UFO INVESTIGATIONS-MOVIES
Entrez dans le cinéma de science-fiction, et redécouvrez toute la filmographie ovnis d'hier et d'aujourd'hui ...

Approchez les mystères de l'ufologie et prenez conscience que la vérité est peut-être sur le point d'éclater au grand jour ...

Enter the cinema of science fiction, and rediscover complete filmography UFOs Then and now ...
Penetrate the mysteries of the UFO and realize that the truth may be about to come to light ...

UFO INVESTIGATIONS-MOVIES

Dossiers d'archives, photos images articles, documents inventaires des séries et films sur le sujet ...
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Paul ( 2011 ) Greg Mottola

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Roswell-1947
Administrator
Administrator
avatar

Messages : 7707
Réputation : 25
Date d'inscription : 29/11/2010
Localisation : Alpha du Centaure

MessageSujet: Paul ( 2011 ) Greg Mottola   Dim 13 Mar - 13:53

Paul : ( l'Extra-terrestre )

Film de science-fiction comique franco-britannique réalisé par Greg Mottola sur le scénario de Simon Pegg et Nick Frost, en mettant en scène Simon Pegg et Nick Frost dans les rôles de geeks. Ce film est sorti le 2 mars 2011, distribué par Universal Pictures International
.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Synopsis

Depuis 60 ans, Paul (voix de Philippe Manoeuvre / Seth Rogen), un extraterrestre à la langue bien pendue, vit à l’abri d’une base militaire américaine top secrète - la fameuse Zone 51 - d’où il prodigue conseils et informations ayant trait à son espèce aux leaders de notre planète. Du pouvoir de régénération d’E.T. aux dossiers top secrets des agents Scully et Mulder, Paul nous a doucement préparés à accepter l’existence de créatures venues d’ailleurs. Mais, sentant que ses fonctions sont jugées obsolètes et que l’heure de la vivisection arrive à grands pas, il décide de s’enfuir et de regagner sa planète. Aussi piètre conducteur au sol que dans le cosmos, il perd le contrôle de son véhicule et se retrouve nez à nez avec deux singuliers spécimens de Terriens.

Graeme (Simon Pegg) et Clive (Nick Frost), deux inconditionnels de science-fiction venus d’Angleterre pour réaliser le voyage de leurs rêves, un pèlerinage en camping-car sur les traces des sites emblématiques de l’ufologie, se voient embarqués par Paul dans une virée délirante à travers les États-Unis qui altèrera à tout jamais leur appréhension du monde connu et inconnu. Pris en chasse par l’implacable agent Zoil (Jason Bateman), ses deux ineptes sous-fifres, et par le père enragé de la jeune femme qu’ils ont involontairement kidnappée, nos deux héros accidentels n’ont d’autre alternative que d’échafauder un plan qui assurera le retour de l’extravagant petit homme vert dans son vaisseau spatial d’origine, et pourrait bien faire de ses deux nouveaux compagnons d’infortune des stars intergalactiques.



Fiche technique

Titre original Paul
Réalisation Greg Mottola
Acteurs principaux Simon Pegg
Nick Frost
Jason Bateman
Mia Stallard
Scénario Simon Pegg
Nick Frost
Direction artistique Richard Fojo
Décors Jefferson Sage
Costumes Nancy Steiner
Photographie Lawrence Sher
Son Julian Slater
Montage Chris Dickens
Musique David Arnold
Production Tim Bevan
Eric Fellner
Nira Park
Producteurs élégués
Liza Chasin
Robert Graf
Debra Hayward
Natascha Wharton
Société(s) de production Big Talk Productions
Relativity Media
StudioCanal
Working Title
Société(s) de distribution Universal Pictures
Budget 50 millions de dollars
(estimation)
Pays d’origine États-Unis
Espagne
France
Royaume-Uni
Langue(s) originale(s) anglaise
Format Couleur
Genre comédie
science-fiction
Durée 104 minutes
Sortie États-Unis : 18 mars 2011 - France : 2 mars 2011



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Distribution

Simon Pegg : Graeme Willy
Nick Frost : Clive Gollings
Jane Lynch : Pat
Sigourney Weaver : Le "Grand Manitou"
Seth Rogen : Paul (voix)
Jason Bateman : Agent José Zet
Kristen Wiig : Ruth Buggs
John Carroll Lynch : Moses Buggs
Blythe Danner : Tara Walton
Bill Hader : Haggard
Jeffrey Tambor : Adam Shadowchild
David Koechner : Gus



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Références du film

Graeme Willy, joué par Simon Pegg, porte un tee-shirt de Star Wars, épisode V : L'Empire contre-attaque. Autre référence à Star Wars, le film contient le morceau Cantina Band, extrait de Star Wars, épisode IV : Un nouvel espoir.

Au début du film, un chien lève la tête. Dans Shaun of the Dead, les personnages incarnés par Nick Frost et de Simon Pegg se chamaillent pour savoir si un chien peut ou non regarder en l'air.

L'agent Zoil surnomme Paul "Demi-Lune", en référence au nom du personnage de Jonathan Ke Quan dans Indiana Jones et le Temple maudit.


Le film contient des références à la série Star Trek

Les deux héros visite le site de Vasquez Rocks, lieu culte pour les amateurs de la série.
Lorsque les deux amis font un combat dans le désert, ils portent un masque de Gorn, une créature de Star Trek et reproduisent une scène de l'épisode Arena de la saison 1 de la série. La musique All over the world est extraite de cet épisode.

Plusieurs fois dans le film, Clive Gollings (joué par Nick Frost) parle en Klingon (langue).

Le paysage dans lequel arrivent les personnages à la fin du film et dans lequel doit venir le vaisseau extraterrestre est une référence au film de Steven Spielberg, Rencontre du troisième type : la même montagne est présente dans les deux films.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Lorsque Paul remonte dans son vaisseau, il propose à Tara de venir avec lui, elle lui dit alors qu'elle n'a pas de brosse à dents, et Paul lui répond « La où on va on a pas besoin de dents », en référence à Retour vers le futur à la fin et Retour vers le futur II au début où Doc dit à Marty « La route ? La où on va on a pas besoin de route ». Aussi, les héros cachent leur camping-car derrière un grand panneau publicitaire en bois dans le désert pour échapper aux agents fédéraux, un lieu fortement similaire à la cachette de la DeLorean dans les deux premiers épisodes de la trilogie de Zemeckis.

Lorsque Ruth monte dans le camping-car, elle demande où est le troisième type (référence au film Rencontre du troisième type), parlant de Paul qui est caché dans les toilettes.

Lorsque Paul conseille Steven Spielberg sur ses prochains films par radio, il parle d'E.T. et le plan suivant fait directement référence à la zone 51 que l'on peut voir dans Indiana Jones et les Aventuriers de l'arche perdue ainsi que dans Indiana Jones et le Royaume du Crâne de Cristal. Par ailleurs la séquence finale est un clin d'œil au départ d'E.T.

Il y a un comique de répétition sur une femme à trois seins, référence directe à Total Recall.
Le film suggère que Paul a créé les personnages de Fox Mulder et Dana Scully.

Jason Bateman interprète l'agent Lorenzo Zoil, référence au film Lorenzo (film)
Les agents gouvernementaux sont régulièrement appelés Men in Black.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Simon Pegg porte également un tee-shirt Eightball, référence au comic book de Daniel Clowes. On le voit également porter un tee-shirt Flash (DC comics).
Nick Frost porte un tee-shirt à l'effigie de l'étrange créature du lac noir, et un autre de l'Empereur Ming, l'ennemi juré de Flash Gordon.

On peut entendre un Wilhelm scream lorsque Haggard, au volant de sa voiture, tombe d'une falaise.
Le film reçoit la participation de Sigourney Weaver dans le rôle du Grand Manitou, qui fut l'interprète de Ellen Ripley, l'héroïne de la saga Alien.

A la fin du film, lorsqu'ils présentent leur livre, Nick Frost porte un T-Shirt avec les écritures de l'anneau Seigneur des anneaux
.


Conception de l’ET Paul

La modélisation et l’animation de Paul sont les points les plus importants du film. C’est simple, si elles sont ratées, il n’y a plus rien à voir car le film repose intégralement sur l’extra-terrestre. Heureusement, elles sont superbes. On y croit à fond à cet extra-terrestre qui jure et qui fume comme un pompier. Bon point pour la motion capture et Seth Rogen.




Fiche critique cinéma

Paul, tout comme les deux films précédents de Simon Pegg et de son acolyte Nick Frost, est une comédie qui s'amuse avant tout à mélanger et à brouiller les frontières entre les genres cinématographiques.

Pour le coup, la séquence d'ouverture est digne des plus grands films de science-fiction : une fillette voit son chien (Paul, d'où le nom de l'extra-terrestre) écrasé par la soucoupe volante qui atterrit dans son jardin, à grand renfort de musique à suspens et d'éclairage mystérieux...
...et on enchaîne aussitôt avec la visite au Comic-con des deux compères Graeme Willy (Pegg) et Clive Gollings (Frost), deux grands gamins dans ce paradis des geeks.

Vous l'aurez compris, cette fois Pegg et Frost, après avoir revisité le film de zombies (Shaun Of The Dead) et le film d'action (Hot Fuzz), s'attaquent au film de science-fiction. A cette occasion, le duo s'investit à part égale dans le film, les deux acteurs cosignant le scénario et partageant l'affiche, la réalisation étant confiée à Greg Mottola (Supergrave).
Et pour corser le tout, les deux Britanniques ont également écrit leur aventure sous la forme d'un road-movie à travers les Etats-Unis et les sites emblématiques de l'ufologie.

Le pitch : alors que nos deux amis arpentent tranquillement le sud des Etats-Unis, ils tombent sur Paul, un extra-terrestre pourchassé par le FBI.

L'élément clé dans la réussite du film est justement cette rencontre, entre Pegg et Frost tout à leur flegme britannique, et Paul, alien blasé et nonchalant, "incarné" par un Seth Rogen très en forme (l'acteur lui prête sa voix, mais a également inspiré sa démarche). Tout l'humour du film réside dans ce contraste entre deux Anglais très policés et un alien complètement déjanté à la limite du vulgaire.

La force comique de Paul vient aussi de la galerie de personnages secondaires et guest stars, dont les contributions loin d’être artificielles, sont réellement intégrées dans la trame de l'aventure. Une mention spéciale à Jane Lynch, dont l'apparition est très courte mais flamboyante, et à Sigourney Weaver, qui a bien eu raison d'accepter ce clin d'oeil à sa carrière dans le cinéma de science-fiction.

Et justement, en plus d'être très drôle, le film est ultra-référencé et rend un hommage appuyé à ses illustres prédécesseurs. On trouve, dans le désordre, des allusions à Star Wars, Star Trek, X Files - Aux Frontières Du Réel, E.t. L'Extraterrestre, Alien, Predator, Rencontres Du Troisième Type. C'est un film de science-fiction, fait par des amoureux de science-fiction, et leur enthousiasme est plutôt communicatif.

Côté intrigue ça tient la route, avec un rythme assez soutenu, des rebondissements astucieux, et des scènes d'action tout à fait crédibles. Quant au style visuel, il est des plus fluides, bénéficiant d’une animation parfaitement maîtrisée, qui réussit à faire de Paul un personnage à part entière.

Un très bon divertissement donc, qu'apprécieront en particulier les geeks et autres fans de science-fiction.


( Raphaël Pasquier : Comme au Cinema )

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]




[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Roswell-1947 [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

« Ils sont là, ils sont hostiles et des gens puissants nous cachent leur existence.
L'histoire telle que nous la connaissons n'est qu'un véritable mensonge... »


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Dernière édition par Roswell-1947 le Mar 8 Jan - 7:06, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aventures-fr.creer-forums-gratuit.fr/forum
Roswell-1947
Administrator
Administrator
avatar

Messages : 7707
Réputation : 25
Date d'inscription : 29/11/2010
Localisation : Alpha du Centaure

MessageSujet: Re: Paul ( 2011 ) Greg Mottola   Dim 13 Mar - 13:59



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Roswell-1947 [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

« Ils sont là, ils sont hostiles et des gens puissants nous cachent leur existence.
L'histoire telle que nous la connaissons n'est qu'un véritable mensonge... »


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Dernière édition par Roswell-1947 le Mar 8 Jan - 7:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aventures-fr.creer-forums-gratuit.fr/forum
Roswell-1947
Administrator
Administrator
avatar

Messages : 7707
Réputation : 25
Date d'inscription : 29/11/2010
Localisation : Alpha du Centaure

MessageSujet: Re: Paul ( 2011 ) Greg Mottola   Dim 13 Mar - 14:06

Visuels d'affiches :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Roswell-1947 [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

« Ils sont là, ils sont hostiles et des gens puissants nous cachent leur existence.
L'histoire telle que nous la connaissons n'est qu'un véritable mensonge... »


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Dernière édition par Roswell-1947 le Mar 8 Jan - 7:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aventures-fr.creer-forums-gratuit.fr/forum
Roswell-1947
Administrator
Administrator
avatar

Messages : 7707
Réputation : 25
Date d'inscription : 29/11/2010
Localisation : Alpha du Centaure

MessageSujet: Re: Paul ( 2011 ) Greg Mottola   Dim 13 Nov - 12:33

Visuel Blu-ray Edition
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Roswell-1947 [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

« Ils sont là, ils sont hostiles et des gens puissants nous cachent leur existence.
L'histoire telle que nous la connaissons n'est qu'un véritable mensonge... »


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Dernière édition par Roswell-1947 le Mar 8 Jan - 7:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aventures-fr.creer-forums-gratuit.fr/forum
Ronald
Escorteur Ufo 2éme rang
Escorteur Ufo 2éme rang
avatar

Messages : 836
Réputation : 9
Date d'inscription : 04/01/2011
Age : 44
Localisation : Quelque part sur un vaisseau mère

MessageSujet: Re: Paul ( 2011 ) Greg Mottola   Mer 1 Aoû - 8:57

Je viens de le voir et j'ai été agréablement surpris. L'histoire, bien qu'assez convenue, est très bien menée,
grâce à Paul bien sûr (très bien réalisé) mais aussi grâce au duo Simon Pegg/Nick Frost.
Un très bon divertissement à voir en famille (attention aux gros mots tout de même...).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Roswell-1947
Administrator
Administrator
avatar

Messages : 7707
Réputation : 25
Date d'inscription : 29/11/2010
Localisation : Alpha du Centaure

MessageSujet: Re: Paul ( 2011 ) Greg Mottola   Mer 1 Aoû - 9:25

Oui il est excellent, c'est une comédie qui mérite vraiment le détour, de très bons moments de rires, et beaucoup de référence sur le théme, on se moque un peu avec humour des extraterrestres et de celui de Roswell notamment personnalisé sous les traits de "Paul" à l'humour caustique et délicat ...
Petit clint d'oeil dans le film ou les 3 compéres s'arrêtent dans le fameux bar et lieu de rendez-vous des ufologues amateurs "The Little A'Le'Iin" jeu de mot sur "Little Alien" ( Petit extraterrestre ) qui existe réllement dans le conté de Rachel proche de la fameuse Zone 51 dans le Nevada.
Notre bar virtuel sur ufo.
Wk

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Arrow http://www.littlealeinn.com/


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Roswell-1947 [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

« Ils sont là, ils sont hostiles et des gens puissants nous cachent leur existence.
L'histoire telle que nous la connaissons n'est qu'un véritable mensonge... »


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aventures-fr.creer-forums-gratuit.fr/forum
Ronald
Escorteur Ufo 2éme rang
Escorteur Ufo 2éme rang
avatar

Messages : 836
Réputation : 9
Date d'inscription : 04/01/2011
Age : 44
Localisation : Quelque part sur un vaisseau mère

MessageSujet: Re: Paul ( 2011 ) Greg Mottola   Mer 1 Aoû - 11:26

Le film est en effet bourré de clins d'oeil aux films de SF.

J'ai retenu celui-ci (difficile de faire un choix) :
Cantina song de Star Wars. Wink



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
The Shadow
Escorteur Ufo 2éme rang
Escorteur Ufo 2éme rang
avatar

Messages : 839
Réputation : 5
Date d'inscription : 30/09/2011
Age : 27
Localisation : Orion M42-NGC1976

MessageSujet: Re: Paul ( 2011 ) Greg Mottola   Lun 6 Aoû - 2:36

Film vraiment agréable et délirant, le petit "Paul" est un extraterrestre sympathique, drôle et amusant, les gags s'enchaînent et ce film nous fait redécouvrir le bonheur de rire en grand, et cela fait vraiment beaucoup de bien !!! :Cool 1:


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Roswell-1947
Administrator
Administrator
avatar

Messages : 7707
Réputation : 25
Date d'inscription : 29/11/2010
Localisation : Alpha du Centaure

MessageSujet: Re: Paul ( 2011 ) Greg Mottola   Mar 8 Jan - 7:51

PAUL : Making-of des doublages + photo et interview
(vidéo et écrite) de Philippe Manœuvre

Sources: Lyricis Interactive


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Je vous propose aujourd’hui de découvrir l’envers du décors pour le film PAUL réalisé par Greg Mottola avec Simon Pegg, Nick Frost, Jason Bateman, Kristen Wiig, Bill Hader, Jane Lynch, Sigourney Weaver, Joe Lo Truglio, David Koechner, Blythe Danner, John Carroll Lynch et Seth Rogen pour la voix de l’alien Paul qui sera doublé en France par celle de Philippe Manœuvre qui justement se prête au jeu en répondant à une Interview et en nous faisant découvrir le doublage qu’il a fait pour l’alien Paul qui est devenu son ami, ( voir photo ci-dessus )


Making-of doublage Paul par Philippe Manœuvre :




Interview de Philippe Manœuvre :




Le film, en quelques mots ?

Paul est un road movie de science-fiction. Imaginez E.T. (1982, Steven Spielberg) qui rencontre EASY RIDER (1969, Dennis Hopper) ! En gros : deux geeks anglais, fans absolus de science-fiction, partent à travers les États-Unis et s’en vont notamment en pèlerinage dans la fameuse Zone 51 du Nevada, où il y aurait eu les premières apparitions extraterrestres en 1947. Ils vont tomber sur bien plus qu’ils n’espéraient : une véritable «rencontre du troisième type» avec un mystérieux alien nommé Paul. Paul est un personnage assez singulier. Il a donc débarqué sur Terre en 1947 et depuis, il est conseiller d’Hollywood. Il est à l’origine d’E.T., RENCONTRES DU TROISIÈME TYPE (1977, Steven Spielberg), «X-Files» («Aux frontières du réel», 1993-2002). C’est à lui qu’on doit l’agent Mulder, etc. Mais aujourd’hui, le gouvernement américain n’a plus vraiment besoin de ses services et veut le trépaner et lui subtiliser le cerveau. Alors il s’évade et cherche juste à regagner sa planète.

Ça m’a rappelé bien des choses (rires). Je trouve que c’est un film très moderne parce qu’on entre d’emblée dans le sujet. Il n’y a pas de longues explications, on est de suite dans l’action. Par contre, ça pourrait faire un sacré concours : dans PAUL, on trouve des allusions à E.T., ALIEN (1979, Ridley Scott), STAR WARS (La Guerre des Étoiles, 1977, George Lucas), PREDATOR (1987, John Mc Tiernan), THE X FILES (1998, Rob Bownan & 2008, Chris Carter), MEN IN BLACK (1997 & 2002, Barry Sonnenfeld), presque tous les grands films du genre. Tous les thèmes de l’extraterrestre y sont revisités, ce qui a été un petit régal pour moi. En tant qu’ancien rédacteur en chef de Métal Hurlant dès 1978, j’ai modestement participé à cette déferlante de science-fiction qui survenait en même temps que LA GUERRE DES ÉTOILES. C’est le moment où les terriens se découvraient une fascination pour toutes les choses extraterrestres, planètes, voyages cosmiques, robots, vaisseaux spatiaux, etc. Dans le fondateur E.T., Spielberg nous expliquait que les enfants communiquent sans peine avec les extra-terrestres. PAUL est la suite logique, l’étape suivante.

C’est un univers qui vous est très familier, mais pour des gens qui seraient moins adeptes…

Quand un film de science-fiction est bon, tout le monde comprend. C’est le propre des grands films. Le succès d’E.T. a été global : dans toutes les classes d’âge et de la société, comme LA GUERRE DES ÉTOILES.

Là, c’est peut-être un peu plus spécialisé au début et puis, d’un seul coup, on est dans un film d’aventure, avec des «men in black» qui cavalent après notre sympathique petit alien et on se demande : «´Est-ce que ses deux acolytes – l’un écrivain, l’autre dessinateur de science-fiction – vont avoir l’imagination nécessaire pour le faire quitter notre planète? » Tout le monde peut y trouver son compte.



Autour de l'extraterrestre Paul ?

Paul, c’est un ancien. Il nous observe depuis sept décennies, il connaît bien les humains. On le fait rire. Il fume des pétards, écoute des disques de Marvin Gaye, de Lee Perry. C’est un personnage cool. On a vraiment envie de le connaître et de passer du temps avec lui. C’est sûr.

L’époque est rock’n’roll donc même les extraterrestres sont rock’n’roll. Ils se sont mis au goût du jour.
Il ne s’agit pas d’un super héros. Paul, qui pourrait être décrit comme un alien de type « Petit Gris », a toutes sortes de problèmes, gastriques et autres. Il mange des oiseaux, mais seulement vivants (!). Il fait plein de trucs bizarres. Ce n’est pas une promenade de santé pour nos deux amis : ils ont embarqué une fille par mégarde, ils sont poursuivis par des «men in black» et, petit à petit, dans l’action, on découvre Paul, qui est en fait très malin. En sortant du film, on n’a qu’une envie, c’est d’y retourner parce que Paul crée une espèce de complicité avec le spectateur. Ce petit gnome est l’anti-Gollum du SEIGNEUR DES ANNEAUX (2001, 2002 & 2003, Peter Jackson). Il lui ressemble un peu physiquement, mais c’est son antithèse ´: c’est un Gollum en tongs !



Le doublage de Paul : réaction ?

Je me suis assis pour ne pas m’écrouler de rire, en disant : « Calmez-vous les amis. Vous vous rendez bien compte ? Je ne pense pas du tout être qualifié pour faire ça.»
Mais les gens d’Universal avaient vu le jeu vidéo Guitar Hero Warriors of Rock pour lequel j’ai effectivement fait une voix, doublant Gene Simmons du groupe KISS. Ils trouvaient le résultat assez probant. J’ai demandé si on pouvait faire des essais parce que je n’étais pas certain de pouvoir remplir la mission.

Les seules voix que j’avais faites étaient celle d’un petit robot qui se balade dans un vaisseau, dans le film MÉTAL HURLANT (1981, Gerald Potterton), celle du D.J. dans SPINAL TAP (1984, Rob Reiner) et un avocat de BE COOL (2005, F. Gary Gray), mais c’étaient des petits clins d’œil. Rien à voir avec la responsabilité de porter un personnage avec ses cordes vocales ! Mais ils ont trouvé les essais concluants, ça les a beaucoup fait rire…



Opinion personnelle ?

C’est mystique (rires). On fait de notre mieux, en essayant de coller au personnage, même si, en dehors des pétards, je n’ai pas vraiment de point commun avec Paul. Il fallait donc rentrer dans le personnage. Je suis très aidé par l’équipe qui m’entoure dont Virginie Mery, la directrice artistique, qui a travaillé avec Alain Chabat sur la version française de SHREK (2001 et les trois films suivants en 2003, 2007 & 2010), et qui voit très bien le genre de problèmes qu’un outsider comme moi peut avoir. Elle m’aide, me dit : « Oui, plus sensuel, non, du calme.»

Il faut être très calme pour faire l’acteur, savoir rester en retrait pour mieux libérer le personnage. On a besoin de moins d’intensité qu’à la télévision. Là, on peut rester dans une certaine subtilité, ce qui est très agréable finalement.

On a d’abord doublé la bande-annonce, ce qui m’a mis tout de suite dans le bain. Il y a des passages formidables : Paul qui court en se faisant tirer dessus, Paul qui marche dans la rue déguisé en cow-boy entre ses deux acolytes, Paul qui cavale dans l’immensité et qui arrive, après un accident de voiture terrible, en disant : « Salut les gars, c’est moi. Faut que vous m’aidiez. » Une belle expérience. Et puis j’ai découvert l’envers du décor : les cabines, le matériel de prise de son, l’ingénieur sympa…



Sources d'inspirations et références ?

Je lis de la science-fiction depuis que j’ai 12 ans. Mais la S.F. n’a pas toujours existé, c’est un phénomène récent. Les aliens arrivent en force dans la pop culture à partir de 1947. Exactement la date de l’arrivée de Paul sur Terre. C’est le moment où ils apparaissent dans les Amazing Stories (premier magazine de S.F. américain paru entre 1926 et 2005 et considéré comme le pulp par excellence), où se créent les pulps en Amérique, ces petits magazines de science-fiction qu’on achète quelques cents, avec des couvertures sur lesquelles figurent toujours des monstres et des princesses dénudées. Peu après arrive le fameux film LE JOUR OÙLA TERRE S’ARRÊTA (1951, Robert Wise) avec un des premiers aliens du cinéma, Klaatu. Au début, la science-fiction est vraiment faite de robots et de voyages dans le cosmos, etc. Dès 1966, «´Star Trek´» (1966-69) enfonce l’idée que humains (Captain Kirk) et aliens (Mr Spock) pourraient finalement explorer l’espace ensemble. Mais les grandes années « alien » correspondent à la fin des années ´70. Avant, les extraterrestres n’étaient pas très crédibles. Les réalisateurs hollywoodiens préféraient le robot ou le gros monstre dégoulinant. L’alien devient très maîtrisé à partir de Steven Spielberg, avec E.T, puis il y a une explosion de l’alien, avec celui remarquable et monstrueux créé par H. R. Giger pour le film de Ridley Scott, ALIEN (1979), qui sera aussi l’alien du cosmos et qui connaîtra plein de suites très créatives. Les aliens vont envahir le paysage filmographique, la bande dessinée, les romans de S.F., avec bien sûr STAR WARS, où ils sont considérés comme monnaie courante, comme dans cette fameuse scène de la cantine, une des séquences préférées de tous les fans, où on aimerait tous passer un après-midi.

En fait, les aliens ont unité la planète. On sortait de l’abomination de la Guerre Mondiale qui avait mis la planète à feu et elle était alors constituée de blocs : le bloc de l’Est, les nazis, les Alliés, etc. La planète était morcelée. À partir du moment où on dit : « Il y a une présence extraterrestre, on a vu des aliens », il n’y a plus les Allemands, les Français, les Chinois. On est ensemble, tous terriens face aux aliens. Et je crois que ça a été le rôle secret des aliens au cours des 30 dernières années. Et c’est d’ailleurs là la grande idée d’Hollywood, de développer tous ces thèmes, y compris le film de guerre avec STARSHIP TROOPERS (1997, Paul Verhoeven) où on va casser de l’alien, un peu comme les films de John Wayne où ils allaient « corriger » le Viêt-Cong… Hollywood a vraiment fait un boulot magnifique autour de cette histoire d’aliens. Voilà comment je vois ça.



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Comportements humains ?

À partir des années 80 surgissent les graphic novels et les séries télé, notamment «V» (1983-85, Kenneth Johnson & son remake en 2009) qui raconte comment les aliens, en venant sur Terre, adoptent certaines caractéristiques des humains, en particulier nos émotions, qu’ils ne partagent pas forcément d’emblée. Paul aussi est devenu très humain. C’est pour ça qu’il nous touche. C’est un petit alien, amateur de joints et de reggae dub, qui danse le soir autour d’un barbecue en mangeant des pistaches grillés, qui potasse les comics, qui se marre dans les magasins de jouets. Il sait tout sur les sabres, les mangas, les «X-Files»… C’est aussi une véritable encyclopédie, ce Paul.


Si je rencontrais Paul, j’aurais une grande discussion avec lui sur le cosmos, le voyage cosmique, sur sa planète à lui. J’essayerais de faire en sorte qu’il m’y amène. J’aimerais bien aller la visiter. Plein de questions se posent : y a-t-il des univers parallèles comme dans « Fringe » (2008), quid de la télépathie, etc.

Il nous touche. Il est rigolo, un peu humain bien sûr. Mais, surtout, il n’est dupe de rien et ça c’est rock’n’roll. Il dit : « Attention, le sabre que tu vas acheter, c’est de la camelote. Ne faîtes pas ça, etc. » Il sait tout avant que ça n’arrive. C’est un super personnage !



Interview (vidéo et écrite) de Philippe Manœuvre
Lyricis Interactive - 14 février 2011 à 19 h 02.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Roswell-1947 [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

« Ils sont là, ils sont hostiles et des gens puissants nous cachent leur existence.
L'histoire telle que nous la connaissons n'est qu'un véritable mensonge... »


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aventures-fr.creer-forums-gratuit.fr/forum
Diana 2012
Patrouilleur stellaire
Patrouilleur stellaire
avatar

Messages : 93
Réputation : 0
Date d'inscription : 26/02/2012
Age : 47
Localisation : Mother Ship

MessageSujet: Re: Paul ( 2011 ) Greg Mottola   Jeu 10 Jan - 9:34

Revue récemment avec grand plaisir, une excellente comédie, même si on se moque un peu du mythe "Roswell" et des clins d'oeil sur ce théme, cela fait vraiment du bien de regarder cette farce de science-fiction à la sauce ufologique ...
Merci pour cette interview de Ph. Manoeuvre Roswell, maintenant on arrive à mettre une image sur la voix de "Paul", ce sympathique alien !!!


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

C'est simple, j'adore cette comédie déjantée ... Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Uru Anna
Patrouilleur stellaire
Patrouilleur stellaire
avatar

Messages : 58
Réputation : 0
Date d'inscription : 04/12/2012
Localisation : Terre

MessageSujet: Re: Paul ( 2011 ) Greg Mottola   Jeu 10 Jan - 10:35

J'étais pas très partante pour le film, mais au final j'ai adoré !!!

U-Anna
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Roswell-1947
Administrator
Administrator
avatar

Messages : 7707
Réputation : 25
Date d'inscription : 29/11/2010
Localisation : Alpha du Centaure

MessageSujet: Re: Paul ( 2011 ) Greg Mottola   Jeu 10 Jan - 12:02

Uru Anna a écrit:
J'étais pas très partante pour le film, mais au final j'ai adoré !!!

U-Anna

Comment peut-il en être autrement avec de tels bons moments de délires ... fu



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Roswell-1947 [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

« Ils sont là, ils sont hostiles et des gens puissants nous cachent leur existence.
L'histoire telle que nous la connaissons n'est qu'un véritable mensonge... »


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aventures-fr.creer-forums-gratuit.fr/forum
Roswell-1947
Administrator
Administrator
avatar

Messages : 7707
Réputation : 25
Date d'inscription : 29/11/2010
Localisation : Alpha du Centaure

MessageSujet: Re: Paul ( 2011 ) Greg Mottola   Mer 16 Jan - 10:03

Visuel DVD
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Roswell-1947 [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

« Ils sont là, ils sont hostiles et des gens puissants nous cachent leur existence.
L'histoire telle que nous la connaissons n'est qu'un véritable mensonge... »


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aventures-fr.creer-forums-gratuit.fr/forum
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Paul ( 2011 ) Greg Mottola   

Revenir en haut Aller en bas
 
Paul ( 2011 ) Greg Mottola
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Paul de Greg Mottola
» Paul ( 2011 ) Greg Mottola
» Evangile du 29 Juin.Fête de St Pierre et St Paul.
» Paul (2011) (l'extraterrestre)
» Béatification de Jean- Paul II, 1 mai 2011

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
UFO INVESTIGATIONS-MOVIES :: DOSSIERS CINEMA SCIENCE-FICTION :: Les FILMS de COMEDIES et DERIVES sur les EXTRATERRESTRES au CINEMA-
Sauter vers: