UFO INVESTIGATIONS-MOVIES
Entrez dans le cinéma de science-fiction, et redécouvrez toute la filmographie ovnis d'hier et d'aujourd'hui ...

Approchez les mystères de l'ufologie et prenez conscience que la vérité est peut-être sur le point d'éclater au grand jour ...

Enter the cinema of science fiction, and rediscover complete filmography UFOs Then and now ...
Penetrate the mysteries of the UFO and realize that the truth may be about to come to light ...

UFO INVESTIGATIONS-MOVIES

Dossiers d'archives, photos images articles, documents inventaires des séries et films sur le sujet ...
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 STARGATE : La Porte des Etoiles (1994) Roland Emmerich

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Roswell-1947
Administrator
Administrator
avatar

Messages : 7689
Réputation : 25
Date d'inscription : 29/11/2010
Localisation : Alpha du Centaure

MessageSujet: STARGATE : La Porte des Etoiles (1994) Roland Emmerich    Ven 18 Fév - 9:02

STARGATE : LA PORTE DES ETOILES
Film franco-américain réalisé par Roland Emmerich en 1994.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Durant le film, des archéologues découvrent des vestiges égyptiens révélant une machine ouvrant un passage vers une autre planète. Daniel Jackson (James Spader) parvient à trouver les coordonnées nécessaires. Le colonel O'Neil (Kurt Russell) est à la tête de l'équipe composée de scientifiques et de soldats américains, ils franchissent ensemble cette porte des étoiles pour découvrir un monde désertique dont la population est sous la coupe d'un tyran.

Il a reçu un accueil mitigé de la part des critiques, cependant le public fut au rendez-vous ce qui permit au film de devenir culte et d'être un succès commercial. Stargate, la porte des étoiles fut le point de départ d'une franchise à succès, Roland Emmerich et Dean Devlin en donnèrent les droits à la MGM lorsqu'ils travaillaient sur Independance Day en 1996. La série télévisée Stargate SG-1 reprend l'histoire un an après l'action du film, les deux acteurs principaux étant remplacés par Richard Dean Anderson (O'Neill) et Michael Shanks (Jackson).


SYNOPSIS

Des archéologues découvrent des vestiges égyptiens révélant une étrange structure ( La porte des étoiles ) ouvrant un passage vers une autre planète. Une équipe composée de scientifiques et de soldats franchit cette porte des étoiles, pour découvrir un monde désertique dont la population est sous l'emprise du terrifiant Dieu Râ.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

RESUME

Le docteur Daniel Jackson est rejeté par la communauté des autres égyptologues en raison de ses théories controversées sur la fonction des pyramides d'Égypte qui seraient des lieux d'atterrissage de vaisseaux spatiaux. Cependant, à la sortie d'une conférence, il est recruté par Catherine Langford pour travailler sur un projet secret de l’armée américaine.

Arrivé dans la base de Creek Mountain, il découvre une dalle mise au jour en 1928 à Gizeh (Égypte) puis en traduit les écritures du cercle intérieur. Après des recherches infructueuses, il trouve finalement que six des autres symboles sont des constellations servant de coordonnées pour un emplacement dans l'espace et le septième serait un point d'origine. L’armée lui révèle alors l’existence de la porte des étoiles trouvée sous la dalle qu'il étudiait. Daniel trouve alors le septième symbole sur la porte et la composition de l'adresse est alors lancée. Le vortex formé, un robot est envoyé à travers, les données renvoyées montrent que l'atmosphère est respirable et que les symboles de la porte d'arrivée sont différents. Le général West, convaincu par Daniel qui dit être capable de trouver les coordonnées de retour, accepte le principe d'une mission d'exploration. Le colonel Jack O'Neil, Daniel Jackson et une équipe de militaires sont envoyés sur la planète grâce à la porte des étoiles.

Ils découvrent sur place une ville appelée Nagada dont les habitants sont esclaves de Râ et travaillent dans ses mines. L’équipe d’exploration est très bien accueillie par la population qui les considère comme des représentants de leur dieu en raison du collier avec le symbole de Râ que porte Jackson. Cependant la position de l'équipe va se compliquer, quand Râ fait atterrir son vaisseau sur la planète et décide d’éliminer les terriens qui encouragent le peuple à se soulever. La situation s’envenime encore un peu plus lorsque Râ récupère la bombe atomique apportée par l’équipe et en augmente la puissance pour la renvoyer sur Terre. Après un long combat, O’Neil réussit à renvoyer la bombe grâce aux anneaux de transport sur le vaisseau de Râ qui est en train de prendre la fuite. Le vaisseau est détruit en orbite de la planète.

Finalement, la porte des étoiles est rouverte pour permettre aux survivants de l'équipe de retourner sur Terre. Daniel décide néanmoins de rester sur Abydos avec sa nouvelle femme Sha'uri, une habitante de la planète.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

FICHE TECHNIQUE

Titre Français La Porte des étoiles
Titre original Stargate
Réalisation Roland Emmerich
Acteurs principaux Kurt Russell
James Spader
Viveca Lindfors
Jaye Davidson
Alexis Cruz
Scénario Roland Emmerich
Dean Devlin
Décors Holger Gross
Costumes Joseph A. Porro
Photographie Peter Krause
Karl Walter Lindenlaub
Jonathan Taylor
Montage Derek Brechin
Michael J. Duthie
Musique David Arnold
Production Dean Devlin
Oliver Eberle
Joel B. Michaels
Société(s) de production Canal +
Carolco Pictures
Centropolis Film Productions
Société(s) de distribution Metro-Goldwyn-Mayer
Tamasa Distribution
Budget $55 000 000
Pays d’origine États-Unis et France
Langue(s) originale(s) anglais
Format 2,35:1
Genre Science-fiction
Durée 116 minutes
124 minutes (Director's cut)
Sortie : USA : 28 octobre 1994 - France : 1er février 1995


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
James Spader : Dr Daniel Jackson et Jaye Davidson : Râ


DISTRIBUTION

Kurt Russell : Colonel Jonathan « Jack » O'Neil
James Spader : Docteur Daniel Jackson
Jaye Davidson : Râ
Viveca Lindfors : Catherine Langford
Alexis Cruz : Skaara
Mili Avital : Sha'uri
Leon Rippy : Général W. O. West
John Diehl : Lieutenant Charles Kawalsky
Carlos Lauchu : Garde Anubis
Djimon Hounsou : Garde Horus
Erick Avari : Kasuf
French Stewart : Lieutenant Louis Ferretti
Gianin Loffler : Nabeh
Christopher John Fields : Lieutenant Freeman
Derek Webster : Lieutenant Brown
Jack Moore : Lieutenant Reilly
Steve Giannelli : Lieutenant Porro
David Pressman : Assistant Lieutenant
Scott Smith : Officer
Cecil Hoffman : Sara O'Neil
Rae Allen : Docteur Barbara Shore
Richard Kind : Docteur Gary Meyers
John Storey : Mitch
Lee Taylor-Allan : Jenny
George Gray : Technicien

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Roswell-1947 [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

« Ils sont là, ils sont hostiles et des gens puissants nous cachent leur existence.
L'histoire telle que nous la connaissons n'est qu'un véritable mensonge... »


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Dernière édition par Roswell-1947 le Ven 6 Fév - 9:44, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aventures-fr.creer-forums-gratuit.fr/forum
Roswell-1947
Administrator
Administrator
avatar

Messages : 7689
Réputation : 25
Date d'inscription : 29/11/2010
Localisation : Alpha du Centaure

MessageSujet: Re: STARGATE : La Porte des Etoiles (1994) Roland Emmerich    Ven 18 Fév - 10:35

RESUME DE L'HISTOIRE :

Gizeh, 1928 en Égypte. Le professeur Langford, accompagné de sa fille Catherine âgée de 9 ans, découvre en plein désert lors de campagnes de fouilles un énorme anneau fait d'un matériau inconnu enterré sous une dalle de pierre ornée de hiéroglyphes étranges. Catherine prend un pendentif orné du symbole de Râ sur une table de travail.

En 1994, l'anneau est aux mains de l'armée américaine, qui n'a toujours pas percé ses secrets. Lors d'un symposium, Daniel Jackson est abordé par une vieille femme arborant l'anneau de Râ, elle lui propose de traduire des anciens hiéroglyphes. Cela permettrait à Daniel de prouver ses théories controversées sur la fonction des pyramides d'Égypte qui seraient des lieux d'atterrissage de vaisseaux spatiaux (vrai pour la série, mais pour le livre et le film, il parle juste de la date de construction ainsi que de l'apparition de l'écriture), ainsi que leur date de construction. Sans argent, sans toit, les subventions de recherches coupées, Daniel accepte.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Stargate : La Porte des étoiles - Kurt Russell et James Spader


Pendant ce temps, 2 militaires arrivent à la maison du colonel Jack O'Neil et lui annoncent qu'il est réintégré dans l'armée, on apprend alors par une discussion entre les deux militaires que le fils de Jack s'est tué avec son arme à feu.

Daniel part pour la base de Creek Mountain et y retrouve la vieille femme qui l'a abordé au symposium. Elle se présente comme Catherine Langford puis il découvre la dalle découverte 70 ans plus tôt. Les premiers temps de stupeur passés devant elle, il se met avec ardeur au travail. Daniel suppose que les symboles ne sont pas des hiéroglyphes mais des formes de hiératique ou de cunéiforme. Daniel traduit ensuite les hiéroglyphes du cercle intérieur :

« un million d'années dans le ciel se tient Râ, Dieu du soleil. Enfoui et scellé pour l'éternité, Porte des étoiles »
Il demande alors pourquoi l'armée s'intéresse à une dalle de 5000 ans, O'Neil survient et dit que son rapport parle de 10000 ans ce que lui confirme l'un des deux scientifiques présents.

Deux semaines plus tard, Daniel travaille toujours sur la dalle mais il piétine. Il tombe alors sur la page d'un journal dont l'horoscope arbore la constellation d'Orion (dans l'histoire originelle du livre, il trouve une carte de la voûte céleste dans le bureau d'O'Neill) et remarque qu'en reliant les étoiles de cette constellation il retrouve l'un des symboles de la dalle. Quelques jours plus tard il demande une réunion et expose sa découverte : il pense que sur une série de 7 symboles gravés sur la frise extérieure de la dalle, 6 sont les coordonnées d'un emplacement dans l'espace et le 7e serait un point d'origine. L'un des membres de la réunion dit alors que ce dernier ne se trouve pas sur l'appareil. Daniel est étonné de la remarque et un militaire ouvre alors l'un des volets de la salle de réunion lui révélant la porte des étoiles.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Daniel trouve le 7e symbole sur la porte et la composition de l'adresse est alors lancée. Catherine lui explique alors que la porte a été trouvée sous la dalle qu'il étudiait. Le vortex formé, un robot est envoyé à travers, une fois arrivé de l'autre côté, le vortex se referme. Pendant le bref moment où le robot se trouvait de l'autre côté, il a pu envoyer des données. Les images envoyées montrent qu'une porte similaire existe de l'autre côté, que l'atmosphère est respirable mais que les symboles de la porte d'arrivée sont différents. Le général West veut abandonner la mission mais Daniel, avec un ton aventurier, annonce pouvoir trouver de façon sûre les coordonnées de retour une fois sur place. Il accepte alors le principe d'une mission d'exploration.

Pendant la préparation du voyage, Catherine vient voir Daniel et lui demande de prendre son collier de Râ, il accepte devant son insistance. Arrivée devant la porte, l'équipe de O'Neil composée de Kawalsky, Feretti, Brown, Freeman, Reilly et Porro fait un dernier briefing interrompu par les éternuements de Daniel. Puis ils passent la porte en compagnie d'un robot contenant leur équipement. L'équipe arrive dans une grande salle sans lumière, ils se dirigent prudemment vers une source de lumière venant de l'extérieur. Une fois sortis, ils découvrent qu'ils étaient dans une pyramide au milieu d'un désert de sable. Cela réjouit Daniel car il sait désormais que sa théorie est juste.


Installation de l'équipe sur Abydos et découverte de son peuple

Après avoir fait un tour dans les environs l'équipe souhaite repartir mais Daniel dit qu'il n'a pas trouvé les symboles pour les coordonnées de retour. Les esprits s'échauffent rapidement et O'Neil décide d'installer le campement. Pendant que l'on monte le camp, O'Neil prépare la bombe atomique qui est sur le robot dans la pyramide. Daniel s'éloigne pour déjeuner et découvre un animal ressemblant vaguement à un énorme cheval a tète plate mais elle a des harnais, preuve qu'elle est domestiquée. Il tente de l'amadouer avec une barre chocolatée mais c'est à ce moment que O'Neil le retrouve. L'animal prend peur et s'enfuit entrainant Daniel dont le pied s'était pris dans le harnais.

L'animal entraine Daniel loin du campement avec O'Neil, Kawalsky et Brown à sa poursuite. L'animal s'arrête finalement. À son réveil, il rejoint O'Neil au sommet d'une dune. Il découvre une mine avec de nombreux travailleurs. À l'approche de l'équipe, ils se prosternent devant eux. O'Neil relève un enfant mais il prend peur et s'enfuit. Brown examine le quartz qui est extrait de la mine mais il ne parvient pas à l'identifier. L'enfant, Skaara revient alors accompagné du chef des habitants, Kasuf. Ce dernier parle une langue inconnue et que Daniel ne parvient pas à comprendre. Kasuf demande à ce que l'on apporte à boire et en retour Daniel donne une barre chocolatée. Ce dernier lui fait comprendre d'un geste de le suivre. Brown informe O'Neil que le cristal inconnu qu'ils extraient est le même que celui de la porte.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Après une longue marche ils arrivent dans un village, Kasuf les accueille et les habitants se prosternent de nouveau. Daniel voit alors le symbole de Râ et comprend du même coup que les habitants les prennent pour des messagers de Râ car il porte le collier que lui a offert Catherine avant de partir. Mais un cor retentit et Brown reçoit un appel radio du reste de l'équipe au campement : Une tempête de sable approche et ils vont se réfugier dans la pyramide. Les habitants ferment dans la hâte les portes principales juste avant qu'un mur de sable s'abatte sur le village.

Une fois la nuit tombée, les Abydossiens font une fête en l'honneur de l'équipe et surtout au porteur du collier de Râ, Daniel. O'Neil s'impatientant, Daniel dessine le symbole de Râ dans le sable afin d'essayer de trouver les symboles sur la porte pour leur retour mais Kasuf l'efface aussitôt et arrête la musique. Daniel comprend qu'ils n'ont pas le droit d'écrire. Des femmes emmènent ensuite Daniel dans une tente et lui font la toilette. Après leur départ, une femme entre et commence à se déshabiller mais Daniel l'en empêche et la raccompagne dehors mais Kasuf prend mal ce refus. Daniel entre donc à nouveau avec elle et il essaie de discuter avec elle et apprend qu'elle s'appelle Sha'uri. Il dessine alors la façon dont ils sont arrivés puis Sha'uri dessine le symbole de la terre. Daniel lui demande où elle l'a vu.

Arrivée de Râ et découverte du temple

Pendant ce temps à la pyramide, le reste de l'équipe est toujours coincé par la tempête mais des tremblements se font sentir et l'on aperçoit le vaisseau de Râ atterrir sur la pyramide. Les hommes se séparent afin de se cacher mais ils se font assommer un par un par l'un des gardes de Râ.

Au village Skaara voit O'Neil s'allumer une cigarette. Ce dernier remarque qu'il est intrigué par son briquet et le lui donne. Il essaie de fumer une cigarette et s'étouffe. Il veut alors rendre le briquet à O'Neil mais il lui dit de le garder. Skaara veut regarder le fusil d'assaut de O'Neil mais il a une réaction très vive qui le fait fuir.

Sha'uri a amené Daniel dans un temple et y découvre des dessins. Grâce à ces dessins Daniel arrive à comprendre quelques mots de leur langue avec l'aide de Sha'uri qui les traduit.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Pendant ce temps O'Neil, qui s'inquiète de ne pas avoir de nouvelles du reste de son équipe resté dans la pyramide, part chercher Daniel et le retrouve grâce à l'aide de Skaara. Daniel qui commence à comprendre la langue, un dérivé de l'ancien égyptien, lui explique les hiéroglyphes présents dans le temple : Un voyageur venu des étoiles cherchait un moyen de prolonger sa propre existence car sa race entière était vouée a l'extinction. Il arriva dans un monde qui débordait de vie où il découvrit une race primitive : les hommes. Il s'avéra que sa science et sa technologie permettait de faire vivre cette espèce indéfiniment et qu'en se réfugiant dans un corps humain il pourrait accéder à la vie éternelle. Il prit l'un de ces hommes et le posséda. Abrité sous cette forme humaine il instaura son règne. Grâce à la porte des étoiles, il déporta des milliers d'hommes afin de les faire travailler dans des mines pour extraire un minerais qui se trouve être la base de sa technologie. Mais il se produisit un soulèvement sur terre et la porte des étoiles fut ensevelie. Afin d'éviter que cela se reproduise, il interdit la lecture et l'écriture afin que le peuple ne garde pas en mémoire ce que ses ancêtres ont fait.

Kawalsky appelle Jackson et lui montre une série de coordonnées, celles du retour ! Malheureusement le dernier symbole a été effacé par l'érosion.

La rencontre avec Râ

O'Neil décide de repartir vers la pyramide. À l'approche de celle-ci ses compagnons et lui voient le vaisseau de Râ posé sur la pyramide. O'Neil part à l'assaut suivi par Kawalsky, Brown et Daniel mais aussi un peu plus loin par un groupe d'enfants, dont Skaara, qui les avaient suivis. Une fois entrés Brown se fait tuer rapidement par un garde de Râ et kawalsky est assommé, O'Neil parvient à rejoindre la porte avec Daniel pour activer la bombe atomique mais la charge a disparu. Des anneaux descendent du plafond et un garde de Râ apparait. O'Neil et Daniel se laissent prendre sachant qu'ils n'ont aucune chance s'ils résistaient.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Les deux gardes de Râ emmènent ensuite Daniel et O'Neil dans le vaisseau et ils font la rencontre de Râ dans sa salle du trône. Il montre alors la bombe atomique qu' O'Neil avait amené. Pendant que les gardes se prosternent il saisit son arme en l'assommant, abat un garde puis Daniel se fait tuer en protégeant O'Neil, il se retourne et veut tirer sur Râ mais des enfants présents près de lui s'interposent et il ne tire pas, il se fait finalement assommer par un garde. Râ en s'approchant d'eux voit que Daniel porte un collier avec son symbole. Il fait jeter O'Neil dans une cellule à moitié inondée en compagnie de Freeman, Ferretti et Kawalsky.

Deux planeurs de la mort partent en direction du village le groupe d'enfants qui avait suivi l'équipe se cache dans le campement que O'Neil avait fait monter. Les planeurs bombardent le village et repartent. Une fois revenu au village Skaara trouve Sha'uri avec un enfant mort dans les bras, elle lui demande où se trouve Daniel mais il repart sans lui dire. Il croise ensuite Kasuf qui lui dit qu'il n'aurait pas dû aider les étrangers.


Prise de conscience des Abydossiens et sauvetage de l'équipe

Daniel se réveille indemne dans un sarcophage. Il suit alors un enfant et se retrouve face à Râ, ce dernier lui dit qu'il a modifié la bombe avec le minerai inconnu afin de multiplier sa puissance par 100 puis il compte la renvoyer sur terre. Il veut aussi obliger Daniel à exécuter les militaires afin de prouver qu'il est le seul dieu puis il lui arrache le collier.

Dans le temple, Sha'uri est rejoint par Skaraa qui lui dit qu'une exécution est prévue. Elle explique alors aux enfants l'histoire de son peuple.

Le jour de l'exécution est arrivé, O'Neil, Freeman, Ferretti et Kawalsky se tiennent devant la pyramide avec tous les abydossiens derrière eux. Râ arrive alors depuis la pyramide suivit de Daniel. L'un des gardes tend une arme à Daniel il la prend puis il s'approche de l'équipe. Avec le "briquet zippo argenté" de O'Neill, Skaraa l'éblouit pour lui montrer qu'il a pris les armes du campement près de la pyramide. Daniel pointe sa lance vers O'Neill puis se retourne et tire vers Râ. Les enfants sortent les mitraillettes et tirent en l'air permettant de couvrir la fuite grâce à la confusion, Freeman se fait malgré tout abattre.

Ils parviennent alors dans une grotte où les autres enfants les accueillent chaleureusement mais Jack n'est pas content qu'ils aient récupéré les armes. Daniel demande alors à Jack de s'expliquer sur la bombe. Il avoue alors qu'il devait faire exploser la bombe s'il détectait un danger après que le reste de l'équipe fut reparti par la porte. Plus tard Daniel parle avec les enfants et leur demande pourquoi ils rient, ils lui parlent alors d'époux. Sha'uri gênée se réfugie dans une tente et Daniel vient lui demander des explications. Elle lui dit qu'elle n'a rien dit à propos de son refus dans la tente. Daniel l'embrasse alors.

Le lendemain matin, alors que Skaraa découvre le plaisir d'écrire (ou plutot de dessiner), Daniel remarque un symbole étrangement familier et comprend alors qu'il s'agit du point d'origine, il a donc l'adresse complète pour retourner sur Terre.


Rebellion du peuple d'Abydos

Dans la mine les indigènes redoublent d'efforts pour extraire le minerais sous la conduite d'un garde. Après avoir frappé un enfant il est encerclé sous la menace d'armes et se fait abattre par O'Neil. Kasuf s'en prend à Skarra mais Daniel lui montre en enlevant son masque au garde qu'il n'est qu'un homme et pas un dieu.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Une caravane d'offrande arrive dans la pyramide, Râ ordonne d'emmener la bombe vers la porte des étoiles. Une fois le premier groupe entré les gardes deviennent suspicieux et O'Neil est découvert, il abat le garde qui l'a trouvé et une fusillade éclate. Le second groupe resté à l'extérieur les rejoint pour leur prêter main forte mais les portes de la pyramide se referment avant qu'ils entrent et deux planeurs de la mort les attaquent. Râ ordonne à un garde d'envoyer la bombe sur terre. O'Neil Daniel et Sha'uri arrivent près de la porte, O'Neil arme la bombe et charge Daniel de rentrer sur terre et de détruire la porte de l'autre côté. Mais Sha'uri se fait tuer par un garde, lorsque les anneaux de transport s'activent Daniel se place avec le corps de Sha'uri en dessous échangeant sa place avec un garde. O'Neil se voit contraint à un long combat. Daniel place Sha'uri dans le sarcophage.

A l'extérieur le groupe à court de munition se rend. Le Sarcophage se rouvre et Daniel remporte Sha'uri mais il se fait surprendre par Râ. À l'intérieur O'Neil se bat toujours contre le garde tout en tentant de désarmer la bombe. O'Neil parvient à reprendre l'avantage et l'écrase en activant les anneaux de transport ce qui ramène Daniel et Sha'uri. O'Neil essaie d'arrêter la bombe mais il n'y arrive pas.

A l'extérieur les prisonniers vont se faire exécuter lorsque Kasuf à la tête de tout le peuple d'Abydos survient et parvient à maitriser les gardes.

Voyant que l'histoire recommence Râ décide de décoller mais O'Neil a l'idée d'envoyer la bombe grâce aux anneaux de transport dans le vaisseau de Râ avant qu'elle n'explose. Le vaisseau de Râ est détruit alors qu'il arrive en orbite.

La porte des étoiles ouverte Daniel dit à O'Neil qu'il va rester sur Abydos. Ce dernier salue alors Skaraa une dernière fois. Daniel redonne son collier (arraché a Râ lors de leurs confrontation dans le vaisseau) à O'Neil afin qu'il le rende à Catherine Langford puis l'équipe repart sur terre.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Roswell-1947 [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

« Ils sont là, ils sont hostiles et des gens puissants nous cachent leur existence.
L'histoire telle que nous la connaissons n'est qu'un véritable mensonge... »


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Dernière édition par Roswell-1947 le Ven 6 Fév - 12:27, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aventures-fr.creer-forums-gratuit.fr/forum
Roswell-1947
Administrator
Administrator
avatar

Messages : 7689
Réputation : 25
Date d'inscription : 29/11/2010
Localisation : Alpha du Centaure

MessageSujet: Re: STARGATE : La Porte des Etoiles (1994) Roland Emmerich    Ven 18 Fév - 11:01



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Roswell-1947 [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

« Ils sont là, ils sont hostiles et des gens puissants nous cachent leur existence.
L'histoire telle que nous la connaissons n'est qu'un véritable mensonge... »


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Dernière édition par Roswell-1947 le Dim 30 Sep - 7:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aventures-fr.creer-forums-gratuit.fr/forum
Roswell-1947
Administrator
Administrator
avatar

Messages : 7689
Réputation : 25
Date d'inscription : 29/11/2010
Localisation : Alpha du Centaure

MessageSujet: Re: STARGATE : La Porte des Etoiles (1994) Roland Emmerich    Ven 18 Fév - 11:05

VISUEL DVD
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Roswell-1947 [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

« Ils sont là, ils sont hostiles et des gens puissants nous cachent leur existence.
L'histoire telle que nous la connaissons n'est qu'un véritable mensonge... »


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Dernière édition par Roswell-1947 le Ven 6 Fév - 12:28, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aventures-fr.creer-forums-gratuit.fr/forum
EBE 209
Astro navigateur
Astro navigateur
avatar

Messages : 1192
Réputation : 4
Date d'inscription : 31/05/2011
Localisation : Sirius B50

MessageSujet: Re: STARGATE : La Porte des Etoiles (1994) Roland Emmerich    Ven 27 Sep - 9:01

STARGATE : LE DEVELOPPEMENT

Stargate, la porte des étoiles est né de deux films que Roland Emmerich et Dean Devlin ont imaginés séparément : Necropolis: City of the Dead, écrit par Roland Emmerich durant ses études de cinéma à Munich en 1978, dont l'intrigue était centrée sur un vaisseau spatial enterré sous la grande pyramide de Gizeh et le film imaginé par Dean Devlin qui devait être « Lawrence d'Arabie sur une autre planète ».

L'hypothèse sur laquelle se fonde le scénario s'inspire de la théorie ufologique des anciens astronautes, selon laquelle des extraterrestres auraient influencé le développement des civilisations anciennes dont les Égyptiens. Ce concept existe déjà dans La Guerre éternelle (1974) de Joe Haldeman et dans la série télévisée Buck Rogers (1979-1981). L'égyptologue Stuart Tyson Smith a été engagé comme consultant pour les dialogues en égyptien ancien et pour les hiéroglyphes. Pour cela, il a rencontré les scénaristes à plusieurs reprises durant la phase d'écriture du film, mais a aussi dû se prêter à l'exercice de la traduction en temps réel à cause des changements de dialogues pendant le tournage.

Avant le début du tournage, Peter Mitchell Rubin a créé un programme informatique pour imager entièrement le film avec un storyboard numérique, il a ainsi obtenu des images très réalistes. Selon Devlin, le travail fourni est « étonnant », il permet d'avoir un aperçu sur la lumière et l'emplacement des caméras dans des décors qui n'avaient pas encore étés construits.

LES ACTEURS

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

L'ambiance générale du film doit beaucoup au style des acteurs et des personnages qu'ils y incarnent. Le personnage de Râ devait à l'origine être joué par un vieil homme, mais lorsque Jaye Davidson a été proposé par le producteur Mario Kassar, Roland Emmerich l'a tout de suite sélectionné. Il est d'ailleurs très remarqué, ce genre d'acteur est assez rare dans un film de science-fiction : Davidson cultivait à l'époque une apparence efféminée déjà vue dans le film The Crying Game et refusait même d'enlever ses piercings pour le tournage. La motivation de cet acteur est essentiellement basée sur l'argent, il a en effet exigé un cachet d'un million de dollars afin de pouvoir assurer ses achats excessifs de vêtements.

James Spader (Wolf), acteur considéré par le réalisateur comme plutôt sérieux et cultivé, joue le rôle de l’égyptologue qui va enfin pouvoir voir dans la réalité ce qu'il étudie, il profite donc de chaque instant3. Kurt Russell, l'interprète du colonel O'Neil, est quant à lui plus habitué des rôles de films d’aventure (The Thing et New York 1997), mais il est suicidaire ce qui le rend dangereux et imprévisible. C'est ce duo militaire/scientifique aux objectifs différents, qui va devoir affronter le sinistre faux dieu Râ dans un monde encore à l'époque de l’Égypte ancienne.

Le choix de l'actrice pour le personnage de Sha'uri n'a pas été facile : c'est en regardant un film israélien quelques jours avant le tournage que Roland Emmerich s'est décidé et a choisi Mili Avital. Cette actrice israélienne née d'une mère égyptienne et d'un père marocain parle couramment l'hébreu et l'arabe, ce qui s'avère utile pour les dialogues dans des langues anciennes.



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Roswell-1947
Administrator
Administrator
avatar

Messages : 7689
Réputation : 25
Date d'inscription : 29/11/2010
Localisation : Alpha du Centaure

MessageSujet: Re: STARGATE : La Porte des Etoiles (1994) Roland Emmerich    Ven 27 Sep - 10:25

STARGATE : LE TOURNAGE

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Le générique d'ouverture a été filmé en motion control pour donner une meilleure profondeur de champ. Il fait référence au film Batman (1989) : la caméra glisse sur le masque de Râ en finissant par un plan large de la même manière que sur le logo de Batman, le tout accompagné d'une musique également jouée par un orchestre.

La conférence que donne Daniel Jackson au début du film a été tournée au Park Plaza Hotel à Los Angeles. Cette scène était à l'origine plus longue et développait davantage la manière dont les extra-terrestres ont construit les pyramides ; elle a cependant été coupée à cause des contraintes de temps avant la sortie du film. L'entrée d'un tunnel de l'Angeles Forest Highway a été utilisée pour filmer celle du Stargate Command ; plus tard dans la série Stargate SG-1, c'est la véritable entrée de la base de Cheyenne Mountain dans le Colorado qui a été utilisée. Les scènes intérieures (base militaire, pyramide et vaisseau spatial) ont principalement été réalisées dans des décors montés dans des studios à Long Beach. Le plus grand décor intérieur est celui du vaisseau de Râ, un véritable palais d'environ 90 m de long sur 20 m de large et 12 m de haut. Les quelques 760 m2 de murs ont été gravés de motifs de hiéroglyphes à l'aide d'une machine, puis ont été peints couleur or en utilisant un processus chimique pour obtenir un effet antique. Des feuilles d'or ont aussi été appliquées sur le sol, cinq couches de vernis ont été nécessaires pour le protéger, et l'équipe de tournage devait porter des chaussons pour ne pas l'abimer.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Les dunes Algodones

Durant deux mois, la majeure partie des scènes extérieures a été tournée dans le désert à la frontière entre la Californie et l'Arizona, près de la ville de Yuma. Cela a rendu les conditions de tournage plus difficiles : le sable a posé de nombreux problèmes pour les déplacements et l'entretien du matériel ; l'équipe de tournage a donc emprunté un matériau appelé « geoweb » utilisé durant la guerre du Golfe, qui permet de faire passer sans difficulté des véhicules sur le sable. Ensuite la température, qui peut atteindre les 52 °C, a nécessité un important approvisionnement en eau. Environ 16 000 figurants ont été employés pour les scènes de foule sur la dune, cette dernière n'était d'ailleurs plus vierge avant la fin du tournage en raison des nombreuses traces de pas. Malgré plusieurs techniques sophistiquées (hélicoptère et ventilateur géant), la seule solution fut de balayer la dune pour lui faire retrouver son aspect d'origine.

Les dunes Algodones, sont un ensemble de dunes des États-Unis qui se situent au sud-est de la Salton Sea, en Californie du Sud, à proximité de la limite entre l'Arizona et l'État mexicain de Basse-Californie. Elles font partie de la vallée impériale et se trouvent dans le comté d'Imperial. Les dunes couvrent un secteur de 72 kilomètres de longueur sur 10 kilomètres de largeur, à l'ouest des montagnes Chocolat. Elles ont une orientation nord-ouest / sud-est imposée par les vents dominants. Les seuls aménagements humains de cette zone sont les aqueducs (All-American Canal et Coachella Canal). Les dunes font partie de l'Imperial Sand Dunes Recreation Area, parfois appelé Glamis Dunes.

Plusieurs scènes de films et de séries télévisées ont été tournées dans ces dunes, comme Star Wars, épisode IV : Un nouvel espoir (sur la planète Tatooine) et donc Stargate, la porte des étoiles.



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Roswell-1947 [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

« Ils sont là, ils sont hostiles et des gens puissants nous cachent leur existence.
L'histoire telle que nous la connaissons n'est qu'un véritable mensonge... »


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aventures-fr.creer-forums-gratuit.fr/forum
Roswell-1947
Administrator
Administrator
avatar

Messages : 7689
Réputation : 25
Date d'inscription : 29/11/2010
Localisation : Alpha du Centaure

MessageSujet: Re: STARGATE : La Porte des Etoiles (1994) Roland Emmerich    Ven 6 Fév - 13:01



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Roswell-1947 [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

« Ils sont là, ils sont hostiles et des gens puissants nous cachent leur existence.
L'histoire telle que nous la connaissons n'est qu'un véritable mensonge... »


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aventures-fr.creer-forums-gratuit.fr/forum
Boba Fett II
Patrouilleur galactique
Patrouilleur galactique
avatar

Messages : 247
Réputation : 0
Date d'inscription : 10/02/2013
Localisation : Kamino

MessageSujet: Re: STARGATE : La Porte des Etoiles (1994) Roland Emmerich    Sam 7 Fév - 10:56

EFFETS SPECIAUX ET AUTRES ...

Les effets spéciaux sont assurés par Len Wiseman (qui a travaillé par la suite sur les deux premiers volets de la saga Underworld, Die Hard 4) et le dessin des costumes et des décors par Patrick Tatopoulos (Godzilla et Underworld 3 : Le Soulèvement des Lycans) alors qu'ils débutent tous deux leur carrière à Hollywood. Leur œuvre et celles de leurs équipes sont considérées comme achevés pour l'époque notamment pour la séquence d'ouverture du vortex de la porte des étoiles. Même si aujourd'hui au regard de l’amélioration des techniques dans les séries il peut sembler dépassé, certains truquages peuvent même être constatés : les câbles servant à faire voler les chasseurs de la mort sont apparents ou encore le plan avec les trois lunes de la planète qui correspondent à celle de la Terre sous différents angles.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Patrick Tatopoulos est le responsable de la réalisation des costumes extra-terrestres qui se révèle complexe : le travail pour le mastadge (créature utilisée comme animal de bât sur la planète) a nécessité la réalisation d'un costume mécanique. Celui-ci est porté par un Clydesdale, une race de cheval de trait du même gabarit que le mastadge. Tatopoulos a aussi réalisé les costumes des dieux égyptiens Anubis (masque de chacal), Horus et Râ dont le masque a été sculpté. Il a collaboré avec Joseph A. Porro (responsable des costumes des figurants) et son équipe, dont la tâche était immense en raison de la variété des époques et des lieux. Pour la courte séquence se déroulant 8 000 ans av. J.-C., Joseph Porro ne disposait pas de données disponibles sur le type de vêtements portées à l'époque en Afrique du Nord, il a donc complètement inventé. Pour la scène de découverte de la porte des étoiles en 1928, près de 1 500 costumes ont été portés par les figurants et pour les habitants de la planète Abydos c'est entre 4 000 et 5 000 costumes qui ont été confectionnés en s'inspirant des vêtements portés par les bédouins. Enfin les serviteurs de Râ ont été richement habillés : soie, velours et bijoux entièrement fabriqués à la main.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

De nombreuses miniatures ont été utilisées afin de réduire les coûts de certaines scènes, c'est notamment le cas des détails des obélisques pour les gros plans, des planeurs de la mort et de certaines scènes de foules. Le Jet Propulsion Laboratory de la NASA a fourni le robot qui est envoyé en éclaireur à travers la porte des étoiles, dans la réalité il sert à accéder à des zones dangereuses pour l'Homme par exemple lors de catastrophes chimiques.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Le robot Hazbot : dans Stargate, ce genre d'engin est appelé en réalité MALP.
La sonde MALP ou « Sonde de Laboratoire Analytique Mobile » (Mobile Analytic Laboratory Probe)


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Messages : 21
Réputation : 0
Date d'inscription : 15/10/2016
Localisation : Gizeh - P3X-888

MessageSujet: Re: STARGATE : La Porte des Etoiles (1994) Roland Emmerich    Sam 15 Oct - 14:23

Critique Stargate, la porte des étoiles
Strange movies

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

En matière de création artistique, le nom de Roland Emmerich n'évoque aujourd'hui plus que démesure et néant du propos. Réalisés avec un certain savoir-faire et débordants d’effets spéciaux colossaux, les derniers témoignages cinématographiques - 2012, Le jour d'après - du réalisateur gravitent autour d’un  thème récurrent et souvent dressé en unique prétexte à de nombreuses fresques de destructions massives. Roland Emmerich n’a pourtant pas toujours été l’artisan de déclinaisons apocalyptiques à l’américaine. Sa seconde réalisation marquée d’un pur cachet hollywoodien - Emmerich mettra précédemment en boite le très musclé Universal Soldiers - se présente aujourd’hui en première pierre d’un univers décliné depuis de très nombreuses année pour les besoins du petit écran à travers les séries SG-1, Atlantis et Universe.

Stargate – La Porte des Etoiles se présente aujourd’hui, près de quinze années après sa sortie initiale, comme un intéressant cas d’étude. Alors que bons nombre d’adaptations télévisuelles de long-métrages se perdent dans des travers pompeux et artificiellement prolongés - The Crow : Stairway To Heaven ou Terminator TSCC - et n’outrepassent rarement les deux saisons de test, le monde mis en place par Stargate présente une longévité hors-norme et tend avec les années à se rapprocher du phénomène Star Trek sur petit écran. Si les scénarios des séries présentent des ramifications autrement plus complexes que Stargate – La Porte des Etoiles, la richesse de ces programmes viennent pourtant avant tout prendre racine dans l’excellente idée de base de ce premier film. Bien que le principe initial se montre simple, il n’en reste pas moins ouvert à toutes les possibilités et permet à Emmerich de poser sur pellicule un film de science-fiction résolument atypique.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Découvert en égypte au cours des années 20, un étrange anneau de pierre permet ainsi au gouvernement américain d’ouvrir une porte sur un monde inconnu situé aux confins de la galaxie. Une équipe secondée par le professeur Daniel Jackson, scientifique ayant décodé le cartouche accompagnement la porte des étoiles, ne tarde pas à s’y engager. Comme convenu et dans la plus grande tradition du genre, cette dernière se trouve dans l’incapacité de reprendre le chemin inverse. Si le postulat dénote d’un certain classicisme et ne fait jamais preuve d’une véritable originalité, la grande force de Stargate – La Porte des Etoiles repose sur l’esthétique de l’œuvre, mélange habille et passionnant de science-fiction et de mythologie égyptienne.

En opérant ce pari osé, Roland Emmerich débouche sur un film relativement hors-normes. Contre toute attente, les horizons découverts par l’équipe du colonel O’Neill ne débordent en effet pas d’un modernisme délirant. Les habitants d’Abydoss présentent même un retard technologique particulièrement marqué, et exception faîte de quelques créatures inconnues les soldats se retrouvent prisonniers d’un passé révolu.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Stargate emprunte néanmoins un tournant résolument SF avec l’apparition d’un alien cruel, protagoniste usurpant sur Abydoss l’identité d’un dieu afin d’asservir le peuple, et dont les actions mégalomaniaque n’auront pas été sans incidence sur notre propre monde. Le lien avec l’histoire réelle de l’Égypte est ici remarquablement tissé,  tout comme la fusion entre technologie et architecture archaïque. Plus qu’un scénario se fondant dans la plus pure tradition américaine l’éternel manichéisme de ses protagonistes, c’est l’esthétique détonante de Stargate – La Porte des Etoiles qui lui confère tout son cachet.

Loin de l’aspect clinquant des grandes odyssées spatiales, chaque décor, costume ou vaisseau témoigne ici d’un assemblage d’éléments archaïques et permet à Stargate – La Porte des Etoiles de se détacher des idées préconçues inhérentes au registre cinématographique dans lequel il vient pourtant se classer. A l’instar d’une grande fresque historique, un soin tout particulier a été apporté aux détails afin de permettre au synopsis du film de s’inscrire de façon cohérente dans la genèse du monde moderne.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Malgré de nombreux clichés - l’inévitable histoire d’amour -, la pellicule de Roland Emmerich parvient de ce fait éviter les effets spéciaux incessants pour instaurer en contrepartie une richesse visuelle presque inédite. Les quelques trucages - en particuliers au cours des séquences finales - et vaisseaux matérialisés en images de synthèses n’en restent cependant pas moins impressionnants, en particulier le croiseur du faux-dieu Râ.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
EBE 68
Patrouilleur interstellaire
Patrouilleur interstellaire
avatar

Messages : 131
Réputation : 1
Date d'inscription : 27/09/2014

MessageSujet: Re: STARGATE : La Porte des Etoiles (1994) Roland Emmerich    Dim 16 Oct - 4:58

Stargate: La Porte des Etoiles fonctionne d’autant plus qu’il fait par ailleurs preuve d’une mise en boite typiquement américaine.

Roland Emmerich shoote le tout avec l’efficacité dont il témoignera par la suite en jouant de la difficulté SFX avec une totale maitrise. Militaires oblige, le jeu d’acteur de certains protagonistes n’évite pas les mimiques lassantes du style « je suis un gros dur macho », mais la présence du charismatique Kurt Russel (Jack O’ Neill) associée au loufoque James Spader (Daniel Jackson) suffit à instaurer un duo explosif basé sur une opposition des caractères bien trouvée. On pourra reprocher à Stargate : La Porte des Etoiles un certain manque de rythme vers le début du film, le développement présentait malgré les qualités du métrage quelques occasionnelles longueurs.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Une critique qui s’estompera cependant légèrement une fois passées les découvertes de Jackson sur l’origine de la civilisation égyptienne, le film d’Emmerich multipliant les séquences d’actions et les inévitables effets graphiques afin de mettre en scène les confrontations avec le tyrannique Râ. Le score composé par David Arnold est par ailleurs de toute beauté, et mêle une grandiloquence et un aspect mystique illustrant à merveille les images de Roland Emmerich. Ce dernier dévoile d’ailleurs toute sa grandeur instrumentale à travers un générique simple mais suffisamment efficace et intriguant vis à vis des événements qui vont suivre. Une bande originale à l’image de l’œuvre qu’elle accompagne.

Sans se positionner en classique de la Science-Fiction, Stargate : La Porte des Etoiles instaure un univers inattendu et se positionne en honnête prélude aux excellentes prolongations de scénario dont témoignera la série tv SG-1.


Source ciné: Strange movies
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
The Shadow
Escorteur Ufo 2éme rang
Escorteur Ufo 2éme rang
avatar

Messages : 836
Réputation : 5
Date d'inscription : 30/09/2011
Age : 27
Localisation : Orion M42-NGC1976

MessageSujet: Re: STARGATE : La Porte des Etoiles (1994) Roland Emmerich    Dim 16 Oct - 8:33

La bande originale du film composée par David Arnold et jouée par le Sinfonia of London sous la direction de Nicholas Dodd. Le score aborde absolument toute sa dimension instrumentale suffisamment efficace et intriguant vis à vis des événements musicaux de la bande originale à l’image de l’œuvre qu’elle accompagne sans aucun doute.



Projet lointain, ce voyage intergalactique représente un travail conséquent initié par l’imagination débordante du réalisateur. Etudiant en cinéma, au début des années 1980, Emmerich imagine un récit de téléportation à travers un anneau de pierre et d’acier qu’utilisent des voyageurs pour se rendre vers d’autres contrées aux confins de l’univers.

Si le voyage intergalactique avait déjà été traité en long, en large et en travers notamment dans Dune et Star Trek, le concept est développé avec fraîcheur par le cinéaste allemand, à travers la singulière "porte des étoiles". L’idée avait déjà été introduite par Joe Haldeman en 1974 dans son roman La Guerre Eternelle, puis à la télévision dans la série Buck Rogers de 1979 à 1981.

Mais ce qui singularise Stargate, c'est que son script est entièrement bâti sur cette idée qui mérite une réflexion certaine et qui sera reprise et exploitée à maintes reprises dans des séries de science-fiction TV extrêmement populaires comme (les spin-off Stargate SG-1, Stargate Atlantis et Stargate Universe).



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Roswell-1947
Administrator
Administrator
avatar

Messages : 7689
Réputation : 25
Date d'inscription : 29/11/2010
Localisation : Alpha du Centaure

MessageSujet: Re: STARGATE : La Porte des Etoiles (1994) Roland Emmerich    Dim 16 Oct - 15:22

La bande originale du film composée par David Arnold et jouée par le Sinfonia of London sous la direction de Nicholas Dodd. C'est grâce à ce film que ce compositeur se fait connaître comme compositeur pour le cinéma ; par la suite, celui-ci se lance dans la musique de bien d'autres films tel que Independance Day ou plusieurs James Bond.

Le thème principal composé d'instruments à vent, à cordes et de cuivres évoque par ses consonances orientales la mythologie égyptienne. Cette sonorité est renforcée par la chanteuse Natacha Atlas d'origine égyptienne, qui participe à deux titres de la bande originale, dont celle de la découverte de la porte des étoiles à Gizeh. La bande originale est sortie en CD le 8 novembre 1994 puis a été rééditée dans une nouvelle version, sortie le 17 octobre 2006.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

La version Stargate: Deluxe Edition possède sept pistes supplémentaires :
2006 : Stargate: Deluxe Edition (Varèse Sarabande)

1.Wild Abduction - piste 02
2.Bomb Assembly - piste 11
3.Eye of Ra - piste 16
4.Execution - piste 28
5.Against the Gods - piste 30
6.Transporter Horror - piste 34
7.Closing Titles (Intro) - piste 37


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Roswell-1947 [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

« Ils sont là, ils sont hostiles et des gens puissants nous cachent leur existence.
L'histoire telle que nous la connaissons n'est qu'un véritable mensonge... »


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aventures-fr.creer-forums-gratuit.fr/forum


avatar

Messages : 21
Réputation : 0
Date d'inscription : 15/10/2016
Localisation : Gizeh - P3X-888

MessageSujet: Re: STARGATE : La Porte des Etoiles (1994) Roland Emmerich    Lun 17 Oct - 8:43

Magnifique score de David Arnold qui retranscrit à la perfection l'ambiance du film ! Sur fond d’esclavagisme des peuples (sans caractère dénonciateur apparent), Stargate cultive sa personnalité et son propre univers SF en se distinguant des mastodontes comme Star Trek.

Le scénario calibré pour offrir un divertissement optimal réfute l’ennui. Il résulte d’une collaboration probante entre Roland Emmerich et le scénariste Dean Devlin (Universal Soldier, Godzilla). Le duo a enrichi son scénario de personnages qui semblent écrit pour ses acteurs, notamment O’Neil et Jackson, respectivement interprétés par le charismatique Kurt Russell (New York 1997, The Thing) et l’excellent James Spader (Bad Influence, Wolf).

Agrémenté à l’écran par des images fortes, le scénario déploie un pouvoir d’imagination quatre étoiles pour le spectateur. A peine trois ans après que Paul Verhoeven (Robocop, Starship Troopers) ait envoyé des millions de spectateurs sur Mars dans son Total Recall, Roland Emmerich explore les fins fonds de l’univers à la recherche de notre passé : l’Egypte ancienne.

Mais comme le talent d’un acteur ou d’un réalisateur ne fait pas tout, il fallait à Stargate une bande-son et des effets spéciaux dignes d’une telle épopée. Le moins que l’on puisse dire, c’est que David Arnold (Independence Day, Godzilla) a rempli sa mission en proposant une composition à la fois spectaculaire et sombre, donnant toute son identité à ce film d’aventure.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DV-523
Pionnier de l'espace
Pionnier de l'espace
avatar

Messages : 39
Réputation : 0
Date d'inscription : 15/02/2016

MessageSujet: Re: STARGATE : La Porte des Etoiles (1994) Roland Emmerich    Lun 17 Oct - 10:16

Stargate, La Porte des Etoiles est un film d’action efficace et une formidable aventure pour les fans de science-fiction,
son idée de scénario ouvre des portes extraordinaires sur la mythologie et les mystères de l'Ancienne Egypte ainsi que vers un imaginaire total.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: STARGATE : La Porte des Etoiles (1994) Roland Emmerich    

Revenir en haut Aller en bas
 
STARGATE : La Porte des Etoiles (1994) Roland Emmerich
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Roland Emmerich: Le Film d'après le calendrier Maya 2012 ! Attention les yeux...
» La Porte des Etoiles « Mystères ou conspirations »
» Les scientifiques découvrent la Porte des Etoiles !
» Stargate la porte de l'humour
» Stargate: la porte des étoiles (1994)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
UFO INVESTIGATIONS-MOVIES :: DOSSIERS CINEMA SCIENCE-FICTION :: Les FILMS sur les EXTRATERRESTRES et OVNIS au CINEMA-
Sauter vers: