi) Very Happy j'imagine meme pas la sensation,
il en ai pas à ses premiers sauts, la preuve sur cette vidéos ci-dessous,

Arrow http://www.youtube.com/watch?v=3_Io1DgObCs
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Roswell-1947
Administrator
Administrator
avatar

Messages : 7689
Réputation : 25
Date d'inscription : 29/11/2010
Localisation : Alpha du Centaure

MessageSujet: Re: Les événements astronomiques à venir   Dim 10 Mar - 11:52

Floflo a écrit:
Petite parenthèse sur notre ami felix si je peut me permettre mon ami Ros ? Wink
il en faut quand même dans le pantalon pour sauter à cet hauteur affraid
moi qui suis fan de sensation forte et de saut en hauteur ( j’atterris dans l'eau moi) Very Happy j'imagine meme pas la sensation,
il en ai pas à ses premiers sauts, la preuve sur cette vidéos ci-dessous,

Arrow http://www.youtube.com/watch?v=3_Io1DgObCs

Avant de faire ce saut vertigineux et évenementiel, Félix s'est longment préparé, tu imagines bien que ce type de saut dans l'espace ne se fait pas sur un coup de tête.
Felix Baumgartner est un spécialiste de l'extrême, il a subit toute une batterie de tests et d'examens, technique, psychologique et sans compter sur un entrainement physique trés poussé pour en arriver à ce résultat ou il faut un moral à toute épreuve et surtout le coeur bien accroché.
Je note cependant que pendant son saut, il faillit à un moment perdre connaîssance sous la pression de ce saut qui entre dans l'histoire ... de l'humanité !


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Roswell-1947 [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

« Ils sont là, ils sont hostiles et des gens puissants nous cachent leur existence.
L'histoire telle que nous la connaissons n'est qu'un véritable mensonge... »


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aventures-fr.creer-forums-gratuit.fr/forum
Roswell-1947
Administrator
Administrator
avatar

Messages : 7689
Réputation : 25
Date d'inscription : 29/11/2010
Localisation : Alpha du Centaure

MessageSujet: Re: Les événements astronomiques à venir   Dim 10 Mar - 12:12

Passage de la comète PANSTARRS C/2011 L4

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Carte du ciel : trajectoire de la comète durant le mois de mars 2013

Cette comète a été découverte le 6 juin 2011 à l'aide du télescope de 1.8m Pan-STARRS situé à Hawaii (Haleaka) et spécialisé dans la détection des objets géocroiseurs (MPEC – 2011-L33).

Plusieurs observations antérieures à sa découverte furent trouvées par S. Larson (Mt. Lemmon Survey, Arizona, USA). Nous disposons maintenant d'une orbite ajustée sur 1385 observations réparties entre le 21 mai 2011 et le 9 février 2013. En octobre 2012 le diamètre de sa chevelure (coma) était de 120 000 km. Si l'évolution du dégazage de la comète se confirme, elle devrait atteindre en mars 2013 une magnitude voisine de zéro, elle aura alors un éclat similaire à celui de Vega de la Lyre, et sa queue aura de dix à vingt degrés de longueur. La comète passera au plus proche du Soleil le 10 mars 2013 à 4h 3m 12s UTC, sa distance au Soleil sera alors de 0,3154 ua (45,110 millions de kilomètres). Elle sera au plus proche de la Terre le 5 mars 2013 à 10h 7m 33s UTC, sa distance à la Terre sera alors de 1,09689 ua (164,092 millions de kilomètres).

Dans l'hémisphère nord, la comète sera visible le soir bas sur l'horizon à l'ouest dans les lueurs crépusculaires à partir du 10 mars 2013 à limite des constellations de la Baleine et des Poissons, mais sa faible élongation au Soleil (environ 15°) risque de rendre son observation relativement difficile en raison de la luminosité du ciel au coucher du Soleil. En fin de mois, l'élongation du Soleil atteindra une trentaine de degrés, mais sa magnitude aura augmenté et elle sera moins lumineuse.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Aspect visible de la cométe ( photo provenant du site astro-québec )

A partir du 08 mars après le coucher du Soleil, elle sera collé à l'horizon ouest autour de l'azimut 258 degrés (utilisez une boussole pour determiner l'azimut) et une bonne paire de jumelle. Le 10 mars, elle passera au plus pres du Soleil. Selon les données du JPL,sa magnitude pourrait atteindre -0,4. Après le 10 mars, elle montera de plus en plus haut dans le ciel et elle devrait devenir de plus en plus interessante a suivre.

Les astronomes sont invités a se preparer pour l'événement. Elle sera a sa plus grande brillance autour du 10 mars et elle faiblira de plus en plus dans les semaines apres le 10 mars.

La comète C/2011 L4 PANSTARRS sera visible sous nos cieux près de l'horizon ouest. Elle est présentement visible à l'oeil nu dans l'hémisphère sud.



Arrow http://www.astrosurf.com/d_bergeron/astronomie/phenomenes/Comete%20C%202011%20L4%20Panstarrs/L4%20Panstarrs.htm


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Roswell-1947 [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

« Ils sont là, ils sont hostiles et des gens puissants nous cachent leur existence.
L'histoire telle que nous la connaissons n'est qu'un véritable mensonge... »


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aventures-fr.creer-forums-gratuit.fr/forum
The Shadow
Escorteur Ufo 2éme rang
Escorteur Ufo 2éme rang
avatar

Messages : 836
Réputation : 5
Date d'inscription : 30/09/2011
Age : 27
Localisation : Orion M42-NGC1976

MessageSujet: Re: Les événements astronomiques à venir   Mer 13 Mar - 2:28

PROCHAINES ECLIPSES LUNAIRES VISIBLE 2013

Type d'éclipse : Eclipse Partielle de Lune
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Type d'éclipse : Eclipse de Lune par la Pénombre
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Type d'éclipse : Eclipse de Lune par la Pénombre
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Roswell-1947
Administrator
Administrator
avatar

Messages : 7689
Réputation : 25
Date d'inscription : 29/11/2010
Localisation : Alpha du Centaure

MessageSujet: Re: Les événements astronomiques à venir   Mar 2 Avr - 12:36

La première éclipse de Lune de l'année 2013

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

L'année 2013 comporte trois éclipses de Lune : une éclipse partielle et deux éclipses par la pénombre. Ces trois éclipses seront visibles depuis la France. La première éclipse est l'éclipse partielle qui a lieu la nuit du 25 avril 2013, elle est de très faible magnitude (0,0148422).

Cette éclipse sera visible en partie en France métropolitaine le soir après le coucher du Soleil, la Lune se lèvera alors qu'elle sera déjà entrée dans la pénombre. Toutes les autres phases seront visibles, mais en raison de la très faible magnitude de l'éclipse la phase partielle sera difficile à observer, à peine 0,5' de la Lune sera dans le cône d'ombre de la Terre !

Voici la suite des événements relatifs à la Lune sur cette courte période de temps :

•le 22/04/2013 à 13h 10m 31s UTC : la Lune a une déclinaison nulle et décroissante, ascension droite = 11h 15,1m.
•le 25/04/2013 à 19h 57m 07s UTC : Pleine Lune.
•le 26/04/2013 à 14h 06m 29s UTC : la Lune passe par le nœud ascendant de son orbite, longitude moyenne : +226° 49,9'.
•le 27/04/2013 à 19h 52m 23s UTC : la Lune au périgée (distance minimale à la Terre) d = 362268,162 km, diamètre apparent : 33,0657'.


Eclipse de Lune du 25 avril 2013

La Terre, éclairée par le Soleil, crée dans la direction opposée à ce dernier un cône d’ombre et un cône de pénombre.
L’axe de ces cônes est une droite reliant le centre du Soleil au centre de la Terre.
La longueur du cône d’ombre varie de 221 à 231 fois le rayon terrestre en fonction de la distance Terre – Soleil. (rayon de la Terre = 6378 km)

Rappel des différents types d’éclipses de Lune :

1. Eclipse totale par l’ombre : la totalité de la Lune passe dans le cône d’ombre de la Terre.
2. Eclipse partielle par l’ombre : une partie faible à importante de la Lune passe dans le cône d’ombre de la Terre.
3. Eclipse totale par la pénombre : la totalité de la Lune passe dans le cône de pénombre de la Terre.
4. Eclipse partielle par la pénombre : une partie faible à importante de la Lune passe dans le cône de pénombre de la Terre.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

L’éclipse de Lune du 25 avril prochain correspond à une éclipse du 2ème type dont la géométrie est représentée sur le dessin. Elle est définie comme une très petite éclipse dans l’ombre, une partie faible de l’astre se trouvant dans le cône d’ombre.

Le premier contact de la Lune avec le cône d’ombre de la Terre aura lieu à 21 H 54 (heure légale), le maximum à 22 H 08 et le dernier contact à 22 H 21.

La faible grandeur de cette éclipse est évaluée à 0,01.
Cette valeur indique que seulement 1 % du diamètre du disque lunaire pénètre dans le cône d’ombre de la Terre (diamètre Lune = 3476 km).
A Paris (et banlieue), la hauteur de la Lune au-dessus de l’horizon sera de 8° au premier contact et de 11° au dernier contact avec l’ombre. Après ce dernier contact, la présence de la pénombre sur la surface de la Lune sera encore visible quelque temps après 22 H 21.

Il est à noter qu’au moment de l’éclipse, la planète Saturne sera très proche de la Lune à environ 5°.
La prochaine éclipse visible en 2013 sera une éclipse partielle par la pénombre (4ème type) et se produira le 18 octobre.


Sources: Propos de M. Trapletti - Club d'Astronomie de Vélizy.
LA LETTRE D'INFORMATION DE L'IMCCE - N°89 : avril 2013




[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Roswell-1947 [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

« Ils sont là, ils sont hostiles et des gens puissants nous cachent leur existence.
L'histoire telle que nous la connaissons n'est qu'un véritable mensonge... »


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aventures-fr.creer-forums-gratuit.fr/forum
Roswell-1947
Administrator
Administrator
avatar

Messages : 7689
Réputation : 25
Date d'inscription : 29/11/2010
Localisation : Alpha du Centaure

MessageSujet: Re: Les événements astronomiques à venir   Dim 9 Juin - 14:15

23/06/2013 :
La plus grosse Pleine Lune de l'année


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Ce dimanche 23 juin 2013 aura lieu la plus grosse Pleine Lune de l'année. Elle se lèvera au moment où le Soleil se couchera.
Vous pourrez observer les deux astres en même temps vers 19 h 50 TU (21 h 50 heure locale), à condition d'avoir un horizon dégagé sur l'est (lever de Lune) et l'ouest (coucher du Soleil).


Contrairement à des informations qui circulent sur Internet, la plus grosse Pleine Lune de l'année,
n'a et n'aura aucune conséquence sur notre vie quotidienne.


Ce qu'il faut savoir

Certaines idées reçues ont la vie dure en astronomie. Prenez la planète Mars : chaque 27 août depuis 2003 circule sur le Web une plaisanterie tenace qui fait croire que la Planète rouge sera aussi grosse que la Lune dans le ciel. C'est ce qu'on appelle un hoax, un canular informatique. Il semble que l'échéance de la prochaine plus grosse Pleine Lune de l'année soit de nouveau propice aux suppositions douteuses.
Tout a commencé il y a quelques années quand l'idée a couru que le passage de la Lune à son périgée serait à l'origine du tremblement de terre au Japon. Depuis, de nombreux internautes s'interrogent sur les effets de ce rapprochement cosmique.

Admirez et ne vous inquiétez pas

Questionné à ce sujet, Jim Garvin, responsable du Goddard Space Flight Center de la Nasa, a rappelé que ce phénomène astronomique n'avait que des conséquences mineures sur notre planète, principalement au niveau des marées océaniques. Le rapprochement (relatif) de la Lune n'est rien en regard des puissantes forces internes de la Terre qui sont à l'origine de la tectonique des plaques.
Profitez donc de la soirée du 23 juin, si la météo vous le permet, pour aller observer le lever de cette fameuse Pleine Lune en regardant vers l'est après le coucher de soleil. N'hésitez pas à immortaliser la scène. Un simple compact numérique suffit, de préférence installé sur pied parfaitement stable.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

L'orbite elliptique de la Lune fait varier régulièrement la distance qui la sépare de la Terre dans une fourchette comprise entre 356.410 kilomètres pour le périgée à 406.740 kilomètres pour l'apogée. Ces variations influent logiquement sur le diamètre apparent de la Lune. Au plus loin notre satellite naturel mesure seulement 29 minutes d'arc mais peut dépasser les 33 minutes d'arc au périgée. La Lune sera alors à seulement 200 kilomètres de la plus courte distance qui peut nous séparer d'elle et nous pourrons admirer un disque de plus de 33,5 minutes d'arc de diamètre.
Il faut remonter à décembre 2008 pour retrouver une Pleine Lune aussi imposante qui était alors à 356.567 kilomètres de nous. Après ce nouveau phénoméne lunaire, il nous faudra patienter jusqu'au 14 novembre 2016, date à laquelle la Pleine Lune ne sera qu'à 356.511 kilomètres.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Une image de la super Pleine Lune saisie à Paris sous la pluie. (VegaStar Carpentier)
Futura-Sciences.


Spectacle à l'horizon

C'est lorsque la Pleine Lune se lèvera après le coucher du soleil vers environs 19 heures TL que vous pourrez le mieux profiter du phénomène. La grosseur de notre satellite sera en effet amplifiée par une illusion d'optique qui nous la fait voir plus imposante qu'elle n'est réellement, notre cerveau l'alignant par rapport à des repères terrestres plus proches. D'autre part les effets de la réfraction atmosphérique pourront déformer le disque lunaire et lui donner une couleur fortement orangée, des phénomènes qu'on observe également au cours des levers de soleil. Pour ne pas rater ce spectacle vous devez vous installer sur un site d'observation avec un horizon bien dégagé. Vous pourrez vous y rendre la veille pour voir où se lève la lune, sachant que le lendemain le lever se produira 80 minutes plus tard et 10 degrés plus à droite.



Informations et archives : Futura-Sciences



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Roswell-1947 [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

« Ils sont là, ils sont hostiles et des gens puissants nous cachent leur existence.
L'histoire telle que nous la connaissons n'est qu'un véritable mensonge... »


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aventures-fr.creer-forums-gratuit.fr/forum
Floflo
Patrouilleur intergalactique
Patrouilleur intergalactique
avatar

Messages : 380
Réputation : 0
Date d'inscription : 10/02/2011
Localisation : Galaxie

MessageSujet: Re: Les événements astronomiques à venir   Dim 9 Juin - 16:17

Superbe info Ros, je t'en remercie Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les événements astronomiques à venir   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les événements astronomiques à venir
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Les événements astronomiques à venir
» Evénements astronomiques
» Les événements astronomiques du mois (2011-2012-2013)
» Vidéo-Prophétie : Les Événements à venir en cette Fin des Temps - Un enseignement de Fille du Oui !
» Point de vue catholique sur de grand événements à venir

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
UFO INVESTIGATIONS-MOVIES :: ESPACE EVASIONS & DECOUVERTES :: ESPACE ASTRONOMIE et OBSERVATIONS :: Astronomie & Pratique-
Sauter vers: