UFO INVESTIGATIONS-MOVIES
Entrez dans le cinéma de science-fiction, et redécouvrez toute la filmographie ovnis d'hier et d'aujourd'hui ...

Approchez les mystères de l'ufologie et prenez conscience que la vérité est peut-être sur le point d'éclater au grand jour ...

Enter the cinema of science fiction, and rediscover complete filmography UFOs Then and now ...
Penetrate the mysteries of the UFO and realize that the truth may be about to come to light ...

UFO INVESTIGATIONS-MOVIES

Dossiers d'archives, photos images articles, documents inventaires des séries et films sur le sujet ...
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

  L'Étrange Créature du lac noir ( 1954 ) Jack Arnold

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Roswell-1947
Administrator
Administrator
avatar

Messages : 7706
Réputation : 25
Date d'inscription : 29/11/2010
Localisation : Alpha du Centaure

MessageSujet: L'Étrange Créature du lac noir ( 1954 ) Jack Arnold   Lun 12 Mar - 11:05

L'Étrange Créature du lac noir
(The Creature from the Black Lagoon)


Film américain réalisé par Jack Arnold fut tourné pour être visionné en 3 dimensions par procédé de lunettes polarisantes mais fut principalement distribué dans une version pour lunettes à deux couleurs (anaglyphe) restituant un effet tridimensionnel moins bon.
L'Étrange Créature du lac noir est sorti le 5 mars 1954.

Le film est considéré comme un classique des années cinquante et connaîtra deux suites : La Revanche de la créature (Revenge of the Creature) du même Jack Arnold en 1955 et La créature est parmi nous (The Creature Walks Among Us) de John F. Sherwood en 1956.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Synopsis

Dans les années 50, une expédition en Amazonie découvre grâce à des preuves fossilisées datant du Dévonien, d'un lien entre la terre et les animaux marins. Le chef de l'expédition Carl Maia rend alors visite au Dr David Reed, un ichtyologiste qui travaille dans un institut de biologie marine, qui persuade à son tour le Dr Williams de financer les recherches pour retrouver d'autres preuves.

Lorsque l’expédition - composée de quatre scientifique, du commandant du bateau ainsi que de Kay Lawrence, la compagne du Dr Reed - arrivent au camp, ils découvrent que les hommes laissés sur place ont été massacrés. L'équipe décident alors de s'enfoncer dans le le lagon noir, ignorant que le responsable des meurtres du camp n'est autre qu'une créature amphibie préhistorique vivant en ces lieux…



Fiche technique

Titre : L'Étrange Créature du lac noir
Titre original : The Creature from the Black Lagoon
Réalisation : Jack Arnold
Scénario : Harry Essex et Arthur A. Ross d'après une histoire de Maurice Zimm
Direction artistique : Hilyard M. Brown et Bernard Herzbrun
Photographie : William E. Snyder
Montage : Ted J. Kent
Musique : Henry Mancini (non crédité), Hans J. Salter (non crédité) et Herman Stein (non crédité)
Production : William Alland
Société de production : Universal Pictures
Sociétés de distribution : Universal Pictures (États-Unis), Universal Film (Belgique), Universal (France)
Pays d'origine : États-Unis
Langue originale : anglais
Format : Noir et blanc - 2,00:1 - Son Mono (Western Electric Recording) - 35 mm
Genre : Fantastique
Durée : 79 minutes
Date de sortie : États-Unis : 5 mars 1954 - France : 13 avril 1955


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
La créature et Kay Lawrence ( Julie Adams )

Distribution

Richard Carlson : le docteur David Reed
Julie Adams : Kay Lawrence
Richard Denning : le docteur Mark Williams
Antonio Moreno : le docteur Carl Maia
Nestor Paiva : Lucas, Capitaine du Rita
Whit Bissell : Edwin Thompson
Bernie Gozier : Zee, un marin du Rita
Ricou Browning : la créature sous l'eau (non crédité)
Ben Chapman : la créature à l'air libre (non crédité)
Sydney Mason : Dr. Matos
Perry Lopez (non-crédité) : Tomas
Narration : Roland Menard



La version 3D du film

Le passage de la version anaglyphe du film à la télévision française le 19 octobre 1982 dans le cadre de l'émission La Dernière Séance a marqué la mémoire de nombreux téléspectateurs hexagonaux. Pour la diffusion de cette émission spéciale, appelée « séance en relief », les téléspectateurs peuvent se procurer les lunettes équipées de filtres bleu et rouge en achetant un magazine de télévision partenaire de l'opération. Dans son Dictionnaire du cinéma, Jacques Lourcelles précise à propos de cette expérience de relief à la télévision française: « Insuffisamment expliquée, mais parfaitement réussie sur le plan technique, elle déçut le public et n'a pas été renouvelée depuis lors ».


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

La critique

la Créature du lac noir. C'est incontestablement LA créature la plus réussie des anées 1950, celle du film tourné en relief anaglyphe L'ETRANGE CREATURE DU LAC NOIR (CREATURE FROM THE BLACK LAGOON / Jack Arnold / 1954), un classique du genre.

Le film raconte l'expédition amazonienne d'une mission scientifique à la recherche de fossiles d'une étrange créature aquatique mi-poisson mi-humaine, chaînon manquant entre l'homme et le poisson. Alors que l'équipe croyait la créature éteinte depuis fort longtemps, elle découvre un spécimen encore vivant et doit faire face à son hostilité.

Pourquoi la créature du lac noir est-elle si exceptionnelle par rapport aux consoeurs de son époque ? Tout simplement à cause de sa conception, très élaborée, qui ne la réduit pas à une vulgaire bestiole de plus à rajouter au bataillon des créatures involontairement hilarantes, comme il en pleuvait dans les fifties ! On est loin, très loin, d'un monstre de pacotille.





Son apparence d'homme-poisson fort réussie est le résultat d'une équipe de spécialistes des effets spéciaux de maquillage de la Universal. Le producteur du film, William Alland, souhaitait lui conférer l'aspect d'un monstre “à la fois beau et triste”. Un peu comme dans KING KONG, la Créature va s'éprendre d'une belle jeune femme, mais elle devra affronter les hommes et sera finalement tuée à la fin du film.

De magnifiques séquences sous-marines furent tournées, dont une particulièrement célèbre pour son évocation érotique où l'on voit la Créature observer la jeune femme tout en nageant sous elle.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Le costume de caoutchouc coûta la bagatelle de 15 000 dollars, une fortune pour l'époque. Deux comédiens furent employés pour la Créature : Ricou Browning, plongeur-cascadeur, s'occupa des séquences aquatiques tournées en Floride, alors que Ben Chapman incarna la Créature hors de l'eau.

La Créature du lac noir connut un tel succès qu'elle entra instantanément au panthéon des monstres sacrés d'Hollywood, en compagnie de Dracula, la créature de Frankenstein, la momie et le loup-garou ! Deux autres films furent tournés avec elle : LA REVANCHE DE LA CREATURE (REVENGE OF THE CREATURE / Jack Arnold / 1955) et LA CREATURE EST PARMI NOUS (THE CREATURE WALKS AMONG US / John Sherwood / 1956). Elle revint également faire quelques apparitions vedette dans d'autres films et connut même un ”lifting” dans THE MONSTER SQUAD (Fred Dekker / 1987). Enfin, un remake de L'ETRANGE CREATURE DU LAC NOIR est annoncé depuis des années.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

L'avis

Ces trois films témoignent de l'acharnement malfaisant des humains envers tout ce qui est différent, et le calvaire que subit le monstre, capturé au filet, garrotté, frappé à coups de bâton, fusillé, ne peut laisser indifférent le spectateur, surtout que Jack Arnold, cinéaste humaniste, ne cache pas sa sympathie pour l'amphibien - même si les héros humains semblent avoir la part belle, on ressent comme un attachement pour cette créature qui ne souhaitait qu'une seule chose au fond d'elle : vivre en paix dans son environnement sauvage.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Roswell-1947 [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

« Ils sont là, ils sont hostiles et des gens puissants nous cachent leur existence.
L'histoire telle que nous la connaissons n'est qu'un véritable mensonge... »


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Dernière édition par Roswell-1947 le Lun 13 Mai - 8:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aventures-fr.creer-forums-gratuit.fr/forum
Roswell-1947
Administrator
Administrator
avatar

Messages : 7706
Réputation : 25
Date d'inscription : 29/11/2010
Localisation : Alpha du Centaure

MessageSujet: Re: L'Étrange Créature du lac noir ( 1954 ) Jack Arnold   Lun 12 Mar - 11:19



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Roswell-1947 [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

« Ils sont là, ils sont hostiles et des gens puissants nous cachent leur existence.
L'histoire telle que nous la connaissons n'est qu'un véritable mensonge... »


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Dernière édition par Roswell-1947 le Lun 13 Mai - 8:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aventures-fr.creer-forums-gratuit.fr/forum
Roswell-1947
Administrator
Administrator
avatar

Messages : 7706
Réputation : 25
Date d'inscription : 29/11/2010
Localisation : Alpha du Centaure

MessageSujet: Re: L'Étrange Créature du lac noir ( 1954 ) Jack Arnold   Lun 12 Mar - 11:25

Visuel Edition Intégral DVD Collector V.O.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

http://crslatnick.com/details/44746.html


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Roswell-1947 [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

« Ils sont là, ils sont hostiles et des gens puissants nous cachent leur existence.
L'histoire telle que nous la connaissons n'est qu'un véritable mensonge... »


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Dernière édition par Roswell-1947 le Lun 13 Mai - 8:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aventures-fr.creer-forums-gratuit.fr/forum
Roswell-1947
Administrator
Administrator
avatar

Messages : 7706
Réputation : 25
Date d'inscription : 29/11/2010
Localisation : Alpha du Centaure

MessageSujet: Re: L'Étrange Créature du lac noir ( 1954 ) Jack Arnold   Lun 12 Mar - 11:34

Visuels Edition DVD VF
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Roswell-1947 [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

« Ils sont là, ils sont hostiles et des gens puissants nous cachent leur existence.
L'histoire telle que nous la connaissons n'est qu'un véritable mensonge... »


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Dernière édition par Roswell-1947 le Lun 13 Mai - 8:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aventures-fr.creer-forums-gratuit.fr/forum
Roswell-1947
Administrator
Administrator
avatar

Messages : 7706
Réputation : 25
Date d'inscription : 29/11/2010
Localisation : Alpha du Centaure

MessageSujet: Re: L'Étrange Créature du lac noir ( 1954 ) Jack Arnold   Lun 12 Mar - 11:38

Extrait(s) de la bande originale : Créature from the black lagoon


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Roswell-1947 [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

« Ils sont là, ils sont hostiles et des gens puissants nous cachent leur existence.
L'histoire telle que nous la connaissons n'est qu'un véritable mensonge... »


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Dernière édition par Roswell-1947 le Lun 13 Mai - 8:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aventures-fr.creer-forums-gratuit.fr/forum
Roswell-1947
Administrator
Administrator
avatar

Messages : 7706
Réputation : 25
Date d'inscription : 29/11/2010
Localisation : Alpha du Centaure

MessageSujet: Re: L'Étrange Créature du lac noir ( 1954 ) Jack Arnold   Lun 12 Mar - 13:25

L'Étrange Créature du lac noir ( 1954 ) Jack Arnold

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

http://a.giscos.free.fr/cinema/E/EtrangeCreatureDuLacNoir/index.html


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Roswell-1947 [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

« Ils sont là, ils sont hostiles et des gens puissants nous cachent leur existence.
L'histoire telle que nous la connaissons n'est qu'un véritable mensonge... »


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Dernière édition par Roswell-1947 le Lun 13 Mai - 8:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aventures-fr.creer-forums-gratuit.fr/forum
EBE 209
Astro navigateur
Astro navigateur
avatar

Messages : 1200
Réputation : 4
Date d'inscription : 31/05/2011
Localisation : Sirius B50

MessageSujet: Re: L'Étrange Créature du lac noir ( 1954 ) Jack Arnold   Mer 14 Mar - 9:57

Superbe film fantastique des années 50, vu dans "la dernière scéance" de Eddy Mitchell à l'époque,
difficile de ne pas connaître ce film avec toute la publicité faite avant sa diffusion sur FR3 et l'événement du visionnage
du film dans sa version 3D.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Diana 2012
Patrouilleur stellaire
Patrouilleur stellaire
avatar

Messages : 93
Réputation : 0
Date d'inscription : 26/02/2012
Age : 47
Localisation : Mother Ship

MessageSujet: Re: L'Étrange Créature du lac noir ( 1954 ) Jack Arnold   Dim 18 Mar - 8:23

Un film remarquable, tant sur la mise en scéne que sur les effets de la 3D pour l'époque.
La créature est superbement réalisé et complétement réussie dans son aspect convainquant.
Je me souviens avoir vu ce film la toute première fois aussi dans "La dernière scéance"
d'Eddy Mitchell sur FR3. Une soirée inoubliable car j'avais acheté le kit 3D spécial pour
voir le film en 3D.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Principe de restitution du relief


La restitution du relief est donnée en plaçant un filtre de l’une de ces deux couleurs complémentaires sur un œil et un filtre de l’autre couleur sur l’autre œil : ainsi, chaque œil ne perçoit que les éléments de l'image visibles à travers le filtre de la même couleur (si le fond de l'image est noir) ou de la couleur complémentaire (si le fond de l'image est blanc).

Si deux éléments d'image gauche et droite sont vus suffisamment proches, avec un décalage seulement horizontal, le cerveau les interprétera comme représentant le même objet. Cet objet sera vu plus ou moins loin devant ou derrière le plan sur lequel l'image est physiquement formée, selon la valeur et le sens du décalage, appelé parallaxe, entre les éléments gauche et droit.

Ainsi, si le décalage est différent pour divers éléments de l’image, celui qui regarde l’image à travers des filtres aura l’impression de voir une image dont les points sont situés dans tout l'espace. On voit alors cette image en relief.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Roswell-1947
Administrator
Administrator
avatar

Messages : 7706
Réputation : 25
Date d'inscription : 29/11/2010
Localisation : Alpha du Centaure

MessageSujet: Re: L'Étrange Créature du lac noir ( 1954 ) Jack Arnold   Lun 19 Mar - 14:04

Merci Diana pour la présentation du kit spécial 3D.
Ce poster de "L'Étrange créature du lac noir" faisait encart dans le télé 7 jours
avec la paire de lunette 3D pour cette soirée du Mardi 19 octobre 1982.

Je posséde toujours cette pièce unique, que je conserve précieusement depuis cette soirée exceptionnelle.
Ci-dessous, la fameuse paire de lunette spéciale.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Roswell-1947 [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

« Ils sont là, ils sont hostiles et des gens puissants nous cachent leur existence.
L'histoire telle que nous la connaissons n'est qu'un véritable mensonge... »


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aventures-fr.creer-forums-gratuit.fr/forum
Roswell-1947
Administrator
Administrator
avatar

Messages : 7706
Réputation : 25
Date d'inscription : 29/11/2010
Localisation : Alpha du Centaure

MessageSujet: Re: L'Étrange Créature du lac noir ( 1954 ) Jack Arnold   Lun 19 Mar - 14:08

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Roswell-1947 [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

« Ils sont là, ils sont hostiles et des gens puissants nous cachent leur existence.
L'histoire telle que nous la connaissons n'est qu'un véritable mensonge... »


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aventures-fr.creer-forums-gratuit.fr/forum
Roswell-1947
Administrator
Administrator
avatar

Messages : 7706
Réputation : 25
Date d'inscription : 29/11/2010
Localisation : Alpha du Centaure

MessageSujet: Re: L'Étrange Créature du lac noir ( 1954 ) Jack Arnold   Lun 13 Mai - 8:52

L'Etrange Créature du lac noir ( La critique )

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

L'histoire

Du coeur de l’Amazonie est ramené un fossile de main appartenant à une espèce jusque-là inconnue. Le paléontologue qui l'étudie est persuadé qu’il s’agit du chaînon manquant entre l’homme et le poisson, et que cette découverte va révolutionner le monde scientifique. Il monte une expédition afin de retourner sur les lieux de la découverte et exhumer le reste du squelette. A bord d'un bateau, l'équipe scientifique explore un affluent de l'Amazonie et finit par découvrir un spécimen bien vivant de cette créature antédiluvienne qui vit dans un lagon inexploré. Entre les deux meneurs de l'expédition la tension monte, l'un souhaitant laisser en paix la créature, l'autre voulant la ramener comme un trophée. De son côté, le monstre s'éprend de la belle demoiselle (Julie Adams) qui accompagne l'équipe et qui a le bon goût de se baigner dans l'eau saumâtre du lagon, offrant ses formes pulpeuses et sans défense au regard du monstre qui se révèle être amateur de beauté plastique...

Analyse et critique

A l'heure de la 3D numérique, on ne peut s'empêcher de ressentir un pincement au cœur en pensant à la diffusion de L'Etrange créature du lac noir le 17 octobre 1982 lors de La Dernière Séance, tous les bambins de France s'arrachant les lunettes bicolores alors vendues en kiosque et attendant avec impatience le grand frisson procuré par la main palmée de la créature dépassant la barrière de l'écran pour pénétrer dans le salon familial. Ce moment télévisuel était d'autant plus vécu comme un événement que la France n'avait jamais vraiment développé le relief en salles, à contrario des Etats-Unis où toute une génération a pu suivre les débuts balbutiants de cette technologie que l'on imaginait alors comme étant l'avenir du cinéma. Au début des années 50, la télévision envahit les foyers américains et le cinéma accélère les défis technologiques pour retenir les spectateurs dans les salles. C'est bien sûr l'essor de la couleur mais aussi, à partir de 1952, les tentatives de cinéma en relief. Lorsqu'il réalise L'Etrange créature du lac noir en 1954 - l'année même où Hitchcock tourne son Crime était presque parfait en 3D - c'est déjà la quatrième fois que Jack Arnold utilise ce procédé. Mais cette fois ci, il s'appuie sur un tout nouveau système, le Vectograph, développé par Polaroïd et qui a la particularité de ne nécessiter qu'un unique projecteur alors qu'il en fallait auparavant deux, parfaitement synchronisés, pour produire l'effet relief dans les salles obscures. Le film, en grande partie grâce à cette technique facilitant grandement son exploitation, fut l'un des seuls succès du cinéma en relief pendant les quelques années où il tenta de s'imposer.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Mais l'intérêt du film ne s'arrête pas à son seul défi technique. Déjà, le maquilleur Bud Westmore et la dessinatrice Millicent Patrick créént de toute pièce un monstre de cinéma sur les indications de Jack Arnold qui imagine la créature à partir de la statuette des Oscars. The Gill Man (littéralement « l'homme ouïe ») est une grande réussite : la forme tombante de sa bouche, ses écailles visqueuses, ses yeux globuleux mais expressifs sont autant d'images qui marquent fortement les esprits et font rentrer la créature dans le cercle très fermé des monstres de cinéma, inspirant même toute une génération de cinéphiles comme Guillermo del Toro ou Tim Burton qui lui rendront hommage dans leurs propres bestiaires fantastiques.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Pour lui donner vie, deux acteurs enfilent le costume, l'un pour les scènes aquatiques (Ricou Browning, un champion olympique de natation), l'autre lorsque la créature arpente les espaces terrestres (Ben Chapman et ses impressionnants 2 mètres). La capacité d'apnée de Browning (il peut tenir quatre minutes sans reprendre sa respiration) permet à Arnold de filmer en plan séquence les scènes sous-marines et de rendre ainsi crédible sa créature amphibie, une crédibilité encore renforcée par le fait que le cinéaste exige qu'aucune bulle ne s'échappe de la combinaison, ce que l'usage de bouteilles aurait forcément produit. Ces scène sont - avec la 3D - un autre défi technique relevé par le film. Elles sont en effet réalisées avec un dispositif conçu spécialement pour l'occasion, reposant sur la fabrication d'un caisson étanche pouvant accueillir la double caméra Arriflex.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

L'aisance avec laquelle Ricco Browning se déplace sous l'eau, alors qu'il est alourdi par le costume de la bête, laisse pantois. Afin de renforcer le contraste entre le milieu aquatique dans lequel la créature évolue naturellement et celui terrestre où elle est comme handicapée, les maquilleurs ont l'idée de lester les pieds de Ben Chapman, ce qui ajouté au fait qu'il ne voit quasiment rien avec son masque, donne à la créature lorsqu'elle se déplace sur terre un aspect pataud. Cet effet renforce en outre le côté tragique du Gill Man qui se trouve arraché à son environnement naturel par la convoitise des hommes, fut-elle ici scientifique. Le film prône d'ailleurs très clairement un discours écologique, l'expédition n'hésitant pas à tuer des centaines de poissons pour traquer la créature et le Gill Man regardant avec incompréhension - du moins on l'imagine - Julie Adams jeter un mégot dans les eaux vierges du fleuve.

Pour le reste, L'Etrange créature du lac noir est une pure série B Universal, aussi agréable que routinière. C'est d'ailleurs une lubie du producteur William Aland qui a cette histoire en tête depuis qu'on lui a parlé d'un mythe brésilien sur une créature mi-homme mi-poisson rôdant dans les eaux troubles de l'Amazone. Les scénaristes Harry Essex et Arthur A. Ross brodent sur cette idée un brin de discours scientifique afin de rendre plus "crédible" leur histoire. On peut cependant imaginer que cette théorie du « chaînon manquant » exploitée dans le scénario a pu séduire Jack Arnold dont c'est l'une des marottes (voir par exemple Le Monstre des abîmes). On retrouve par ailleurs dans le film plusieurs thèmes récurrents de son œuvre : l'homme face à un environnement inconnu et hostile (L'Homme qui rétrécit), la quête du savoir, l'humanité des monstres...

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

On navigue sinon en terrain connu (et non en terre inconnue comme on l'aurait souhaité), le script étant un simple décalque de King Kong et du Monde perdu de Conan Doyle, pour ne citer que les matrices de ce sous-genre de la littérature et du cinéma fantastique dans lequel une expédition plonge dans un monde encore vierge et découvre une créature jusque-là inconnue ou surgi" de temps antédiluviens. Comme dans toute bonne série B, les seconds rôles tombent un par un et l'héroïne hurle d'effroi alors que la créature qui s'est amourachée d'elle manque de l'attraper (Julie Adams passant maître dans cet art en se faisant surprendre au moins par quatre fois !).

Si le film ne propose guère de grande surprise scénarisitique et se déroule selon un mécanisme bien rôdé, on retrouve cependant ce goût d'Arnold pour aller au-delà des apparences (Le Météore de la nuit), de peu à peu nous faire voir derrière le masque répugnant du monstre afin de dévoiler des sentiments, une « humanité ». Comme le dit Marylin Monroe qui sort d'une séance du film dans Sept ans de réflexion : « He was kinda scary-looking, but he wasn't really all bad. I think he just craved a little affection - you know, a sense of being loved and needed and wanted » (Il faisait peur à voir, mais il n’était pas si mauvais. Je pense qu’il avait seulement besoin d’affection, il voulait qu’on l’aime et qu’on le désire ») !

Jack Arnold n'aime rien tant que retourner la question de l'anthropomorphisme, montrant souvent l'homme comme un danger et le monstre comme une autre forme d'existence qui a, elle aussi, droit à sa place dans l'univers. Il est clair qu'il n'est pas pionnier en la matière et que Schoedsack et Cooper sont déjà passs par là avec leur singe gigantesque (la Universal s'étant même fait une spécialité d'humaniser ses monstres ou du moins de les dépeindre comme des créatures au destin tragique), mais cet humanisme du cinéaste si prégnant et évident dans ses films tranche tout de même avec le tout-venant de la production fantastique des années 50 qui repose essentiellement sur la peur de l'autre et de l'inconnu.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Le talent d'Arnold s'exprime aussi par quelques très belles scènes, comme celle où Julie Adams se livre à un ballet aquatique sous les yeux de la créature qui peu à peu s'approche, jusqu'à ce que leurs deux corps soient presque en contact, seulement séparés par la surface de l'eau qui fait office de frontière entre deux mondes qui s'ignorent encore. Une séquence qui possède une véritable charge érotique pour l'époque, Julie Adams étant moulée dans un maillot blanc spécialement conçu pour paraître transparent vu sous certains angles et pour épouser parfaitement ses formes. La voir ainsi évoluer sous l'eau et sous le regard désirant de la créature marquera toute une génération de spectateurs et cette scène - l'une des plus célèbres du cinéma d'exploitation - sera évidemment reprise un nombre incalculable de fois par la suite.

Jack Arnold parvient à ménager quelques écarts poétiques tout en allant à l'essentiel, le film restant court, efficace et bien rythmé malgré les redites d'un scénario qui a une fâcheuse tendance à tourner en rond. Défi technologique, maquillage brillant, discours humaniste et écologique, concision... tous ces éléments font de Creature from the Black Lagoon l'un des grands classiques du cinéma fantastique des années 50. Suite au succès du film, Jack Arnold ne tardera pas à lui donner une suite (La Revanche de la créature en 1955, avec Clint Eastwood dans son tout premier rôle), un troisième volet voyant le jour dans la foulée mais cette fois sous la houlette de John F. Sherwood (La Créature est parmi nous, 1956). Aucune de ces deux sequels - qui restent cependant fidèles à l'esprit du premier film - ne retrouveront la sorte d'évidence avec laquelle Arnold mène cette série B assez exemplaire.


Source: TV/DVDClassik


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Roswell-1947 [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

« Ils sont là, ils sont hostiles et des gens puissants nous cachent leur existence.
L'histoire telle que nous la connaissons n'est qu'un véritable mensonge... »


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aventures-fr.creer-forums-gratuit.fr/forum
EBE 209
Astro navigateur
Astro navigateur
avatar

Messages : 1200
Réputation : 4
Date d'inscription : 31/05/2011
Localisation : Sirius B50

MessageSujet: Re: L'Étrange Créature du lac noir ( 1954 ) Jack Arnold   Mar 14 Mai - 7:48

Passionnant sujet cinématographique des années 50, L'Etrange Créature du lac noir laisse son empreinte dans les mémoires encore aujourd'hui !Du cinéma comme il n'en existe plus avec ce soupçon d'épouvante qui nous fait froid dans le dos.

Une des rares photos du tournage ou ici l'actrice Julie Adams ( Kay Lawrence ) vient de se blesser pendant une des scènes.
Autour d'elle une infirmière lui prodigue les premiers soins sous les regards des autres acteurs et de la Créature !


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Roswell-1947
Administrator
Administrator
avatar

Messages : 7706
Réputation : 25
Date d'inscription : 29/11/2010
Localisation : Alpha du Centaure

MessageSujet: Re: L'Étrange Créature du lac noir ( 1954 ) Jack Arnold   Mar 14 Mai - 9:59

L'Etrange Créature du lac noir ( en 3D )

Une image dans sa version couleur
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Une image dans sa version en 3 D du film
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Une image dans sa version en N&B
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Roswell-1947 [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

« Ils sont là, ils sont hostiles et des gens puissants nous cachent leur existence.
L'histoire telle que nous la connaissons n'est qu'un véritable mensonge... »


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aventures-fr.creer-forums-gratuit.fr/forum
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'Étrange Créature du lac noir ( 1954 ) Jack Arnold   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'Étrange Créature du lac noir ( 1954 ) Jack Arnold
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une étrange créature découverte en Biélorussie
» Afrique du Sud : la découverte d'une étrange créature alerte les scientifiques
» Créature étrange ou animal bizarrement fait?
» Une étrange créature rouge filmée en Lituanie
» Le crâne d’une étrange créature découvert en Sibérie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
UFO INVESTIGATIONS-MOVIES :: DOSSIERS CINEMA SCIENCE-FICTION :: Les FILMS de SCIENCE-FICTION et du FANTASTIQUE :: Classiques noir et blanc ou colorisé-
Sauter vers: