UFO INVESTIGATIONS-MOVIES
Entrez dans le cinéma de science-fiction, et redécouvrez toute la filmographie ovnis d'hier et d'aujourd'hui ...

Approchez les mystères de l'ufologie et prenez conscience que la vérité est peut-être sur le point d'éclater au grand jour ...

Enter the cinema of science fiction, and rediscover complete filmography UFOs Then and now ...
Penetrate the mysteries of the UFO and realize that the truth may be about to come to light ...

UFO INVESTIGATIONS-MOVIES

Dossiers d'archives, photos images articles, documents inventaires des séries et films sur le sujet ...
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Contact (1997) Robert Zemeckis

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Roswell-1947
Administrator
Administrator
avatar

Messages : 7689
Réputation : 25
Date d'inscription : 29/11/2010
Localisation : Alpha du Centaure

MessageSujet: Contact (1997) Robert Zemeckis   Jeu 8 Mar - 7:25

CONTACT

Film de science-fiction américain réalisé par Robert Zemeckis, sorti en 1997, et adapté du roman éponyme de Carl Sagan. Le film met en scène Jodie Foster dans le rôle principal d'une chercheur pour SETI qui découvre une message radio extraterrestre, et les efforts des autorités pour déchiffrer le message, puis établir un contact. Les rôles secondaires sont tenus par Matthew McConaughey, James Woods, Tom Skerritt, William Fichtner, John Hurt et David Morse.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

SYNOPSIS

Le Docteur Eleanor "Ellie" Arroway (Jodie Foster) est une scientifique talentueuse, qui a été encouragée à poursuivre ses passions pour la radio-télécommunication et l'astronomie par son père Theodore (David Morse) qui meurt alors qu'elle n'était âgée que de 9 ans. Elle travaille pour le programme SETI à l'observatoire d'Arecibo au Porto Rico, recherchant avec ses collègues des signaux radios d'origine extra-terrestre. Toutefois, le scientifique gouvernemental David Drumlin (Tom Skerritt) coupe le financement du programme SETI qu'il juge futile. Arroway obtient un financement du milliardaire S.R. Hadden (John Hurt) pour continuer son travail de recherche au Very Large Array situé au Nouveau-Mexique.

Quatre ans plus tard, le projet est encore menacé de fermeture mais Arroway découvre un signal important qui reproduit une séquence de nombres premiers, provenant d'un secteur autour de l'étoile Véga à 26 années-lumière de la Terre. L'annonce de la découverte provoque Drumlin et le Conseil de sécurité nationale dirigé par Michael Kitz (James Woods) à prendre le contrôle du centre. L'équipe du projet découvre une vidéo cryptée dans le signal qui est celle d'un discours d'Adolf Hitler lors de la cérémonie d'ouverture des Jeux olympiques d'été de 1936 à Berlin. Avec la stupeur qui s'ensuit, Arroway et son équipe soutiennent qu'il s'agissait alors de la première transmission télévisée susceptible d'avoir quitté l'atmosphère terrestre, et qu'elle a été innocemment renvoyé depuis Véga à la Terre pour signaler sa réception.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Les découvertes sont suivies mondialement et alors que le président Bill Clinton et Drumlin s'adressent dans un communiqué télévisé, Arroway apprend que le message contient également toute une série de dessins techniques. Les efforts pour décoder ces images sont infructueuses. Mais le milliardaire Hadden y parvient en les analysant de manière tridimensionnelle et en informe Arroway qui expose alors les résultats aux membres gouvernementaux : il s'agit de plans de constructions d'une machine monumentale et complexe, qui consiste en une capsule contenant un seul homme qui est lâchée dans trois gigantesques anneaux en rotation rapide.

Tous les pays du monde financent la construction de cette machine au Cap Canaveral. Un jury international est créé pour choisir le meilleur candidat pour représenter l'humanité dans l'expédition, Drumlin et Arroway sont des prétendants. Si Arroway est bien placée pour être choisie, son manque de foi religieuse est notée par son ami et ancien amant Palmer Joss (Matthew McConaughey), alors un membre du jury et fervent chrétien. Drumlin est donc sélectionné, mais le jour du lancement, un fanatique religieux détruit la machine lors d'un attentat-suicide, tuant Drumlin et les autres techniciens présents. Arroway apprend ensuite qu'une deuxième machine a été construite secrètement à Hokkaidō au Japon, et elle est choisie pour partir grâce à l'influence de Hadden.

Arroway commence alors son expédition et elle est munie d'appareils d'enregistrement. Après lancement, sa capsule traverse une série de trous de ver et elle observe également des systèmes solaires et des constructions dignes d'une civilisation avancée. Elle se retrouve ensuite dans un paysage tropical surréaliste qui s'avère artificiel, et un personnage à l'image de son défunt père vient à sa rencontre. Elle comprend qu'il n'est pas réellement son père, mais un extra-terrestre. Sa forme et le contexte ont été choisis pour rendre la rencontre plus facile pour Arroway. Après quelques questions de Arroway qui n'obtient que des réponses évasives, l'extra-terrestre lui explique qu'il ne s'agissait que d'une première étape de la rencontre entre eux et l'humanité, puis il la réexpédie sur Terre.

Arroway se retrouve dans la capsule sur Terre, et apprend que du point de vue terrestre la capsule n'a fait que traverser en quelques secondes les anneaux de la machine, alors que pour elle l'expérience a duré environ 18 heures. Les images de sa caméra ne montrent que des parasites. Elle est alors accusée d'avoir été victime d'hallucinations et Kitz considère que le projet entier n'était qu'un canular élaboré, du désormais défunt milliardaire Hadden. Arroway demande à ses interlocuteurs qu'ils aient foi en son témoignage. On voit ensuite Kitz et la Chef de cabinet de la Maison Blanche Rachel Constantine (Angela Bassett) discuter du fait que les parasites enregistrés par la caméra d'Arroway durent environ 18 heures. À Arroway est accordé un financement continu pour son programme SETI au Very Large Array.[/b][/i]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

FICHE TECHNIQUE

Titre : Contact
Réalisation : Robert Zemeckis
Scénario : James V. Hart et Michael Goldenberg, d'après le roman Contact, de Carl Sagan
Musique : Alan Silvestri
Photographie : Don Burgess
Montage : Arthur Schmidt
Décors : Ed Verreaux
Costumes : Joanna Johnston
Production : Steve Starkey, Robert Zemeckis, Ann Druyan, Carl Sagan, Joan Bradshaw et Lynda Obst
Société de production : Warner Bros. Pictures
Budget : 90 millions de dollars (68,30 millions d'euros)
Pays d'origine : États-Unis Langue : anglais
Format : Couleurs - 2,35:1 - DTS / Dolby Digital / SDDS - 35 mm
Genre : Science-fiction
Durée : 153 minutes
Dates de sortie : 11 juillet 1997 (Canada, États-Unis), 17 septembre 1997 (Belgique, France)

DISTRIBUTION

Jodie Foster : Dr. Eleanor Ann "Elie" Arroway
Matthew McConaughey : Révérand Palmer Joss
Tom Skerritt : Dr David Drumlin
James Woods : Conseiller à la Sécurité Nationale Michael Kitz
John Hurt : S.R. Haden
David Morse : Ted Arroway
William Fichtner : Kent Clark
Rob Lowe : Richard Rank
Max Martini : Willie
Dan Gilford : Jeremy Roth
Angela Bassett : Rachel Constantine
Donna J. Kelly : Elle-même
Leon Harris : Lui-même
Natalie Allen : Elle-même
Bernard Shaw : Lui-même
Larry King : Lui-même
Jena Malone : Elie enfant

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Les antennes du VLA située sur le site du NRAO à Socorro (Nouveau Mexique),
mises en scène dans la détection du signal extraterrestre du film Contact ( NRAO / AUI / NSF )

Source: http://www.rr0.org/org/us/NRAO.html

Le tournage s'est déroulé au Parc national du Gros-Morne (scène des mers du Japon) (Canada), à Cap Canaveral, Chinle, Herndon, Los Angeles, Socorro, Victorville et Washington (États-Unis), à l'observatoire d'Arecibo et Ciales (scène du restaurant) (Porto Rico).



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Roswell-1947 [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

« Ils sont là, ils sont hostiles et des gens puissants nous cachent leur existence.
L'histoire telle que nous la connaissons n'est qu'un véritable mensonge... »


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aventures-fr.creer-forums-gratuit.fr/forum
Roswell-1947
Administrator
Administrator
avatar

Messages : 7689
Réputation : 25
Date d'inscription : 29/11/2010
Localisation : Alpha du Centaure

MessageSujet: Re: Contact (1997) Robert Zemeckis   Jeu 8 Mar - 9:14



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Roswell-1947 [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

« Ils sont là, ils sont hostiles et des gens puissants nous cachent leur existence.
L'histoire telle que nous la connaissons n'est qu'un véritable mensonge... »


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aventures-fr.creer-forums-gratuit.fr/forum
Roswell-1947
Administrator
Administrator
avatar

Messages : 7689
Réputation : 25
Date d'inscription : 29/11/2010
Localisation : Alpha du Centaure

MessageSujet: Re: Contact (1997) Robert Zemeckis   Jeu 8 Mar - 9:17

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Roswell-1947 [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

« Ils sont là, ils sont hostiles et des gens puissants nous cachent leur existence.
L'histoire telle que nous la connaissons n'est qu'un véritable mensonge... »


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aventures-fr.creer-forums-gratuit.fr/forum
Roswell-1947
Administrator
Administrator
avatar

Messages : 7689
Réputation : 25
Date d'inscription : 29/11/2010
Localisation : Alpha du Centaure

MessageSujet: Re: Contact (1997) Robert Zemeckis   Dim 4 Oct - 8:39

Tiré d'un roman de Carl Sagan, "Contact" est un film de science fiction réaliste, basé sur des faits scientifiques qui se veulent crédibles. On est très loin des space-opéras du style "Star Wars", ou des délires des "Men in Black", pour se rapprocher de l'ambiance de "Rencontres du troisième type". La rencontre avec les extra-terrestres n'est ni conflictuelle, ni extravagante, mais résulte d'un processus où des civilisations maîtrisant des technologies très avancées réussissent à se contacter et se rejoindre. L'histoire est avant tout celle d'une jeune scientifique dont les rêves d'enfance se perdaient déja dans les étoiles, et qui va consacrer toute son énergie à essayer d'entrer en contact avec d'autres civilisations, utilisant les antennes géantes qui scrutent les étoiles sur les plateaux du Nouveau-Mexique. Et si elle réussit à concrétiser ses rêves, ce sera au prix de l'incompréhension de la plupart de ses contemporains, mais avec l'aide d'un milliardaire excentrique qui financera ses travaux.

Le rôle d'Ellie Arroway est tenu par une Jodie Foster égale à elle même, avec un jeu juste, sobre et intelligent, l'actrice nous ayant habitués à se fondre totalement dans les personnages qu'elle incarne. Elle nous fait partager ses émotions, ses joies, ses déceptions et rayonne tout le long des deux heures et demi du film.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Les autres acteurs, en particulier Matthew McConaughey, James Woods, Tom Skerritt et David Morse lui apportent la contradiction dans des rôles nettement plus effacés, mais qu'ils interprètent avec beaucoup de talent. Le caractère de chacun des personnages est assez fouillé, en évitant des descriptions trop caricaturales, chacun étant de fait très crédible, le tout sur fond des rapports difficiles existant entre la science, la foi et la religion. La réalisation de Robert Zemekis est efficace, avec une grande variété dans les cadrages et les transitions. Le scénario est plus centré sur l'argumentation que sur les scènes spectaculaires, tout en laissant la place à quelques morceaux de bravoure de grande intensité. Une partie du film a été réalisée sur le complexe astronomique du Very Large Array, qui continuait ses acquisitions de données pendant la tournage, donnant de l'authenticité au scénario. Le côté réaliste est accentué par la présence de Bill Clinton soi-même dans le rôle de Président des Etats-Unis, les bonus nous expliquant comment cela a été rendu possible. Carl Sagan qui était aussi producteur du film, a veillé à lui garder son caractère scientifique, mais malheureusement, il ne put en voir les résultats, son décès survenant en phase de production.

Comme tous les films qui privilégient les dialogues et la réflexion à l'action pure, "Contact" pourra paraître un peu long à ceux qui recherchent avant tout les scènes spectaculaires, et la portée philosophique de la rencontre avec les extra-terrestres pourra décevoir les amateurs de petits hommes verts. Mais les effets spéciaux nombreux permettent d'accéder à des images peu ordinaires et d'une grand beauté visuelle. Et si en plus le spectateur souhaite plonger un peu plus dans les mystères de l'astrophysique, ce film donne quelques éléments de vulgarisation scientifique tout à fait intéressants.



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Roswell-1947 [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

« Ils sont là, ils sont hostiles et des gens puissants nous cachent leur existence.
L'histoire telle que nous la connaissons n'est qu'un véritable mensonge... »


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aventures-fr.creer-forums-gratuit.fr/forum
EBE 209
Astro navigateur
Astro navigateur
avatar

Messages : 1192
Réputation : 4
Date d'inscription : 31/05/2011
Localisation : Sirius B50

MessageSujet: Re: Contact (1997) Robert Zemeckis   Dim 4 Oct - 10:52

Excellent film ! Côté DVD, signalons tout de même une très belle image, avec des couleurs lumineuses, des noirs profonds favorisant des contrastes parfaits. Le transfert numérique a également été soigné de sorte que l'on ne constate pratiquement pas de défauts de compression. Sur le plan artistique ( la photographie est due à Don Burgess), les images des cieux sont magnifiques (la scène d'ouverture finissant dans le regard de la jeune Ellie est mémorable), ainsi que les effets spéciaux du voyage dans l'espace. Les nombreux lieux de tournage (Virginie, Floride, Nouveau-Mexique, Californie, Porto Rico et Canada ...) favorisent également une diversité visuelle qui entretient l'intérêt du spectateur.

Si la piste son sait se montrer assez discrète dans les nombreuses scènes de dialogue, on assiste par moment à un festival d'effets de spatialisation et de basses particulièrement impressionnantes, comme au moment de la préparation au départ du vaisseau dans lequel Ellie a pris place, une scène à provoquer des réactions hostiles de tout le voisinage pour ceux qui n'ont pas la chance d'avoir une pièce soigneusement isolée sur le plan phonique. Les dialogues sont toujours bien séparés, la musique simple et élégante d'Alan Silvestri (que l'on peut écouter en piste isolée) donnant l'ambiance. VO et VF sont très proches en qualité et en rendu.

Le film se lance directement à l'introduction du DVD. Les menus doivent être lancés à la télécommande. Le film est très finement découpé en 43 chapitres, permettant une recherche précise des scènes. La télécommande permet de changer à la volée de piste sonore et de sous-titres, y compris pour la piste musicale isolée et les trois pistes de commentaires.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jarod 2
Escorteur Ufo 3éme rang
Escorteur Ufo 3éme rang
avatar

Messages : 740
Réputation : 2
Date d'inscription : 27/05/2012
Localisation : Zeta Reticuli

MessageSujet: Re: Contact (1997) Robert Zemeckis   Lun 5 Oct - 7:35

Il y a un moment très réussi dans ce film. Il dure quelques minutes à peine. Un « message » sonore puis visuel émerge enfin du néant intergalactique ; de l'étoile Vega, précisément. L'incrédulité, d'abord, puis l'enchaînement fiévreux des opérations à conduire pour ne pas perdre le contact : pour décrire ce moment où tout bascule dans la vie de son héroïne, Zemeckis vise juste. Sa mise en scène est parfaitement en phase avec l'extraordinaire en train de se matérialiser sur les écrans d'ordinateurs. Ensuite, les « Vegaïens » invitent un représentant de la planète Terre à les rejoindre, et tout se gâte. En même temps que se prépare l'expédition inouïe, le récit quitte les confins de l'imaginaire.

Télérama.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Contact (1997) Robert Zemeckis   

Revenir en haut Aller en bas
 
Contact (1997) Robert Zemeckis
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Contact (1997) Robert Zemeckis
» Retour vers le futur (1985) Robert Zemeckis
» Retour vers le futur II (1989) Robert Zemeckis
» Retour vers le futur III (1990) Robert Zemeckis
» Histoire vraie d'un faux ovni. Janvier 1997.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
UFO INVESTIGATIONS-MOVIES :: DOSSIERS CINEMA SCIENCE-FICTION :: Les FILMS sur les EXTRATERRESTRES et OVNIS au CINEMA-
Sauter vers: