UFO INVESTIGATIONS-MOVIES
Entrez dans le cinéma de science-fiction, et redécouvrez toute la filmographie ovnis d'hier et d'aujourd'hui ...

Approchez les mystères de l'ufologie et prenez conscience que la vérité est peut-être sur le point d'éclater au grand jour ...

Enter the cinema of science fiction, and rediscover complete filmography UFOs Then and now ...
Penetrate the mysteries of the UFO and realize that the truth may be about to come to light ...

UFO INVESTIGATIONS-MOVIES

Dossiers d'archives, photos images articles, documents inventaires des séries et films sur le sujet ...
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Logiciels jeux PC multimédia - SF

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Roswell-1947
Administrator
Administrator
avatar

Messages : 7689
Réputation : 25
Date d'inscription : 29/11/2010
Localisation : Alpha du Centaure

MessageSujet: Logiciels jeux PC multimédia - SF   Jeu 29 Mar - 12:46

FORUM DE PRESENTATION DE LOGICIELS DE JEUX DE CONSOLES
ET PC DE SCIENCE-FICTION :


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Ce forum vous présente une sélection de jeux de console et ou PC :

Ces jeux présentés ici sont une référence dans le genre "science-fiction"
Ces présentations pour la plupart n'ont pas fait l'objet d'un banc d'essai et donc ne sont pas une source de recommandation sauf mention du forum "approuvé"

Une sélection des jeux sur le thème de la science-fiction et mettant en scène des extraterrestres.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Roswell-1947 [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

« Ils sont là, ils sont hostiles et des gens puissants nous cachent leur existence.
L'histoire telle que nous la connaissons n'est qu'un véritable mensonge... »


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Dernière édition par Roswell-1947 le Lun 13 Mai - 7:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aventures-fr.creer-forums-gratuit.fr/forum
Roswell-1947
Administrator
Administrator
avatar

Messages : 7689
Réputation : 25
Date d'inscription : 29/11/2010
Localisation : Alpha du Centaure

MessageSujet: Re: Logiciels jeux PC multimédia - SF   Jeu 29 Mar - 12:50

Martian Gothic Unification

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Martian Gothic fait tout de suite penser à Alien : votre équipe débarque sur Mars, où d'étranges choses semblent se passer. Vous allez devoir mener l'enquête… à vos risques et périls.

A croire que c'est la mode en ce moment, les développeurs aiment s'inspirer directement de l'actualité internationale pour la création de leurs jeux. Ce qui n'est pas pour déplaire le joueur évidemment, qui a ainsi toujours plus la sensation d'y être vraiment. Martian Gothic fait donc partie de ces jeux collant avec l'actualité, et voici pourquoi.

Le 6 août 1996, la NASA donnait une conférence de presse annoncant qu'une météorite suspectée de s'être échappée de la planète rouge contenait de façon claire des microfossiles de bactéries… autrement dit, un début de vie ! Du coup, un intérêt nouveau pour ce qui est de la planète Mars commençait à apparaître. En 2015, la première expédition humaine est lancée depuis la terre à destination de Mars. L'année suivante, une base est construite près du cercle polaire, dont la mission est pour le moins claire : faire des investigations à la recherche de toute trace de vie organique, à la surface et en profondeur de la planète.

Après des mois de recherches, les colons de la station Vita 1 n'avaient toujours rien trouvé dans les sols morts de Mars, et la démotivation gagnait peu à peu. Puis subitement, tout contact fut perdu avec la base Vita 1 – seul un message cryptique était envoyé : « Restez seul pour rester en vie ». Toute tentative de contact entreprise par la terre s'averaient vaines, et on ne savait rien de ce qui s'était passé là-bas.

Dès lors, une mission de reconnaissance pour Vita 1 s'impose. Le 17 juin 2019, une équipe de trois humains attérrit donc sur la planète devenue mystérieuse. L'équipe se sépare, conformément au curieux message reçu peu de temps avant, et chaque membre pénètre à l'intérieur de la base par 3 sas différents. Le verdict est vite dressé : les morts qui jonchent le sol ont été infectés par une bactérie inconnue est surpuissante. Mais pire encore, un esprit étrangé plane sur la station Vita 1, un esprit maléfique… Vita 1 est devenue une demeure hantée !

Scénario catastrophe donc, pour ce Martian Gothic, qui plonge le joueur dans une ambiance glauque, avec des décors clairement inspirés des films « Alien ». Le joueur dirige trois personnages en même temps. En fait, chacun étant à un endroit différent de la base, ils se contrôlent tour à tour par une simple pression de touche. Chacun possède son inventaire, avec ses objets différents trouvés lors de l'exploration. Les interactions entre les protagonistes sont essentielles pour le jeu. Un système de radio permet de faire se causer les 3 astronautes et d'ainsi progresser dans le jeu.

Les énigmes sont parfois vraiment corsées, car il faut toujours garder en tête que l'on doit composer avec trois persos en même temps. Mais Martian Gothic propose également des scènes d'actions, dans lesquelles il va falloir faire parler la poudre ! Les rebondissements du scénario sont assez bien dosés, et d'une façon générale on se prend facilement au jeu et à l'ambiance. Ceci malgré une réalisation technique assez basique, surtout pour le graphisme. Les personnages sont laids, cubiques et un peu empotés. Les décors sont de meilleure qualité, sans pour autant atteindre des sommets. Enfin la bande son est bonne, mais manque un peu de pêche et de présence par moments.



Fiche technique de Martian Gothic Unification

Editeur : Take 2 Interactive
Développeur : Creative Reality
Type : Aventure
Support : CD
Sortie France : Avril 2000
Version : Française
Config minimum : Pentium 166 Mhz, 16 Mo RAM
Classification : Pour tous publics

http://www.amazon.fr/dp/B00004UC7K/ref=asc_df_B00004UC7K2217112/?tag=jeuxvideo_fichesjeux-21&creative=22950&creativeASIN=B00004UC7K&linkCode=asn



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Roswell-1947 [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

« Ils sont là, ils sont hostiles et des gens puissants nous cachent leur existence.
L'histoire telle que nous la connaissons n'est qu'un véritable mensonge... »


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Dernière édition par Roswell-1947 le Dim 3 Fév - 9:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aventures-fr.creer-forums-gratuit.fr/forum
Roswell-1947
Administrator
Administrator
avatar

Messages : 7689
Réputation : 25
Date d'inscription : 29/11/2010
Localisation : Alpha du Centaure

MessageSujet: Re: Logiciels jeux PC multimédia - SF   Jeu 29 Mar - 12:54

Area-51

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Descriptif : Area-51 sur PC et PS2 est un shoot à la première personne dans lequel vous êtes propulsé en pleine zone militaire. Vous allez découvrir la vérité autour des ovnis, de Roswell et du complot qui va avec. Rencontrez des races extraterrestres, subissez des modifications génétiques, et partagez l'expérience en ligne grâce au mode multi sur internet.

Véritable plaidoyer pour la naturalisation du Petit Gris, Area 51 surfe sur la vague soucoupes volantes et conspiration gouvernementale, fer de lance de la série X-Files. D'ailleurs on ne s'étonnera pas de retrouver David Duchovny dans le casting vocal, l'agent Fox Mulder étant parfait pour le rôle titre du marine Ethan Cole, récemment débarqué dans la fameuse zone militaire. Piochant plusieurs idées (d'ambiance et de design) chez Doom 3, Halo ou Blade II, Area 51 vise large en construisant son titre comme un film de genre, voire comme une série à base de plusieurs chapitres (épisodes). Malheureusement, il faut croire que la vérité a un peu de mal à passer sur PC.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

La zone 51 a été popularisée en France durant les années 90 par le biais des émissions de Jacques Pradel et plus particulièrement grâce à l'autopsie d'un Extraterrestre qui était censée se dérouler dans l'enceinte de ce complexe militaire américain. Mythe ou réalité, on ne saurait le dire mais ce qui est certain est que la zone 51 a toujours été une source de fantasmes pour qui s'intéresse de près à l'Ufologie et au mystère de Roswell. Le titre de Midway se repose donc en grande partie sur toute cette aura extraterrestre englobant la célèbre zone pour nous inviter à un FPS bien nerveux où les expériences génétiques côtoient une sombre conspiration.

Débutant sur une superbe cinématique en CG, le ton est donné dès les premières secondes en jetant en pâture une escouade de militaires puissamment armés à un monstre véloce. Fondu au noir, une myriade d'hélicoptères zèbre le ciel qui s'enfonce dans le crépuscule naissant puis toute cette armada se pose sur la piste d'atterrissage de la zone 51. Dans un plan rappelant furieusement une des premières scènes de Predator, la suite nous montre une équipe de marines qui s'avance pour prendre contact avec un gradé qui va leur assigner la mission de leur vie. Le jeu peut alors commencer, les douilles s'apprêtent déjà à tomber, tout comme les corps de vos ennemis.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Area 51 se constitue donc d'un mode Solo et de challenges Multijoueurs en Online pour 15 joueurs maxi. A ce sujet,on retrouve 18 maps et cinq modes de jeu dont du Deathmatch, du Team Deathmatch, CTF, etc. Peu engageant en Multi (car bien trop conventionnel), le mode Campagne reste donc la valeur sûre du titre. Pourtant, si on constate que la réalisation est loin d'être bluffante, il faut avouer qu'on rentre très facilement dans l'aventure. Ainsi, après la deuxième mission, tout s'accélère et le joueur n'aura que peu de temps pour souffler. En terme d'influences, on peut citer Halo 2 (pour ce qui est des armes, du design des armures ou de la technologie en général) même s'il est davantage question de Doom 3 question ambiance.

D'ailleurs, nous ne manquons jamais de munitions ni de seringues revitalisantes, ceci nous mettant rapidement en confiance et nous incitant presque à privilégier le bourrinage. Remarquez, vu que les scènes d'action font parfois intervenir plusieurs marines et des dizaines de créatures, on sent bien que la finesse n'a pas été le maître-mot lors du développement. Notez que ce n'est pas un reproche, vu que le tout fonctionne à plein régime avec des aliens bondissants, des proches parents des Facehuggers de Alien qui nous coursent dans les couloirs, des êtres mystérieux qui disparaissent dans de grands halos de lumière, etc.

Cependant, il convient de scinder le jeu en deux parties. Bien que l'aventure débute de façon plutôt conventionnelle avec tout ce que ça implique de missions de sauvetage et d'objectifs à remplir, vous serez très vite séparé de votre escouade, qui se fera décimer en deux temps trois mouvements. A ce stade, le joueur sera confronté à un Mal insidieux qui va le transformer en une des créatures qu'il combat. Ceci est très pervers puisque vos anciens compagnons d'armes vous tireront dessus et deuxièmement, vous serez pour votre part confrontés à deux fois plus de problèmes.

Par contre, la bonne nouvelle est que vous pourrez constamment passer de l'état de mutant à celui d'humain et ainsi bénéficier de deux fois plus d'armes. En tant qu'alien, votre force physique sera décuplée, vous pourrez frapper plus durement vos ennemis et il vous sera possible de lancer de petites créatures volantes sur vos adversaires les plus proches. Dans la peau du marine, vous aurez accès à plusieurs armes comme un fusil à pompe, une mitraillette, un pistolet alien, etc. Dommage tout de même que la panoplie d'armes ne soit pas plus conséquente ou plus originale.

Néanmoins, pour palier à ce manque relatif, le jeu usera et abusera (à l'image de GoldenEye : Au Service Du Mal) de la possibilité de tenir deux armes en même temps, histoire de trouer encore plus de corps. Ces quelques astuces permettent au jeu de pas sombrer dans une trop grande redondance même si pour utiliser votre transformation en mutant, vous devrez constamment trouver du mutagène sur les corps des aliens. Un autre point qui mérite d'être signalé a trait aux bonus que vous pourrez débloquer. Ainsi, chaque zone comprendra plusieurs documents à scanner (merci Metroid Prime) qui vous permettront ensuite de visionner des fichiers vidéo ou de lire des dossiers Top Secret afin d'en apprendre un peu plus sur le scénario du jeu qui réserve quelques surprises sympathiques. En parallèle de ces bonus, vous pourrez également visionner les cinématiques en images de synthèse (sublimes mais trop peu nombreuses), avoir accès à des informations sur les personnages ou regarder un making-of sur la bande-son. Voici une parfaite transition pour évoquer l'aspect artistique du titre.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Comme je le disais plus haut, si la version US a bénéficié des voix de David "X-Files" Duchovny, Power Boothes (le récent Sin City, Tombstone...) et de celle du gothique Marilyn Manson, il est regrettable que nous n'ayons pas eu droit à la voix de George Caudron, l'excellent doubleur de Fox Mulder. Le doublage français est plutôt bon, quelques voix bien connues sonnent à nos oreilles mais on regrettera un peu cette absence dans le casting français. Malgré cela, il faut avouer que la bande-son est très bonne avec des soldats vociférant des appels à l'aide, vos compagnons qui aboient des ordres tout en mitraillant des aliens ou encore des armes qui crachent leurs balles à une vitesse fulgurante dans un magma sonore intense.

Par contre, on aurait aimé une réalisation graphique plus léchée car si l'ensemble est très correct, on a un peu de mal à être bluffé. De plus la conversion PC est assez décevante au regard des FPS actuels et l'effet graphique lors de vos transformations en mutant est abominable et rend le jeu totalement injouable. On se demande d'ailleurs pourquoi les développeurs ont modifié le rendu console en saturant l'écran de lumières vives. On a beau baisser à fond les Gamma, la luminosité ou le contraste, rien n'y fait, c'est aveuglant et atroce niveau gameplay. Les environnements, eux, ont ce côté glacial propre aux décors qui se situent tous à l'intérieur de la Zone 51 et les effets spéciaux ne sont pas légion.

Le gameplay est du même niveau : solide mais très basique. Comme je le disais plus haut, vous pourrez utiliser deux armes à la fois, une transformation en alien mais c'est à peu près tout. Par rapport aux version consoles de salon, on notera néanmoins une jouabilité plus souple, souris oblige. Voilà en gros ce qu'il y a à savoir sur Area 51 qui est un bon petit FPS, peu impressionnant mais plutôt immersif. J'allais oublier de préciser qu'il vaut mieux choisir dès le départ le mode Normal, au risque d'enchaîner très rapidement les niveaux. J'imagine que plusieurs joueurs seront un peu déçus par le découpage en plusieurs chapitres (un problème que connaît également Doom 3) qui a contre lui de faire baisser la tension mais au final, ça ne gêne pas trop l'immersion.

On pourra aussi reprocher l'IA plutôt moyenne des ennemis, des niveaux assez étriqués ou un sentiment de peur qui a beaucoup de mal à arriver, mais malgré ces problèmes, Area 51 tire son épingle du jeu. En somme, nous avons là un FPS grand public qui se déguste comme un épisode d'une série US qui en reprend d'ailleurs les codes scénaristiques avec des cliffhangers ponctuant la plupart des chapitres. Si vous avez compris ceci, vous devriez passer un agréable moment en compagnie de Nathan Cole qui se pose dans un guide cinq étoiles à même de nous faire découvrir les sombres secrets que recèle la zone 51.


Fiche technique de Area-51

Editeur : Midway
Développeur : Midway
Type : FPS
Support : DVD
Multijoueurs : Oui
Sortie France : 4 juillet 2005
Version : Textes et voix en français
Config minimum : Pentium 1.4 Ghz, 256 Mo RAM, GeForce 6800, Windows 2000/XP
Classification : Déconseillé aux - de 16 ans



http://www.amazon.fr/dp/B0009QWGQ6/ref=asc_df_B0009QWGQ62217112/?tag=jeuxvideo_fichesjeux-21&creative=22950&creativeASIN=B0009QWGQ6&linkCode=asn

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Roswell-1947 [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

« Ils sont là, ils sont hostiles et des gens puissants nous cachent leur existence.
L'histoire telle que nous la connaissons n'est qu'un véritable mensonge... »


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Dernière édition par Roswell-1947 le Dim 3 Fév - 9:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aventures-fr.creer-forums-gratuit.fr/forum
Roswell-1947
Administrator
Administrator
avatar

Messages : 7689
Réputation : 25
Date d'inscription : 29/11/2010
Localisation : Alpha du Centaure

MessageSujet: Re: Logiciels jeux PC multimédia - SF   Jeu 29 Mar - 13:00

ALIENS VS PREDATOR

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

ALIENS VS PREDATOR : Plus de 10 ans après avoir livré l'illustre Alien vs Predator sur PC, Rebellion tente de nouveau sa chance pour un nouvel épisode. Mais en dix ans, il s'en passe des choses. Un studio de développement peut par exemple perdre de sa superbe.

Pour planter le décor de cette nouvelle déclinaison de la rencontre des deux machines à écorcher de l'espace. Toujours au coeur du problème, on trouve une fois de plus l'infâme société Weiland Yutani qui va de nouveau sacrifier tout un tas d'innocents colons à sa quête de la maîtrise des xénomorphes et de la technologie des Yautjas. Pour mettre la panade, il aura suffi à monsieur Weiland de faire deux choses idiotes en même temps. D'un côté, mener des expériences sur, euh, "l'élevage" des xénomorphes, de l'autre côté, aller grattouiller de trop près un temple Yautja situé à proximité. En une heure, c'est la catastrophe, les aliens sont libérés, et une petite bande de Predator se pointe sur la planète colonisée. Ne reste plus qu'à faire venir une escouade de marines coloniaux et hop, on peut commencer la teuf en se demandant si, quand même, il serait pas un peu gâteux le père Weiland.

Ce ne sont donc pas un, mais trois protagonistes que l'on incarnera ici, adoptant autant de points de vue différents sur la trame du jeu. Notez que l'on peut choisir d'enfiler chaque segment (marine, alien ou Predator) de bout en bout ou préférer alterner les missions. Simple question de goût personnel. Toutefois, en alternant, on s'expose à quelques confusions, les commandes variant sensiblement d'une race à une autre. Pour l'heure, penchons-nous sur le cas du marine qui offre le gameplay le plus classique. Perdu dans le noir avec sa lampe torche, le marine est lent, utilise des armes sans surprises et a tout intérêt à maîtriser l'art du sprint pour se tirer de bien des mauvais pas. Seul avantage pour le bougre : son détecteur de mouvements qui lui permet d'avoir une vague idée de la direction depuis laquelle il va se faire transpercer par un xénomorphe. Fragile, seul dans le noir, le marine vous offre sans surprises une campagne basée sur l'ambiance et la flippe, avec un certain accent survival-horror qui fonctionne relativement bien. Le problème, c'est que cette campagne est d'un classicisme à faire frémir et semble sortir d'un FPS de 1999. Ultra linéaire, sans possibilité de s'accroupir ou même de viser en iron sight, la campagne abuse par ailleurs de l'obscurité et de ficelles parfois trop grosses et prévisibles. Notez toutefois que c'est la plus longue des trois, avec environ 4 heures de jeu.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Enchaînons avec le Predator très axé sur la furtivité, grâce notamment à son équipement. Capable de se rendre quasiment invisible il peut aussi faire usage de son canon à plasma ou placer des mines, deux aptitudes qui nécessitent toutefois qu'il dépense de l'énergie dont il refera péniblement le plein sur des générateurs placés un peu partout dans les niveaux. En outre, ces deux armes ont le vilain défaut de faire sauter votre camouflage. On leur préférera donc la lance, le corps-à-corps ou encore, le redoutable disque dont le déplacement suit celui de votre regard. Enfin, la dernière force du Yautja réside dans sa façon de se mouvoir puisqu'il est capable de réaliser des bonds spectaculaires. On oscillera donc entre des mises à mort à distance, en hauteur, et des assassinats silencieux au corps-à-corps. Assez excitants au départ, cette campagne montre elle aussi ses limites en affichant une progression et des mécanismes bien trop redondants. De plus, si l'aspect furtif fonctionne avec les marines, une grosse partie du segment Predator nous oppose à des aliens qui ne sont pas dupés par le camouflage. Du coup, on passe beaucoup de temps à jouer au corps à corps avec une caméra qui s'emballe et surtout, l'éternel syndrome du combat rapproché dans un FPS.

Reste le cas de la campagne alien, la plus courte et la moins intéressante. Capable de grimper sur toutes les surfaces, de sauter au plafond et surtout de se mouvoir à très grande vitesse, l'alien tire profit de l'obscurité. Relativement fragile, sa tactique consiste en général à isoler un marine pour l'attaquer par derrière ou lui massacrer la face. On saute au plafond, on se faufile dans une bouche d'aération, on retombe, crac, on tue et on se barre vite avant d'en prendre sur la tête. Clairement, ce dernier segment est celui qui pose le plus de problème. En premier lieu, c'est le moins varié dans les possibilités de gameplay, ce qui explique sans doute qu'il dure à peine 2 heures. Mais le plus gênant reste le manque de maîtrise dans la conception des commandes. Les choses s'arrangent une fois que l'on s'est habitué à se retrouver la tête en bas, mais souvent, on a le sentiment que l'alien bouge finalement trop vite et surtout n'importe comment. Le résultat est très brouillon et il faudra vite refréner son envie de mouvements nerveux et dynamiques au profit d'une approche un peu plus raisonnée.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Si chaque campagne a son lot de points forts et malheureusement de (gros) points faibles, elles ont aussi quelques points communs. A commencer par la faiblesse de la narration qui ne parvient jamais à nous faire entrer dans l'histoire. Le level design échoue lui aussi dans les trois cas. Ultra linéaire chez le marine et le Predator, il devient en plus confus quand on incarne l'alien. Quant à l'IA, elle est bien souvent à la ramasse, du moins celle des marines, les aliens s'en sortant mieux (en même temps, foncer/tuer, c'est pas bien compliqué). Mais globalement, c'est le manque de patate qui plombe le plus l'ensemble du jeu en solo. On pourra alors se tourner vers le multi pour tenter d'y trouver du réconfort... en vain. Ayant pour lui le mérite d'offrir pas mal de modes différents il a surtout l'horrible défaut d'être mal équilibré, donnant, oh surprise, la part belle au Predator au détriment des autres. Assez mou et sans grande saveur, ce multi a néanmoins quelques heures de fun à offrir mais est loin de répondre aux attentes qu'on aurait pu placer en lui.

Fiche technique

Editeur : Sega
Développeur : Rebellion
Type : FPS
Support : DVD
Sortie France : 19 février 2010
Config minimum : Windows 7/ XP/Vista, processeur 3,2 GHz Intel Pentium 4/Athlon 64 3000+ ou équivalent, 1 Go de RAM sous XP/ 2 Go sous Vista, carte vidéo 128 Mo compatible DirectX 9.0c (NVIDIA 6600, ATI X1600 ou mieux)
Config conseillée : Windows 7/ XP/Vista, processeur Intel Core 2 Duo E6400 ou équivalent, 2 Go de RAM, carte vidéo 512 Mo compatible DirectX 9.0c (NVIDIA 8800, ATI HD2900 PRO ou mieux)
Classification : Déconseillé aux - de 18 ans





Arrow http://www.amazon.fr/dp/B002VA4BIY/ref=asc_df_B002VA4BIY2217112/?tag=jeuxvideo_fichesjeux-21&creative=22950&creativeASIN=B002VA4BIY&linkCode=asn


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Roswell-1947 [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

« Ils sont là, ils sont hostiles et des gens puissants nous cachent leur existence.
L'histoire telle que nous la connaissons n'est qu'un véritable mensonge... »


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aventures-fr.creer-forums-gratuit.fr/forum
Roswell-1947
Administrator
Administrator
avatar

Messages : 7689
Réputation : 25
Date d'inscription : 29/11/2010
Localisation : Alpha du Centaure

MessageSujet: Re: Logiciels jeux PC multimédia - SF   Jeu 29 Mar - 13:05

World Invasion : Battle Los Angeles

Battle: Los Angeles sera un n-ième FPS de plus. On jouera le rôle du sergent Michael Nantz (joué par Aaron Eckhart dans le film) et on butera plein d'aliens à Los Angeles dans des décors gris-marrons.

Développé par Saber Interactive et publié par Konami, il ne sortira qu'en téléchargement sur le PSN/XBLA/PC en même temps que le film c'est à dire en mars. Les captures permettent enfin de comprendre pourquoi les extra-terrestres attaquent Los Angeles alors que la ville n'a aucun intérêt sur le plan stratégique : Les pauvres aliens ont l'air décharnés et auraient bien besoin d'une bonne cure de bouffe.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Éditeur : Konami
Développeur : Saber Interactive
Type : FPS
Date de sortie Française : Mars 2011


Plateforme : PC
Langue : Français
Découpé avec : WinRar


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

La critique : World Invasion : Battle Los Angeles

World Invasion : Battle Los Angeles. Au niveau du scénario, c'est un copié-collé d'Independance Day. On commence donc par voir la petite vie sans intérêt d'une poignée de marines, marines qu'on suivra au combat. Puis les extraterrestres débarquent et les humains prennent cher. Les humains pensent alors avoir la bonne idée pour repousser l'invasion (faire tout péter) mais évidemment ça ne marche pas. Mais c'est sans compter le héros et ses potes qui vont trouver les points faibles des aliens afin de leur botter le cul...

Tous les clichés du genre y passent : le "oh il y a un bruit. Ah non ce n'est qu'un chien. Ah merde on se fait tirer dessus", la vétérinaire qui devient experte en anatomie alien en 30 secondes, le jeune gradé qui a du mal à supporter la pression et le message vaguement écologique... Forcément c'est noyé dans le patriotisme et la musique orchestrale à deux balles, ça dégouline de bons sentiments et ce n'est pas très violent vu que c'est un film tout public.

L'originalité du film est que les combats sont des combats de rue transformant vaguement Los Angeles en Bagdad. Le problème est que c'est filmé n'importe comment et coupé par un parkinsonien, que les aliens ont l'IA d'un FPS console et qu'ils visent très mal et que tout ce petit monde passe son temps à discuter même en pleine bataille. Quelques uns des affrontements relèvent le niveau mais on est très loin d'un bon film de guerre.

Mis à part quelques plans sympathiques de LA en ruine, les effets spéciaux sont finalement très classiques et la BO est insipide. Il parait que le jeu est encore pire. Il coûte 10 dollars mais ne dure que 40 minutes... En parlant de jeu, Sony s'est offert une jolie pub pour Resistance 3 durant le film. World Invasion : Battle Los Angeles sortira mercredi 11 mars 2011.


Battle Los Angeles : World Invasion - gameplay



http://www.jeuxvideo.com/articles/0001/00014557-battle-los-angeles-test.htm
http://www.youtube.com/watch?v=M_pAsPPDdC8&feature=related


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Le film World Invasion : Battle Los Angeles devait sortir le mois prochain ( avril 2011) ? Possible oui, mais saviez-vous qu'un jeu allait le suivre de près ? Pas forcément puisque Konami ne l'a pas vraiment annoncé. Cela n'empêche pas la présence de quelques images de ce nouveau jeu qui traînent sur le net. Le titre sera a priori un FPS dans lequel on devra repousser une 74ème invasion alien. sa grande discrétion médiatique est passablement étonnante, d'autant que le jeu doit sortir en mars 2011, juste dans l'actualité de la projection du film.

Battle : Los Angeles 360 - PS3 - PC


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Roswell-1947 [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

« Ils sont là, ils sont hostiles et des gens puissants nous cachent leur existence.
L'histoire telle que nous la connaissons n'est qu'un véritable mensonge... »


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aventures-fr.creer-forums-gratuit.fr/forum
Roswell-1947
Administrator
Administrator
avatar

Messages : 7689
Réputation : 25
Date d'inscription : 29/11/2010
Localisation : Alpha du Centaure

MessageSujet: Re: Logiciels jeux PC multimédia - SF   Jeu 29 Mar - 13:06

Ronald a écrit:
Je sens que ma carte bancaire va encore chauffer... :mrgreen:


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Roswell-1947 [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

« Ils sont là, ils sont hostiles et des gens puissants nous cachent leur existence.
L'histoire telle que nous la connaissons n'est qu'un véritable mensonge... »


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aventures-fr.creer-forums-gratuit.fr/forum
Roswell-1947
Administrator
Administrator
avatar

Messages : 7689
Réputation : 25
Date d'inscription : 29/11/2010
Localisation : Alpha du Centaure

MessageSujet: Re: Logiciels jeux PC multimédia - SF   Jeu 29 Mar - 13:07

Roswell-1947 a écrit:
Ronald a écrit:
Je sens que ma carte bancaire va encore chauffer... :mrgreen:
Arrow Et la mienne va y avoir droit aussi ... c'est certain ... :alien 3:

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Roswell-1947 [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

« Ils sont là, ils sont hostiles et des gens puissants nous cachent leur existence.
L'histoire telle que nous la connaissons n'est qu'un véritable mensonge... »


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aventures-fr.creer-forums-gratuit.fr/forum
Roswell-1947
Administrator
Administrator
avatar

Messages : 7689
Réputation : 25
Date d'inscription : 29/11/2010
Localisation : Alpha du Centaure

MessageSujet: Re: Logiciels jeux PC multimédia - SF   Jeu 29 Mar - 13:10

UFO : Alien Invasion
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

UFO: Alien Invasion est un jeu vidéo de stratégie au tour par tour inspiré par la série X-COM, et plus particulièrement par UFO: Enemy Unknown. Le joueur y combat des extraterrestres tentant d'envahir la terre.

C'est un jeu vidéo libre sous la licence GNU General Public License, et son développement récent est coordonné sur SourceForge.net. La dernière version stable, 2.3.1, est sortie le 29 novembre 2010 et fait suite à la 2.3 (sortie le 17 juin 2010).

Le jeu est basé sur une version modifiée du moteur de Quake II.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Synopsis

En 2084, après une brève période de paix, la terre subit de nombreuses attaques meurtrières orchestrées par des extraterrestres. Les forces armées terrestres ne sont pas de taille à lutter face à la puissance technologique des envahisseurs et c'est alors que les Nations unies réagissent, et prennent le contrôle de la défunte agence antiextraterrestre PHALANX des anciens États-Unis d'Amérique. Le joueur est affecté au commandement de PHALANX et doit repousser l'invasion à tout prix.



Système de jeu

Le jeu reprend le gameplay de UFO: Enemy Unknown, en modernisant l'affichage par des graphismes en trois dimensions.

Le jeu se déroule ainsi en deux phases distinctes, une phase de gestion et de surveillance, puis une phase de tactique au tour à tour.

La première phase se passe à l'échelle de la planète (geoscape) affiché sous forme de carte. Le joueur doit gérer ses installations, son personnel, l'équipement disponible, et la recherche technologique pour être prêt à intervenir. Au cours du temps des missions lui sont proposées.

La deuxième phase débute lors de l'acceptation de ces missions, le joueur y contrôle alors chaque membre du groupe d'intervention et doit éradiquer la menace extraterrestre de la carte (map). Cette phase se déroule au tour à tour.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

http://www.winportal.fr/ufo-alien-invasion?utm_source=google&utm_medium=cpc&utm_campaign=juegos&utm_content=javi%20UFO:%20Alien%20Invasion


Version 2.3

Après deux ans de développement sur la version 2.2.1 la version 2.3 est lancée en juin 2010. Elle apporte une foule de nouveautés et d'améliorations : graphismes améliorés, système de campagne optimisé, options supplémentaires, nouvelles cartes, nouvelles armes ...



UFO: Alien Invasion

Développeur - UFO: Alien Invasion Team
Début du projet - 2006
Date de sortie - 29 avril 2008
Licence - GNU GPL
Version - 2.3.1
Genre - Stratégie
Mode de jeu - Un joueur, multijoueur
Plate-forme - Windows, GNU/Linux, Mac OS X
Langue - Multilingue
Contrôle - Clavier, souris
Moteur - Quake II engine



UFO Alien Invasion Theme and Game play


UFO: Alien Invasion - [i][b]Le jeu et ses objectifs

Malgré son ancienneté, reste un jeu très basique dans l'exécution de ses missions diverses,
vous devrez pour résumer le scénario, prendre le commandement de votre esquade, que vous équiperez,
et armerez du mieux possible pour parer les attaques extraterrestres contre la Terre.
Ce jeu est donc avant tout un jeu de stratégie et de réflexion, sa progression et bien évidemment
un peu lourde dans les mouvements des personnages, mais vous permettra de juger de vos talents
de chef de groupe pour anéantir l'invasion Aliens.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Roswell-1947 [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

« Ils sont là, ils sont hostiles et des gens puissants nous cachent leur existence.
L'histoire telle que nous la connaissons n'est qu'un véritable mensonge... »


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aventures-fr.creer-forums-gratuit.fr/forum
Roswell-1947
Administrator
Administrator
avatar

Messages : 7689
Réputation : 25
Date d'inscription : 29/11/2010
Localisation : Alpha du Centaure

MessageSujet: Re: Logiciels jeux PC multimédia - SF   Jeu 29 Mar - 13:11

EBE 209 a écrit:
G-POLICE - WEAPONS OF JUSTICE

G-Police est un jeu vidéo de combat spatial développé et édité par Psygnosis,
sorti en 1997 sur PlayStation et Windows. Il a eu une suite en 1999, G-Police: Weapons of Justice.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Éditeur
Psygnosis

Développeur
Psygnosis, The Wheelhaus

Date de sortie

PlayStation
Europe : 24 octobre 19971
Etats-Unis : 4 novembre 1997

Windows
Europe : 1997
Etats-Unis : 30 novembre 1997

PlayStation 3, PSP
Europe : 22 novembre 2007

Genre
Combat spatial

Mode de jeu
Un joueur

Plate-forme
PlayStation, Windows

Média
2 CD-ROM (PlayStation)
1 CD-ROM (Windows)

Contrôle
Manette




Synopsis

Au milieu du XXIe siècle, la Terre connaît une grave pénurie de matières premières. Les différentes nations décident de partir à la conquête des ressources du système solaire. S'ensuit une terrible guerre entre grands ensembles nationaux pour le contrôle des colonies, dont l'issue amènera au démantèlement de toutes les armées et milices et la dissolution de tous les gouvernements par les multinationales. Après la reconstruction, le gouvernement de la terre unie est autorisé (par les multinationales) à créer la force de police du gouvernement, les G-Police. Équipés de matériel terrestre et d'hélicoptères de combat Havoc, leur but est de maintenir l'ordre dans le système solaire.

2097 : Slater, pilote de Havoc et vétéran de la guerre, s'engage dans les G-Police de la colonie de Callisto afin de découvrir la vérité sur la mort de sa sœur, survenue quelques semaines plus tôt. Méfiant, Slater devra trouver des alliés au sein des G-Police, tout en luttant contre les gangs et en surveillant les activités de Nanosoft et Krakov, les deux grandes corporations de Callisto.



Système de jeu

Le jeu se compose de 35 niveaux, correspondant à diverses missions (maintien de l'ordre, escortes, opérations commando, assauts militaires...). Le joueur les parcourt aux commandes de son Havoc, une évolution futuriste avec des moteurs a réaction des hélicoptères d'attaque. Le joueur ne quitte pas son Havoc, enchaînant les combats aériens et les attaques de véhicules au sol. L'armement standard se verra renforcé par de l'armement militaire plus puissant lorsque la situation l'exigera, à l'instar du Havoc en lui-même qui subira quelques modifications pour devenir le Venom.

La colonie de Callisto est divisée en plusieurs dômes, chacun ayant une fonction particulière (dôme résidentiel, agricole, minier...). Les missions permettent de parcourir les différents dômes, dont les accès sont verrouillés en fonction du scénario.

Au début de chaque mission, un briefing complet de la situation est assuré via un texte lu et transcrit sur un téléscripteur, illustré par les images des véhicules et vaisseaux que Slater rencontrera. Une présentation des armes suit, présentant leurs caractéristique, et leur quantité disponible. À la fin de chaque mission, un récapitulatif des objectifs prioritaires et des objectifs secondaires résolus ou non est affiché. On y trouve également le nombre de vaisseaux abattus, le nombre de civils tués et le pourcentage de frappes (le pourcentage de tir réussis). Suit un débreifing sur téléscripteur présentant sommairement la situation à l'issue de la mission.

Chaque groupe de cinq missions est encadré par une introduction et un final sous forme de cinématiques. L'introduction est à la première personne et donne la situation globale des affrontements dans la colonie ainsi que le briefing de la prochaine mission par le capitaine. Le final montre l'avancement de l'enquête que mène Slater avec ses commentaires sur la situation.


Le jeu a été réédité sur PlayStation 3 et PlayStation Portable en 2007 via le PlayStation Network.



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Roswell-1947 [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

« Ils sont là, ils sont hostiles et des gens puissants nous cachent leur existence.
L'histoire telle que nous la connaissons n'est qu'un véritable mensonge... »


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aventures-fr.creer-forums-gratuit.fr/forum
Roswell-1947
Administrator
Administrator
avatar

Messages : 7689
Réputation : 25
Date d'inscription : 29/11/2010
Localisation : Alpha du Centaure

MessageSujet: Re: Logiciels jeux PC multimédia - SF   Jeu 29 Mar - 13:32

Les G-Police, un excellent jeu sur Playstation, j'ai passé de nombreuses heures de vol
sur un hélicoptére Havoc des forces spéciales de Callisto :
de très bon souvenir de ce jeu de pur combats aériens ...


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Roswell-1947 [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

« Ils sont là, ils sont hostiles et des gens puissants nous cachent leur existence.
L'histoire telle que nous la connaissons n'est qu'un véritable mensonge... »


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aventures-fr.creer-forums-gratuit.fr/forum
Roswell-1947
Administrator
Administrator
avatar

Messages : 7689
Réputation : 25
Date d'inscription : 29/11/2010
Localisation : Alpha du Centaure

MessageSujet: Re: Logiciels jeux PC multimédia - SF   Jeu 29 Mar - 13:53

Mass Effect 2 sur PS3

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Après le succès retentissant et mérité de Mass Effect 1 et 2 sur Xbox 360 et PC, il était normal que la PlayStation 3 ait droit, elle aussi, à sa version. C’est maintenant chose faite avec le deuxième volet de ce RPG de science-fiction porté depuis le début de l’année 2011 sur la console de SONY. Faire ainsi une suite d’un jeu dont le premier épisode n’est jouable que sur un autre support n’est-il pas un pari risqué ? Le portage est-il réussi ? Le jeu en lui-même vaut-il le coup ? Nous allons tenter de répondre tout de suite à ces nombreuses questions dans ce test.

Un commando d’élite

Proposer directement une suite à Mass Effect premier du nom sans sortir son prédécesseur sur PS3, en sachant que sur les versions Xbox 360 ou PC il était possible d’importer son personnage d’un jeu à l’autre, et de garder ainsi en mémoire la suite de choix effectués par le joueur au cours de la partie, choix qui avaient influencé le scénario, c’est audacieux, certes. Plonger directement le joueur au cœur d’une histoire qu’il ne maitrise pas et évoquer de temps en temps le passé au cours du jeu, c’est carrément un parti pris de BioWare. Malgré tout, il est tout à fait possible de jouer à ce Mass Effect 2 sans avoir touché au premier. Et pour ceux qui voudrait néanmoins en savoir plus, un comics interactif, intitulée Mass Effect Genesis, résume brièvement les grands évènements du premier volume et aide ainsi le joueur à découvrir cet univers inconnu. Attention, il faudra toutefois télécharger et installer le pack Cerberus, offert ici gracieusement avec le jeu, avant même de lancer la partie, sous peine de passer complétement à côté de cette introduction et des 6 choix majeurs que le joueur devra prendre, avant de se retrouver catapulté au cœur de l’action. La BD n’étant pas du tout mise en avant et n’étant pas comprise de base dans le jeu, il est probable qu’un grand nombre de joueurs se lance dans l’aventure sans savoir ce qui s’est produit dans le passé, non pas que cela interfère vraiment avec la suite de l’histoire (cela influence tout de même la mise en place de certains éléments), mais cela restera malgré tout un peu handicapant et retirera des éventuelles clés de compréhensions aux joueurs.



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Autre point noir, les temps de chargement vraiment trop longs, notamment, pour simplement passer d’un étage à un autre à bord d’un vaisseau. Un peu exagéré, surtout après avoir déjà attendu que l’installation du jeu et les sempiternelles mises à jour propres à la PS3 se mettent en place pendant de bien longues minutes…

Ici, on incarne le commandant Shepard, qui peut être tout autant un homme qu’une femme, et ce, grâce à une petite ruse scénaristique que l’on se gardera bien de dévoiler pour laisser la surprise, propre au début du jeu. Tout comme dans le premier volet, six classes au choix permettent de maitriser certaines facultés, ou des armes bien spécifiques, qui vont du contrôle des pouvoirs biotiques, au port des armes lourdes. Libre à chacun de choisir ainsi son style de combat de prédilection.
Les moissonneurs, cette race mystérieuse qui nourrit un bien sombre dessein, sont de retour et sèment la terreur et la mort, notamment au sein des colonies humaines. Shepard a pour but de les arrêter et pour cela il va former un groupe de mercenaires, soldats, voleurs et autres individus chacun spécialisé dans sa catégorie, afin de tenter d’arrêter le massacre. Le début du jeu consistera donc à recruter chaque membre de votre commando d’élite et, éventuellement, de les aider dans leurs tâches personnelles afin qu’ils deviennent loyaux à votre égard. D’ailleurs, la cohésion de ce groupe et l’entente des différentes personnes entre elles fera partie intégrante de la réussite ou de l’échec de votre mission principale. Mais Shepard est libre de ses choix et de ses actions, car, il faut bien le dire, la force de Mass Effect repose avant tout sur son histoire et sur les différentes voies que pourra emprunter le joueur. Ainsi vos options seront classées en deux grandes catégories : « conciliation » pour tous vos actes ou paroles réfléchis, diplomates, arrangeants, voire apaisants, la manière douce en somme, et le « pragmatisme » pour la manière plus forte, l’intimidation, la riposte ou même une simple répartie bien sentie. Les réponses que vous donnerez à votre interlocuteur feront pencher la balance d’un côté ou de l’autre, sachant que plus une de vos deux jauges sera remplie, plus elle vous ouvrira des possibilités de répliques différentes et vous permettra même d’effectuer, en plein dialogue, des actions de pragmatisme ou de conciliation à l’aide d’un simple Q.T.E. qui survient parfois de manière inattendue. Les dialogues restent la clef de voute de toute l’histoire et des évènements déclencheur du jeu. Extrêmement bien ficelée et réalisée, avec des changements de plans de caméra et des déroulements dignes des plus grands jeux d’acteurs, chaque conversation semble nous immerger dans une œuvre cinématographique à part entière. Il faut dire que graphiquement, Mass Effect 2 est impeccable et que, tout comme dans le premier épisode, le petit grain présent à l’image renforce cette idée de film interactif auquel le joueur est invité à participer. Les voix et l’habillage sonore global du jeu sont eux aussi du haut de gamme, rien à dire. Les décors sont détaillés, agréables à l’œil, la lumière toujours bien dosée, les personnages parfaitement modélisés. De ce côté-là, la variante PS3 n’a rien à envier à ses autres versions.



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

La science et la fiction

Mass Effect 2 fait partie de ses jeux complexes de science-fiction qui recréent tout un univers en implantant de nouvelles races extra-terrestres, des conflits inattendus, des armes et des équipements inconnues, de nouveaux noms, des planètes inexplorées et c’est tout un monde inédit et une nouvelle façon de penser dont le joueur devra faire l’apprentissage et qu’il devra assimiler très vite, afin de bien comprendre le fonctionnement de cette société à part entière et de pouvoir profiter pleinement du « soft ». Les dialogues, eux aussi, font partie intégrante de cette dynamique d’immersion et transportent le joueur dans un univers adulte, mature et sombre. Il faut dire que ce deuxième périple se veut d’ailleurs encore plus sinistre et dangereux que Mass Effect 1 et l’accent est volontairement mis sur l’action à proprement parler et sur les phases de tir. Arme au poing, votre personnage se retrouve bien souvent face à ses ennemis, toutes races confondues, et il faudra « nettoyer la zone » avant de pouvoir aller plus loin. Les combats sont très dynamiques et les possibilités nombreuses. Ainsi, il faudra toujours songer à bien s’entourer, à se protéger, à recharger son arme et à utiliser à bon escient ses nombreux pouvoirs qui se débloquent au fur et à mesure que votre personnage sort victorieux de ses missions. Certains adversaires sont protégés par un bouclier et/ou un blindage qu’il faudra d’abord briser avant de pouvoir l’éliminer et écarter ainsi complétement toute trace de danger. Certains boss de fin de niveau ou des drones de combat compliquent un peu l’aventure et donneront du fil à retordre aux joueurs. A noter aussi que Shepard reprend de l’énergie ou réinitialise son bouclier simplement en restant un certain temps à couvert, une option qui facilite grandement le jeu et rend les « game over » plus rares. Il faudra cependant bien maitriser les commandes et être un minimum stratégique et tactique pour arriver à ses fins sans y laisser des plumes.



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Attention ça tourne et… Action !

Il faut bien l’avouer, malgré sa vocation RPG, les affrontements et le shoot à la troisième personne occupent néanmoins une grosse partie du temps de jeu et est même prépondérante par rapport à son premier volet. Les menus et les améliorations propres à chaque personnage ont, eux aussi, étaient revus afin de devenir plus attrayants, plus simples et accessibles. Malgré tout, aucune déception, le jeu s’appuie toujours sur un scénario solide et sur une progression constante de Shepard, de ses troupes et de ses objectifs.

Les différentes missions nous entrainent dans des univers variés. Que ce soit en extérieur ou en intérieur, les décors changent et l’on passe ainsi des taudis d’Omega aux fastes de la Citadelle, des épreuves dans la jungle, à une infiltration dans une soirée cossue et privée, sans aucun mal. Le point de départ de chaque objectif étant le Normandy, le vaisseau de Shepard. Il faudra d’abord découvrir certaines planètes dans des systèmes prédéfinis, entrer dans leur orbite, les scanner pour en révéler toute la richesse en matière première, différentes ressources que l’on peut d’ailleurs récolter à l’aide de sondes afin d’améliorer son équipement et ensuite, parfois, trouver une zone qui permettra à votre équipe d’atterrir, ce qui déclenchera une quête, principale ou annexe. Les différentes missions sont d’ailleurs souvent relativement basiques et moulées sur le même schéma : traverser une zone remplie d’ennemis afin d’arriver à l’objectif, mais heureusement une fois sur le terrain il sera toujours possible de récolter des objets, de l’argent, des informations, voire des recherches scientifiques que l’on pourra s’approprier afin d’améliorer ses armes, son armure, ses pouvoirs ou encore son vaisseau.

Si certains déploreront le côté plus « facile » qui a fait son apparition dans ce deuxième volume, avec plus d’actions, des menus simplifiés, la barre de vie qui se recharge automatiquement et la partie RPG parfois un peu moins présente, la richesse de Mass Effect 2 se situe toujours dans la capacité qu’ont eu les développeurs, à créer tout un univers dense et riche, et à la faculté qu’a le joueur de pouvoir changer les événements et influencer le cours de l’histoire et ce, par ses simples choix, aussi importants ou anodins soient-ils ! La durée de vie du jeu ne s’en voit qu’augmentée et libre au joueur d’emprunter le chemin de son choix pour arriver à ses fins.
Ce n’est d’ailleurs pas pour rien qu’un Mass Effect 3 est déjà prévu pour cette fin d’année !



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Mass Effect 2 sur Playstation 3 profite d’une bien belle version, rehaussée d’un pack téléchargeable gratuitement, incluant des missions inédites, des armes et équipements, mais également une BD interactive qui résume le premier épisode de la série. Si l’action a été revue à la hausse dans ce volet, l’univers, le scénario ainsi que les dialogues sont toujours aussi solides et consistants et visuellement le résultat est lui aussi à la hauteur. Les nombreuses missions, le côté immersif et l’histoire évolutive font de ce soft un incontournable du genre. Une aventure passionnante à vivre… Dans l’espace.

Test effectué par Sironimo

Points forts :

- la réalisation très réussie

- Les dialogues dynamiques

- le scénario riche et aux multiples variations

- l’action prenante

- L’immersion totale

- La durée de vie et le pack téléchargeable gratuit

Points faibles :

- La BD interactive pas assez mise en avant

- Les temps de chargement trop longs

- Le coté RPG un peu simplifié par rapport à Mass Effect 1

La Note Le Mag Jeux Vidéo : 18/20

Éditeur : Electronic Arts

Genre : RPG/Action

Supports : PS3 (Xbox 360 et PC)


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Roswell-1947 [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

« Ils sont là, ils sont hostiles et des gens puissants nous cachent leur existence.
L'histoire telle que nous la connaissons n'est qu'un véritable mensonge... »


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aventures-fr.creer-forums-gratuit.fr/forum
No_onoss
Pionnier de l'espace
Pionnier de l'espace
avatar

Messages : 29
Réputation : 3
Date d'inscription : 06/12/2010
Age : 27
Localisation : Aisne02

MessageSujet: Re: Logiciels jeux PC multimédia - SF   Mer 18 Avr - 7:42

Il y a encore plein d'autre jeux comme Doom par exemple =)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Roswell-1947
Administrator
Administrator
avatar

Messages : 7689
Réputation : 25
Date d'inscription : 29/11/2010
Localisation : Alpha du Centaure

MessageSujet: Re: Logiciels jeux PC multimédia - SF   Mer 18 Avr - 8:21

No_onoss a écrit:
Il y a encore plein d'autre jeux comme Doom par exemple =)

Merci No_onoss de ton intervention, je te laisse à loisir de nous mettre en place ce sujet,
Si tu souhaites nous faire part de sa présentation à l'occasion, n'hésite pas surtout !!!
Wk

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Roswell-1947 [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

« Ils sont là, ils sont hostiles et des gens puissants nous cachent leur existence.
L'histoire telle que nous la connaissons n'est qu'un véritable mensonge... »


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aventures-fr.creer-forums-gratuit.fr/forum
Roswell-1947
Administrator
Administrator
avatar

Messages : 7689
Réputation : 25
Date d'inscription : 29/11/2010
Localisation : Alpha du Centaure

MessageSujet: Defiance Universe (2013)   Dim 3 Fév - 9:52

Defiance - Universe : le trailer E3

Trion Worlds a dévoilé aujourd'hui le trailer E3 de Defiance. Cette vidéo nous présente plusieurs séquences, musclées pour la plupart, du MMO, mais également quelques extraits de la série. Prévu pour avril 2013, le titre est en effet le résultat d'un partenariat avec la chaîne télévisée Syfy, interconnectant l'histoire et l'univers du jeu vidéo et de la série télévisée éponyme.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Trion Worlds et Syfy annnoncent l'inclusion de clins d'oeil lors des épisodes de la série. Ces derniers étant tournés un mois seulement avant la diffusion, les studios s'offrent la possiblité d'inclure les joueurs dedans (le premier joueur à avoir réalisé tel haut-fait verra par exemple son nom cité dans le prochain épisode). Un aspect qui est au centre du projet : la deuxième saison sera orientée selon les choix des joueurs. Le show télévisé emmènera le spectateur dans la région de Saint-Louis, alors que le joueur évoluera lui dans la banlieue de San Francisco. Le jeu vidéo est également présenti plus "dense" en termes d'action.





Defiance Universe : un gameplay de TPS, une scénarisation de série télévisée

Defiance se dévoilera lors de l'E3. D'ici là, le studio Trion Worlds dévoile les grandes lignes du projet qui se veut un vrai MMO d'action s'appuyant sur une trame scénarisée riche et profonde de série télévisée.

Le studio Trion World le promettait récemment : une préversion de Defiance sera jouable dans quelques jours à Los Angeles, dans le cadre de l'E3 2012 - et on était déjà curieux d'en apprendre un peu plus dans la mesure le jeu (un shooter massivement multijoueur sur PC et consoles) a l'originalité d'évoluer parallèlement à une série télévisée. D'ici là, Defiance Universe (regroupant le jeu et la série) commence à livrer quelques bribes de son contenu alors que Trion recevait la presse dans ses locaux la semaine dernière.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Une série télévisée

On le sait, Defiance conduit le joueur 35 ans dans le futur, sur Terre, alors que la planète fait l'objet d'une terra-formation extra-terrestre. L'univers est ravagé par un conflit intergalactique, des planètes ont été détruites et des extra-terrestres ont été contraints de s'exiler sur notre Planète Bleue... Defiance Universe débute dans ce contexte : l'humanité et des peuples venus d'ailleurs doivent apprendre à cohabiter, à construire une civilisation commune mais aussi survivre en des temps troublés.

Si le background se veut riche et profond, c'est notamment parce que la trame est développée au travers d'une série télévisée qui sera diffusée sur la chaîne SyFy. Si les deux projets (la série et le jeu) partagent le même univers, la série se déroule dans la région de Saint Louis (plutôt axée sur la vie en communauté entre humains et extra-terrestres) alors que le jeu plonge le joueur aux abords d'un San Francisco infesté d'aliens qu'il faudra combattre (le jeu se veut manifestement plus articulé sur l'action, nous y reviendront).
Sur un plan scénaristique, la série et le jeu évolue de concert. Les équipes de Trion et SyFy proposent quelques exemples : les épisodes seront tournés environ un mois avant la diffusion, permettant quelques clins d'oeil anecdotiques (par exemple, un joueur étant le premier à réaliser un exploit dans le jeu pourra être mentionné incidemment dans la série). Les enjeux seront apparemment plus conséquents pour la deuxième saison de la série dont la trame pourra être « largement influencée par les façons dont les joueurs auront fait évoluer l'univers de jeu » (Dave Howe, président of Syfy, se dit « optimiste et confiant » sur le fait que « la saison deux s'inscrive plus en réponse de ce qui se sera passé dans le jeu »).


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Un jeu de tir massivement multijoueur

Au-delà la série, Defiance est aussi et surtout un jeu (un MMOTPS, donc), qui se revendique comme un réel titre d'action. Selon les équipes de Trion, les « shooters ne souffrent pas la demi-mesure ». Le jeu s'appuie donc plus sur la compétence des joueurs que sur les statistiques du personnage. Manifestement, Defiance se veut un titre exclusivement PvE (pas d'affrontements entre joueurs, donc) et trouve son challenge face à des bosses d'envergure développant des tactiques obligeant les joueurs à coopérer et à jouer de concert (le team play devant être la clef du succès), exploitant au mieux leur équipement (armes et véhicules).

Comme dans Rift (le MMORPG de Trion Worlds), Defiance devrait s'appuyer sur des événements d'envergure réunissant les joueurs et faisant donc évoluer la trame du jeu tout en s'appuyant sur la persistance de l'univers : « même si Defiance s'appuie d'abord sur le fait de flinguer des adversaires, s'appuie sur aussi sur des ponts narratifs qui font que les joueurs vivent dans un monde entre deux épisodes ou deux saisons de la série ».

Autant d'éléments que les deux équipes en charge du projet (celle de Trion et celle de SyFy) exposent dans un premier journal de développement vidéo (un makin of de Defiance Universe) dévoilant quelques images et extraits inédits du jeu et de la série.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=EQKiFpWeDeQ#!


Defiance est une série télévisée américaine développée par Rockne S. O'Bannon prévue pour le 15 avril 2013 sur Syfy aux États-Unis et sur Showcase au Canada.
En France, la série sera diffusée sur Syfy, 24 heures après sa diffusion aux États-Unis. Néanmoins, elle reste encore inédite dans les pays francophones.


En attendant plus de précisions devant être dévoilées dans le cadre de l'E3, d'ici quelques jours, le jeu se veut un projet ambitieux, attendu conjointement sur PC, PS3 et Xbox 360 d'ici avril 2013.


Source: jeuxonline.info/actualite


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Roswell-1947 [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

« Ils sont là, ils sont hostiles et des gens puissants nous cachent leur existence.
L'histoire telle que nous la connaissons n'est qu'un véritable mensonge... »


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aventures-fr.creer-forums-gratuit.fr/forum
The Shadow
Escorteur Ufo 2éme rang
Escorteur Ufo 2éme rang
avatar

Messages : 836
Réputation : 5
Date d'inscription : 30/09/2011
Age : 27
Localisation : Orion M42-NGC1976

MessageSujet: Re: Logiciels jeux PC multimédia - SF   Dim 17 Fév - 5:56

Aliens: Colonial Marines

Aliens: Colonial Marines est un jeu vidéo de tir subjectif développé par Gearbox Software et édité par Sega sur l'univers des films Alien, prévu pour le 12 février 2013 sur PlayStation 3, Wii U, Xbox 360 et Windows.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Synopsis

En 2179, un groupe de l'USMC est envoyé à bord de l'USS SULACO avec l'espoir d'endiguer une infection xénomorphe sur la colonie LV-426. Tout contact a été perdu, avec le SULACO et son équipage, depuis des semaines. Cette fois, l'USMC déploya un bataillon entier avec une gamme de bombes nucléaires de surface pour en finir une fois pour toute avec les xénomorphes. Vous incarnez l'un des marines de cette équipe de secours...

L'histoire se situe juste après les évènements d'Aliens le retour de James Cameron.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Annoncé en décembre 2006, Aliens Colonial Marines fut développé par Gearbox Software (fondé en 1999), à qui l'on doit aussi les jeux Borderlands et Brothers in Arms. Un studio visiblement habitué des reprises de jeu au développement interminable, puisque c'est aussi à eux que l'on doit la sortie de Duke Nukem Forever (développé par 3D Realms en grande partie) en 2011, près de 15 ans après son annonce !


Le test complet - LesNumériques

Les images qui illustrent ce test proviennent de l'éditeur. Elles ont été visiblement capturées depuis une version PC et probablement retouchées pour certaines.

Malgré nos craintes après avoir visionné les premières vidéos de gameplay du jeu, c'est tout de même plein d'espoir que nous nous sommes lancés dans le test d'Aliens Colonial Marines, tel un soldat envoyé en mission de secours au beau milieu d'un vaisseau envahi d'Aliens, à juste titre puisque c'est le cas dans le jeu. Seulement, même avec la meilleure volonté du monde, y-a-t-il vraiment quelque chose à sauver en fin de compte ?


Un univers visuel globalement respecté.

Aliens Colonial Marines se déroule après les événements du film Aliens, deuxième épisode de la saga. Après une intervention sur le vaisseau Sulaco qui ne se déroule pas comme prévu, ce qu'il reste de notre équipage se retrouve contraint d'atterrir sur la planète LV-426, pour retourner s'abriter dans l'ancienne base où Ripley a bien failli laisser sa peau.

Afin de contenter les fans, on visite alors quelques lieux déjà vus dans le film et l'on retrouve heureusement l'univers d'Aliens, sombre et métallique. Les armes emblématiques de la série sont également au rendez-vous et sont personnalisables avec les points d'expérience gagnés au combat. Hélas, c'est à peu près tout ce que l'on pourra vraiment apprécier, puisque l'ambiance terrifiante caractéristique de la saga a été mise de côté au profit d'une orientation très typée action. Si Aliens ne faisait certes pas dans la dentelle, il gardait toutefois cette angoisse permanente causée par des monstres aussi rapides que dangereux et intelligents. Pire, des incohérences viennent se glisser dans cette "suite" d'Aliens, ce dont on aurait bien pu se passer.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Rien de tout cela ici, puisque le jeu prend des airs de Call of Duty raté, avec des niveaux très fermés et linéaires, un enchaînement de scripts pas très heureux et une bonne dose de fusillades sur des ennemis qui se contentent de nous foncer dessus tête baissée.


La détermination des Aliens

L'intelligence artificielle est à ce titre déplorable, aussi bien du côté ennemi que chez nos coéquipiers, qui arrivent rarement à abattre le moindre alien, qui ne s'intéresse d'ailleurs même pas à eux, mais cherche par contre à nous atteindre par tous les moyens.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


La mise en scène ne brille pas non plus par sa qualité, puisque l'on devine souvent ce qui nous attend après avoir actionné un interrupteur, tandis que l'ensemble baigne dans le cliché du militaire qui n'a pas froid aux yeux. Les cinématiques et les dialogues sont d'ailleurs à pleurer (de rire ?). S'y ajoute un bel éparpillage de munitions et équipements de santé et protection aux endroits clés des niveaux, digne des FPS du début du siècle, et vous aurez compris qu'Aliens Colonial Marines n'est définitivement pas digne d'un jeu de 2013.

La campagne solo est également jouable à 4 en coopération (en ligne et à 2 en écran partagé), ce qui rend le jeu encore plus bourrin puisque nos nouveaux équipiers humains s'ajoutent aux automates sans cervelle qui nous accompagnent. À peine de quoi replonger pendant les 6 à 7 heures de jeu nécessaires pour en venir à bout.

On retrouve bien entendu un mode humains contre aliens, comme dans Aliens VS Predator. Hélas, la comparaison s'arrête là puisque les quatre modes multijoueurs souffrent de la mauvaise jouabilité du jeu, qui rend le contrôle des aliens trop lourd et peu convaincant. De quoi s'occuper pendant quelques parties avant de retourner sur un autre jeu.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Jouabilité sans sensations

Le gameplay d'Aliens Colonial Marines est lui aussi dépassé, avec des déplacements lents et une visée peu précise, si bien qu'il vaut mieux se contenter d'aller au contact pour tirer à courte portée, sans même utiliser le viseur des armes (gâchette gauche ou clic droit pour amener l'arme à l'épaule). Censé être plus précis, ce dernier ne fait qu'encombrer le champ de vision et l'on préfère donc s'en passer.

L'absence de sensation de puissance des armes n'arrange rien et l'on se résout le plus souvent à utiliser le fusil à pompe, finalement très adapté à la plupart des situations, d'autant que l'acide des aliens ne nous cause aucun dommage à moins de marcher dessus juste après. Du jamais vu dans toute la saga Alien, alors même que cet acide traverse allègrement plusieurs étages d'un vaisseau.

Pour couronner le tout, le détecteur de mouvements, si utile dans le film, devient ici peu intéressant, face à des ennemis qui de toute façon arrivent en très grand nombre et se dégomment à coup de fusil à pompe sans problème. Rares sont les fois où nous l'avons utilisé.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Réalisation : des graphismes périmés

Sans surprise pour un jeu dont le développement a commencé il y a 7 ans, les graphismes sont totalement dépassés. Textures pauvres, crénelage, effets lumineux datés, modélisation des personnages et des ennemis très moyenne, on est loin des standards actuels.

La version PC fait à peine mieux et se contente de textures un peu plus fine et d'un meilleur anti-aliasing.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Le célèbre robot porteur de charges est bien entendu présent.

Toujours plus loin dans l'horreur, les doublages français sont tout simplement épouvantables. La VO fait déjà mieux grâce aux voix de certains acteurs du film, tandis que les bruitages reprennent les sons mythiques de la saga (bip du détecteur, rafales du fusil d'assaut). La musique sauve également les meubles, même si elle reste un peu trop discrète et ne fait parfois pas assez dans la finesse.


Point forts

L'univers Alien.
Le mode coop, dans le principe.


Point faibles

Gameplay daté et poussif.
Très linéaire et relativement court.
Graphismes dépassés.
Intelligence artificielle à la rue.


Conclusion

Complètement dépassé dans ses graphismes autant que dans son gameplay, Aliens Colonial Marines aurait du sortir au début du siècle pour espérer convaincre un minimum. En 2013, il est tout simplement loin de la qualité que l'on peut attendre d'un FPS avec une tel titre sur les épaules.


LES NUMERIQUES





[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Roswell-1947
Administrator
Administrator
avatar

Messages : 7689
Réputation : 25
Date d'inscription : 29/11/2010
Localisation : Alpha du Centaure

MessageSujet: Re: Logiciels jeux PC multimédia - SF   Dim 17 Fév - 7:44

 Wk  Trés belle présentation du jeu "Aliens: Colonial Marines" The Shadow !!!

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Le visuel logiciel PC

Pour son retour sur consoles de salon et PC, la licence Aliens fait très fort. Le très attendu Aliens Colonial Marines a beau être dans l'espace, on va vous entendre crier et hurler de terreur depuis votre salon !

Aliens : Colonial Marines est tout bonnement l'adaptation vidéoludique de la franchise cinématographique Aliens. Vous et votre équipe de Marines allez devoir faire le ménage, à coup de pulse-rifles, de lance-flammes ou de n'importe quelle arme tirée de l'univers du film.

Gearbox Software a mis en ligne une nouvelle vidéo d'Aliens Colonial Marines, qui démontre que l'angoisse et la peur seront omniprésentes tout au long de l'aventure. Avec des Xénomorphes aussi agiles qu'imprévisibles, nul doute qu'il faudra garder son sang froid pour espérer s'en sortir vivant. La sortie d'Aliens Colonial Marines n'est pas cependant une déception pour tous ...

Supports : Xbox 360, PS3, PC et Wii U.




[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Roswell-1947 [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

« Ils sont là, ils sont hostiles et des gens puissants nous cachent leur existence.
L'histoire telle que nous la connaissons n'est qu'un véritable mensonge... »


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Dernière édition par Roswell-1947 le Lun 3 Fév - 13:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aventures-fr.creer-forums-gratuit.fr/forum
Roswell-1947
Administrator
Administrator
avatar

Messages : 7689
Réputation : 25
Date d'inscription : 29/11/2010
Localisation : Alpha du Centaure

MessageSujet: Re: Logiciels jeux PC multimédia - SF   Mar 5 Mar - 9:53

Crysis 3

Crysis 3, est un jeu vidéo du genre FPS développé par Crytek sorti le 21 février 2013.
Présenté au cours de la conférence Electronic Arts de l'E3 2012, le jeu est disponible sur Windows, PlayStation 3 et Xbox 360.
C'est le troisième opus de la franchise Crysis.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Histoire

Le jeu se déroule toujours à New York en 2047, mais cette fois la ville est placée en quarantaine sous un dôme, et s'est retrouvée envahie par la jungle. Le joueur incarne Prophet, face aux forces armées du C.E.L.L. et aux extraterrestres Cephs.

Développement

L'annonce officielle du jeu a eu lieu le 16 avril 2012.
Une phase d'alpha fermée a eu lieu du 2 au 9 novembre 2012.
Une version bêta du mode multijoueurs fut disponible entre le 29 janvier et le 12 février 2013 sur PS3, XBOX 360 et PC.

Critiques

L'accueil critique du jeu fut très partagé, bien que globalement positive. Les sites spécialisés français Gamekult et Jeuxvideo.com reprochent tous deux au jeu la médiocrité du scénario et de l'IA, le non-équilibrage dans le gameplay ainsi que sa très faible durée de vie.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Très attendu, le jeu vidéo "Crysis 3" s'avère au final décevant, entre un scénario prévisible, une durée de vie ultra-courte et un héros indestructible manichéen. Sur Playstation 3, Xbox 360 et PC.

Beaucoup de bruit pour rien. Voilà comment résumer le troisième épisode de la licence "Crysis". Développé par les studios Crytek et Electronic Arts, "Crysis 3" devait repousser  les limites technologiques avec des graphismes saisissants et des environnements dynamiques. Le jeu vidéo avait bénéficié d'une promotion ad hoc avec notamment une série de courts-métrages mis en scène par Albert Hughes, à qui l'on doit les films "From Hell" et "Le Livre d'Eli". On vous le répète : beaucoup de bruit pour rien.

Une intelligence articificielle très limitée

Dans "Crysis 3", vous incarnez Prohet, un héros qui doit lutter contre les forces armées du CELL et combattre les Cephs, des extraterrestres belliqueux dans un univers futuriste. En effet, le Dôme de la Liberté a transformé une grande partie de New York en jungle urbaine, envahie d'arbres géants, de dangereux marais et de rivières tumultueuses. La survie dans ce nouvel environnement exige des armes et tactiques de pointe - mais la Nanocombinaison vous aidera à relever le défi de traquer les ennemis de Prophet.

Même si le jeu est globalement fluide avec des graphismes parfois saisissants, "Crysis 3" ne brille pas par son originalité ni par son scénario, très basique. Pire, vous mettrez moins de quatre heures pour terminer l'aventure après vous êtes senti totalement intouchable tant les ennemis sont stupides (la faute à une intelligence artificielle mal gérée). Le troisième opus de la franchise est au final une grande déception.

"Crysis 3" est disponible dès le 21 février 2013 sur PC, PS3 et Xbox 360.





[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Roswell-1947 [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

« Ils sont là, ils sont hostiles et des gens puissants nous cachent leur existence.
L'histoire telle que nous la connaissons n'est qu'un véritable mensonge... »


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Dernière édition par Roswell-1947 le Lun 3 Fév - 13:19, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aventures-fr.creer-forums-gratuit.fr/forum
Roswell-1947
Administrator
Administrator
avatar

Messages : 7689
Réputation : 25
Date d'inscription : 29/11/2010
Localisation : Alpha du Centaure

MessageSujet: Re: Logiciels jeux PC multimédia - SF   Mer 6 Mar - 8:09

Visuel d'affiche du jeu sur support PC.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Roswell-1947 [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

« Ils sont là, ils sont hostiles et des gens puissants nous cachent leur existence.
L'histoire telle que nous la connaissons n'est qu'un véritable mensonge... »


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aventures-fr.creer-forums-gratuit.fr/forum
Gort
Patrouilleur stellaire
Patrouilleur stellaire
avatar

Messages : 76
Réputation : 0
Date d'inscription : 11/11/2012
Localisation : Kappa Orionis

MessageSujet: Re: Logiciels jeux PC multimédia - SF   Ven 8 Mar - 13:26

Trés bon jeu de gun's et d'actions non-stop, de superbe graphisme dans un new-york apocalyptique.
Des armes high tech de haute technologie, le maniement silencieux et furtif de l'arc spécial de Prohet,
Bref un régal de jouabilité pour casser de l'extraterrestre menacant, le seul bémol est la durée de vie du jeu, trés courte.

J'adore la bande annonce commerciale sur fond de ZZ-TOP,
Prohet se la péte assurément dans son numéro de présentation digne d'un générique de série TV.
Rswll5
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Roswell-1947
Administrator
Administrator
avatar

Messages : 7689
Réputation : 25
Date d'inscription : 29/11/2010
Localisation : Alpha du Centaure

MessageSujet: Re: Logiciels jeux PC multimédia - SF   Ven 17 Mai - 11:16

HALO 4

Halo 4 est le septième jeu vidéo de la série Halo. La sortie du jeu a été éditée le 6 novembre 2012
lors de la conférence de presse Microsoft à l'E3 2011. Durant la conférence, il a été annoncé que Halo 4 serait le premier épisode
d'une nouvelle trilogie Halo nommée The Reclaimer Trilogy.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Résumé de l'histoire

Le jeu s'ouvre sur un prologue où Catherine Halsey est interrogée par un agent de l'ONI dans un lieu inconnu. Elle explique les origines des Spartan ainsi que celles du Major John-117. Le mystérieux interrogateur explique à Halsey qu'il doute que le Spartan en question soit encore en vie après les évènements de Halo. Halsey lui répond que les Spartan ne sont pas du matériel militaire mais l'évolution de l'humanité, leur avenir en tant qu'espèce, elle le met également en garde de ne pas sous-estimer John-117.

En effet, la moitié du " Forward Unto Dawn " ère toujours actuellement dans la galaxie avec à son bord Cortana et John-117 toujours en vie placé dans un tube cryogénique. Cela fait 4 ans, 7 mois et 10 jours qui ont passé depuis la destruction de l'Arche. Le vaisseau se fait alors scanner par une force inconnue. Cortana, apeurée, décide de réveiller le Major. Une fois sorti de son tube, le Major prend Cortana et se dépêche d'aller voir ce qui se passe. Le vaisseau se fait attaquer par les Covenants qui sont apparemment à nouveau contre nous et dérive vers une gigantesque planète à la structure Forerunner. Plusieurs Croiseurs Covenants sont également en orbite autour de la planète. Après un long combat entre le Major et les forces ennemies, le " Forward Unto Dawn " se fait attirer par la planète et finit par y entrer ainsi que plusieurs vaisseaux Covenants qui finissent par se crasher.

Une fois à l'intérieur de la planète, le Major a survécu à la destruction du vaisseau. Cortana lui avoue alors qu'elle est en train de céder à la frénésie et qu'elle a vécu plus longtemps qu'un I.A normale, précisément 8 ans. Le Major voir la nécessité de rentrer au plus vite sur Terre afin de soigner Cortana avant qu'elle ne devienne complètement autonome et finisse par s'auto-détruire. Cortana localise un cartographe non loin de leur position. Après avoir découvert les spectaculaires structures Forerunner de la planète qui sont vivantes contrairement à celles des Halo et avoir combattu plusieurs troupes Covenantes, le Major et Cortana accèdent au cartographe protégé par les Sentinelles qui ne menacent pas le Spartan. Cortana découvre que la planète sur laquelle ils se trouvent est un Monde-Bouclier Forerunner appelé Requiem et que la planète est creuse. Le Major capte alors une transmission inconnue qui s'avère être un vaisseau humain: L'UNSC Infinity, qui a capté la balise de détresse envoyée par Cortana 4 ans auparavant. N'arrivant pas à répondre à l'Infinity à cause du signal qui se brouille, le Major et Cortana se déplacent vers une citadelle Forerunner, Terminus, pour pouvoir se téléporter vers le noyau de la planète et rétablir le contact avec l'Infinity afin de les prévenir de leur position. Une fois à Terminus, Cortana ouvre un portail pour se téléporter vers l'intérieur de la planète mais des créatures ni organiques ni robotiques font alors leur apparition devant John et l'I.A. Le Major se dépêche d'entrer dans le portail.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Nos 2 héros atteignent le noyau et comprennent que pour répondre à l'Infinity, ils doivent d'abord désactiver 2 pylônes situés à une distance importante l'un de l'autre et ensuite atteindre le relais de transmission pour avertir le vaisseau humain de ne pas entrer dans Requiem. Pendant que le Major s'efforce de désactiver les pylônes, il se fait attaquer par les mêmes ennemis qu'à Terminus mais arrive à les détruire, il n'en reste plus qu'une suppression de données que Cortana s'empresse de lire. Ces créatures d'origine inconnue mais dotées d'armes Forerunner s'appellent les Chevaliers Prométhéens. Après que le Major ait désactivé les pylônes, les Covenants vont également vers le relais de transmission à la grande surprise de Cortana. L'Infinity essaie de contacter le Major mais ce dernier n'arrive pas à leur répondre, le vaisseau est tout près de la planète et s'apprête à entrer. Le Major fonce vers les commandes du relais afin de répondre à l'Infinity mais cela a un autre effet: Les commandes ouvrent une énorme sphère aérienne Forerunner ( nommée le Cryptum ) et il en sort un Forerunner: Le Didacte. Le Didacte arrête le combat entre les Chevaliers Prométhéens et les Covenants en se présentant devant eux. Ces derniers se prosternent devant lui. Le Forerunner saisit le Major et l'avertit que lui et l'Humanité ne sont pas dignes du Manteau, la religion des Forerunners et que les humains représentent un véritable fléau qui doit être supprimé. Le Didacte blesse le Major en le faisant tomber au sol et rentre à nouveau dans le Cryptum. Le Major se révéille quelques minutes plus tard et se rend compte que l'intérieur de Requiem est en train de se détruire. Cortana ouvre un portail et le Major se téléporte à l'extérieur de la planète. Ils se rendent compte que l'Infinity est entré dans Requiem et est crashé dans la jungle quelques kilomètres plus loin. Ils se mettent rapidement en route.

À leur arrivée, le Cryptum du Didacte est devant l'Infinity. Le Major capte une transmission alliée, ce sont des soldats de l'Infinity qui se sont égarés dans la jungle, le Major s'empresse d'aller les secourir. après avoir combattu plusieurs Chevaliers Prométhéens, le Major et Cortana trouvent enfin la structure où se sont réfugiés les soldats qui sont en fait des Spartans-IV. Le Major est accueilli par le Commandant Thomas Lasky, que le Spartan avait sauvé en 2525 lors d'une attaque Covenante, ainsi que par le Commandant Sarah Palmer, une Spartan-IV qui ironise en lui disant qu'elle le croyait plus grand. Accompagné de plusieurs Marines et de Spartan-IV, le Major part vers l'Infinity afin d'éliminer la plupart des ennemis qui se sont infiltrés dans le vaisseau. Lui et Cortana se rendent également compte que les Covenants se sont alliés avec les Chevaliers Prométhéens. Ils réussissent finalement à repousser les forces Covenantes et Prométhéennes ainsi qu'à faire fuir Le Didcate toujours enfermé dans son Cryptum. L'Infinity rassemble tous les Marines et Spartan et réussit à décoller. À bord, le Capitaine Andrew Del Rio, qui dirige l'Infinity, rencontre le Major et essaie de comprendre d'où viennent les Chevaliers Prométhéens à l'aide de Cortana, Lasky et Palmer. Lasky informe le Major que l'Infinity a pour mission de trouver tous les autres anneaux Halo et d'établir des bases pour trouver le moyen de les désarmer. Del Rio poursuit le rapport de Lasky en expliquant au Major qu'ils ont trouvé 2 Halo. Les Installations 03 et 05. Et qu'une équipe de scientifiques est morte en ayant trouvé un Artefact Forerunner où étaient gravé les coordonnées de Requiem. Del Rio refuse de poursuivre Le Didacte malgré l'insistance de Cortana et du Major. Il décide de partir au plus vite de Requiem.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Pour pouvoir quitter Requiem, l'Infinity charge Le Major, Lasky et Palmer de détruire le Puits de Gravité qui le retient sur la planète. Mais pour ça, ils doivent d'abord neutraliser des Canons à Particule qui empêchent l'Infinity d'aller vers le Puits de Gravité. Après avoir rencontré une forte résistance Covenante, Le Major entre dans une structure Forerunner gardée par les Sentinelles qui semblent le guider vers un endroit précis. Ils entrent dans une immense salle où est situé le panneau de contrôle des Canons à Particule. Cortana arrive à les désactiver mais se fait alors injecter du système. Le Major ne sachant pas où elle se trouve est à nouveau guidé par Les Sentinelles qui le conduisent jusqu'à une autre salle où Le Major se fait attirer par un rayon lumineux Forerunner. Une fois en contact avec le rayon, une copie mémorielle d'une Forerunner lui apparaît soudain, une copie de La Bibliothécaire, l'épouse du Didacte. La copie de la Bibliothécaire informe le Major des véritables intentions du Didacte et lui narre une partie de son histoire. Il y a des milliers d'années, lorsque les Forerunners existaient, ils étaient en guerre contre les Humains. Cette guerre dura un millénaire et les Forerunners en sortirent vainqueurs, la punition de l'Humanité fût sévère. Les Forerunners effacèrent les mémoires des Humains afin de les rendre simples d'esprit et sans savoir. Mais les Forerunners comprirent par la suite que l'Humanité ne cherchait pas la guerre, elle détruisait les mondes Forerunners parce qu'ils étaient infectés par Le Parasite. Les Forerunners décidèrent d'utiliser les Halo pour éliminer toute forme de vie dans la Galaxie. Mais Le Didacte refusa de renoncer aux responsabilités que représentait Le Manteau. Il voulut utiliser un appareil, Le Recomposeur afin de transformer les tissus vivants entre l'organique et le numérique, afin de rendre les Forerunners immortels. Mais l'essai du Recomposeur sur les Forerunners ne réussit pas. Cela créa des abominations. Mais ces choses ne pouvaient pas être infectées par Le Parasite étant donné qu'elle n'étaient pas vivantes. Le Didacte eu alors l'idée de monter une armée à partir de ces créatures conçues par Le Recomposeur, et au lieu de s'en servir sur des Forerunners, il décida de s'en servir sur les Humains. Il tenait là une autre solution que les Halo et sa revanche envers l'Humanité. Le Major comprend alors que les Chevaliers Prométhéens sont d'Anciens Humains. La copie de La Bibliothécaire dit également au Major que Le Didacte allait encoder tous les Humains si Le Recomposeur ne lui avait pas été enlevé. À présent, le légendaire Forerunner veut récupérer cette arme et terminer son plan. C'est alors que Le Didacte entend la conversation entre Le Major et La Bibliothécaire et envoie ses Chevaliers Prométhéens intervenir. En précipitation, La Bibliothécaire avoue au Spartan que son généplan renferme l'immunité contre Le Recomposeur mais que pour ça marche, elle doit l'activer. Le Major accepte et se fait immuniser. Il récupère en vitesse Cortana à qui La Bibliothécaire a également tout expliqué. Une fois sorti de la structure, Le Major et un grand nombre de soldats de l'UNSC repoussent les forces Covenantes qui protègent le Puits de Gravité et arrivent à le détruire à l'aide d'un indicateur de cible. Une fois de retour sur l'Infinity, Del Rio refuse toujours d'attaquer Le Didacte malgré les explications supplémentaires du Major sur Le Recomposeur. Cortana, folle de rage, se montre agressive et cède à la frénésie un court instant devant Del Rio. Ce dernier ordonne donc à Lasky de mettre hors-service l'I.A. Le Major s'interpose, reprend Cortana et décide de partir seul arrêter Le Didacte. Del Rio ordonne à Palmer d'arrêter Le Major, ce qu'elle et Lasky refusent de faire.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Conscient du danger que représente Le Didacte, Lasky prépare un Pélican pour le Major et lui souhaite bonne chance juste avant qu'il parte de l'Infinity. Le Spartan et Cortana embarquent à bord du Pélican et filent vers Le Cryptum du Didacte qui est amarré autour de plusieurs tours Forerunners devant l'entrée de Requiem pendant que l'Infinity repart sur Terre. Le Cryptum est protégé par un bouclier qui peut être désactivé à partir de deux tours. Le Major se dépêche d'aller les activer. Une fois le bouclier détruit, Le Didacte comprend le plan du Major et décide d'embarquer sur un vaisseau Forerunner, Le Mantle's Approach mais doit attendre qu'il soit totalement prêt à décoler. Cortana indique au Major une autre tour qui pourrait emprisonner le Cryptum grâce à de gigantesques flèches activées à distance. Une fois dans la tour, Cortana active les commandes mais subit un autre excès de frénésie qui provoque l'effondrement des flèches. Il est trop tard, le Cryptum entre dans Le Mantle's Approach et Requiem s'ouvre. Le Major improvise et fonce sur une Liche Covenante pour poursuivre le vaisseau Forerunner qui se fait escorter par plusieurs véhicules aériens Covenants. Une fois sorti de Requiem, un gigantesque portail s'ouvre, Le Mantle's Approach, Les vaisseaux Covenants et le Major l'empruntent et se téléportent.

Les vaisseaux arrivent enfin à destination. À bord de la Liche, Le Major et Cortana s'aperçoivent qu'ils sont tous prêts d'un Halo: L'Installation 03. Mais ils se rendent également que l'Artefact sur lequel était gravé les coordonnées de Requiem était Le Recomposeur et qu'il n'est plus sur le Halo. L'UNSC l'a déplacé sur une base scientifique située sur des astéroïdes à proximité de l'anneau. Cortana a un autre excès de frénésie et fait écraser la Liche sur la base. Le Major en sort indemne et part chercher le Docteur Tillson, la scientifique en charge d'étudier l'anneau et qui peut le mener jusqu'au Recomposeur caché dans la station. La base est attaquée de toute part par les Covenants tandis que le Cryptum scanne la station pour retrouver Le Recomposeur. Le Major parvient enfin jusqu'à Tillson qui lui montre l'emplacement de l'Artefact. Cortana propose de détruire la station et Le Recomposeur avec une charge HAVOK étant donné qu'ils ne peuvent pas déplacer l'appareil beaucoup trop lourd. Tillson finit par accepter. Mais les Covenants repèrent l'emplacement du Recomposeur et préviennent Le Didacte. Malgré tous les efforts du Major pour contrer les Covenants et attendre que la charge soit prête, il est encore une fois trop tard, Le Mantle's Approach s'empare du Recomposeur grâce à une force d'attraction et part plus loin de la base. Le Major rejoint tous les scientifiques pour une évacuation immédiate de la station mais Le Didacte active le Recomposeur et tue chaque personne de la base en quelques secondes excepté Le Major immunisé mais qui s'effondre malgré tout. Il se réveille peu après et se rend compte que Le Mantle's Approach est parti. Cortana, prise par le chagrin qu'elle n'ait rien pu faire pour sauver la base pense qu'elle ne pourra plus être sauvée de la frénésie et qu'elle sera remplacée par une autre i.A. Le Major lui promet le contraire et tente de la consoler. Cortana localise alors dans la station un Broadsword afin de poursuivre Le Mantle's Aprroach. Le Major charge sur le Broadsword la charge HAVOK et part vers le vaisseau du Didacte. Ce dernier active un autre portail pour se téléporter jusqu'à La Terre et détruire la race humaine. Le Broadsword se faufile dans Le Mantle's Approach et tous deux se téléportent.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Le Major, à bord du Broadsword, est situé près de la coque du Mantle's Approach et fonce vers Le Recomposeur. Le combat est rude car les défenses du vaisseau sont activées afin d'arrêter le Major. Le Spartan reçoit alors un signal de Lasky qui lui annonce que Fleetcom a dégradé Del Rio pour avoir abandonné Le Major sur Requiem. Lasky dirige désormais l'Infinity qui est tout près de La Terre et est prêt à aider Le Major. Le Mantle's Approach arrive alors près de La Terre, l'Infinity détruit à distance l'accès central au Recomposeur pour que le Major aille déposer sa charge HAVOK. Le Broadsword s'écrase, Le Major est contraint de continuer à pied et prend avec lui la charge. Sur son chemin, les Chevaliers Prométhéens tentent de l'arrêter sans grand succès tandis que Cortana est de plus en plus souffrante. John arrive enfin au Recomposeur et voit que Le Didacte a quitté son Cryptum et s'est barricadé dans l'appareil protégé par un énorme bouclier. Cortana a une solution: Déposer ses excès de frénésie dans les moteurs du Recomposeur pour détruire le bouclier. Ça marche mais Le Didacte active Le Recomposeur et démolit la console où est inséré le Cristal de Cortana. Le Major n'a plus qu'une chose à faire, aller vite déposer la charge avant que La Terre ne soit entièrement recomposée. Mais Le Didacte apparaît alors devant lui, prend le dessus et menace le Major de le laisser tomber dans le vide. C'est alors que Cortana apparaît sous plusieurs répliques et immobilise Le Didacte en s'infiltrant dans son armure ce qui laisse le temps au Spartan de placer une grenade à impulsion dans l'armure du Forerunner. Déstabilisé, Le Didacte chute dans la perturbation spatio-temporelle en contrebas et disparaît. Blessé, Le Major arrive néanmoins à activer la charge et détruit Le Recomposeur. Mais quand il ouvre les yeux, il se rend compte qu'il est toujours en vie grâce à Cortana. Cette dernière est devenue totalement autonome et s'est servie du pont de lumière sur lequel s'est déroulé le combat pour créer un bouclier autour du Major pendant l'explosion. Elle a désormais une taille normale et peut toucher John mais elle ne peut pas partir du bouclier avec lui car la majeure partie d'elle est ici, elle est pratiquement morte. Le Major refuse de partir sans elle mais se rend compte qu'il ne peut rien pour la sauver. Cortana lui fait ses adieux et fait disparaître le bouclier, et elle avec. Le Major est ensuite retrouvé dans l'espace parmi les débris du Mantle's Approach par un Pélican. Sur l'Infinity, les Spartan-IV l'accueillent en héros, La Terre est sauvée. Bien plus tard, Le Major est toujours sur l'Infinity et a une conversation avec Lasky. Ce dernier, sachant à quel point la vie de John a été compliquée, tient à lui rappeler que les soldats ne sont pas des machines mais des humains. Cela déclenche une réaction chez Le Major qui prend part à ce qu'a dit Lasky.

Après le générique de fin, une scène supplémentaire est disponible. On y entend la voix du Didacte qui commente les évènements qui viennent de se produire et semble parler à d'autres Forerunners. La Terre a été sauvée mais la ville New Phoenix a été entièrement recomposée. Le Major se rend au pont S de l'Infinity là où sont tous les Spartan-IV. Palmer observe Le Major avec stupéfaction car elle remarque que sa taille a augmentée depuis la bataille de Requiem. La voix du Didacte laisse entendre que l'Humanité est une menace importante et que le Dépositaire ( dans le cas présent, John-117 ) est à l'oeuvre et que personne ne pourra l'arrêter. John enlève par la suite son armure.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Halo 4 : Le mode Spartan Ops détaillé

L'une des grandes nouveautés de Halo 4 est sans aucun doute son mode Spartan Ops, qui permet de recevoir des missions supplémentaires en les téléchargeant sur le Xbox Live, pour les possesseurs d'un compte Gold. Les développeurs du jeu, 343 Industries, profitent d'une interview avec le site VG247 pour fournir plus de détails sur la façon dont fonctionne ce contenu épisodique :

- L'histoire se situe 6 mois après les événements de la campagne principale.
- Elle est très scénarisée et dispose de cut-scenes.
- 343 Industries diffusera cinq nouvelles missions par semaine.
- Spartan Ops sera divisé en plusieurs saisons.
- Si la première saison est gratuite, les autres seront payantes (DLC). On ne paiera qu'une seule fois par saison.

343 Industries en profite pour rappeler que le mode Spartan Ops leur permettra de faire évoluer l'histoire de Halo 4 bien après la sortie du jeu, et qu'il y aura de nombreux liens avec le scénario de la campagne principale.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Système de jeu

Multijoueur

Le multijoueur de Halo 4 est appelé Jeux de Guerre (War Game en Anglais). 343 industrie a doté ce mode d'un scénario : chaque partie jouée sera une séance d'entrainement en salle virtuelle pour les Spartan-IV à bord de l'UNSC Infinity. Il y a plusieurs modes de jeu : Infinity Slayer, Grand Assassin Infinity (BTB), Régicide, Capture du drapeau, Extraction, Griffball, Parasite, Action Sack, Territoire, etc. Ce dernier est un tout nouveau mode de jeu qui repose sur le principe de prendre une base et la développer en restant dedans. Cette base reçoit alors des largages d'armes ainsi que des tourelles et aussi quelque barricade et bouclier qui ferme la base, ces boucliers sont cassable avec 2 coup de crosse. Plus une base est fortifiée, plus elle est difficile à prendre et plus on peut la fortifier.

Spartan Ops ( rappel )

Le mode Spartan Ops est un nouveau mode de jeu de Halo 4 qui offre au joueur une campagne alternative se déroulant sur le monde-bouclier Requiem et proposant 1 saison de 10 épisodes, composées de cinq missions chacune par épisode, qui sortiront chaque semaine à partir du lancement du jeu.


Développement

Contrairement aux précédents jeux Halo qui ont été développés par Bungie, Halo 4 est développé par 343 Industries. L'histoire se situe quatre ans après la fin de Halo 3 et marque le retour de John 117 en tant que personnage jouable. Dans le premier teaser dévoilé au public, on peut voir l'apparition de petits réacteurs dorsaux dans le dos de John 117 et d'une nouvelle arme : un pistolet à un coup tirant des munitions explosives.

Le Battle Riffle a été confirmé par Frank O'Connor ainsi que l’Assault Riffle et le DMR.





[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Roswell-1947 [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

« Ils sont là, ils sont hostiles et des gens puissants nous cachent leur existence.
L'histoire telle que nous la connaissons n'est qu'un véritable mensonge... »


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aventures-fr.creer-forums-gratuit.fr/forum
Ronald
Escorteur Ufo 2éme rang
Escorteur Ufo 2éme rang
avatar

Messages : 836
Réputation : 9
Date d'inscription : 04/01/2011
Age : 44
Localisation : Quelque part sur un vaisseau mère

MessageSujet: Re: Logiciels jeux PC multimédia - SF   Dim 10 Nov - 22:45

Call Of Duty Ghost : Mode Extinction

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Dans ce mode Extinction, vous tenterez de repousser une invasion extraterrestre...

La véritable surprise de Call of Duty: Ghosts vient d’Extinction, un fabuleux mode multijoueur en coopération amusant, rafraichissant et bourré d’idées géniales. Dans ce mode Horde revisité, vous tenterez de repousser une invasion extraterrestre en compagnie de 3 autres joueurs. Votre principal objectif sera de combattre les vagues d’ennemis successives et de détruire les ruches de l’envahisseur avec des ressources limitées.

Fini les fusillades décérébrées de la campagne solo! Dans le mode Extinction, vous devrez acheter vos armes et munitions avec l’argent gagné en remplissant les objectifs du jeu et en abattant les extraterrestres. Un détail crucial qui confère au mode des dimensions de stratégie et de survie revigorantes.

Et je ne m’étends même pas sur le système de challenges captivant, les terribles pièges environnementaux (Bombonnes de gaz, zones électrifiées, et incendies contrôlés) et la réalisation technique de haute voltige ! À vrai dire, Extinction, est si bon, qu’il justifierait presque l’achat de Call of Duty: Ghosts à lui tout seul. Une véritable démonstration du potentiel créatif des studios Infinty Ward.

http://www.jeuxvideo.fr/jeux/call-of-duty-ghosts/video/video-extinction-une-session-de-coop-441062.html

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Roswell-1947
Administrator
Administrator
avatar

Messages : 7689
Réputation : 25
Date d'inscription : 29/11/2010
Localisation : Alpha du Centaure

MessageSujet: Re: Logiciels jeux PC multimédia - SF   Lun 11 Nov - 2:09

CALL OF DUTY GHOST : EXTINCTION


Merci pour cette présentation du monde EXTINCTION Ron !
Call of Duty Ghosts a aujourd'hui droit à une longue vidéo de présentation.

L'occasion de voir le mode en action et d'en apprendre un peu plus sur lui.

Les développeurs nous expliquent ainsi qu'ils cherchaient au départ à concevoir un gameplay en 3 dimensions avec des ennemis qui arriveraient de toutes les directions, qui grimperaient sur les murs, qui sauteraient sur le joueur.

Il leur a d'abord fallu du temps pour développer la technologie nécessaire à ce type de gameplay qui devait principalement se baser sur la survie et la défense de zone.
L'idée des aliens est ensuite venue naturellement.


Le mode Extinction a également été conçu comme un mode à part, détaché du reste du jeu, que ce soit de par son contexte mais aussi de par son gameplay.

Le joueur peut par exemple choisir parmi plusieurs classes (tank, ingénieur, medic...) chacune ayant leurs spécificités et permettant de soutenir de différentes façons son escouade.

S'il faudra, comme en multi, dépenser des skill points pour débloquer de nouveaux éléments, ceux-ci sont plus orientés teamplay et auront principalement pour but d'aider l'équipe.

Le terrain de jeu regorgera quant à lui d'objets cachés qu'il faudra dénicher et autorisera le déclenchement de divers pièges.
Enfin, il est intéressant de noter que le développement du mode a été confié à Neversoft. Le studio travaille main dans la main avec Infinity Ward qui a semble-t-il pu se concentrer sur le reste.

Pour ce qui est du reste, préparez vos fusils à plasma, vous aurez à nettoyer la région de monstres extraterrestres plus que belliqueux ...


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Roswell-1947 [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

« Ils sont là, ils sont hostiles et des gens puissants nous cachent leur existence.
L'histoire telle que nous la connaissons n'est qu'un véritable mensonge... »


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aventures-fr.creer-forums-gratuit.fr/forum
The Shadow
Escorteur Ufo 2éme rang
Escorteur Ufo 2éme rang
avatar

Messages : 836
Réputation : 5
Date d'inscription : 30/09/2011
Age : 27
Localisation : Orion M42-NGC1976

MessageSujet: Re: Logiciels jeux PC multimédia - SF   Dim 2 Fév - 12:29

TITANFALL
( mars 2014 )

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Préparez-vous pour Titanfall

Conçu par l’un des co-créateurs de Call of Duty et d’autres développeurs majeurs de la célèbre franchise, Titanfall figure parmi les titres les plus attendus de 2014 et sort enfin du mystère qui l’entourait depuis près de trois ans. Les développeurs visionnaires de Respawn Entertainment ont mis à profit leur longue expérience dans le domaine des FPS pour apporter du sang neuf à la nouvelle génération des jeux multijoueurs et offrir à Titanfall un univers totalement original.

Des combats futuristes et frénétiques

Grâce aux techniques de combat avancées de Titanfall, incarnez un pilote d'élite et combattez à pied ou aux commandes de robots aussi agiles que robustes : les Titans.

"Le Titan se déplace avec une vitesse et une agilité n’ayant rien à envier aux unités d’infanterie. Il se dirige comme une véritable extension de son pilote, avec une vue à la première personne." - Game Informer

Le futur du multijoueur en ligne

Bienvenue dans une expérience qui allie une action multijoueur intense à des moments de bravoure dignes des meilleurs longs métrages.

"Un jeu multijoueur compétitif de nouvelle génération, qui brouille les frontières entre les jeux solo et les meilleurs FPS en ligne." - Game

À propos de Respawn Entertainment

Créé en 2010, Respawn Entertainment est un studio de développement de jeux vidéo indépendant basé à Van Nuys, en Californie. Respawn Entertainment a été fondé par Vince Zampella et Jason West, déjà cofondateurs d'Infinity Ward et créateurs de la série Call of Duty™, qui a généré des milliards de dollars de recettes. Pour plus d'informations, rendez-vous sur www.respawn.com.




[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Boba Fett II
Patrouilleur galactique
Patrouilleur galactique
avatar

Messages : 247
Réputation : 0
Date d'inscription : 10/02/2013
Localisation : Kamino

MessageSujet: Re: Logiciels jeux PC multimédia - SF   Dim 2 Fév - 12:59

Titanfall sur PC est un FPS multijoueur mettant en scène l'affrontement entre de puissants mechas
et une infanterie lourdement armée dans un univers science-fiction.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
EBE 209
Astro navigateur
Astro navigateur
avatar

Messages : 1192
Réputation : 4
Date d'inscription : 31/05/2011
Localisation : Sirius B50

MessageSujet: Re: Logiciels jeux PC multimédia - SF   Lun 3 Fév - 10:52

Titanfall : Test journalistique/gamekult

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Longtemps resté sous le radar, Titanfall fait feu de tout bois depuis son annonce à l'E3, en juin dernier. Un peu moins de trois mois d'existence médiatique, et le voici déjà présenté en version jouable à la gamescom 2013, sur le stand de son éditeur Electronic Arts.

Avec son mélange de combat urbain et de batailles de robots, le premier titre de Respawn Entertainment, fondé par une partie des créateurs de Call of Duty, était du coup l'une des principales coqueluches du salon allemand, et l'ouverture des portes au grand public ce jeudi devrait garantir quelques heures de queue bien méritées. Car autant couper court au suspense : souris en main, Titanfall confirme une bonne partie des promesses qu'il distribuait en vidéo. Et même un peu plus...

Titanfall : on y a joué - Screenshot éditeur : Mais avant de plonger dans le feu de l'action, un petit récapitulatif de la situation s'impose. Titanfall prend place dans un futur moyennement lointain, dans lequel deux corporations, IMC et M-COR, se déchirent pour des raisons obscures. Dans cet avenir aux perspectives moroses, la meilleure façon de faire la guerre reste de tuer un peu plus de monde que son adversaire, quitte à varier les objectifs de temps en temps pour motiver les troupes. L'issue de ce conflit, ou en tout cas son déroulement, va faire l'objet dans le jeu d'un scénario affûté, de cinématiques et même de quelques effets de mises en scène pour nous mettre dans l'ambiance. Mais surprise, ces éléments généralement réservés aux FPS à la Call of Duty prendront place dans un jeu purement multi.

Et qui dit FPS multi en 2013 dit généralement classes. En tant que piéton ("pilote", en fait), on pouvait switcher durant cette présentation entre l'Assault et sa mitraillette, dont la banalité n'avait d'égale que son efficacité, le Tactical et son pistolet tirant plusieurs balles à tête chercheuse à la fois, ou le CQB, un sigle cachant un bon bourrin muni d'un fusil à pompe, plutôt destiné à nettoyer et sécuriser l'intérieur d'un bâtiment qu'à participer à la fête dehors. Chacun de ces pilotes possède des armes secondaires, et surtout des capacités de mouvement hors du commun. Un double saut est ainsi fourni de série, ainsi que la possibilité de courir sur la plupart des murs ; les deux pouvant être combinés, bien sûr. Bien intégrées, faciles à prendre en main mais indéniablement difficiles à maîtriser, ces petites acrobaties ne nous ont pas souvent sauvé la vie durant notre court temps de jeu ; mais elles offrent un dynamisme et une mobilité incroyables aux combats.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Titanfall : on y a joué - Screenshot éditeur : C'est que nos amis pédestres auront besoin de bien des cascades face aux autres bipèdes présents sur le champ de bataille, les Titans. Véritable trouvaille du jeu, ces gigantesques robots existent eux aussi en plusieurs classes, là aussi limitées à trois pour la démonstration : le Main Battle Titan, la boîte de conserve la plus polyvalente avec sa grosse mitrailleuse conçue pour arroser la piétaille ; le Heavy Weapon Titan, moins versatile mais doté d'une plus grosse force de frappe, lance-grenades oblige ; et le High Explosions Titan, un robot pensé pour les joueurs d'UT avec son lance-roquettes distribuant quatre pruneaux explosifs à chaque tir. Avant chaque partie (ou après chaque mort), on devra donc choisir une classe de pilote, puis une classe de Titan. Car dans Titanfall, chaque piéton aura l'occasion, régulièrement, de bondir dans son géant de métal réservé, livré en pleine action à quelques mètres de son nouveau propriétaire.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Difficile pour l'instant de connaître les conditions exactes de cette attribution (on a eu droit à 3-4 livraisons durant la manche disputée pendant la présentation), mais inutile de dire qu'un large sourire apparaît spontanément sur le visage des joueurs quand le jeu leur signale qu'un colis les attend en orbite. C'est qu'en plus d'être résistants, et donc capables de nous garder vivant plus de quinze secondes, les Titans s'avèrent très fun à jouer. Puissants et mobiles, ils possèdent une puissance de feu conséquente, ne peuvent pas sauter mais bénéficient d'un dash quasi instantané, et sont tout simplement très classes à contrôler. Surtout, ils s'intègrent parfaitement aux débats et apportent une dimension supplémentaire aux combats, sans forcément déséquilibrer les échanges.

Titanfall : on y a joué - Screenshot éditeur : Face à des soldats habilement planqués dans les bâtiments, attendant son passage le lance-roquettes en bandoulière, un Titan ne fera ainsi pas long feu. Mais avec quelques QCB en soutien, virevoltant de façades en fenêtres pour ouvrir le chemin à coups de fusils à pompe, une petite escouade de deux à trois Titans pourra semer chaos et destruction sur l'équipe adverse. Dans ces conditions, il ne faudra pas plus de quelques secondes aux soldats adverses perdus loin de leurs collègues pour se faire vaporiser. La violence des combats reste quoi qu'il arrive la marque de fabrique du jeu, même en l'absence de Titan, et les seules véritables baisses de rythme que l'on connaîtra durant une manche interviendront après chaque mort, en attendant le respawn.

Choix définitif de design, ou simple mise en place du jeu temporaire en attendant d'affiner un titre dont la sortie n'est pas prévue avant 2014 ? Difficile à dire, mais les développeurs nous ont déjà précisé que de nombreux objectifs devraient permettre de cadrer les débats, et d'imposer des priorités dans les cibles au combat. Pour être tout à fait honnête, notre session de démonstration prenait place dans le cadre d'un mode de jeu, baptisé Attrition, dans lequel une équipe devait exfiltrer un otage d'un quartier hautement défendu, l'équipe adverse tentant évidemment de l'empêcher. Mais, joie des FPS multi pendant un salon, la partie ressemblait plutôt à un team deathmatch géant, où le véritable but de chaque joueur consiste surtout à dézinguer son prochain. La taille de la carte, assez petite, n'aidait cependant pas à aérer les débats.

Titanfall : on y a joué - Screenshot éditeur : Quoi qu'il en soit, la vivacité du gameplay et l'impact très agréable des Titans semblent faire partie intégrante de l'ADN du jeu, et la présence de nombreux soldats contrôlés par l'IA dans notre partie en 6v6 confirme que Respawn Entertainment mise quoi qu'il arrive sur un rythme plus élevé que la plupart des FPS multi. Une chose est sûre, la sauce prend diablement bien et notre courte session ne nous a donné qu'une seule envie : y retourner dès que possible. Quitte à patienter quelques heures dans la queue, comme tout le monde...



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Logiciels jeux PC multimédia - SF   

Revenir en haut Aller en bas
 
Logiciels jeux PC multimédia - SF
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Logiciels jeux PC multimédia - SF
» Jeux --- equitable, bio, ecolo ...
» Jeux entre membres
» urgent: jeux sur la mythologie /l'étymologie niveau 6ème
» jeux coopératifs

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
UFO INVESTIGATIONS-MOVIES :: DOSSIERS SECONDAIRES DU FORUM :: ESPACE MULTIMEDIA LITTERAIRE et CINEMA sur le SUJET-
Sauter vers: