UFO INVESTIGATIONS-MOVIES
Entrez dans le cinéma de science-fiction, et redécouvrez toute la filmographie ovnis d'hier et d'aujourd'hui ...

Approchez les mystères de l'ufologie et prenez conscience que la vérité est peut-être sur le point d'éclater au grand jour ...

Enter the cinema of science fiction, and rediscover complete filmography UFOs Then and now ...
Penetrate the mysteries of the UFO and realize that the truth may be about to come to light ...

UFO INVESTIGATIONS-MOVIES

Dossiers d'archives, photos images articles, documents inventaires des séries et films sur le sujet ...
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 L'Incident de Mantell

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ronald
Escorteur Ufo 2éme rang
Escorteur Ufo 2éme rang
avatar

Messages : 836
Réputation : 9
Date d'inscription : 04/01/2011
Age : 44
Localisation : Quelque part sur un vaisseau mère

MessageSujet: L'Incident de Mantell   Mer 16 Fév - 6:43

Le cas Mantell


Le cas Mantell est un incident survenu en janvier 1948, très médiatisé à l'époque,
où le capitaine de l'US Air Force Thomas F. Mantell trouva la mort après avoir poursuivi un ovni.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Capitaine Thomas Mantell


Chronologie des événements

Le 7 janvier 1948, vers 13h00, plusieurs dizaines de témoins signalent aux autorités locales la présence d'un objet rond, lumineux et de grande taille à la verticale de Madisonville (Kentucky) et se dirigeant lentement vers le sud.

À 13h45, le même objet survole la base aérienne de Godman (165e escadron de chasse de la Garde Nationale de l'Air du Kentucky), sa couleur passant régulièrement du rouge au blanc. Aussitôt, le commandant Guy F. Hix, responsable de la base, donne l'ordre à une escadrille de 3 chasseurs North American P-51 Mustang, déjà sortie pour un exercice, d'aller au contact de l'objet. L'escadrille, dirigée par le capitaine Thomas Mantell, prend l'objet en chasse.

À 14h45, le capitaine Mantell transmet à la tour de contrôle : "L'objet est directement en avant de moi et au-dessus de moi maintenant, se déplaçant à environ la moitié de ma vitesse."

À 15h15, le capitaine Mantell transmet un nouveau message à la tour de contrôle : "J'ai vu l'objet. Il est au-dessus de moi. Je vais essayer de m'en approcher pour mieux le voir... Il semble métallique... Il est terriblement grand... Environ 170 m de circonférence. Il prend de la hauteur ; il vole à la même vitesse que moi. Je vais le suivre jusqu'à 6 000 mètres.". Accélérant d'une manière inexplicable pour l'époque, l'objet disparaît dans un nuage. Les 2 autres pilotes (le lieutenant Clements et le lieutenant Hammond) décident d'abandonner la poursuite mais le capitaine Mantell décide de continuer. Dès lors, on perd le contact radio avec l'appareil du capitaine Mantell.

À 15h40, n'ayant toujours pas de contact avec le capitaine Mantell, le commandant Hix fait décoller deux appareils pour le rechercher.

Entre 16h00 et 16h30, le même objet lumineux sera observé par de nombreux témoins au-dessus de Madisonville, de Elizabethtown, et de Lexington, dans le Kentucky.

À 17h00, on retrouva à côté d'une ferme près de Franklin, à plus de 145 km de la base de Godman, les restes de l'appareil du capitaine Mantell éparpillés sur plusieurs kilomètres-carrés. Son corps sera retrouvé au milieu des débris, sa montre arrêtée sur 15h18. D'après les instruments de bord, l'avion était monté jusqu'à une altitude de 9 000 mètres.

Thèse officielle

L'enquête officielle qui suivit le crash conclut que le capitaine Mantell avait perdu conscience suite à une défaillance de son approvisionnement en oxygène à l'altitude de 7 500 mètres et que l'appareil était ensuite tombé en piqué jusqu'au point d'impact.
L'US Air Force affirma, tout d'abord, que les pilotes de l'escadrille ainsi que les nombreux témoins avait confondu la planète Vénus (effectivement visible en plein jour à cette période) avec un OVNI. Puis, les enquêteurs conclurent qu'il s'agissait d'un ballon Skyhook de la Marine lâché depuis Clinton dans l'Ohio. Ceci reste la thèse officielle.

Arguments ufologiques

On explique mal comment le capitaine Mantell (un vétéran de la Seconde Guerre mondiale, décoré de la Distinguished Flying Cross) a pu confondre un ballon-sonde avec un objet "métallique", "terriblement grand" et d'"environ 170 m de circonférence".
On n'explique pas non plus comment trois chasseurs militaires équipés de moteurs de plus de 1 600 Ch ont pu se faire distancer par un ballon porté par le vent.
Enfin, le capitaine Duesler (l'un des trois enquêteurs de l'US Air force ayant analysé le site du crash) a toujours affirmé que l'état de l'appareil était incompatible avec un crash dû à un vol en piqué.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ronald
Escorteur Ufo 2éme rang
Escorteur Ufo 2éme rang
avatar

Messages : 836
Réputation : 9
Date d'inscription : 04/01/2011
Age : 44
Localisation : Quelque part sur un vaisseau mère

MessageSujet: Re: L'Incident de Mantell   Mer 16 Fév - 6:52

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Roswell-1947
Administrator
Administrator
avatar

Messages : 7689
Réputation : 25
Date d'inscription : 29/11/2010
Localisation : Alpha du Centaure

MessageSujet: Re: L'Incident de Mantell   Mer 16 Fév - 8:26

:Cool 1: Très intéressant rapport Ron, dommage que la vidéo ne soit pas dans son intégralité. Wk

Le capitaine Thomas Mantell de l'US Air Force, trouve la mort en tentant de rattraper un objet volant non identifié qu'il avait pour mission d'intercepter.

Voilà des faits pour le moins étrange alors que ce pilote aux états de service irréprochables meur dans d'étranges circonstances ...

Le Capitaine James F. Duesler procéde à l'état des lieux de la zone du crash de l'appareil du Capitaine Thomas Mantell.

Compte rendu de ses observations :


"les ailes et la section de queue avaient été perdus lors de l'impact avec le sol et se trouvaient à courte distance de l'avion, il n'y avait aucun dommage aux arbres environnants et il était évident qu'il n'y a eu aucun mouvement vers l'avant ou de côté quand l'avion était descendu. Il semblait s'être simplement posé sur le ventre à la verticale dans une clairière. Le fuselage était très peu a endommagé, il était en une seule pièce, et il n'y avait aucun signes d'effusion de sang du tout dans l'habitacle. Il n'y avait aucune éraflure sur le corps du fuselage qui indiquerait quelque mouvement vers l'avant que ce soit et l'absence de marques dur les pales de l'hélice montre qu'elle ne tournait pas au moment de l'impact, une pale étant enfoncée dans le sol. Le type des dommages n'était pas conforme à celui d'un avion de ce type s'écrasant à grande vitesse dans le sol. En raison du lourd moteur dans le nez de l'avion, il descendrait le nez en avant et frapperait le sol par l'avant. Même si il était parvenu à planer, il se serait taillé un chemin à travers les arbres et aurait creusé une tranchée dans le sol. Aucun de ces signes n'était présent. Tout les indices montraient qu'il s'était écrasé à plat juste dans la clairière. Je dois admettre que j'avais trouvé ceci très étrange."


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


7 janvier 1948 : peu après midi, plusieurs habitants de Madisonville, dans le Kentucky repèrent dans le ciel un grand objet circulaire et brillant. Le commissariat et la caserne de pompiers locaux sont vite débordés d’appels signalant le phénomène. Madisonville étant située non loin de la réserve fédérale d’or de Fort Knox, les autorités locales décident vers 13h30 de contacter les militaires. Un peu avant 14 heures, l’engin non identifié est alors repéré au-dessus de la base aérienne de Godman par le personnel de l’aérodrome. Les témoins fournissent une description plus précise de l’OVNI : il semble de couleur blanche avec des reflets rouges, il paraît sphérique et quelques observateurs le comparent à un cône de crème glacée… L’officier qui dirige la base, le colonel Guy Hix, monte dans la tour de contrôle à 14h20, et suit la trajectoire de l’objet à l’aide de puissantes jumelles. Le colonel Hix décide alors de faire appel à une patrouille de 4 chasseurs F-1 en vol d’entraînement dans la zone. La patrouille est commandée par un vétéran expérimenté de la seconde guerre mondiale, le capitaine Thomas Mantell. Aussitôt, il leur ait demandé de s’approcher de l’OVNI. L’un des 4 avions se pose car il ne dispose pas de suffisamment de carburant pour entamer une chasse, tandis que Mantell se lance à la poursuite de l’engin non identifié avec les 2 autres. Un contact visuel avec l’OVNI est établi à 14h45 ; les 3 pilotes se trouvent alors à environ 4200 mètres d’altitude et décrivent l’objet comme une énorme sphère métallique de plus de 100 mètres de diamètre !


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Illustration de la poursuite de l'Ovni par le Capitaine Thomas Mantell en 1948 à bord de son Mustangs F-51.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Roswell-1947 [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

« Ils sont là, ils sont hostiles et des gens puissants nous cachent leur existence.
L'histoire telle que nous la connaissons n'est qu'un véritable mensonge... »


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Dernière édition par Roswell-1947 le Lun 7 Mai - 17:07, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aventures-fr.creer-forums-gratuit.fr/forum
Ronald
Escorteur Ufo 2éme rang
Escorteur Ufo 2éme rang
avatar

Messages : 836
Réputation : 9
Date d'inscription : 04/01/2011
Age : 44
Localisation : Quelque part sur un vaisseau mère

MessageSujet: Re: L'Incident de Mantell   Mer 16 Fév - 8:34

Dommage pour la vidéo en effet, il y en a une autre sur Youtube mais c'est en anglais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Floflo
Patrouilleur intergalactique
Patrouilleur intergalactique
avatar

Messages : 380
Réputation : 0
Date d'inscription : 10/02/2011
Localisation : Galaxie

MessageSujet: Re: L'Incident de Mantell   Mer 16 Fév - 12:46

Bien qu’apparemment farfelue et difficilement défendable, cette thèse est pourtant étayée par des récits et des détails douteux émanant de témoins de seconde ou troisième main, et relayés par une presse ô combien intéressée. D’aucuns affirment que le corps du pilote n’avait jamais été retrouvé, que Mantell était mort avant de toucher le sol, qu’une radioactivité anormale avait été relevée sur le site du crash. Il s’en trouve d’autres pour dire que les débris de l’appareil était dispersés sur des kilomètres carrés, qu’aucun n’était plus gros que le poing, ou encore que les restes de l’épave était criblés de petits trous énigmatiques… Certains vont plus loin : ainsi de Richard Miller, opérateur radio à Scott AFB, Bellevue, Illinois, qui assura avoir suivi les communications radio entre Mantell et la tour de contrôle de Godman et l’avoir distinctement entendu s’écrier « mon Dieu, je vois des personnes dans cette chose ! ». Selon Miller, l’ATIC aurait saisi les enregistrements, excuse il est vrai bien commode pour justifier de l’absence de preuve, une caractéristique récurrente des affirmations que l’on vient d’énumérer.

Des allégations d’autant plus fragiles que l’enquête officielle va rapidement suggérer une toute autre vision de l’accident. On se souvient que le vol emmené par le capitaine Mantell était initialement destiné à un exercice à basse altitude et n’avait pas été pourvu en oxygène. Les enquêteurs supposent, au vu de l’absence de toute trace d’agression sur l’appareil, qu’arrivé à 25.000 pieds (7.500 mètres), Mantell a perdu connaissance par anoxie. L’étude des instruments permet ensuite de restituer les événements : l’appareil a continué à voler en ligne droite jusqu’à 30.000 pieds (9.000 mètres), où il s’est ensuite retrouvé en perte de vitesse et mis en piqué. Le pilote aurait repris connaissance au cours de la chute, car la position du manche et de la manette des gaz indique qu’il a tenté de relancer le moteur pour retrouver le contrôle de l’appareil. Une manœuvre désespérée effectuée à grande vitesse, sans doute à l’origine de la perte d’éléments de voilure et de la queue de l’avion – retrouvés plus loin – mais qui semble avoir partiellement fonctionné puisque l’état général de l’épave suggérait que le choc avec le sol avait été beaucoup moins violent qu’on pourrait l’attendre d’un appareil tombant en chute libre d’une altitude de neuf kilomètres. Ce fait semble corroboré par l’état du cadavre de Mantell, qui ne présentait pas de plaie ouverte ni d’effusion de sang, tout en ayant subis les graves dommages (fractures multiples, hémorragies internes) caractéristiques d’une décélération brutale. Sa montre s’était bloquée à 15 h 19. En un mot, victime de son sens du devoir et peut-être aussi d’un péché d’orgueil, Thomas Mantell était mort d’un banal accident qu’il aurait pourtant pu éviter.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'Incident de Mantell   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'Incident de Mantell
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Etyus martini - MANTELL, 1844] - décapodes Albien moyen

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
UFO INVESTIGATIONS-MOVIES :: DOSSIERS PRINCIPAUX DU FORUM :: Les DOSSIERS TOP-SECRET-
Sauter vers: