UFO INVESTIGATIONS-MOVIES
Entrez dans le cinéma de science-fiction, et redécouvrez toute la filmographie ovnis d'hier et d'aujourd'hui ...

Approchez les mystères de l'ufologie et prenez conscience que la vérité est peut-être sur le point d'éclater au grand jour ...

Enter the cinema of science fiction, and rediscover complete filmography UFOs Then and now ...
Penetrate the mysteries of the UFO and realize that the truth may be about to come to light ...

UFO INVESTIGATIONS-MOVIES

Dossiers d'archives, photos images articles, documents inventaires des séries et films sur le sujet ...
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Ovnis et Furtifs : Documents classés secrets

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Roswell-1947
Administrator
Administrator
avatar

Messages : 7689
Réputation : 25
Date d'inscription : 29/11/2010
Localisation : Alpha du Centaure

MessageSujet: Ovnis et Furtifs : Documents classés secrets   Lun 8 Aoû - 7:06

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]OVNI FURTIF TRIANGULAIRE - TR3B: OVNI TERRESTRES
(INFO OU INTOX)
Question


TR-3B nom de code Astra US - serait un prototype de l'armée américaine inspiré d'une technologie extra-terrestres.

Il y a eu des rumeurs durant des années que des opérations secrètes militaires ont de manière incroyable avancé dans la création de plate-forme militaire à structure triangulaire défiant la gravité, dérivée de la technologie des ET.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
TR3B ASTRA

Le TR-3B n'est PAS de la fiction et fut construit avec de la technologie disponible dans le milieu des années 1980 ou plus tôt. L'aérospace de forme triangulaire équipé d'un moteur nucléaire fut développé en dessous du programme Aurora avec le budget de l'argent noir.
Le programme Aurora est un programme top secret pour des véhcules avancés et a été responsable pour le développement du SR-75, avion hypersonique de reconnaissance qui a remplacé le SR-71, et le SR-74 Scramp, qui porte sur le dos le SR-75.
Le premier vol du TR-3B, avion de reconnaissance tactique eut lieu au début des années 90. La technologie a assuré l'utilisation de réverseurs utilisés à partir de la technologie alien aussi bien que des programmes SR-74 et SR-75.
Le revêtement extérieur du TR-3B réagit à la stimulation électrique et peut changer de couleur, de réflection, absorbe les ondes radar, rendant l'écho du véhicule semblable à un petit avion et lui permettant même de tromper les opérateurs radar sur la signature électronique de l'écho (plusieurs véhicules à différents endroits).
Un plasma circulaire accéléré dans un anneau appelé ”disrupteur du champ magnétique" entoure le compartiment de l'équipage et est loin en avant de la technologie imaginable.
Sandia et les laboratoires du Livermore ont développé la technologie des réverseurs MFD.
Le gouvernement protégera cette technologie à tout prix.


Le MFD génère un vortex du champ magnétique qui disrupte ou neutralise les effets de la gravité sur la masse à proximité à concurrence de 89 pour cent. Ceci n'est pas de l'anti-gravité. L'anti-gravité fournit une force répulsive qui peut être utilisée pour la propulsion.
Le MFD crée une disruption du champ magnétique de la terre sur la masse dans l'accélérateur circulaire.
La masse de l'accélérateur et celle comprise dans l'anneau de l'accélérateur, telle la capsule de l'équipage et le réacteur nucléaire, est ainsi réduite de 90%.
Ceci rend le véhicule très léger et capable de performances et de manoeuvres d’un niveau inouï (à l'exception bien sûr des UFO que nous n'avons pas construits)
Le TR-3 est une plate-forme de reconnaissance avec un temps de vol illimité. "Illimité", parce qu'il utilise un réacteur nucléaire comme source de puissance.
Beaucoup d'observations d'OVNI triangulaires sont ainsi connectées au TR-3B.
La NSA, NRO, CIA, et USAF ont joué un jeu de ca- mouflage avec la nomenclature aérienne - en créant le TR-3, modifié en TR-3A, le TR-3B, et le Teir 2, 3, et 4, avec des suffixes 'Plus' ou 'Moins', ajoutés pour rendre plus confus le fait que chacune de ces appellations est un avion différent et non le même véhicule aérospatial. Un TR-3B est aussi différent d'un Teir 3B qu'une banane d'une grappe de raisin. Quelques uns de ces véhicules sont munis d'un équipage et d'autres en sont démunis.
La propulsion du TR-3B est fournie par trois propulseurs multimode montés sur chaque angle de la plate-forme. Le TR-3 est un véhicule qui ne dépasse pas Mach 9 et il atteint 33 kilomètres d'altitude !


Source: http://users.skynet.be/cestvrai/C1.htm

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
TR-3B 2009, Greenville Caroline du Sud

Au centre du triangle il y aurait un habitacle circulaire pour l’équipage. Et tout autour un accélérateur de particules à plasma : le MFD, (Magnetic Field Disrupter). Ce systeme serait en avance sur toutes les technologies connues sur Terre, il annulerait les effets de la gravitation et pourrait voler à Mach 9 (on pense toujours au cas de la vague d'observations en Belgique !!!).
Selon Edgar Fouché, qui a travaillé pendant 25 ans dans la zone 51, tous les ovnis triangulaires seraient d’origine terrestre, mais ont été fabriqué grace à la récupération de technologies extraterrestres. Les ovnis vus au dessus de la Belgique en 1990 seraient bien cet avion secret americain, suite à un accord ultra secret entre la Belgique et les Etats-unis.


Source: http://membres.multimania.fr/ovnirama/armessecretes.htm


L'engin le plus gros en Belgique faisait la taille d'un terrain de football.
Il ne sera pas facile de dire si cet engin était américain ou extraterrestre.


Pourquoi ?

Tout simplement parce que les Américains ont des engins volants triangulaires depuis 1965-1966. Le TR3-A et le TRA3-B, et le plus gros fait 92 mètres de côté.

Maintenant, quoi que disent certaines personnes, difficile de croire que les Américains se soient amusés à tester leurs engins au dessus de la Belgique, sachant de plus que la base 51 grand comme la Suisse est déjà un terrain d'essai bien plus tranquille !

Voici des propos de Jean-Marc Roeder, ingénieur en aéronautique et optique pris sur le site suivant :


http://www.karmapolis.be/pipeline/interview_roeder.html


Retranscription

Le TR3B Astra a suffisamment été filmé au dessus de la Belgique, de la Russie, des USA, d'Israël et de l'Irak pour qu'il soit inutile de commenter son existence. Ayant pu m'entretenir, lors d'un salon aéronautique militaire, il y a quelques années, avec un membre du complexe militaro-industriel américain ayant travaillé sur les programmes Aurora et Astra, je me permet d'être assez précis dans la description des technologies utilisées sur ces appareils. Je pense que la majorité, voire peut-être la totalité, des observations avérées "d'ovnis" triangulaires d'avant 1988 sont soit des avions classiques, soit des protos secrets de dirigeables militaires en forme de delta. Le premier de ces dirigeables hybrides secrets de la Navy fut mis en service au milieu des années soixante.


Jusqu'en 1968, les chercheurs de la MAJI utilisaient la relativité générale étendue d'Einstein, publiée en 1928 (qui prévoit pour la première fois la possibilité d'annuler la masse et l'inertie sans dématérialisation), tout en échouant à pouvoir comprendre et reproduire les technologies des ovnis extraterrestres capturés à San Diego, Roswell, Kingman et probablement ailleurs. A partir du milieu des années 50, on délégua une partie de la recherche anti-G à l'industrie militaire privée, sans toutefois lui transmettre l'outillage théorique et les technologies développés dans les labos MAJI. En 1971, la section militaire du Lawrence Livermore Laboratory réussit péniblement à pondre un complexe "bricolage" mathématique à partir du modèle quantique standard permettant de reproduire partiellement la propulsion de certains des ovnis capturés (lorsqu'on utilise une physique fausse, il ne faut pas attendre de miracles!). En gros, ce modèle théorique postule qu'une inversion de la température quantique statistique dans un système d'atomes inverse (autrement dit, annule) le signe de masse et d'inertie du système. Cet effet, baptisé par le Pentagone « Magnetic Field Disruption (MFD) », est utilisé dans les quatre moteurs des célèbres "triangles belges". Le "triangle belge" n'est pas un ovni mais un prototype hybride primitif (antigravitationnel et EMHD), développé en 1986 par les firmes Lockheed Martin et Boeing, portant le nom de TR3B Astra. Notez que "l'ovni" de Gulfbreeze en Floride utilise un moteur MFD (plus sophistiqué). Il s'agit en fait d'un successeur plus petit et biplace du TR 3B et de l'ARV Flux Liner.


Selon ce que j'en sais, le premier véhicule antigravitationnel américain, destiné au vol spatial, vola en 1954 sous le nom d'ARV Flux Liner (Antigravity Research Vehicle). Le second fut une copie d'un ovni capturé en 1954 à Kingman en Arizona. Il semble avoir volé pour la première fois au milieu des années 80 (en même temps que le TR3B) sous le nom de TR3A Sportster. Le TR3A a été utilisé au moins une fois au combat, durant la guerre du golfe en 91, contre une division blindée de la garde républicaine au sud de l'Irak. Il semble, sans certitude absolue, que le TR3B Astra ait aussi été utilisé pour détruire une ou plusieurs rampes de missiles Scud en 91. Le Pentagone n'a nul besoin de tels engins pour une guerre classique. Toutefois, l'occasion faisant le larron, ils ont probablement profité de la guerre du golfe pour tester la plupart de leurs "gadgets" les plus secrets. Quand à l'usage militaire des véhicules antigravitationnels, il est très clair: l'arme absolue pour la guerre spatiale et l'outil parfait pour coloniser militairement, dans le plus grand secret, le système solaire à l'insu du complexe spatial civil limité à ses archaïques fusées chimiques et à ses budgets scientifiques de misère.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Roswell-1947 [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

« Ils sont là, ils sont hostiles et des gens puissants nous cachent leur existence.
L'histoire telle que nous la connaissons n'est qu'un véritable mensonge... »


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Dernière édition par Roswell-1947 le Ven 31 Aoû - 10:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aventures-fr.creer-forums-gratuit.fr/forum
Roswell-1947
Administrator
Administrator
avatar

Messages : 7689
Réputation : 25
Date d'inscription : 29/11/2010
Localisation : Alpha du Centaure

MessageSujet: Re: Ovnis et Furtifs : Documents classés secrets   Lun 8 Aoû - 8:02

OVNI FURTIF TRIANGULAIRE - TR3B: OVNI TERRESTRE

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Le chasseur furtif (invisible au radar) F-117A Nighthawk était en service depuis près de dix ans avant que le public n'en soit informé. En 1994, beaucoup de gens ont vu un étrange OVNI stationner au-dessus de Phoenix en Arizona (USA), de Gulf Breeze en Floride (USA) et surtout en Belgique... L'OVNI était parfaitement silencieux et émettait trois lumières vives en triangle et une au centre. En réalité, cet OVNI n'était pas du tout extraterrestre mais bien un OVNI construit par les humains. Déjà en 1943, en Allemagne, Richard Miethe avait construit une soucoupe volante tout à fait terrestre. Depuis 1994, l'OVNI triangulaire a suscité bien des questions. On a vite découvert qu'il s'agissait d'un avion secret de l'armée américaine, le TR-3B en service depuis 1994. Une plate-forme militaire à structure triangulaire défiant la gravité.

Le TR-3B fut construit avec de la technologie des années 1980 (voire avant). La forme triangulaire équipée d'un moteur nucléaire fut développé dans le programme Aurora. Et nous entrons là tout doucement dans ma théorie: Les humains ont "reçu" ou ont profité des technologies de visiteurs lointains (depuis la préhistoire) sans en comprendre les finesses et en les assemblant un peu n'importe comment avec toujours un objectif prioritaire: Se faire la guerre entre eux. Revenons au programme top secret du TR-3B. Sa technologie est sans doute issue de civilisations extraterrestres comme celle des programmes SR-74 et SR-75. Cela permet à l'engin de faire des manoeuvres démentielles. Le TR-3 a un temps de vol... illimité ! Le TR-3 utilise en effet un réacteur nucléaire.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
F-117A Nighthawk
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Un OVNI ou un appareil secret américain TR-3B a été aperçu lors d'un vol Ryan Air Fight du Portugal en direction du Royaume-Uni en mai 2010. Le professeur Peterson a déclaré dans interview («Whistleblower OVNI») que le TR-3B est un avion secret américain conçu à partir de la récupération d'épaves d'OVNI. L'engin fonctionne avec une propulsion antigravitationnelle et sans aucun bruit. Les Américains, comme l'affirme Bob Lazar, ont récupéré un OVNI extraterrestre lors d'un crash ou quelques personnes, comme l'ont démontré des scientifiques comme Jacques Vallée, auraient des contacts avec des extraterrestres qui leurs apporteraient les technologies. Mais l'Homme sait-il les utiliser comme il le devrait ? En étudiant le dossier sur les avions expérimentaux durant la seconde Guerre Mondiale, on a la nette impression que ce sont des gamins ayant reçu des maquettes à monter sans pouvoir déchiffrer les notices de montage. Cela donne des bizarrerie ahurissantes qui doivent servir à emporter des tonnes de bombes ou d'armes pour satisfaire leur jeu favori: La guerre. Même si l'Homme a fait un saut de puce en 1969 en allant sur la Lune à 380 400 km de la Terre, en 2010, aucun humain ne va plus loin que 350 kilomètres (l'ISS).

La propulsion du TR-3B est fournie par trois propulseurs multimodes sur trois points de la plate-forme. Le TR-3 vole à Mach 9 et atteint 33 kilomètres d'altitude. En utilisant n'importe comment les technologies des OVNI extraterrestres, nous ne sommes pas prêts de quitter notre planète Bleue. L'étoile la plus proche est Proxima Centauri (Proxima du Centaure) à 4,22 années-lumière de la Terre soit 40 000 milliards de kilomètres.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Roswell-1947 [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

« Ils sont là, ils sont hostiles et des gens puissants nous cachent leur existence.
L'histoire telle que nous la connaissons n'est qu'un véritable mensonge... »


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Dernière édition par Roswell-1947 le Ven 31 Aoû - 10:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aventures-fr.creer-forums-gratuit.fr/forum
Roswell-1947
Administrator
Administrator
avatar

Messages : 7689
Réputation : 25
Date d'inscription : 29/11/2010
Localisation : Alpha du Centaure

MessageSujet: Re: Ovnis et Furtifs : Documents classés secrets   Lun 8 Aoû - 10:54

AVION FURTIF F-117A NIGHTHAWK (USA - UFO)
Lockheed Martin F-117 Nighthawk

Le Lockheed-Martin F-117 Nighthawk est un avion d'attaque au sol conçu par les États-Unis dans la seconde moitié des années 1970. C'est le premier avion militaire au monde étudié dès le départ pour avoir la signature la plus réduite possible. Il a été retiré du service le 21 avril 2008.

À cause de ses formes inhabituelles et du secret qui a entouré tant l'avion (son existence n'a été reconnue officiellement qu'en 1988) que ses missions, le F-117 a été évoqué comme source des observations d'OVNI triangulaires, en particulier durant les vagues d'ovnis américaine (1983-1997) dans la vallée de l'Hudson, belge (1989-1992) et britannique (1993).

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Au milieu des années 1970, les bureaux d'études du constructeur aéronautique Lockheed commencent à étudier un avion furtif, se basant en partie sur les recherches menées pour réduire la signature du Lockheed A-12 Oxcart. Nommé Have Blue, le projet était protégé par un secret absolu. Deux prototypes furent construits, le premier d'entre eux faisant son vol inaugural en janvier ou février 1978.

F-117A Nighthawk

Fin 1978, Lockheed obtint un contrat pour construire un avion de série reprenant la formule validée sur le Have Blue. Ce nouveau projet, toujours couvert par le secret le plus total, reçu la désignation Senior Trend. Le premier avion de pré-série fit son vol inaugural le 18 juin 1981, et fut rejoint par 4 autres exemplaires en vue des essais et validations nécessaires avant la mise en service effective. Le premier avion de production fut livré en avril 1982, mais fut détruit dès son premier décollage suite à un mauvais montage des commandes de vol électriques. Le pilote fut grièvement blessé.

Le F-117 reprend l'allure générale du Have Blue mais s'en différencie de plusieurs façons. D'abord, il est nettement plus grand et plus lourd. Ses moteurs sont des General Electric F404-GE-F1D2, dérivés des moteurs du F-18 mais sans post-combustion. Les deux dérives sont placées plus en arrière et inclinées vers l'extérieur (au lieu de l'intérieur), tandis que la flèche de l'aile est moins prononcée. Le pare-brise comporte un panneau central plat pour permettre l'utilisation d'un viseur tête-haute. Une soute à armement ventrale permet d'emporter 2 270 kg de charge militaire, dans la grande majorité des cas, des bombes Paveway à guidage laser. Enfin, une avionique spécifique est installée, composée de deux systèmes de vision infrarouge (un FLIR vers l'avant, un DLIR vers le bas), un système de désignation à laser, une centrale de navigation à inertie, etc.

La première unité à recevoir l'avion fut le 4450th Tactical Group, installé dans une nouvelle base construite en secret dans la zone de Nellis. Pour garder le secret, les F-117 ne volaient que de nuit et l'unité était officiellement équipée de Vought A-7 Corsair II. Malgré ces précautions, des rumeurs concernant un avion secret commençaient à s'amplifier et deux accidents lors de vols d'entraînement nocturnes (voir plus loin, pertes et accidents) finirent par obliger le Pentagone à reconnaître officiellement l'existence du F-117, fin novembre 1988.

Construit à 59 exemplaires seulement, l'avion a été modernisé plusieurs fois, recevant par exemple un nouveau système de navigation et un tableau de bord avec des écrans multi-fonctions en couleurs. Au début des années 1990, le système d'expulsion des gaz des réacteurs a été entièrement revu pour améliorer sa fiabilité.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Il a été retiré du service le 21 avril 2008. Il était prévu de l'utiliser jusqu'en 2018 mais les surcoûts du F-22 ont précipité sa retraite. Tous les appareils existants ne seront pas stockés à Davis-Monthan AFB où vont généralement les avions retirés du service mais iront en zone militaire interdite au Tonopah Test Range dans le Nevada pour éviter les fuites de matériaux sensibles toujours d'actualité sur cet appareil.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Fiche technique

Aucune variante du F-117 n'a été construite, mais plusieurs projets ont été envisagés :
Le F-117A+ équipé de nouveaux moteurs General Electric F-414 plus puissants de 35% par rapport aux anciens, et les entrées d'air du B-2 (en forme de S). Une version destiné à la Royal Air Force aurait été équipée des moteurs EJ200 de l'Eurofighter Typhoon.
Le F-117B qui était allongé, avait une vitesse d'approche améliorée, et une plus grande capacité d'emport d'armement. Il pouvait tirer le missile AGM-88 HARM anti-radar.
Le F-117N/AF-117X qui était apte à l'emploi depuis un porte-avions. Les principales caractéristiques étaient un renfort de la structure et la rétractibilité des embouts d'ailes (pour prendre moins de place).

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

F-117 A
Constructeur : Lockheed Martin
Rôle : Attaque au sol
Statut : Retiré du service
Premier vol : 18 juin 1981
Mise en service : Octobre 1983
Date de retrait : Avril 2008
Coût unitaire : 45 millions de dollars en 1983
Nombre construits : 59
Équipage : 1 pilote

Motorisation
Moteur : General Electric F404-GE-F1D2
Nombre : 2
Type : Turboréacteurs
Poussée unitaire : 47,8 kN

Dimensions
Envergure : 13,21 m
Longueur : 20,09 m
Hauteur : 3,78 m
Surface alaire : 84,8 m2

Masses
À vide 13 000 kg
Avec armement : 20 000 kg
Maximale : 25 000 kg

Performances
Vitesse maximale : 1 150 km/h (Mach 0,92)
Vitesse de décrochage : 280 km/h
Plafond : 13 710 m
Rayon d'action : 2 110 km

Armement
Interne : 2 bombes en soute (Mk 84, Paveway GBU-10, GBU-27, BLU-109B, WCMD, Mk.61)
Externe : Aucun

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

La désignation F-117

L'existence de l'avion n'a été reconnue par le Pentagone que fin novembre 1988, et sa désignation officielle a alors été annoncée comme étant F-117A. Par rapport à la nomenclature officielle, cette désignation est peu orthodoxe, la désignation F étant généralement réservée aux avions de chasse et le numéro 117 ne suit pas celui des séries qui le précèdent (F-16, YF-17 et F-18). La numérotation aurait pris la suite des numéros 112 à 116, utilisés officieusement soit pour désigner les avions d'origine soviétique récupérés et testés secrètement par les États-Unis, soit pour d'autres projets secrets.

Missions et engagements

Le F-117 a été engagé lors de plusieurs opérations militaires et quasi exclusivement de nuit :
Opération Just Cause en 1989, au Panama
Opération Tempête du désert en 1991, en Irak (36 avions déployés à partir de bases en Arabie saoudite)
Opération Allied Force en 1999, au Kosovo (12 puis 24 avions déployés à partir de bases en Italie)
Opération libération de l'Irak en 2003, en Irak (au moins 12 avions déployés)


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Roswell-1947 [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

« Ils sont là, ils sont hostiles et des gens puissants nous cachent leur existence.
L'histoire telle que nous la connaissons n'est qu'un véritable mensonge... »


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Dernière édition par Roswell-1947 le Ven 31 Aoû - 10:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aventures-fr.creer-forums-gratuit.fr/forum
Roswell-1947
Administrator
Administrator
avatar

Messages : 7689
Réputation : 25
Date d'inscription : 29/11/2010
Localisation : Alpha du Centaure

MessageSujet: Re: Ovnis et Furtifs : Documents classés secrets   Lun 8 Aoû - 12:42

AVION FURTIF - LOCKHEED HAVE BLUE

Le Lockheed Have Blue est un démonstrateur destiné à tester la technique furtive. Il fut le précurseur du célèbre avion d'attaque au sol Lockheed F-117 Night Hawk.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Historique

Au milieu des années 1970, les bureaux d'études du constructeur aéronautique Lockheed commencent à étudier un avion furtif, se basant en partie sur les recherches menées pour réduire la signature du Lockheed A-12 Oxcart. Les ingénieurs aboutirent à un avion possédant des formes polyédriques, des entrées d'air cachées derrière des grilles, un système complexe pour masquer les tuyères le plus possible, et un revêtement absorbant les ondes radars (RAM). En 1977, un contrat fut signé avec la Defense Advanced Research Projects Agency pour la construction de deux prototypes à échelle réduite.

Nommé Have Blue, le projet était évidemment protégé par un secret absolu. Les prototypes furent construits en quelques mois. Pour gagner du temps, des éléments furent empruntés à des avions déjà existants : train d'atterrissage du A-10, poste de pilotage et siège éjectable du F-5, commandes de vol électriques du F-16, etc. Les moteurs étaient des General Electric J85 sans post-combustion. Aucun armement n'était installé.

Après avoir été acheminé dans la Zone 51 de la base de Nellis, le premier prototype fit son vol inaugural en 1er décembre 1977. Les test consistaient à faire voler l'appareil sur un trajet pré-programmé à une distance d'environ 160 km d'un radar militaire suivi à une certaine distance par un avion d'observation. Les formes de l'appareil déviant les ondes radar, celui-ci ne pouvait repérer que l'avion d'observation ; un soldat placé sur la trajectoire suivie par l'avion devait témoigner du passage de l'étrange appareil. Malheureusement, le 4 mai 1978, le train d'atterrissage fut endommagé lors d'un touché de piste trop brutal, et le pilote dut finalement s'éjecter parce qu'il ne pouvait plus poser l'avion sur la piste. Le prototype fut détruit et le pilote sérieusement blessé.

Le second prototype mena ses essais de juin 1978 à fin 1979, permettant en particulier de montrer que l'avion était quasiment indétectable par les différents radars avec lesquels il fut testé. Cependant, avant chaque vol, une longue préparation était nécessaire pour vérifier le revêtement en RAM et boucher tous les joints, soit en collant des plaques de revêtement soit avec de la peinture spéciale. L'avion fut détruit suite à un incendie moteur qui éclata lors d'un vol d'essai, obligeant le pilote à s'éjecter.


Différences avec le F-117

Les deux appareils sont très similaires, cependant le Have Blue est 40% plus petit que le F-117. Autre différence, les deux plans verticaux de l'empennage sont orientés vers l'intérieur et non en V comme sur le F-117. De plus le nez du Have Blue est plus pointu et est plus efficient au niveau de la furtivité que l'appareil de production qui nécessite un pare-brise plat pour l'affichage tête haute.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Fiche technique

Constructeur : Lockheed
Rôle : Démonstrateur technologique
Statut : Appareils détruits lors de crashs
Premier vol : 1er décembre 1977
Date de retrait : 1979
Nombre construits : 2
Équipage : 1 pilote


Motorisation

Moteur : General Electric J85-GE-4A
Nombre : 2
Type : Turboréacteur


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Dimensions

Envergure : 6,8 m
Longueur : 14,4 m
Hauteur : 2,33 m
Surface alaire : 35,9 m²


Masses

À vide : 4 060 kg
Maximale : 5 670 kg


Performances

Vitesse maximale : 970 km/h
Rayon d'action : 970 km
Charge alaire : 156 kg/m²



La furtivité est la caractéristique d'un engin militaire conçu pour avoir une signature réduite ou banale et donc pour être moins détectable, classifiable ou identifiable.

Un engin militaire (en général navire, ou aéronef) émet de l'énergie sous forme électromagnétique (radar de bord, radiocommunications, etc.), thermique (sortie du propulseur, échauffement cinétique, etc.) et acoustique (sonar actif, bruits de propulsion, d'écoulement ou d'auxiliaires) ; il reçoit de l'énergie électromagnétique (radars de détection, antennes de radio ou de télévision, etc.), thermique (soleil) et acoustique (sonars actifs) ; l'engin émet ou réémet cette énergie dans toutes les directions. Les systèmes de détection au sol ou embarqués sur des aéronefs, navires ou armes (radars, sonars, détecteurs ESM ou IR) reçoivent une partie de cette énergie et peuvent s'en servir pour détecter, classifier, identifier et poursuivre l'appareil. La furtivité est l'ensemble des techniques et technologies utilisées pour réduire les émissions dans une direction donnée ou dans toutes les directions et donc rendre l'engin moins détectable, classifiable ou identifiable. On parle généralement de réduction ou banalisation de la signature d'une cible.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Roswell-1947 [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

« Ils sont là, ils sont hostiles et des gens puissants nous cachent leur existence.
L'histoire telle que nous la connaissons n'est qu'un véritable mensonge... »


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Dernière édition par Roswell-1947 le Ven 31 Aoû - 11:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aventures-fr.creer-forums-gratuit.fr/forum
Roswell-1947
Administrator
Administrator
avatar

Messages : 7689
Réputation : 25
Date d'inscription : 29/11/2010
Localisation : Alpha du Centaure

MessageSujet: Re: Ovnis et Furtifs : Documents classés secrets   Mar 9 Aoû - 11:23

LES OVNIS ET LE PHENOMENE DE LA GRAVITATION

LE CONTROLE DE LA GRAVITE

La gravitation est le phénomène d'interaction physique qui cause l'attraction réciproque des corps massifs entre eux, sous l'effet de leur masse. Il s'observe au quotidien en raison de l'attraction terrestre qui nous retient au sol, qui se nomme la gravité et qui est responsable de plusieurs manifestations naturelles : les marées, l'orbite des planètes autour du Soleil, la sphéricité de la plupart des corps célestes en sont quelques exemples. D'une manière plus générale, la structure à grande échelle de l'univers est déterminée par la gravitation.

Plusieurs théories ont tenté de rendre compte de la gravitation. Aujourd'hui, la théorie de la relativité générale d'Albert Einstein, proposée en 1915, est celle qui décrit toutes les observations faites en astronomie ainsi qu'en cosmologie. La loi de la gravitation de Newton, élaborée à la fin du XVIIe siècle, demeure cependant une excellente approximation dans la plupart des cas (vitesses faibles par rapport à celle de la lumière), et on l'utilise donc encore aujourd'hui pour sa simplicité.

Aux échelles microscopiques, la gravitation est la plus faible des quatre interactions fondamentales de la physique ; elle devient dominante au fur et à mesure que les échelles de grandeur augmentent. Avec la force électromagnétique, elle est la seule à agir au-delà de la dimension du noyau atomique. De plus, comme elle est toujours attractive elle domine sur les forces électromagnétiques qui tendent à se compenser, étant tantôt attractives, tantôt répulsives.

Elle est toujours l'objet de nombreuses recherches et la communauté scientifique considère qu'élaborer une théorie plus complète de la gravitation, capable de prendre en compte les effets de nature microscopique (quantiques), et pour cette raison appelée gravitation quantique, est un des grands défis à relever pour la physique du XXIe siècle.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

29 juin 2001

Le projet Greenglow, pour ceux qui n'ont pas lu cet article d'Air&Cosmos sur un projet britannique d'avion utilisant l'antigravité: Greenglow.jpg Le site officiel en anglais: http://www.greenglow.co.uk/ mais ne contient pas l'article français en question.( Attention, ce lien n'est plus valide)


Greenglow.jpg Arrow http://actualiteovni.free.fr/Archives/062001.htm


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Roswell-1947 [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

« Ils sont là, ils sont hostiles et des gens puissants nous cachent leur existence.
L'histoire telle que nous la connaissons n'est qu'un véritable mensonge... »


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Dernière édition par Roswell-1947 le Ven 31 Aoû - 11:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aventures-fr.creer-forums-gratuit.fr/forum
EBE 209
Astro navigateur
Astro navigateur
avatar

Messages : 1192
Réputation : 4
Date d'inscription : 31/05/2011
Localisation : Sirius B50

MessageSujet: Re: Ovnis et Furtifs : Documents classés secrets   Mer 10 Aoû - 10:56

Intéressant dossier sur les furtifs Roswell, ces avions furtifs sont souvent pris par la population pour des ovnis
et surtout de nuit qui plus est : Suspect

Le F-117A a été proposé à l'époque par Bernard Thouanel dans le magazine Science & Vie pour expliquer la vague belge d'ovnis. Néanmoins, le gouvernement américain a démenti avoir testé le F-117A à l'époque en Belgique. La thèse reste cependant plausible, particulièrement pour le début de la vague (on pourrait en effet envisager un survol depuis l'Allemagne vers l'Angleterre en préparation de la guerre du Golfe de 1990-1991, mais non prouvée tant que le gouvernement américain n'affirmera pas qu'il y avait effectivement des F-117A en Belgique à cette époque. Les sceptiques privilégient en 2009 l'hypothèse d'une contagion psychosociale (basée sur des observations d'hélicoptères et d'avions) à celle du F-117A, jusqu'à une éventuelle preuve du contraire.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Photo superbe d'un ravitaillement en plein vol d'un B-2.

Le Northrop B-2 Spirit, également surnommé Stealth Bomber, est un avion bombardier de l’US Air Force (USAF) développé par l’avionneur américain Northrop durant la guerre froide. Avion emblématique des ailes volantes, le B-2 Spirit est l’un des plus célèbres avions furtifs actuels des États-Unis. Présenté comme le plus performant au monde dans sa catégorie, il est propulsé par quatre turboréacteurs GE F118 d’une poussée unitaire de 77 kN et dispose de deux soutes pouvant recevoir une charge maximale théorique d’environ 35 t. :Surprise:


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ronald
Escorteur Ufo 2éme rang
Escorteur Ufo 2éme rang
avatar

Messages : 836
Réputation : 9
Date d'inscription : 04/01/2011
Age : 44
Localisation : Quelque part sur un vaisseau mère

MessageSujet: Re: Ovnis et Furtifs : Documents classés secrets   Ven 12 Aoû - 10:49

La présence d'un ou plusieurs F-117 était tout à fait possible à l'époque car l'USAF utilisait (et utilise toujours) la base de Mildenhall en Angleterre pour ses bombardiers furtifs.

Depuis l'Angleterre, les avions furtifs ont toujours effectué des missions vers l'est, en passant par la Belgique,l'Allemagne, la Pologne, pour aller ensuite survoler l'URSS. Ils regagnaient ensuite l'Angleterre par la Finlande, la Norvège et la Suède, après un ou plusieurs ravitaillements en vol.

Néanmoins, ce genre de mission était effectué par des SR-71 Blackbird (beaucoup plus rapide mais moins furtif que le F-117) qui pouvaient échapper sans problème aux MiGs soviétiques grâce à leur très grande vitesse.

Il n'est pas exclu que certains de ces F-117 aient effectué ces missions afin de "tester" leur furtivité...

Depuis le départ à la retraite des F-117, la base de Mildenhall accueille aujourd'hui des B-2.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Roswell-1947
Administrator
Administrator
avatar

Messages : 7689
Réputation : 25
Date d'inscription : 29/11/2010
Localisation : Alpha du Centaure

MessageSujet: Re: Ovnis et Furtifs : Documents classés secrets   Ven 12 Aoû - 12:12

Ces observations de furtifs sont tout à fait plausible en effet, et il est donc possible que beaucoup des témoignages fassent la confusion de ces appareils avec des " pseudos ovnis " mais des cas incontestable d'apparitions sont tout de même pour le moins très étrange, comme par exemple ces fameux halos de lumiére sous ces " triangles noirs " ( 3 spots aux extrémités et un spot au centre de l'engin ) ... Suspect

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Cette forme bien spécifique en " triangle " et le positionnement du systéme des spots lumineux, n'est pourtant pas les caractéristiques extérieurs d'un F117A ou d'un B-2 Question
Ou bien encore ces nombreux déplacements de furtifs américain, ne seraient-ils pas le moyen ou la véritable occasion de cacher la dure et incroyable vérité sur les " triangles noirs " ...


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Roswell-1947 [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

« Ils sont là, ils sont hostiles et des gens puissants nous cachent leur existence.
L'histoire telle que nous la connaissons n'est qu'un véritable mensonge... »


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Dernière édition par Roswell-1947 le Ven 31 Aoû - 11:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aventures-fr.creer-forums-gratuit.fr/forum
EBE 209
Astro navigateur
Astro navigateur
avatar

Messages : 1192
Réputation : 4
Date d'inscription : 31/05/2011
Localisation : Sirius B50

MessageSujet: Re: Ovnis et Furtifs : Documents classés secrets   Sam 13 Aoû - 10:39

Complétement d'accord Roswell, cette forme triangulaire ne s'applique absolument pas aux F117A et au B-2, bien qu'ils soient également et partiellement de forme triangulaire, ces ovnis caractéristiques de la vague Belge et même une forme en "V" ne ressemble en rien à ces furtifs !!!

Comme cette forme triangulaire soit, mais en "V", observation d'une durée de 106 mn et vus par des centaines de témoins à PHOENIX (ARIZONA) le 13 mars 1997. Suspect


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Roswell-1947
Administrator
Administrator
avatar

Messages : 7689
Réputation : 25
Date d'inscription : 29/11/2010
Localisation : Alpha du Centaure

MessageSujet: Re: Ovnis et Furtifs : Documents classés secrets   Ven 31 Aoû - 12:37

Le Northrop TR-3A Black Manta

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Le Northrop TR-3A Black Manta est réputé être un avion espion secret de l'United States Air Force qui aurait été conçu dans les années 1980. Il ferait partie des « black programs », mais son existence est officiellement niée et aucune preuve concrète de son existence n'a été dévoilé en 2011. Il s'agirait d'un avion furtif subsonique avec une configuration d'aile volante.


Fiche technique

Identifiant : Northrop TR-3 Black Manta
Constructeur : Northrop Corporation
Rôle : Avion de reconnaissance ou de surveillance
Statut : Indéterminé
Motorisation : Nombre : 2


Selon certaines informations, il aurait été utilisé lors de la Guerre du Golfe comme désignateur laser pour les bombes laser des F-117A Nighthawk. Mais il est également possible que ce soit une version avancée du bombardier B-2 Spirit. Le Black Manta est d'ailleurs parfois appelé « Baby B-2 ».


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Le bombardier B-2 Spirit


Le Northrop B-2 Spirit

Le Northrop B-2 Spirit est un bombardier stratégique et l’un des plus célèbres avions furtifs actuels des États-Unis.

Destiné au bombardement stratégique, il est l’aéronef le plus onéreux du XXe siècle avec un coût unitaire — recherche et développement inclus — estimé entre 1,157 milliard et 2,2 milliards de dollars US en 1998. Cependant, il n’est pas approprié d’évoquer un prix unitaire pour le B-2 en raison du petit nombre d’exemplaires construits. Il est délicat d’extrapoler sans tenir compte des équipements et infrastructures, de la logistique et de la formation dans le cadre d’un processus industriel de production.

Le premier vol du prototype a eu lieu le 17 juillet 1989 et le premier avion opérationnel a été réceptionné par l’United States Air Force (USAF) à la fin 1993. Fin 2006, l’USAF indique qu’il devrait rester en service jusqu’en 2058.

Conception

Cet appareil est présenté comme le plus performant du monde dans sa catégorie par les forces armées des États-Unis. Nombre de ses caractéristiques restent ultra-secrètes et certaines de celles dévoilées peuvent être sujettes à caution. Le Département de la Défense des États-Unis n’a d’ailleurs jamais divulgué les paramètres exacts de masse et de vitesse, employant l’expression vague de « haut subsonique » pour les qualifier.



Origine du programme

Dès la fin des années 1930, l’ingénieur Jack Northrop, fondateur de l’entreprise Northrop, fut intéressé par le concept des ailes volantes. En 1940, après dix ans de recherches, il exposa son premier modèle dénommé Northrop N-1M et organisa un vol d’exhibition destiné à explorer les performances possibles de cette configuration.
L’armée américaine se mit à s’intéresser au projet dès le début des années 1940. L’United States Army Air Forces (ancêtre de l’United States Air Force), redoutant l’entrée des États-Unis dans la Seconde Guerre mondiale passa commande auprès des constructeurs aéronautiques. Elle demanda un bombardier disposant d’une distance franchissable de 10 000 miles pour anticiper les problèmes que poserait la capitulation du Royaume-Uni face à l’Allemagne. Il lui faudrait alors bombarder l’Europe sous domination nazie depuis l’Amérique du Nord et frapper l’Empire du Japon depuis les bases éloignées du théâtre d’opérations du Pacifique.
Northrop proposa un avion fondé sur ce concept et le 30 octobre 1941, l’ordre préliminaire du développement du B-35 fut confirmé.

Fin 1942, Northrop construisit le Northrop N-9M, un avion monoplace pouvant aller à 400 km/h qui servit à réaliser le XB-35, un bombardier avec quatre turbopropulseurs et huit hélices contrarotatives d’une envergure de 52 mètres. Cependant, le premier appareil sortit d’usine seulement en 1946 à cause de problèmes de stabilité et de sortie de vrille. De plus, l’apparition des premiers avions à réaction durant ce conflit rendit obsolète la motorisation à hélice. Onze des treize exemplaires du Northrop N-9M durent donc être modifiés en les équipant de huit turboréacteurs.
Ce fut le projet XB-49 dont le premier appareil vola en 1947. Les essais se révélèrent décevants, un appareil fut perdu et un deuxième évita le crash de peu. Le point faible de tels appareils était leur comportement en décrochage, leur instabilité en vol et surtout que leurs soutes à bombes ne pouvaient pas contenir les premières générations de bombe atomique tel les Mark III. Finalement, le Strategic Air Command nouvellement créé choisit des bombardiers avec des formes plus conventionnelles comme le B-36 « Peacemaker » et le Boeing B-47 Stratojet et les XB-49 furent ferraillés entre 1949 et 1953. La sortie du XB-49 fut cependant glorieuse avec une apparition dans le film la guerre des mondes sorti en 1953.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Le Northrop B-2 Spirit - ravitaillement en vol


Lors de ses essais en vol, les militaires américains découvrirent fortuitement la furtivité ; à chaque fois que l’aile volante géante approchait de l’aérodrome constituant sa destination, sa faible surface équivalente radar faisait que les radars avaient extrêmement de mal à la détecter.
Cette capacité donna un grand intérêt à l’avion pendant la guerre froide car, à partir des années 1970, la défense antiaérienne de l’URSS était si performante que les appareils alors en service dans les forces armées des États-Unis avaient peu de chance de pénétrer à l’intérieur de son territoire.
L’armée américaine ressentit alors le besoin de posséder un bombardier à signature radar minimale et l’aile volante s’imposa alors comme la solution la plus efficace, les progrès de l’avionique et l’utilisation de commandes de vol électriques permettant depuis le début de cette décennie de concevoir des avions naturellement instables comme le F-16.
L’aile volante Northrop B-2A Spirit a commencé à être développée à partir de 1978 dans le plus grand secret comme bombardier stratégique, furtif ou indétectable par radar, avec pour mission d’attaquer les cibles stratégiques soviétiques avec des bombes et des armes nucléaires tirées à distance de sécurité.
Tout a été fait pour qu’il ait des signatures infrarouge, acoustique, électromagnétique, visuelle et radar minimes.

Le B-2 a commencé son existence dans un programme « noir », connu initialement sous le nom de « projet Senior C. J. » puis sous le nom « ATB » (Advanced Technology Bomber).
Le projet a été caché aussi bien au public qu’aux militaires. La majorité des responsables de l’US Air Force, croyaient que le bombardier B-1B était la priorité no 1, alors que seulement une poignée d’entre-eux connaissaient l’existence du projet B-2. Pour ces derniers, le B-1B était une arme « intérimaire », en attendant le B-2 dont ils prévoyaient d’acquérir 132 exemplaires.


Fin 2006, l’USAF indique que le B-2 Spirit devrait rester en service jusqu’en 2058.


Fiche technique

Identifiant : Northrop B-2 Spirit
Constructeur : Northrop
Rôle : Bombardier stratégique furtif
Premier vol : 17 juillet 1989
Mise en service : Avril 1997
Date de retrait : Toujours en service
Investissement : ~ 45 milliards de dollars US en 1996
Coût unitaire : ~ 2,2 milliards de dollars US en 1998
Nombre construits : 21 exemplaires
Équipage : 2 pilotes


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Le bombardier Northrop B-2 Spirit et deux F15


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Roswell-1947 [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

« Ils sont là, ils sont hostiles et des gens puissants nous cachent leur existence.
L'histoire telle que nous la connaissons n'est qu'un véritable mensonge... »


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aventures-fr.creer-forums-gratuit.fr/forum
The Shadow
Escorteur Ufo 2éme rang
Escorteur Ufo 2éme rang
avatar

Messages : 836
Réputation : 5
Date d'inscription : 30/09/2011
Age : 27
Localisation : Orion M42-NGC1976

MessageSujet: Re: Ovnis et Furtifs : Documents classés secrets   Sam 1 Sep - 15:41

LA FURTIVITE DES AILES VOLANTES NORTHROP

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Le Northrop XB-49

C’est lors des essais en vol du Northrop XB-49 que les militaires américains découvrent fortuitement la furtivité. En effet, à chaque fois que l’aile volante approchait de l’aérodrome constituant sa destination, sa faible surface équivalente radar faisait que les radars avaient extrêmement de mal à la détecter. Cette capacité est d’un grand intérêt pendant la guerre froide car, à partir des années 1970, la défense antiaérienne de l’URSS est si performante, que les appareils alors en service dans les forces armées des États-Unis avaient peu de chance de pénétrer à l’intérieur de son territoire. L’armée américaine ressent alors le besoin de posséder un bombardier à signature radar minimale, l’aile volante s’impose alors comme la solution la plus efficace.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Le développement du Northrop B-2A Spirit débute ainsi à partir de 1978 avec pour mission d’attaquer les cibles stratégiques soviétiques à l’aide de bombes conventionnelles ou nucléaires. Le B-2 commence en réalité son existence dans un programme « noir », connu initialement sous le nom de « projet Senior C. J. » puis sous le nom « ATB » (Advanced Technology Bomber). Nombre de ses caractéristiques sont longtemps restées ultra-secrètes, le Département de la Défense des États-Unis n’avait d’ailleurs jamais divulgué les paramètres exacts de masse et de vitesse, employant l’expression vague de « haut subsonique » pour les qualifier. Bombardier stratégique furtif, tout a été fait pour qu’il ait des signatures infrarouge, acoustique, électromagnétique, visuelle et radar minimes.

Le projet est caché aussi bien au public qu’aux militaires. La majorité des responsables de l’US Air Force croyaient que le bombardier Rockwell B-1B était la priorité no 1, alors que seulement une poignée d’entre-eux connaissaient l’existence du projet B-2.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Le Northrop B-2A Spirit

Le B-2 se présente comme une aile volante à profil supercritique, accusant une flèche de 55°. Le bord de fuite de la voilure à la forme d’un double M et comporte, au niveau de la partie extérieure, une gouverne de lacet par traînée aérodynamique et un élevon, et, au niveau de la partie intérieure, deux autres élevons, tous ces éléments étant actionnés par des commandes de vol électriques quadruplexées et complétés par un système d’augmentation de stabilité. Le bord de fuite en dents de scie de la voilure est doté de dix segments rectilignes parallèles deux à deux, renvoyant vers l’arrière les ondes radar susceptibles de frapper l’avion. Les trois dents de scie intérieures étant plus courtes que les deux extérieures, la corde des ailes est très importante au niveau de la section centrale.

Le B-2 est propulsé par quatre réacteurs à double flux General Electric F118-GE-100 de 8 620 kgp dépourvus de postcombustion, montés par paires et noyés dans la voilure de façon que les aubes des compresseurs, à l’origine d’une importante signature radar, soient masquées. Des entrées d’air secondaires ont été montées sur le dessus des entrées d’air principales, en vue d’assurer le refroidissement des logements des réacteurs. Les tuyères d’éjection des réacteurs sont situées dans des échancrures d’extrados de voilure, revêtues de matériaux composites en carbone résistant à la chaleur. Leur forme a été conçue pour étaler le flux des moteurs et réduire ainsi la signature infrarouge. Le B-2 est également doté d’un système de suppression des traînées de condensation à haute altitude par introduction dans des tuyères d’éjection d’un produit chimique idoine, en l’occurrence de l’acide chlorofluoro-sulfonique, très corrosif.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Roswell-1947
Administrator
Administrator
avatar

Messages : 7689
Réputation : 25
Date d'inscription : 29/11/2010
Localisation : Alpha du Centaure

MessageSujet: Re: Ovnis et Furtifs : Documents classés secrets   Dim 2 Sep - 8:07

Merci The Shadow, pour ta contribution au sujet des Furtifs.
Ci-dessous les plans visuels du Northrop XB-49 et du Northrop B-2A Spirit.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Roswell-1947 [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

« Ils sont là, ils sont hostiles et des gens puissants nous cachent leur existence.
L'histoire telle que nous la connaissons n'est qu'un véritable mensonge... »


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Dernière édition par Roswell-1947 le Sam 11 Mai - 7:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aventures-fr.creer-forums-gratuit.fr/forum
EBE 209
Astro navigateur
Astro navigateur
avatar

Messages : 1192
Réputation : 4
Date d'inscription : 31/05/2011
Localisation : Sirius B50

MessageSujet: Re: Ovnis et Furtifs : Documents classés secrets   Mer 5 Sep - 10:44

Northrop B-2 : Profil aérodynamique

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Le bombardier B-2 présente un profil frontal extrêmement simple : deux ailes aux bords d’attaque rectilignes se rejoignent pour former une pointe à l’avant. Ce profil garantit à l’avion une très faible signature radar lorsque des ondes électromagnétiques viennent frapper l’avant du fuselage. Celui-ci, légèrement renflé, abrite le poste de pilotage, où peuvent prendre place deux membres d’équipage – un pilote et un officier du système d’arme – assis côte à cote dans des sièges éjectables zéro-zéro McDonnell Douglas ACES II. L’US Air Force a décidé qu’un troisième membre d’équipage, plus spécialement chargé de surveiller le système automatique de gestion des capteurs, devrait embarquer à bord du bombardier. Les réacteurs du B-2 fournissent en effet une poussée de 34 500 kg au décollage, et l’avion affiche une masse maximale de 170 200 kg, soit un rapport poids/poussée deux fois supérieur à celui du B-52. Le B-2 est capable d’opérer à partir de pistes de moins de 3000 m. Sa vitesse en mission de pénétration à basse altitude est supérieure d’un tiers à celle du B-52G. Pourtant en termes de rapport charge offensive/distance franchissable, le B-2 surclasse nettement le B-52 et le B-1B. En effet, avec une charge offensive de 10 980 kg composée de huit missiles AGM-131 SRAM II et de huit bombes nucléaires B61 à gravitation montés sur deux lanceurs rotatifs installés dans deux soutes internes, l’avion peut parcourir 10 000 km, alors que le B-1B ne peu franchir que 8 800 km.

Charge offensive

Le B-2 peut également emporter une charge offensive de 16 920 kg, constituée de huit missiles SRAM II et de huit bombes nucléaires B83 à gravitation, sur distance de 9 800 km – contre 8 700 km pour le B-1B. Si l’on ajoute que cet appareil dispose d’une capacité en carburant qui n’est que d’environ 95 000l – soit un quart de moins que celle du B-1B – le concept d’aile volante révèle toute son efficacité. Grâce à l’utilisation de matériaux RAM (Radar-Absorbent Materials), la firme Northrop n’a pas été contrainte de procéder au facettage de la cellule – comme cela s’est produit avec le chasseur F-117A – et a pu prévoir des formes arrondies, qui procurent les volumes internes nécessaires à l’emport d’une importante charge offensive et d’une quantité suffisante de carburant.



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Mk 82 (80) Bombe de 500 livres (226 kilos) à trajectoire balistique, conçues pour le B2.
En 2003 les B2 auront une version JDAM (Joint Direct Attack Munition) de cette bombe, appelée GBU-30.
Huit de ces bombes peuvent être disposées sur un axe rotatif dit :
Advanced Applications Rotary Launcher (AARL)



A la différence du F-117A, qui n’est que revêtu de matériaux RAM, le B-2A comporte une structure RAM en nid d’abeilles fabriquée par Hexcell Corp.

En janvier 1990, menèrent une campagne virulente contre la poursuite du bombardier furtif. Plusieurs scientifiques effectuent depuis trente ans des recherches sur les radar OTH (Over The Horizon) ou transhorizon, qui représente une des voies les plus prometteuses en matière de détection des avions furtifs. Ce radar peut repérer des aéronefs évoluant à une très grande distance grâce à la réflexion sur l’ionosphère de ses signaux HF. Le faisceau est orientable en azimut par des moyens électroniques.

Quoi qu’il en soit le B-2 représente une consécration technologique. Il restera comme le premier avion développé en faisant appel à la fabrication assisté par ordinateur et à une base de donnés graphiques en trois dimensions. En outre, l’extrême précision d’assemblage nécessaire pour que la surface équivalente radar (SFR) du bombardier soit conforme à la valeur calculée initialement a exigé l’emploi de théodolites commandé par ordinateur afin de vérifier les réglages des bâtis de montage. Sans le recours au système de commandes de vol électriques, le programme de développement du B-2 aurait été annulé, comme le furent ceux du B-35 et de l’YB-49.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Caractéristique : Northrop B-2

Envergure : 52,43
Longueur : 21,03
Hauteur : 5,18 m
Masse à vide : 79 380 kg
Carburant : 73 710 kg
Armement : 16 920 kg en soute
Moteurs : 4 réacteurs à double flux General Electrique F118-GE-100 de 8 620 kgp dépourvus de postcombustion
Masse maximale au décollage : 170 200 kg
Vitesse maximale : au-dessus de 12 200 m, 1 010 km/h ; au niveau de la mer, 920 km/h
Plafond opérationnel : plus de 17 000 m
Rayon d’action tactique : à basse altitude et avec une charge offensive de 16 920 kg, 10 000 km avec ravitaillement en vol
Distance franchissable tactique : en croisière à haute altitude et avec une charge offensive de 10 980 kg, 12 000 km sans ravitaillement en vol.



http://avions-de-combat.com/V1/B2.html

kayna973.02.03-2009


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Roswell-1947
Administrator
Administrator
avatar

Messages : 7689
Réputation : 25
Date d'inscription : 29/11/2010
Localisation : Alpha du Centaure

MessageSujet: Re: Ovnis et Furtifs : Documents classés secrets   Mer 5 Sep - 13:52

Merci pour ce complément sur les caractéristiques du Furtif B-2 EBE !!! :Cool 1:


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Roswell-1947 [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

« Ils sont là, ils sont hostiles et des gens puissants nous cachent leur existence.
L'histoire telle que nous la connaissons n'est qu'un véritable mensonge... »


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aventures-fr.creer-forums-gratuit.fr/forum
Ronald
Escorteur Ufo 2éme rang
Escorteur Ufo 2éme rang
avatar

Messages : 836
Réputation : 9
Date d'inscription : 04/01/2011
Age : 44
Localisation : Quelque part sur un vaisseau mère

MessageSujet: Re: Ovnis et Furtifs : Documents classés secrets   Ven 7 Sep - 9:00

Drone de combat furtif RQ-170 Sentinel

Le RQ-170 Sentinel est un drone furtif développé par le bureau d'étude Skunk Works de Lockheed Martin
pour l'US Air Force dont l'existence a été reconnue en décembre 2009. Il est surnommé la « Bête de Kandahar », ville au-dessus de laquelle il a été entraperçu.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Histoire

Un exemplaire de cet appareil a été repéré sur l'aéroport international de Kandahar durant l'été 2007 lors de la guerre d'Afghanistan. Il aurait été vu également en Corée du Sud et aurait été mis en œuvre lors l'opération ayant conduit à la mort d'Oussama ben Laden.

Le 4 décembre 2011, la télévision d’État iranienne Al Alam rapporte que l'armée iranienne a déclaré avoir abattu un drone RQ-170, tentant de pénétrer l'espace aérien iranien à travers les frontières de l'Est. Selon l'agence Fars, une unité de guerre électronique a réussi à prendre le contrôle du drone et l'a forcé à atterrir en Iran avec seulement des dommages mineurs.

Caractéristiques

Celles-ci ne sont pas publiques en décembre 2009. Selon les photographies disponibles, cette aile volante a l'allure générale du bombardier Northrop B-2 Spirit et du drone P-175 Polecat, monoréacteur, certainement subsonique, il n'a pas de dérive, et semble mesurer une vingtaine de mètres d'envergure (entre 20 et 27 mètres).

Selon un communiqué de l'USAF, «Il s'agit d'un engin en cours de développement pour fournir aux troupes au sol un soutien en reconnaissance et en surveillance du terrain ».

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Roswell-1947
Administrator
Administrator
avatar

Messages : 7689
Réputation : 25
Date d'inscription : 29/11/2010
Localisation : Alpha du Centaure

MessageSujet: Re: Ovnis et Furtifs : Documents classés secrets   Ven 7 Sep - 9:36

Excellent Ron !!! :Cool 1:

Le furtif RQ-170 Sentinel, en phase d'atterrissage
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Voici plus de trois ans que, sous contrôle de la CIA, le RD-170 surveille et photographie les sites nucléaires et militaires de l’Iran et de la Corée du Nord, ainsi que les zones tribales du Pakistan, à la frontière afghane, préparant ainsi, dans ces zones, les frappes des drones Predator.(Par Gilles Raphel)

Photographié pour la première fois en décembre 2009 au-dessus de Kandahar en Afghanistan, cet appareil furtif jusqu’alors inconnu fut baptisé « la bête de Kandahar ».

Puis le magazine américain spécialisé « Aviation Week » révéla qu’il s’agissait du RD-170 Sentinel, un drone fabriqué par Lockheed Martin’s Advanced Development Programs (ADP) et que la bête de Kandahar appartenait au 30th Reconnaissance Squadron du Tonopah Test Range (Nevada).

Ce drone furtif a été pensé pour couvrir des pays possédant une sécurité aérienne radar et une défense élevée. Ainsi, il est déployé en Afghanistan sur la base aérienne de Kandahar pour survoler l’Iran et le Pakistan ainsi qu’en Corée du Sud sur la base d’Osan afin de survoler la Corée du Nord.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Lockheed-Martin RQ170 Sentinel:

Voici plus de trois ans que, sous contrôle de la CIA, le RD-170 surveille et photographie les sites nucléaires et militaires de l’Iran et de la Corée du Nord, ainsi que les zones tribales du Pakistan, à la frontière afghane, préparant ainsi, dans ces zones, les frappes des drones Predator. De plus, il est capable d’écouter et d’intercepter les conversations et messages électroniques, ceci en lien avec un groupe spécialisé de la National Security Agency (NSA).


Capable de pénétrer à près de 1000 km à l’intérieur des pays, il a survolé des centaines de fois le territoire iranien avec un seul échec, la perte d’un appareil le 4 décembre 2011 due à un problème technique, l’appareil, récupéré par l’Iran fit la gloire des agences de presse perses dont la désinformation permanente annonça son interception par la défense électronique.

G.W. Bush, échaudé par le défaut du renseignement en Irak demanda en son temps un programme de surveillance performant à l’encontre de l’Iran, c’est ainsi que fut créée la « Maison de la Perse », une Division de plusieurs centaines d’experts et d’analystes basée dans un bâtiment de l’ancien siège de la CIA au 2430 E Street Washington DC. Elle dispose de plus d’un solide réseau d’informateurs, en Iran, au Moyen-Orient et en Amérique du Sud où les Pasdarans sont très présents.

C’est ainsi que, en 2009, fut lancée la mission inaugurale du RQ-170 sur l’Iran, qui partit de Kandahar, alla prendre des images et des renseignements au-dessus du site nucléaire de Qom et rentra tranquillement à la maison sans que les radars iraniens ne détectent le moindre mouvement.



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Roswell-1947 [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

« Ils sont là, ils sont hostiles et des gens puissants nous cachent leur existence.
L'histoire telle que nous la connaissons n'est qu'un véritable mensonge... »


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aventures-fr.creer-forums-gratuit.fr/forum
The Shadow
Escorteur Ufo 2éme rang
Escorteur Ufo 2éme rang
avatar

Messages : 836
Réputation : 5
Date d'inscription : 30/09/2011
Age : 27
Localisation : Orion M42-NGC1976

MessageSujet: Re: Ovnis et Furtifs : Documents classés secrets   Ven 10 Mai - 7:23

Pour revenir un peu sur ce dossier des furtifs et en particulier du bombardier B2,
voici des explications du secret et des images donnée par Jean-Pierre-Petit ancien chercheur au CNRS sur la MHD.
La capture de la preuve que le B2 a un système électromagnétique extrèmement sophistiqué.




[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
EBE 209
Astro navigateur
Astro navigateur
avatar

Messages : 1192
Réputation : 4
Date d'inscription : 31/05/2011
Localisation : Sirius B50

MessageSujet: Re: Ovnis et Furtifs : Documents classés secrets   Ven 10 Mai - 12:58

Le vol transsonique ou "Max Q", des conditions durant lesquelles la pression dynamique est maximale
(énergie cinétique par unité de masse d'air) et accentue la traînée aérodynamique du bombardier B2.

Voici une photo du B2 avec cet effet, en complément de ta vidéo Shadow.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Roswell-1947
Administrator
Administrator
avatar

Messages : 7689
Réputation : 25
Date d'inscription : 29/11/2010
Localisation : Alpha du Centaure

MessageSujet: Re: Ovnis et Furtifs : Documents classés secrets   Sam 11 Mai - 6:55

Le Système MHD du bombardier B2

Quand on veut conserver un secret il faut se montrer extrêmement vigilant.
Il arrive que certains indices fusent sur le net ...

Voici une petite animation GIF :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Passage du B2 en transonique au dessus de la mer. Migration de la décharge électrique (MHD)
dans l'environnement de vapeur d'eau. Séquence isolée et convertie en gif animé.
Remarquer que la lueur de la décharge n'intéresse que la partie supérieure de l'appareil.


Le B2 est équipé d'un système de création de plasma utilisant l'écoulement de l'air ambiant comme générateur MHD qui lui permet, même en configuration subsonique, de s'environner de plasma. Ce dernier n'est pas visible de jour. C'est ce plasma qui rend l'appareil furtif en absorbant et en diffusant les ondes radar. Si ce "B2 de démonstration" ne l'étaient pas le gens seraient tentés de se poser des question puisqu'a priori il a réputation d'être indétectable. Dans le film ce système MHD "minimal" est activé. Normalement la décharge électrique n'aurait pas du être visible. Mais lorsque l'appareil survole la mer, une zone saturée d'humidité, il effectue un passage en transonique. Représentons ci-après un profil d'aile en régime transonique. Au moment on on s'approche de la vitesse du son des phénomènes "de compressibilité" apparaîssent au voisinage de la partie la plus épaisse du profil (région signalée par une ligne circulaire hachurée).


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

C'est dans cette région que se produit une condensation de vapeur d'eau, en général fugitive car les avions ne sont pas conçus pour effectuer des vols de longue durée à cette allure transonique où ils sont par ailleurs instables. Quand un appareil franchit le mur du son c'est une plage de vitesse où il n'a pas tendance à s'attarder. Idem quand il ralentit. Ci-dessous une photo d'un F-18 volant au dessus de la mer en transonique. Il apparaît alors une nébulosité d'extension variable qui est évidemment de couleur blanche, puisque c'est ... de la vapeur d'eau.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Dans le film montrant le B2 on obtient quelque chose de totalement différent.
Voir les deux images suivantes :


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Première image, la décharge électrique envahit la région transonique où la vapeur d'eau se condense.
La seconde image extraite du film démontre la bulle de vapeur qui est à son extension maximale.
Même chose pour la décharge électrique.


Qu'observe-t-on ? Sur la partie supérieure de l'appareil, là où se situe le système MHD, principalement localisé à l'entrée d'air des réacteurs et en sortie de tuyère la bulle de vapeur est fortement lumineuse. C'est normal. L'air peuplé de micro-gouttelettes de vapeur d'eau est plus conducteur de l'électricité. La décharge électrique a alors tendance à s'étendre dans toute cette région. De toute évidence cette bulle de vapeur émet de la lumière, qui est due à la désexcitation radiative des molécules du gaz excité par les collisions qu'elles subissent avec les électrons libres constituant la décharge. Cette luminosité est très atténée, voire inexistante sur le dessous de l'appareil.

Comment l'Air Force a-t-elle laissé passer de telles images ? A notre avis parce que personne n'y a prêté attention. Dans des conditions normales (celles qui correspondent à toutes les autres images du film) la décharge électrique n'est pas visible. Celle-ci s'est révélée pendant un bref instant parce que la condensation de vapeur d'eau liée au passage en transonique a brusquement accru la conductivité électrique de l'air. Ces images ont été confiées à une société dont la tâche a alors été de monter ce film d'un peu plus d'une minute. Personne n'a alors fait trop attention à la coloration et à la luminosité anormales de la bulle de vapeur pendant cette séquence très brève. Il fallait l'oeil d'un spécialiste pour noter cette anomalie.

Moralité : même quand on prend grand soin de cacher les choses des indices subsistent toujours.

Sur l'image d'après, le même phénomène de halo autour du B2 mais système MHD non activé.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Source: secret-realite.MHD B2.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Roswell-1947 [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

« Ils sont là, ils sont hostiles et des gens puissants nous cachent leur existence.
L'histoire telle que nous la connaissons n'est qu'un véritable mensonge... »


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aventures-fr.creer-forums-gratuit.fr/forum
Roswell-1947
Administrator
Administrator
avatar

Messages : 7689
Réputation : 25
Date d'inscription : 29/11/2010
Localisation : Alpha du Centaure

MessageSujet: Re: Ovnis et Furtifs : Documents classés secrets   Sam 11 Mai - 7:08

Le Northrop B-2 Spirit et une escorte de chasseurs en vol :
une autre image du système MHD non active, mais on perçoit très bien ce significatif halo de condensation.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Roswell-1947 [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

« Ils sont là, ils sont hostiles et des gens puissants nous cachent leur existence.
L'histoire telle que nous la connaissons n'est qu'un véritable mensonge... »


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aventures-fr.creer-forums-gratuit.fr/forum
Ronald
Escorteur Ufo 2éme rang
Escorteur Ufo 2éme rang
avatar

Messages : 836
Réputation : 9
Date d'inscription : 04/01/2011
Age : 44
Localisation : Quelque part sur un vaisseau mère

MessageSujet: Re: Ovnis et Furtifs : Documents classés secrets   Jeu 16 Mai - 2:05

Petite info en passant : Les USA sont en train de développer une arme laser
pour équiper les avions de l'US Air Force dans les décennies à venir.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

http://www.lefigaro.fr/sciences/2013/04/09/01008-20130409ARTFIG00484-une-premiere-arme-laser-installee-sur-un-navire-us-en-2014.php

http://www.generation-nt.com/darpa-tourelles-laser-avions-chasse-actualite-1685852.html

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Roswell-1947
Administrator
Administrator
avatar

Messages : 7689
Réputation : 25
Date d'inscription : 29/11/2010
Localisation : Alpha du Centaure

MessageSujet: Re: Ovnis et Furtifs : Documents classés secrets   Jeu 16 Mai - 9:25

Impressionnant le tir de laser sur un drone de type TR3, le projet "High Energy Liquid Laser Area Defense System" (HELLADS)
est un programme de défense en mode dissuasion qui nous rapproche en toute logique à petit pas de "La Guerre des Etoiles"!


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Roswell-1947 [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

« Ils sont là, ils sont hostiles et des gens puissants nous cachent leur existence.
L'histoire telle que nous la connaissons n'est qu'un véritable mensonge... »


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aventures-fr.creer-forums-gratuit.fr/forum
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ovnis et Furtifs : Documents classés secrets   

Revenir en haut Aller en bas
 
Ovnis et Furtifs : Documents classés secrets
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ovnis et Furtifs : Documents classés secrets
» Les documents ovni Top secrets déclassifiés du Fbi et de la Cia
» Extraterrestres - documents classés ( top - arnaque )
» Emission quebecoise: Les affaires ovnis non classées
» 1997: LA CIA PRETEND QUE LES OVNIS SONT L'AVION SECRET U2:

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
UFO INVESTIGATIONS-MOVIES :: DOSSIERS PRINCIPAUX DU FORUM :: Les DOSSIERS TOP-SECRET-
Sauter vers: