UFO INVESTIGATIONS-MOVIES
Entrez dans le cinéma de science-fiction, et redécouvrez toute la filmographie ovnis d'hier et d'aujourd'hui ...

Approchez les mystères de l'ufologie et prenez conscience que la vérité est peut-être sur le point d'éclater au grand jour ...

Enter the cinema of science fiction, and rediscover complete filmography UFOs Then and now ...
Penetrate the mysteries of the UFO and realize that the truth may be about to come to light ...

UFO INVESTIGATIONS-MOVIES

Dossiers d'archives, photos images articles, documents inventaires des séries et films sur le sujet ...
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 La chose surgit des ténèbres (1957) Nathan Juran

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Roswell-1947
Administrator
Administrator
avatar

Messages : 7707
Réputation : 25
Date d'inscription : 29/11/2010
Localisation : Alpha du Centaure

MessageSujet: La chose surgit des ténèbres (1957) Nathan Juran   Dim 29 Mai - 3:21

LA CHOSE SURGIT DES TENEBRES
(The Deadly Mantis)


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

SYNOPSIS

Le réchauffement de l'atmosphère dû à un volcan entré en irruption à pour conséquence de faire fondre une partie des glaces du pôle nord. De celle-ci se libère un horrible monstre; une énorme mente religieuse congelée là depuis près d'un million d'années.

Red Eagle One, le centre de commandement principal de la Dew Line, une ceinture de stations radar dont le principal objectif est de voir arriver une éventuelle attaque ennemie via le pôle nord, n'obtient plus de réponse de Whether 4, un poste avancé. Un avion de transport C47, se fait attaquer par une chose mystérieuse. Sur place, le Colonel Joe Parkman enquête et découvre des empreintes d'une taille phénoménale. Sur les lieux du crash de l'appareil le Colonel découvre également un objet des plus étonnant; une sorte de griffe de la taille d'un gros chien.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Joe Parkman se rend au Pentagone ou il rencontre le Docteur Ned Jackson du département paléontologique du musée d'histoire naturelle et son équipière, la photographe Marge Blaine. Ceux-ci sont contraint au secret le plus total concernant cette affaire. Ce qui est sure c'est que cette griffe est d'origine animale. Confirmé par un test sanguin, Jackson découvre finalement que cette griffe est celle d'un insecte et plus précisément d'une mente religieuse. Celle-ci, d'une taille bien supérieure au pauvre C47 qui fût sa victime, a de surcroît la particularité de voler.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

La confirmation de la découverte du Docteur Jackson vient vite. Après avoir attaqué un village d'otoctones, le monstre s'approche de Red Eagle One. Le Colonel Joe Parkam et ses hommes parvienne après bien des efforts à la repousser à coup de lance-flamme et de tirs de fusil automatique.

Prenant la direction des Etats-Unis, une patrouille de l'aéronavale la prend en chasse mais celle-ci distance ses poursuivants et disparaît dans le brouillard. Arrivée sur le continent Américain, elle poursuit ses ravages et crée de nombreux accidents avant d'être aperçue au-dessus de Washington...


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Roswell-1947 [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

« Ils sont là, ils sont hostiles et des gens puissants nous cachent leur existence.
L'histoire telle que nous la connaissons n'est qu'un véritable mensonge... »


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aventures-fr.creer-forums-gratuit.fr/forum
Roswell-1947
Administrator
Administrator
avatar

Messages : 7707
Réputation : 25
Date d'inscription : 29/11/2010
Localisation : Alpha du Centaure

MessageSujet: Re: La chose surgit des ténèbres (1957) Nathan Juran   Dim 29 Mai - 3:27

FICHE TECHNIQUE

Titre original : The Deadly Mantis
Titre français : La chose surgit des ténèbres
Réalisation : Nathan Juran
Scénario : Martin Berkeley, d'après une histoire de William Alland
Direction artistique : Robert Clatworthy et Alexander Golitzen
Costumes : Jay A. Morley Jr.
Photographie : Ellis W. Carter
Montage : Chester W. Schaeffer
Musique : Irving Gertz et William Lava
Production : William Alland
Société de production : Universal International Pictures
Société de distribution : Universal Pictures
Pays d'origine : États-Unis
Langue originale : anglais
Format : noir et blanc - 1.85:1 - mono (Westrex Recording System) - 35 mm
Genre : science-fiction horrifique
Durée : 79 minutes
Dates de sortie : États-Unis : mai 1957 - France : 21 mars 1958

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

DISTRIBUTION

Craig Stevens : le colonel Joe Parkman
William Hopper : Dr Nedrick « Ned » Jackson
Alix Talton : Marge Blaine
Donald Randolph : le général Mark Ford
Pat Conway : le sergent Pete Allen
Florenz Ames : le professeur Anton Gunther
Paul Smith : le caporal
Phil Harvey : Lou
Floyd Simmons : un sergent
Paul Campbell : Le lieutenant Fred Pizar
Helen Jay : Mme Farley




[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Roswell-1947 [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

« Ils sont là, ils sont hostiles et des gens puissants nous cachent leur existence.
L'histoire telle que nous la connaissons n'est qu'un véritable mensonge... »


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aventures-fr.creer-forums-gratuit.fr/forum
Roswell-1947
Administrator
Administrator
avatar

Messages : 7707
Réputation : 25
Date d'inscription : 29/11/2010
Localisation : Alpha du Centaure

MessageSujet: Re: La chose surgit des ténèbres (1957) Nathan Juran   Dim 29 Mai - 3:33

La créature, cette mante religieuse, a été réalisée par Fred Knoth, connu pour avoir travaillé comme artiste des effets spéciaux pour L'Homme qui rétrécit de Jack Arnold et L'Oasis des tempêtes de Virgil W. Vogel.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Inspiré par le KING KONG original et le spectre des armes atomiques, LE MONSTRE DES TEMPS PERDUS va lancer une vague de créatures géantes sur les écrans des cinémas durant les années 50. Le film d’Eugène Lourié sera ainsi très vite suivi par GODZILLA et DES MONSTRES ATTAQUENT LA VILLE. Sous l’impulsion de Jack Arnold, le studio Universal se lance dans la mêlée et propose TARANTULA.

Le même studio tentera de nouveau une série B à base d’insecte géant avec THE DEADLY MANTIS plus connu en France sous le titre LA CHOSE SURGIT DES TENEBRES. Le producteur de TARANTULA, William Alland, griffonne rapidement un concept qui sera ensuite rédigée sous la forme d’un scénario par Martin Berkeley. William Alland engage alors Nathan Juran pour diriger le film. Le réalisateur s’est déjà forgé la réputation d’un artisan de la série B sans compter que William Alland le connaît déjà puisqu’ils ont travaillé ensemble sur LE MYSTERE DU CHATEAU NOIR !

Après les abominations indescriptibles d’Hiroshima et de Nagasaki, le monde n’est plus le même, et les répercussion humaines, politiques et sociales se reflètent quelques années plus tard dans le cinéma, et plus particulièrement dans le genre horrifique. L’Histoire a prouvé que les avancées technologiques peuvent s’avérer dévastatrices, et les artistes commencent à s’emparer du thème du nucléaire qui deviendra souvent la cause des événements tragiques décrits dans les films.

Des Monstres attaquent la Ville (Gordon Douglas, 1954) relate la lutte de l’armée face à des fourmis devenues géantes à cause des radiations nucléaires, et Godzilla (Inoshirô Honda, 1954) est directement issu des deux bombardements américains de 1945. Dans le contexte de la Guerre froide, le Mal se personnifie au cinéma par des monstres géants représentant à la fois une menace extérieure, mettant ainsi en avant la peur de l’autre, mais aussi sa propre responsabilité, ces monstres résultants de la fabrication et de l’utilisation d’armes hautement dangereuses.



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Roswell-1947 [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

« Ils sont là, ils sont hostiles et des gens puissants nous cachent leur existence.
L'histoire telle que nous la connaissons n'est qu'un véritable mensonge... »


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aventures-fr.creer-forums-gratuit.fr/forum
Roswell-1947
Administrator
Administrator
avatar

Messages : 7707
Réputation : 25
Date d'inscription : 29/11/2010
Localisation : Alpha du Centaure

MessageSujet: Re: La chose surgit des ténèbres (1957) Nathan Juran   Dim 29 Mai - 3:46

Une fois le processus lancé, les films de monstres géants ont envahi les drive-in avec parfois quelques variations, comme dans La Chose surgit des Ténèbres qui fait abstraction du nucléaire, et qui part du postulat de l’effet papillon: l’éruption de volcans dans l’Atlantique provoque la destruction de glaciers dans le Cercle arctique, ce qui aura pour conséquence de libérer une mante religieuse préhistorique, donc géante! Le metteur en scène Nathan Juran va dérouler son récit en se concentrant sur les efforts de l’armée pour découvrir l’origine des destructions de bases avancées au Pôle Nord, puis la lutte contre le monstre!

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

La Chose surgit des Ténèbres s’inspire du rythme de l’excellent Des Monstres attaquent la Ville, en prenant le temps de définir la menace grâce à un suspense réussi. La mise en scène de Juran nous fait découvrir la bête par touches successives, en nous montrant d’abord les dégâts qu’elle cause. Les visions du monstre deviennent de plus en plus précises, et les réactions des humains d’autant plus radicales. Le Colonel Parkman, le Général Ford, le Docteur Jackson, et son assistante Mademoiselle Blaine vont tenter d’élucider ce mystère, et de mettre hors d’état de nuire cet animal.

La Chose surgit des Ténèbres réunit les ingrédients typiques de ce genre de production, mettant en avant le courage des militaires face à un monstre aux effets spéciaux artisanaux mais ô combien nostalgiques! Tourné dans un très beau noir et blanc, ce film est l’une des grandes réussites de ce genre, et sa naïveté ainsi que ses effets parfois cheap participent justement à l’aura de ces vieilles oeuvres faites avec un véritable amour du genre! Nathan Juran traite son sujet fantaisiste avec sérieux, et il parvient à rendre très crédible une histoire de mante religieuse géante qui attaque des êtres humains!

THE DEADLY MANTIS est à l’évidence une petite production montée simplement dans l’optique de profiter de la mode du moment. D’ailleurs, à l’époque, celle qui avait joué dans TARANTULA trouve le scénario ridicule et si Mara Corday est pressentie pour tenir le premier rôle féminin de THE DEADLY MANTIS, elle sera finalement écartée à son grand soulagement et on la verra pourtant la même année dans deux films du même genre : LE SCORPION NOIR et THE GIANT CLAW.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Roswell-1947 [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

« Ils sont là, ils sont hostiles et des gens puissants nous cachent leur existence.
L'histoire telle que nous la connaissons n'est qu'un véritable mensonge... »


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aventures-fr.creer-forums-gratuit.fr/forum
RAPTOR 2206
Pionnier de l'espace
Pionnier de l'espace
avatar

Messages : 40
Réputation : 0
Date d'inscription : 22/06/2015
Localisation : Alpha Draconis

MessageSujet: Re: La chose surgit des ténèbres (1957) Nathan Juran   Dim 29 Mai - 8:43

Les moyens mis en œuvre dans THE DEADLY MANTIS semblent très réduit. Cela se ressenti par l’utilisation intensive d’images d’archives. Cela permet à la production de mettre à l’écran des installations militaires ou des avions supersoniques mais aussi des plans de la banquise ou encore une tranche de vie des esquimaux.

Le talent de Nathan Juran est donc mis à profit pour imbriquer les morceaux de films piochés dans une banque d’images avec des séquences tournées pour l’occasion. Et cela fonctionne le plus souvent même si l’on peut noter régulièrement des différences de qualité d’images trahissant les sources différentes. Cette utilisation importante d’images déjà tournées donne ainsi à THE DEADLY MANTIS un ton documentaire que Nathan Juran accentue dans la première partie de son film.

Néanmoins, si l’intention est là, THE DEADLY MANTIS a tout de même un peu de mal à faire oublier ses prédécesseurs. Car le métrage pioche son point de départ dans LE MONSTRE DES TEMPS PERDUS même s’il n’est fait aucunement allusion à l’arme atomique. Ainsi, un événement va dégeler une créature préhistorique coincée jusque là dans les glaces arctiques comme dans le film d’Eugène Lourié. Par la suite, le métrage va prendre le parti de suivre la même structure que DES MONSTRES ATTAQUENT LA VILLE et TARANTULA.

Les personnages principaux vont enquêter sur des disparitions mystérieuses, la créature sera laissée hors champ lors de ses différentes attaques dans la première partie du métrage pour ne lui donner qu’un son caractéristique annonçant son arrivée. Même la fin de THE DEADLY MANTIS rappelle furieusement le dernier affrontement entre l’armée et les fourmis géantes du film DES MONSTRES ATTAQUENT LA VILLE.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
T-800
Pionnier de l'espace
Pionnier de l'espace
avatar

Messages : 47
Réputation : 0
Date d'inscription : 05/05/2016
Localisation : Skynet

MessageSujet: Re: La chose surgit des ténèbres (1957) Nathan Juran   Dim 29 Mai - 10:32

Hormis le fait de mettre en scène une mante religieuse de taille très imposante, THE DEADLY MANTIS n’a pas une once d’originalité. Le film se montre d’ailleurs assez bavard et statique dès qu’il met en scène des comédiens. Il y a ainsi un contraste assez marqué entre les séquences où l’armée affronte la créature et les tergiversations en intérieur des différents protagonistes. D’ailleurs, ces derniers n’ont pas un énorme impact sur le déroulement de l’histoire en dehors de l’épilogue. Pour preuve, lors d’une séquence, le paléontologue s’attelle au calcul de la taille de la créature grâce au seul indice dont il dispose.

Un moment involontairement comique puisque l’on voit par la fenêtre de la même pièce la créature. Celle-ci nous refait le coup de KING KONG, dans sa version originale, en épiant l’actrice principale. Le calcul de la taille de la créature n’a donc plus aucun intérêt puisque les héros de THE DEADLY MANTIS pourront l’apprécier de visu dans les secondes qui suivent. On sera aussi surpris par le traitement humoristique du film lorsque l’héroïne débarque dans une base arctique de l’armée américaine. Des passages qui tranchent radicalement avec l’aspect très documentaire que le film suivait jusque là.

Reste que le seul véritable intérêt de THE DEADLY MANTIS, c’est avant tout sa créature. Contrairement à KING KONG ou encore A DES MILLIONS DE KILOMETRES DE LA TERRE que Nathan Juran réalisera la même année, la bestiole de THE DEADLY MANTIS n’est pas animée image par image. Le film opte pour des marionnettes qui s’avèrent plutôt crédibles. Tout du moins en ce qui concerne les séquences au sol car lorsque la mante religieuse est en vol, elle n’a rien de véritablement inquiétant !

THE DEADLY MANTIS n’est clairement pas une perle du genre et si Nathan Juran fait son boulot correctement, nous sommes loin des meilleurs films du cinéaste et particulièrement dans sa collaboration avec Charles Schneer et Ray Harryhausen dont LE SEPTIEME VOYAGE DE SINBAD. Cette CHOSE SURGIT DES TENEBRES ne s’adresse aujourd’hui qu’aux cinéphiles cherchant à voir tous les films de monstres géants. Pour les autres, le spectacle manquera de saveur même si certains passages se montrent involontairement drôles !


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MARK 42
Patrouilleur stellaire
Patrouilleur stellaire
avatar

Messages : 52
Réputation : 0
Date d'inscription : 13/05/2015

MessageSujet: Re: La chose surgit des ténèbres (1957) Nathan Juran   Dim 29 Mai - 12:41

Pour voir THE DEADLY MANTIS, il faut jeter, comme souvent, un œil du côté des Etats-Unis. Universal avait sorti le film dans la compilation «The Classic Sci-Fi Ultimate Collection, Volume 2». Le film était donc commercialisé dans un triple DVD avec DR CYCLOPS, CULT OF THE COBRA, THE LAND UNKNOWN et THE LEECH WOMAN, les trois films étant sous-titrés en français. Mais, de notre côté de l’Atlantique, c’est l’éditeur espagnol l’Atelier 13 qui a sorti THE DEADLY MANTIS.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Et comme sur la plupart des titres de l’éditeur, on trouve donc des sous-titrages français que ce soit pour le film mais aussi sur le supplément vidéo qui l’accompagne, à savoir un épisode de la série télévisée TALES OF TOMORROW.

Présenté en plein cadre d’origine, THE DEADLY MANTIS se dévoile avec une très belle image dans cette édition espagnole. Il y a fort à parier qu’il s’agit du même transfert que celui de l’édition américaine. La qualité n’est pas constante mais c’est avant tout en raison des différentes sources des images qui ont été utilisées à l’origine pour la création du film. Dès le générique ou bien lorsque les comédiens sont à l’écran, l’image en noir et blanc est alors de toute beauté ! La seule piste audio, la version anglaise, est sans reproche, elle aussi. Voilà qui permet de revoir le film dans d’excellentes conditions.

Evidemment, l’épisode de TALES OF TOMORROW arbore une image bien moins satisfaisante. Contours approximatifs et contraste trop appuyé, ce n’est pas exceptionnel mais on ne se plaindra pas plus dans le sens où il s’agit ici d’un bonus «rares» qui est, comme déjà dit, sous-titré en français. «Fury of the Cocoon» nous présente des scientifiques qui se trouvent coincés au milieu de la jungle amazonienne face à des créatures extraterrestres qui se nourrissent de sang humain.

Facilité du scénario, les créatures sont invisibles ce qui permet donc de placer à l’écran des centaines… Que dis je ? Des milliers de créatures ! Il faudra bien évidemment croire sur parole l’actrice principale et on pourra avoir un aperçu de la ridicule créature extraterrestre via un moulage ! Pas de quoi s’enthousiasmer en dehors du fait d’avoir l’opportunité de voir un épisode de cette série très mal connue en France !

L’édition DVD espagnole dispose de menus en français et cela sous-entend que les filmographies sont, elles aussi, dans notre langue. Enfin, le dernier supplément du DVD nous permet de voir les meilleurs passages de THE DEADLY MANTIS dans la bande-annonce du film !


Source: devildead.com

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La chose surgit des ténèbres (1957) Nathan Juran   

Revenir en haut Aller en bas
 
La chose surgit des ténèbres (1957) Nathan Juran
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Notre petite planète dans l'univers, on est si peu de chose ! ca fait presque peur !
» Sous le ciel, il y a un temps pour chaque chose:
» CHERCHE LIVRES NATHAN PR PREPARATION CRPE
» [FORUM] Tiens, au fait, il nous manque quelque chose, non?
» EN 1957, le 30/10 observation par des gendarmes à Novy-Chevrières

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
UFO INVESTIGATIONS-MOVIES :: DOSSIERS CINEMA SCIENCE-FICTION :: Les FILMS de SCIENCE-FICTION et du FANTASTIQUE :: Classiques noir et blanc ou colorisé-
Sauter vers: