UFO INVESTIGATIONS-MOVIES
Entrez dans le cinéma de science-fiction, et redécouvrez toute la filmographie ovnis d'hier et d'aujourd'hui ...

Approchez les mystères de l'ufologie et prenez conscience que la vérité est peut-être sur le point d'éclater au grand jour ...

Enter the cinema of science fiction, and rediscover complete filmography UFOs Then and now ...
Penetrate the mysteries of the UFO and realize that the truth may be about to come to light ...

UFO INVESTIGATIONS-MOVIES

Dossiers d'archives, photos images articles, documents inventaires des séries et films sur le sujet ...
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Aliens, le retour (1986)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Roswell-1947
Administrator
Administrator
avatar

Messages : 7689
Réputation : 25
Date d'inscription : 29/11/2010
Localisation : Alpha du Centaure

MessageSujet: Aliens, le retour (1986)   Dim 9 Oct - 13:25

Aliens, le retour (Aliens) : film américano-britannique réalisé par
James Cameron, sorti en 1986. C'est le deuxième film de la saga Alien.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Synopsis

2179. Après avoir dérivé 57 ans dans l'espace, Ellen Ripley est secourue et rapatriée sur une station spatiale. Très vite, la compagnie Weyland Yutani - son employeur - lui demande de justifier la perte du Nostromo, de son équipage et de sa cargaison.

Ripley raconte alors la lutte qu'elle a menée avec l'équipage contre une entité extraterrestre, mais personne ne la croit. La planète LV-426 sur laquelle ils sont entrés en contact avec la chose a été colonisée depuis plusieurs années et une communauté de scientifiques « terraformeurs » y vit en toute quiétude. En guise de sanction, Ripley voit sa licence de vol annulée.


Mais son ex-employeur la recontacte peu de temps après car les liaisons avec les colons de LV-426 ont été mystérieusement interrompues. Il a été décidé qu'un bataillon de Marines coloniaux serait envoyé sur place pour vérifier ou non la présence d'entités extraterrestres. Si elle accepte de les accompagner comme « consultante », Ripley récupérera sa licence de vol.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Après avoir tout d'abord refusé, elle accepte de partir, s'étant vu promettre que la créature serait « détruite » et non « étudiée »...

En arrivant sur LV-426, les Marines coloniaux s'aperçoivent que les colons ont barricadé leurs installations et livré de violents combats. Mais des colons eux-mêmes, aucune trace.

Finalement localisés dans le processeur atmosphérique grâce à leur émetteurs de dossier individuel (E.D.I), les Marines se rendent délivrer les colons. Mais du fait de leur position sous la structure, ils se retrouvent dans l'impossibilité de tirer sous peine de risquer une explosion thermonucléaire.

Le spectacle qu'ils découvrent sur place les glacent de par son horreur : les colons ont tous été rassemblés puis immobilisés par une sorte de membrane organique avant d'être inséminés par les facehuggers. Alors que leurs détecteurs de mouvements s'emballent, les Marines tombent finalement dans une embuscade tendue par les Aliens qui tuent plus de la moitié du commando.

Devant l'inefficacité du Lieutenant Gorman, Ripley prend alors les commandes du QG mobile et permet à quelques soldats de s'échapper. Ordre est ensuite donné au pilote de la navette de venir les chercher, mais un Alien l'assassine en plein vol et la navette se crashe sous leurs yeux médusés.

Désormais bloqués sur la planète sans grand espoir d'échapper aux Aliens, les quelques survivants se barricadent dans le complexe et placent leurs espoirs en Bishop l'androïde, qui est le seul à pouvoir réparer l'émetteur radio. Une fois réparé, celui-ci leur permettra d'appeler la navette de secours depuis l'espace.

Pendant ce court répit, les survivants en découvrent un peu plus sur les véritables motivations de Burke. Celui-ci a prévu malgré sa promesse, de ramener un alien vivant à la Compagnie pour qu'il soit étudié. Devant l'hostilité de l'assemblée, il tente même d'introduire un facehugger dans la salle où se reposent « Newt » et Ripley afin de les inséminer dans leur sommeil. Mais à peine sa cabale déjouée, les survivants doivent faire face à une attaque massive des aliens et au prix de la moitié d'entre eux, ils parviennent de nouveau à s'échapper.

En chemin vers la navette, « Newt » est capturée par un alien qui l'emmène dans la chambre de ponte, et sera libérée in extremis par Ripley juste avant que le complexe n'implose. La reine pondeuse l'ayant suivi jusqu'à la navette qui les ramène sur le Sulaco, un dernier duel dantesque s'engage entre Ripley qui a pris le contrôle d'un robot monte-charge et la reine Alien.

Le film s'achève sur la victoire de Ripley et la destruction à priori définitive des Aliens. Est-ce la fin pour autant ?



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Fiche technique

Réalisateur : James Cameron
Scénaristes : James Cameron, Walter Hill et David Giler
Productrice : Gale Anne Hurd
Pruducteurs exécutifs : Gordon Carroll, Walter Hill et David Giler
Compositeur : James Horner
Directeur de la photographie : Adrian Biddle
Design créature original : Hans Ruedi Giger
Designer conceptuel : Ron Cobb
Artiste conceptuel : Syd Mead
Superviseur des effets spéciaux : John Richardson
Réalisateur seconde équipe : Stan Winston
Film interdit aux moins de 16 ans lors de sa sortie en France puis 12 ans
Date de sortie : 18 juillet 1986
Entrées en France : 1.720.593



Distribution

Sigourney Weaver : Lieutenant Ellen L. Ripley
Michael Biehn : Caporal Dwayne Hicks
Carrie Henn : Rebecca "Newt" Jordan
Lance Henriksen : Bishop (341-B)
Paul Reiser : Carter J. Burke (Avocat de la Weyland-Yutani)
Bill Paxton : 1re classe William Hudson
William Hope : Lieutenant William Gorman
Al Matthews : Sergent Al Apone
Jenette Goldstein : Soldat Première Classe Jenette Vasquez
Cynthia Dale Scott : Caporale Cynthia Dietrich
Colette Hiller : Caporale Collette Ferro
Mark Rolston : 2e classe Mark Drake
Daniel Kash : Soldat Daniel Spunkmeyer
Ricco Ross : Soldat Ricco Frost
Tip Tipping : Soldat Tim Crowe
Trevor Steedman : Soldat Trevor Wierzbowski



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Le film

C'est le premier film de la saga Aliens où une reine apparaît.
Le rôle du caporal Dwayne Hicks devait être initialement tenu par l'acteur James Remar. Mais suite à un désaccord artistique, James Cameron le remplaça par Michael Biehn qu'il avait déjà dirigé dans Terminator. Contrairement aux autres soldats, Biehn n'était donc pas préparé à son rôle et est arrivé une semaine après le début du tournage.
Une scène montrant Ripley laisser une grenade à Burke, qu'elle retrouve emprisonné dans un cocon, a été tournée mais elle n'apparaît dans aucune version du film.
Entre le moment où Bishop annonce qu'il reste 15 minutes avant l'explosion du processeur atmosphérique et celle-ci, il s'écoule réellement 15 minutes dans le film.
Le premier directeur de la photographie, Dick Bush, fut remplacé au milieu du tournage par Adrian Biddle, suite à un « différend créatif » l'opposant à James Cameron et Gale Anne Hurd.
Le nom du vaisseau Sulaco est le nom de la ville dans laquelle se déroule l'action du roman Nostromo, qui lui-même a donné son nom au vaisseau du premier Alien.
La scène où Bishop fait son numéro de mouvement rapide de couteau entre les doigts de la main n'était pas écrite dans le scénario. C'est parce que l'acteur Lance Henriksen s'amusait à ce jeu pendant les pauses entre deux scènes de tournage que l'équipe eut l'idée d'insérer cette séquence.
Les harnais sur lesquels sont fixés les Smart guns des soldats Drake et Vasquez sont des harnais de steadicam modifiés.
À l'exception du Caporal Dwayne Hicks, les prénoms de tous les Marines coloniaux sont les mêmes que ceux des acteurs qui les interprètent.
Une version Director's Cut est présente pour chaque film dans le coffret DVD Alien Quadrilogy.
Le film étant très inspiré du roman de Robert A. Heinlein, Étoiles, garde-à-vous !, James Cameron l'a fait lire aux principaux acteurs avant le début du tournage. Ce même roman sera plus tard adapté à l'écran par Paul Verhoeven, sous le titre Starship Troopers.
La scène finale qui voit l'affrontement entre la reine Alien et Ripley est parodiée dans le jeu vidéo Conker's bad fur day. Et ce, jusqu'à la fameuse phrase « Get away from her, you bitch! ».
Le compositeur James Horner a éprouvé de grandes difficultés à composer pour ce film. En effet, à la date où il devait commencer son travail, le tournage (et à plus forte raison le montage) n'étaient pas encore terminés. James Horner explique dans une interview que la musique devant prendre en compte des événements à l'écran, il n'était pas possible d'écrire quoi que ce soit sous peine d'être en décalage avec les images. Ayant dû fournir ses compositions dans un délai très court, James Horner n'a plus voulu collaborer par la suite avec James Cameron, jusqu'à que celui-ci le convainque pour Titanic.
On entend clairement un œuf s'ouvrir à la fin du générique du film. Défaut de pellicule ? Clin d'œil ? Ou véritable indice pour un éventuel futur épisode ? Le début d'Alien 3 coïncide parfaitement en tous cas.



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Roswell-1947 [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

« Ils sont là, ils sont hostiles et des gens puissants nous cachent leur existence.
L'histoire telle que nous la connaissons n'est qu'un véritable mensonge... »


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aventures-fr.creer-forums-gratuit.fr/forum
Roswell-1947
Administrator
Administrator
avatar

Messages : 7689
Réputation : 25
Date d'inscription : 29/11/2010
Localisation : Alpha du Centaure

MessageSujet: Re: Aliens, le retour (1986)   Dim 9 Oct - 13:31

Arrow Bande annonce


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Roswell-1947 [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

« Ils sont là, ils sont hostiles et des gens puissants nous cachent leur existence.
L'histoire telle que nous la connaissons n'est qu'un véritable mensonge... »


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aventures-fr.creer-forums-gratuit.fr/forum
Roswell-1947
Administrator
Administrator
avatar

Messages : 7689
Réputation : 25
Date d'inscription : 29/11/2010
Localisation : Alpha du Centaure

MessageSujet: Re: Aliens, le retour (1986)   Dim 9 Oct - 13:37

Arrow Visuel DVD
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Roswell-1947 [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

« Ils sont là, ils sont hostiles et des gens puissants nous cachent leur existence.
L'histoire telle que nous la connaissons n'est qu'un véritable mensonge... »


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aventures-fr.creer-forums-gratuit.fr/forum
Roswell-1947
Administrator
Administrator
avatar

Messages : 7689
Réputation : 25
Date d'inscription : 29/11/2010
Localisation : Alpha du Centaure

MessageSujet: Re: Aliens, le retour (1986)   Dim 9 Oct - 13:45

Arrow Xénomorphe : alien

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

La race extraterreste fondatrice du monde imaginaire est appelée « Xénomorphe » après le second film.

L'organisation de leur société fait quelque peu penser à certains insectes comme les fourmis : en effet les caractères physiques des individus déterminent leur fonction, ou l'inverse. Il existe ainsi deux castes d'aliens : les reines et les « drones ». Les aliens émettent des grognements mais on suppose qu'ils communiquent par télépathie.

Le cycle de vie est assez particulier chez ces êtres :

1.Une reine pond des œufs ;
2.Chaque œuf libère un « Facehugger » (« agrippeur de visage ») qui recherche par tous les moyens à s'agripper au visage d'un hôte dans lequel il va implanter un embryon puis mourir. Quand il est fixé à un visage, il est quasiment impossible de le détacher avant qu'il ne meure ;
3.Lorsque l'embryon a suffisamment grandi, le petit alien appelé « Chestburster » (« exploseur de poitrine ») s'extrait de son hôte en lui faisant éclater la cage thoracique ;
4.Le Chestburster mue et grandit rapidement pour atteindre les deux mètres en quelques heures et devenir ainsi un Alien adulte.


Parmi leurs caractéristiques physiques, on peut noter qu'ils possèdent une langue munie d'une mâchoire qu'ils peuvent projeter avec force et vitesse pour, par exemple, perforer un crâne humain. Une autre caractéristique notable est le fait qu'ils ne présentent aucun organe visuel (tout du moins en apparence). Leurs capacités de prédateurs ne semblent pas affectées par cette absence d'yeux. Ils utiliseraient en effet d'autres sens extrêmement développés pour détecter leur proie comme la détection des phéromones ou la télépathie (Comics Aliens Labyrinth).

De plus, leur sang est un composé acide à moitié solide et ils possèdent de véritables mains, aux griffes tranchantes. Le sang « acide » constitue un mécanisme de défense, car lors d'un combat face à un alien, la moindre blessure infligée à l'alien devient un danger mortel pour l'éventuel agresseur. Il faut noter d'ailleurs que le terme « acide » n'est sans doute pas totalement justifié car le sang des alien présente un aspect corrosif bien trop développé. Aucun acide n'est capable d'infliger de tels dégâts, même hautement concentré.

Les films ne nous apprennent rien de l'endroit d'où viennent les Aliens. Cependant, l'auteur de science-fiction Steve Perry propose dans son roman Aliens, la ruche Terrestre une vision de leur planète d'origine qu'une expédition humaine ira explorer : un monde à la fois rocailleux et tropical dont l'atmosphère, pauvre en oxygène, est chargé d'ammoniac et autres gaz nocifs pour l'homme. On apprend également que les Aliens cohabitent dans ce milieu hostile avec d'autres espèces tout aussi dangereuses telles d'énormes créatures ailées capables de mettre à mal une flotte de combat. Plus tard dans l'histoire, la planète sera « stérilisée » grâce à une pluie de bombes atomiques.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Roswell-1947 [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

« Ils sont là, ils sont hostiles et des gens puissants nous cachent leur existence.
L'histoire telle que nous la connaissons n'est qu'un véritable mensonge... »


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aventures-fr.creer-forums-gratuit.fr/forum
The Shadow
Escorteur Ufo 2éme rang
Escorteur Ufo 2éme rang
avatar

Messages : 836
Réputation : 5
Date d'inscription : 30/09/2011
Age : 27
Localisation : Orion M42-NGC1976

MessageSujet: Re: Aliens, le retour (1986)   Sam 15 Oct - 16:11

Pas très fan de "Aliens", mais sans plus, en tout les cas voici un dossier sur ce film
bien complet Roswell, merci pour ces compléments toujours variés et fort intérêssant !!!


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ronald
Escorteur Ufo 2éme rang
Escorteur Ufo 2éme rang
avatar

Messages : 836
Réputation : 9
Date d'inscription : 04/01/2011
Age : 44
Localisation : Quelque part sur un vaisseau mère

MessageSujet: Re: Aliens, le retour (1986)   Dim 16 Oct - 1:51

Moins majestueux que le premier, l'histoire met du temps à partir mais ensuite quel carnage.
On est bluffé par le spectacle même si on regrette l'ambiance de l'original.
La scène finale est grandiose.Un incontournable de la SF...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
EBE 209
Astro navigateur
Astro navigateur
avatar

Messages : 1192
Réputation : 4
Date d'inscription : 31/05/2011
Localisation : Sirius B50

MessageSujet: Re: Aliens, le retour (1986)   Dim 23 Oct - 4:12

Une excellente série de films à succés, "Aliens" est magistral dans un registre qui captive toujours
autant, ma préférence se dirige sur le tout premier, mais le face à face avec la horde des "Predators"
et tout simplement Monumental !!!

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Roswell-1947
Administrator
Administrator
avatar

Messages : 7689
Réputation : 25
Date d'inscription : 29/11/2010
Localisation : Alpha du Centaure

MessageSujet: Re: Aliens, le retour (1986)   Lun 31 Oct - 17:19

Xénomorphe - alien

Les Aliens sont des créatures dont la plastique est issue de l'imagination de l'artiste suisse Hans Ruedi Giger. Connus sous ce nom depuis le titre anglais des films, ils ont été baptisés Xénomorphes dans un des dialogues entre les personnages à compter du second film. D'autres noms divers leurs ont été donnés, tels que "Dragons", "Bêtes", "Monstres", "Cancrelats" ou même "Serpents". Aliens et Xenomorphes restent à l'heure actuelle les nominations les plus employées par les fans.

À l'opposé de l'image courante des antagonistes extra-terrestres, les Aliens ne sont pas des créatures à la technologie avancée cherchant à envahir les terriens, mais des bêtes féroces, animées par l'instinct et armés uniquement de griffes, crocs et d'une queue aiguisée. Leur caractéristique la plus connue, et thème présent dans tous les films, est leur méthode de reproduction : leurs œufs donnent naissance à des créatures larvaires qui s'aggrippent au visage des autres êtres vivants, leur injectant un embryon dans le corps, qui jaillit plus tard par le thorax de l'hôte, tuant ce dernier.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Description physique

L'alien est l'un des rares monstres de cinéma dont l'évolution physique est un thème récurrent. Dans presque chacun des films, on les voit grandir du stade de bébé au stade adulte. Cela renforce le suspense des films, car plus il grandit, plus il devient dangereux.


Le Facehugger (« agrippeur de visage ») est le stade larvaire de l'Alien. Il émerge d'un œuf noir verdâtre, qui, au lieu de se briser comme une coquille, s'ouvre à extrémité à la façon d'une fleur. Le Face-Hugger ressemble vaguement à une araignée de couleur chair, avec huit pattes articulées, mais aussi une longue queue serpentiforme et une trompe à la place de la bouche. Il se déplace vite, est capable de courir et de sauter sur de grandes distances, et sa taille réduite (environ celle de deux mains humaines collées l'une contre l'autre) lui permet de bien se dissimuler. Une fois émergé de son œuf, le Face-Hugger cherche un être vivant, de préférence un humain mais parfois aussi un animal ou une autre race extraterrestre (comme le Yautja par exemple), et tente de s’agripper à son visage. Les tentatives pour retirer un Face-Hugger de son hôte sont généralement fatales, la queue se resserrant autour du cou pour l'étrangler si nécessaire, et le sang acide de la créature empêchant toute tentative de blesser la bête. Durant le temps où il reste accroché sur l'hôte inconscient, le Face-hugger utilise sa trompe pour alimenter son hôte en oxygène, le gardant ainsi en vie, et lui injecter un embryon dans le corps, le "fécondant". Une fois sa tâche accomplie, le Face-hugger se détache de lui-même et meurt automatiquement.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Le Chestburster (« exploseur de poitrine ») est le stade embryonnaire de l'Alien, implanté à l'intérieur d'un hôte vivant par le Face-hugger au moment de la fécondation. Durant la première partie de son développement, le Chestbuster reste à l'intérieur de son hôte, où il se développe comme dans un cocon. La période de gestation n'est jamais vraiment précisée, mais semble durer quelques heures, temps durant lequel l'hôte semble indemne et ne montre pas d'autres symptômes qu'un appétit inhabituel.

Une exception à cette faible durée est la gestation d'une Reine. Elle parasite en effet le corps de son hôte durant plusieurs jours, ce qui occasionne chez lui des symptômes plus importants qu'un appétit décuplé : il peut présenter de légères hémorragies, ainsi qu'une gène respiratoire et de la toux.

Une fois cette période passée, l'hôte est pris de convulsions, et le Chestburster jaillit de son corps en perforant le thorax avec sa tête, tuant l'hôte dans le procédé. Le Chestburster est de petite taille, avec un corps serpentiforme, une peau rosâtre et une tête allongée à petite mâchoire mais sans yeux. Il n'est pas réellement dangereux, et s'enfuit usuellement aussitôt sorti de son hôte s'il y a des organismes ennemis dans les parages.

Durant la période de gestation, le Chestburster se complète en mixant son ADN à celui de l'hôte, et possède ainsi parfois des caractéristiques particulières propres à l'hôte, qui se retrouveront au stade adulte, comme en témoigne la morphologie de l'Alien issu d'un quadrupède (voir Alien 3).

A noter qu'il est possible de retirer chirurgicalement un Chestburster de la poitrine de son hôte avant l'éclosion.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Alien - Phase finale de mutation

Après s'être échappé de son hôte, le Chestbuster mue, grandissant à une vitesse impressionnante, jusqu'à atteindre le stade adulte, considéré comme l'Alien auquel se réfère le titre. En muant, la créature remplace une partie de ses cellules par des molécules de silicone, lui donnant une carapace noire et un aspect presque biomécanique. La forme traditionnelle, issue d'un hôte humain, possède une tête oblongue dépourvue de nez et d'oreilles.Les 4 yeux, noirs et brillants comme ceux des insectes, sont quasiment invisibles. Ils sont disposés de chaque côtés de la tête. Le xénomorphe dispose également de 2 organes sensoriels servant à sentir les phéromones qu'émet leur entourage. À l'extrémité de la tête s'ouvre une bouche pleine de crocs acérés et metalliques, à l'intérieur de laquelle se trouve une langue en forme de trompe se terminant par une seconde bouche dotée des mêmes dents. Cette langue peut émerger de la bouche à une vitesse fulgurante, permettant de frapper violemment les victimes, leur fracassant facilement le crâne. Le corps est humanoïde, avec deux bras et deux jambes, des griffes acérées, quatre appendices en forme de tuyaux émergeant du dos et une longue queue se terminant par une pointe acérée. Il est plus fort, agile et rapide qu'un humain, se déplace avec une furtivité prodigieuse et possède des aptitudes hors du commun à la nage. Comme les deux formes précédentes, son sang est un puissant acide moléculaire, et ils sont capables de cracher un acide similaire en faible quantité pour perturber et aveugler leurs ennemis, à la façon des cobras cracheurs. Pour ces raisons, tenter d'éliminer un Alien à bout portant ou dans un vaisseau avec une arme est extrêmement dangereux : si le sang se libère, il a toutes les chances de blesser la victime, ou dans le second cas, de dissoudre la coque du vaisseau, provoquant alors une mort certaine pour tous les passagers. L'Alien produit par la bouche une sorte de résidu semblable à de la bave, qui colle et se durcit avec le temps, leur permettant de former leurs ruches et d'y emprisonner leurs victimes. Les structures en résultant ont la même apparence biomécanique que les Aliens, leur permettant de facilement se camoufler dedans.

D'autres caractéristiques des Aliens varient selon les films. Dans le premier film, l'Alien a une posture humanoïde, une queue se terminant par une pointe de scorpion, un crâne lisse et cinq à six doigts sur chaque mains. Dans le second, les Aliens ont un crâne plus osseux, trois doigts sur chaque main et une queue à l'extrémité plus semblable à une lame. Dans le quatrième film, ils ont à nouveau un crâne lisse, mais se tiennent dans une position plus penchée à la façon d'un dinosaure, et possèdent sur chaque main quatre doigts dont deux pouces. Ce design a été conservé pour Alien vs Predator, bien que les doigts aient été rendu plus épais pour donner aux Aliens un aspect plus robuste face aux Predators.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Reine

La Reine est un xénomorphe de 4,5 mètres dotée de quatre bras, à la tête rétractable sous une plaque cornée comme celle d'un Triceratops. Elle possède un cloaque externe en forme d'ombilic lui permettant de pondre les œufs, semblable à celui des reines termites ou fourmis; en cas d'urgence, elle peut le sectionner comme le ferait un lézard avec sa queue. C'est la plus puissante de son espèce, la plus retors et la plus dangereuse. Cependant, tous les aliens ne peuvent pas prendre cette forme (leur évolution s'arrêtant au stade adulte), seuls les individus appelés Prétoriens ont cette faculté. Il n'y a qu'une reine par colonie.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Roswell-1947 [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

« Ils sont là, ils sont hostiles et des gens puissants nous cachent leur existence.
L'histoire telle que nous la connaissons n'est qu'un véritable mensonge... »


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aventures-fr.creer-forums-gratuit.fr/forum
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Aliens, le retour (1986)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Aliens, le retour (1986)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Aliens, le retour (1986)
» Liens retour et partenariat
» Retour en arrière
» Le retour d'Élie.
» Saint Nicolas de Tolentino et commentaire du jour "Faîtes du bien et prêtez sans rien en retour"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
UFO INVESTIGATIONS-MOVIES :: DOSSIERS CINEMA SCIENCE-FICTION :: Les FILMS sur les EXTRATERRESTRES et OVNIS au CINEMA-
Sauter vers: